Aller au contenu


Photo
- - - - -

pinus thunbergii de PPDL


  • Veuillez vous connecter pour répondre
90 réponses à ce sujet

#81 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 8 203 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Cazes mondenard
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 12 juillet 2021 - 19:21

Le débat est rude ^^
Je viens mettre mon grain de sel du coup xD
Le pin noir bourgeonne très bien en arrière, sans même avoir besoin de tailler. Du coup je rejoins recco. S'il est taillé il mettra toute son énergie dans la deuxième pousse au détriment du bourgeonnement.
Du coup s'il réagit mal à cette taille ,d'une la ramification n'augmentera pas (puisque un seul départ sur chaque coupe) et de deux, le bourgeonnement arrière sera faible. Au final l'arbre n'avancera pas.

A ta place ppdl, je ne ferai rien cette année (au pire un léger desaiguillage), fertilisation à fond.
Rempotage printemps 2022.
Si l'arbre réagit bien, et après une lourde fertilisation courant été, je taillerais en septembre pour avoir un fort bourgeonnement et une grosse densification.
Hiver 2022/23 légère remise en forme + taille (retour en arrière sur certaines branches)
Puis juin 2023, suppression des chandelles pour avoir la deuxième pousse et les petites aiguilles.


Au passage je profite du sujet pour une question sur le pin noir.
A partir de quand peut on enlever, ou couper les vieilles aiguille ? Une fois que l'arbre réagit bien au mekiri et que la deuxième pousse est belle.
Parce que j'ai un peu de "bande rouge" sur mes pins et j'aimerais bien, en plus d'une protection lourde à base de fongicide, assainir l'arbre.
Merci et désolé pour la digression.
"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#82 Clem

Clem
  • Membres
  • 4 167 messages

Posté 12 juillet 2021 - 20:07

Le débat est rude ^^
Je viens mettre mon grain de sel du coup xD
Le pin noir bourgeonne très bien en arrière, sans même avoir besoin de tailler. Du coup je rejoins recco. S'il est taillé il mettra toute son énergie dans la deuxième pousse au détriment du bourgeonnement.
Du coup s'il réagit mal à cette taille ,d'une la ramification n'augmentera pas (puisque un seul départ sur chaque coupe) et de deux, le bourgeonnement arrière sera faible. Au final l'arbre n'avancera pas.

 

Pour moi, c'est pas non plus logique ce que tu dis. Si l'arbre bourgeonne bien en arrière malgré l'ombre portée des chandelles de ce printemps, qui de plus vont capter presque toute la sève dans leurs bourgeons terminaux, pourquoi veux-tu que le mekiri (ou une taille encore plus bas sur les vieilles aiguilles) ne marche pas bien ? si l'arbre est assez fort pour bourgeonner en arrière à l'ombre de ces grandes chandelles, il sera tout aussi fort pour bourgeonner au niveau des coupes et même plus bas, puisque toute la sève va alimenter ces bourgeons dormants en amont de la coupe et il y aura du soleil direct dessus.


Au passage je profite du sujet pour une question sur le pin noir.
A partir de quand peut on enlever, ou couper les vieilles aiguille ? Une fois que l'arbre réagit bien au mekiri et que la deuxième pousse est belle.
Parce que j'ai un peu de "bande rouge" sur mes pins et j'aimerais bien, en plus d'une protection lourde à base de fongicide, assainir l'arbre.
Merci et désolé pour la digression.

Je me rappelle d'une video youtube de Bjorn qui faisait une selection de pousses post-mekiri sur son pin thunberg, il en profitait pour couper en 2 les aiguilles trop longues.. A la fin, il avait retiré plus de la moitié de la masse verte de son thunberg (en bonne forme). Donc je pense que tu peux retirer pas mal d'aiguilles suspectes sans souci dès maintenant.. tout depend du nombre



#83 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 8 203 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Cazes mondenard
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 12 juillet 2021 - 20:27

J'ai l'impression qu'on se comprend pas...
Le mekiri sur le pin noir, ou plutôt la suppression des chandelles (peut être que l'incompréhension part de la) ne fait pas bourgeonner. Il induit une seconde pousse! Celle là consome plus d'énergie qu'un bourgeonnement. D'où mon avis.

Pour le reste ça me semble tôt pour le mien, les nouveaux bourgeons ont des aiguilles de 2mm pour le moment.
J'ai au moins deux bourgeons a chaque coupe. Entre deux et quatre. Donc l'arbre est fort.
"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#84 Clem

Clem
  • Membres
  • 4 167 messages

Posté 12 juillet 2021 - 21:10

oui, on ne se comprend pas... si l'arbre a assez d'energie pour bourgeonner en arriere spontanement, (ce que vous pensez toi et recco qu'il va faire) il a assez d'énergie pour faire une bonne reaction au mekiri vu qu'il est obligé de faire de nouveaux bourgeons. Après oui, ça l'oblige à faire une seconde pousse donc c'est "fatiguant". Donc si on ne veut pas l'affaiblir, pas de mekiri ni taille..

