Aller au contenu


Photo
- - - - -

Comment éviter ce genre de défaut de conicité

Charme Conicité Défaut

  • Veuillez vous connecter pour répondre
7 réponses à ce sujet

#1 na !

na !
  • Membres
  • 2 311 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 30 juillet 2020 - 07:48

Bonjour les habitants du forum,

 

La période étant plus calme, je vous soumet une réflexion que j'ai depuis un moment maintenant :)

 

J'ai ici un défaut de conicité dont j'aimerai comprendre l'origine ou du moins confronter ma propre analyse : je remarque qu'après une taille sévère, souvent, sur le charme ou sur les ormes, j'obtiens au niveau de la cicatrice un beau défaut de conicité.

 

Ici une photo sur un charme où tout semble ok

20200730_080433.jpg

 

Un quart de tour et voici ce qu'il en est réellement :

20200730_080442.jpg

 

C'est gros, c'est moche et je ne pense pas que ça s'arrange avec le temps.

 

Ma question/réflexion :

 

Je pense que j'ai obtenu ce défaut en taillant de manière sévère "à blanc" comme j'ai déjà pu lire dans un post.

Je pense que le fait de tailler sans avoir de branche tire-sève au départ qui puisse continuer de faire circuler la sève a créé ce défaut.

Dis autrement : ce défaut de conicité aurait-il pu être évité en allant plus doucement, plus progressivement ? -> première coupe au dessus d'une branche, attente du réveil des bourgeons, sortie de la branche puis coupe au niveau de cette branche une fois devenue forte.

 

Autre option si la première ne donne pas de résultat : taille sévère puis affaiblissement de la nouvelle pousse afin que la cicatrice ne gonfle pas ?

 

Dernière option : s'agit-il d'un problème de timing dans la saison ? Coupe à faire plutôt en vert qu'en sortie d'hiver, par exemple ?

 

Quelqu'un pourrait-il m'éclairer ? Je vais devoir reconstruire ce tronc et tant qu'à faire, j'aimerai que ce genre de défaut ne se reproduise pas.

 

Merci pour vos réponses. Je reste disponible pour d'autres précisions et/ou images si besoin :)



#2 lanig

lanig
  • Membres
  • 3 870 messages
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 30 juillet 2020 - 08:28

Il faut creuser la coupe de manière à ce qu'elle ait un profil très concave dans un plan vertical. En réduisant ainsi la largeur en haut, tu évite que les bourrelets cicatriciels débordent.


OT2 Logiciel libre pour la gestion de votre collection de bonsai. La version 1.1 est sortie.

#3 na !

na !
  • Membres
  • 2 311 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 30 juillet 2020 - 08:39

Salut Lanig,

 

Merci pour ta réponse !

En revanche, j'avoue ne pas tout comprendre... ou plutôt m'embrouiller dans ce que je pense comprendre :)

Sans titre.png

 

Option A, B ou C ? Pas D, j'espère, sinon je n'ai vraiment rien compris  :newsm_8:



#4 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 7 789 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 30 juillet 2020 - 09:22

En l'absence de relai on fait une coupe droite et ou revient dessus plus tard quand le relai est assez gros.

Il faudrait refaire tes schémas avec la pousse sur laquelle tu comptes revenir.

 

Sachant que sur le charme, une coupe à blanc est très aléatoire. Tu peux très bien avoir 6 départs dans les 20cm sous la coupe, comme un gros retrait de sève jusqu'à la branche la plus forte en dessous..

Pour ma part je taille sévère juste au dessus d'un départ déjà présent, et généralement j'ai d'autres pousses qui sortent plus bas. Bien souvent dans les premiers centimètres du départ de la branche taillée.

En fonction de la réponse je retaille plus court ensuite en choisissant la meilleur direction. Et enfin, quand mon relai est fort, qu'il a la bonne taille, je reprend la coupe bien à ras (comme expliqué par Lanig je pense) Ceci en mai/juin/juillet pour que la cicatrisation avance fort tout de suite.


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#5 Clem

Clem
  • Membres
  • 3 828 messages

Posté 30 juillet 2020 - 09:45

à voir sur le charme ou l'orme, mais pour ma part, maintenant, sur mes palma, plutot que de tailler à raz contre le tronc et avoir une cicatrice assez large, qui persiste avec le temps, je taille en laissant un petit moignon de branche : le diametre de coupe est plus petit et, au bout de plusieurs années, je pense que le tronc va avaler ce moignon et la cicatrice sera plus petite et discrete ->

 

coupe de branches.jpg

 



#6 na !

na !
  • Membres
  • 2 311 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 30 juillet 2020 - 10:02

 

 

En l'absence de relais on fait une coupe droite et ou revient dessus plus tard quand le relais est assez gros.

ok, merci ! 

 

 

 

Il faudrait refaire tes schémas avec la pousse sur laquelle tu comptes revenir.

Pas de pousse particulière : j'avais taillé au niveau d'un bourgeon dormant.

 

 

 

Pour ma part je taille sévère juste au dessus d'un départ déjà présent, et généralement j'ai d'autres pousses qui sortent plus bas. Bien souvent dans les premiers centimètres du départ de la branche taillée.

C'est ce que je pense faire pour rattraper cette branche : j'ai deux bourgeons dormants au dessus. Je pense tailler pour les réveiller et espérer  que d'autres fassent leur apparition. Si ce n'est pas le cas, je ferai peut-être un shari mais ce n'est pas le projet de départ...

 

 

 

En fonction de la réponse je retaille plus court ensuite en choisissant la meilleur direction. Et enfin, quand mon relai est fort, qu'il a la bonne taille, je reprend la coupe bien à ras (comme expliqué par Lanig je pense) Ceci en mai/juin/juillet pour que la cicatrisation avance fort tout de suite.

D'accord, merci ! Avec les indications de Lanig, c'est déjà plus clair :)

 

 

 

à voir sur le charme ou l'orme, mais pour ma part, maintenant, sur mes palma, plutot que de tailler à raz contre le tronc et avoir une cicatrice assez large, qui persiste avec le temps, je taille en laissant un petit moignon de branche : le diametre de coupe est plus petit et, au bout de plusieurs années, je pense que le tronc va avaler ce moignon et la cicatrice sera plus petite et discrete ->

Merci pour cette indication :)

Je fais plus attention avec les érables et j'aurai dû me méfier mais j'étais moins stressé : pas de peur de retrait de sève ou de branche qui sèche. C'est dommage, si j'avais été plus prudent, je n'aurai pas eu ce défaut, peut-être. 



#7 lanig

lanig
  • Membres
  • 3 870 messages
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 30 juillet 2020 - 10:11

@Na!

D'abord comme expliqué par Boots, on attend que le relai soit déterminé pour couper en biais et éventuellement creuser, entre A et C suivant l'espèce, le diamètre, le feeling...

L'origine de cette conicité inversée est le fait que les bourrelets sont plus dynamiques et plus gros en haut de la coupe qu'en bas.

Sur les toutes petites sections, l'épaisseur du bourrelet est négligeable vis à vis de la croissance en diamètre annuelle. Sur les grosses, c'est l'épaisseur du bourrelet qui est négligeable par rapport au biais de la section. Dans les diamètres intermédiaires, le problème se pose.


OT2 Logiciel libre pour la gestion de votre collection de bonsai. La version 1.1 est sortie.

#8 na !

na !
  • Membres
  • 2 311 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 31 juillet 2020 - 09:22

Merci pour ces précisions :

c'est très clair maintenant :)





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : Charme, Conicité, Défaut

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)