 

perso ce qui me frappe sur ce thunberg, c'est pas sa pretendu faiblesse (il ne me semble pas faible du tout), c'est l'enorme difference de vigueur entre la branche basse et la cime d'où l'idée du mekiri ^^



#85 Marc40

Marc40
  • Membres
  • 80 messages
  • Pays :france
  • Département :40

Posté 12 juillet 2021 - 22:34

Si mekiri ne sert pas au bourgeonement arrière, à quoi sert il? Quelle est l'intérêt d'avoir une seconde pousse? C'est juste avoir une seconde pousse moins vigoureuse et les aiguilles plus courtes?
Donc pour un bourgeonement arrière on coupe les aiguilles de 2 ans.
Pour équilibrer les forces on fait un metsumi, soit on réduit les chandelles. Soit en juin soit en septembre.
Pour avoir des aiguilles courtes on fait un mekiri plus gestion de l'eau et engrais.
J'ai tout bon?
Par contre j'ai un pin noir qui ne me fait qu'une chandelle forte par extrémité, du coup là je peux faire un mekiri pour essayer d'avoir 2 nouvelles chandelles.
Petite précision je n'ai que 2 pins noirs depuis peu de temps. Je débute donc avec cette essence et je me pose pas mal questions aussi. Les grandes aiguilles me chagrine un peu par rapport aux sylvestre ou mugho plus simples pour moi. J'ai aussi réservé un coticosa plutôt vieux pour le printemps prochain, je voudrais pas ni l'afaiblir ni le destructurer. Et je lis tout et son contraire et dans mon coin peu de gens connaissent bien les thunbergii...

Modifié par boots19, 13 juillet 2021 - 07:00.
Texte en triple


#86 Clem

Clem
  • Membres
  • 4 167 messages

Posté 13 juillet 2021 - 06:50

Si mekiri ne sert pas au bourgeonement arrière, à quoi sert il? Quelle est l'intérêt d'avoir une seconde pousse? C'est juste avoir une seconde pousse moins vigoureuse et les aiguilles plus courtes?
Donc pour un bourgeonement arrière on coupe les aiguilles de 2 ans.
Pour équilibrer les forces on fait un metsumi, soit on réduit les chandelles. Soit en juin soit en septembre.
Pour avoir des aiguilles courtes on fait un mekiri plus gestion de l'eau et engrais.
J'ai tout bon?
 

L'interet du mekiri c'est d'avoir des nouvelles chandelles avec des aiguilles plus courtes qu'avant donc ramifier ET aussi d' équilibrer la vigueur dans l'arbre : c'est pour equilibrer la vigueur qu'on ne coupe pas les pousses de printemps faibles, qu'on coupe les pousses moyennes 10 j avant les pousses fortes, pour avoir des bourgeons plus tôt sur les rameaux de force moyenne et donc leur donner plus de temps de se developper que sur les pousses fortes. En cas de grosse difference de vigueur, en cas de présence de chandelles très fortes, on peut les couper 10 jours après les chandelles fortes. J'ai vu des pros Japonais desaiguiller en même temps que le mekiri, pour equiliber les forces. Donc oui, le mekiri permet d'equilibrer la vigueur. Une fois que tu as tes nouvelles chandelles tu en gardes 2 de la même vigueur bien placées (si tu as plus de 2 chandelles après mekiri). La selection des chandelles permet aussi d'équilibrer la vigueur dans l'arbre puisque, si tu as le choix entre plusieurs chandelles de differentes longueur, tu peux garder les 2 chandelles que tu veux pour equilibrer.

 

Si tu veux un bourgeonnement arrière tu coupes plus bas sur les vieilles aiguilles (de 2 ans, voire de 3 ans) selon l'endroit où tu veux voir des bourgeons vu que les bourgeons vont apparaitre au niveau de la coupe majoritairement. = nakamekiri (qui veut dire tailler au milieu d'un rameau)



#87 Reeco

Reeco
  • Membres
  • 245 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Brunstatt (68)
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :68

Posté 13 juillet 2021 - 07:33

oui, on ne se comprend pas... si l'arbre a assez d'energie pour bourgeonner en arriere spontanement, (ce que vous pensez toi et recco qu'il va faire) il a assez d'énergie pour faire une bonne reaction au mekiri vu qu'il est obligé de faire de nouveaux bourgeons. Après oui, ça l'oblige à faire une seconde pousse donc c'est "fatiguant". Donc si on ne veut pas l'affaiblir, pas de mekiri ni taille..

 

perso ce qui me frappe sur ce thunberg, c'est pas sa pretendu faiblesse (il ne me semble pas faible du tout), c'est l'enorme difference de vigueur entre la branche basse et la cime d'où l'idée du mekiri ^^

C'est super intéressant comme débat et montre toute la subtilité de chaque espèces, avec une réponse différente des arbres selon nos conditions de cultures etc...

 

Le premier travail que j'effectue sur un pin (Noir, Sylvestre... je n'ai pas essayé sur les mugo ni les penta) à l'acquisition ou une fois qu'il a reprit pour un Yama  pour équilibrer les forces c'est un désaiguillage partiel. C'est ce que l'on m'a apprit au Japon, auprès d'autres personnes et que je pratique avec des résultats qui me conviennent.

 

Je crois qu'il y a une video de Ryan Neil qui développe l'approche des pins sur Youtube, méthode très bien expliquée et structurée en fonction du stade de dévelopement de l'arbre. 

 

@ Brulain: j'apprends ici autant que j'aime partager mes expériences, tu en fais ce que tu veux.

Je ne suis pas professeur et n'ai aucune prétention.



#88 Marc40

Marc40
  • Membres
  • 80 messages
  • Pays :france
  • Département :40

Posté 13 juillet 2021 - 09:29

L'interet du mekiri c'est d'avoir des nouvelles chandelles avec des aiguilles plus courtes qu'avant donc ramifier ET aussi d' équilibrer la vigueur dans l'arbre : c'est pour equilibrer la vigueur qu'on ne coupe pas les pousses de printemps faibles, qu'on coupe les pousses moyennes 10 j avant les pousses fortes, pour avoir des bourgeons plus tôt sur les rameaux de force moyenne et donc leur donner plus de temps de se developper que sur les pousses fortes. En cas de grosse difference de vigueur, en cas de présence de chandelles très fortes, on peut les couper 10 jours après les chandelles fortes. J'ai vu des pros Japonais desaiguiller en même temps que le mekiri, pour equiliber les forces. Donc oui, le mekiri permet d'equilibrer la vigueur. Une fois que tu as tes nouvelles chandelles tu en gardes 2 de la même vigueur bien placées (si tu as plus de 2 chandelles après mekiri). La selection des chandelles permet aussi d'équilibrer la vigueur dans l'arbre puisque, si tu as le choix entre plusieurs chandelles de differentes longueur, tu peux garder les 2 chandelles que tu veux pour equilibrer.

 

Si tu veux un bourgeonnement arrière tu coupes plus bas sur les vieilles aiguilles (de 2 ans, voire de 3 ans) selon l'endroit où tu veux voir des bourgeons vu que les bourgeons vont apparaitre au niveau de la coupe majoritairement. = nakamekiri (qui veut dire tailler au milieu d'un rameau)

Merci pour les précisions, quelle est la meilleure époque? Juin pour avoir une repousse en été, ou septembre pour une repousse au printemps?



#89 lanig

lanig
  • Membres
  • 4 007 messages
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 13 juillet 2021 - 23:29

Ça dépend du but.

Si c'est pour avoir des petites aiguilles pour une expo, c'est juin. Si c'est pour rapprocher la végétation du tronc, septembre.


OT2 Logiciel libre pour la gestion de votre collection de bonsai. La version 1.1 est sortie.

#90 petitpoissondansleau

petitpoissondansleau
  • Membres
  • 2 413 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :France
  • Département :67

Posté 17 juillet 2021 - 09:58

Merci à tous pour ces échanges si riches, qui illustrent bien ce qui se passe dans la tête de quelqu'un qui n'a pas encore d'expérience avec le pin noir. Pour résumer, mes objectifs :

1/ rempoter au printemps prochain

2/ rééquilibrer un peu les forces en renforçant la végétation dans le bas

 

Je penses donc prendre l'option la moins interventionniste, et désaiguillier un peu dans le haut, pour laisser passer la lumière jusqu'au feuillage dans le bas de l'arbre. Le programme proposé par Boots me semble bien coller à mon objectif qui est avant tout de faire connaissance avec cet arbre et cette essence. Un léger désaiguillage me permettra également d'observer la réaction de l'arbre pour avoir vos avis sur sa vigueur.

 

Encore merci à tous pour votre aide et vos partages d'expérience !



#91 petitpoissondansleau

petitpoissondansleau
  • Membres
  • 2 413 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :France
  • Département :67

Posté 27 août 2021 - 20:12

Bon, paresse ou prudence, je ne sais pas trop, mais je n'ai rien fait d'autre qu'enlever le fil qui s'incrustait. Il a pas mal poussé, mais le bas reste faible. Je serais plus serein pour le rempoter.

 

IMG_20210820_183548.jpg IMG_20210820_183557.jpg IMG_20210820_183606.jpg




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)