Aller au contenu


Photo
- - - - -

Quercus robur en Kifu

Quercus robur Kifu Chêne

  • Veuillez vous connecter pour répondre
7 réponses à ce sujet

#1 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 061 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 23 mai 2020 - 14:29

Kifu : catégorie intermédiaire entre Shohin (< 25cm) et Chuhin (25<hauteur<45cm), le Kifu mesure au plus 35 cm de hauteur.

Kifu au jeu de Go : diagramme d'une partie en cours.

 

Mon chêne mesure 33 cm de hauteur aujourd'hui.

Mais cette classification est-elle pertinente quel que soit l'espèce ?

Pas sûr...

 

IMG_2547.JPG L'arbre fin avril 2020

IMG_2217.JPG L'arbre mi-mars 2020

 

Construire un chêne de petite taille par rapport à ceux que l'on voit généralement, n'a jamais été du domaine du défi dans mon cas. Ça s'est trouvé comme ça.

Il se fait que ce dimanche d’août 2013, alors que je humais l'air frais vosgien, ça m'a pris comme une envie de pisser. J'avais eu un chêne jadis et j'en voulais un à nouveau.

Tout en marchant sur ce chemin forestier, le désir s'est fait insistant et irrépressible. Irrationnel et obsessionnel.

Mis à part un Opinel je n'avais aucun outil, sans compter que ce n'était pas la meilleure époque pour prélever.

Je commence à fouiller les bas cotés et quelques investigations plus loin, je jette mon dévolu sur une plantule de Quercus robur. S'il avait passé 3-4 ans hors de son gland c'était beaucoup.

Extraction à l'arrache à mains quasi-nues, emballage des racines dans de la mousse humide et ficelage avec des tiges souples d'herbacées qui poussaient aux alentours.

Je rentre avec mon petit paquet et je mets l'arbre dans une poterie en terre cuite où il passera l'hiver 2013-14 puis l'année 2014. Il vivait . (pas de photos)

Au printemps 2015 ce chêne qui n'avait rien demandé à personne se voit affublé pour la première fois de sa vie d'un pot à bonsaï.

IMG_2957.JPG Février 2015

IMG_4059.JPG Septembre 2015

 

J'aimerais souligner ici à quel point il peut être excitant de partir d'un tout jeune plant pour construire un bonsaï.

Le prélèvement d'abord, comme on peut le constater dans mon récit, est peu exigeant.

Ensuite, il n'est pas forcement plus gratifiant de partir d'une grosse mémère surtout lorsqu'il s'agit d'une espèce qui développe une racine pivot puissante qu'on a ensuite tout le mal du monde à réduire durant de longues années.

Ce petit chêne possédait un pivot, mais il s'est laisser faire sans rechigner quand je l'ai raccourci à néant en deux rempotages.



#2 le bleu

le bleu
  • Membres
  • 3 231 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :dans l'avesnois
  • Zone USDA :0
  • Formation :Art Bonsai Cambrésis et le forum parlons bonsai
  • Pays :France
  • Département :59

Posté 23 mai 2020 - 16:21

je ne vais pas te contredire, j'adore partir d'un semis ou d'un très jeune plant......cela représente 90% de mes arbres!


"Cesse de croire et instruis-toi" A. GIDE
"L'homme sera d'abord ce qu'il a projeté d'être" J.P. SARTRE
"On n'hérite pas de la terre de nos ancêtres, on ne fait que l'emprunter à nos enfants"

#3 petitpoissondansleau

petitpoissondansleau
  • Membres
  • 1 877 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :France
  • Département :67

Posté 23 mai 2020 - 16:32

Tu penses le garder en Kifu, ou le faire passer une catégorie dessous à terme ? 



#4 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 061 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 25 mai 2020 - 18:33

A vrai dire, toutes ces histoires de catégories d'arbres m'indiffèrent totalement.

Mettre les arbres dans des cases en fonction de leur hauteur me semble tellement artificiel !

Ce genre d'idée ne peut émerger que dans l'esprit de ceux qui pensent que les bonsaïs sont aussi des bêtes à concourir, chose qui m'est étrangère dans tous les sens du mot. Ça vient d'ailleurs et ne convient pas à ma manière de concevoir le bonsaï.

Pour l'instant je me suis attaché à l'adapter à un pot plat. Je trouve que les chênes deviennent encore plus majestueux quand on sent que leurs racines s'étendent.

Evolution de la "platitude" : les trois derniers pots parmi les quatre qu'il a connu.

IMG_2548.JPG 2020 (arrière)

IMG_0657.JPG 2019

IMG_7570.JPG 2017

 

Ensuite je chercherai un compromis entre la taille des feuilles et la relative petitesse de cet arbre. Et là c'est un travail de très longue halène. J'espère une réduction des feuilles avec un système racinaire à plat et bien ramifié.

Selon l'évolution et les besoins de l'arbre je garderai cette taille, mais je ne m'interdirai pas de le laisser monter encore un peu si tel était ses désirs.



#5 fredlgd

fredlgd
  • Membres
  • 1 054 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :valenciennes
  • Pays :france
  • Département :59

Posté 25 mai 2020 - 21:04

Salut bonsaiphil,

 

Joli quercus. 

 

Ma préférence va également vers le dernier pot, plus plat et plus en adéquation avec le diamètre du tronc.

 

Les charpentières sont posées. Comment envisages-tu de travailler la ramification de cet arbre ? Vu sa petite taille, il va te falloir des entrenoeuds très courts. 



#6 petitpoissondansleau

petitpoissondansleau
  • Membres
  • 1 877 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :France
  • Département :67

Posté 25 mai 2020 - 22:29

Très joli le nouveau pot. LOL, J'ai utilisé la nomenclature japonaise car toi tu l'a employé dans ton titre (à mon grand étonnement d'ailleurs). Bref, ce que je demandais c'est si tu comptes garder toute la hauteur. A mon goût et sur photo je trouve la dernière section un peu trop longue et ne semble pas avoir des entre nœuds très court. Voila pourquoi je trouve qu'il serait peut être envisageable de le réduire en hauteur.



#7 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 061 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 26 mai 2020 - 09:05

 J'ai utilisé la nomenclature japonaise car toi tu l'a employé dans ton titre (à mon grand étonnement d'ailleurs).

J'ai simplement utilisé le terme "kifu" dans le titre comme une accroche destinée à tous les fana fada des japoniaiserie.

Le jargon nippon - ron et ron et patapon - fascine plus d'un ici. J'ai fait la pute, quoi !

J'utilise personnellement "yamadori" ou "nebari" parce que ces termes n'existent pas précisément en français. Mais "kifu" est inutile surtout parce qu'il assied une catégorisation à la noix.

Le truc fonctionne aussi entre l'anglais et le japonais. Il me semble que "IPhone" se dit "i-po-né" en japonais et "Bluetooth" devient "bouroutousou".

 Bref, ce que je demandais c'est si tu comptes garder toute la hauteur.

Il ne sera pas plus petit. Essentiellement pour des raisons de cohérence entre le la taille des feuilles et l'envergure ou la hauteur de l'arbre.

 je trouve la dernière section un peu trop longue et ne semble pas avoir des entre nœuds très court.

IMG_2218_a.JPG

 

. Comment envisages-tu de travailler la ramification de cet arbre ? Vu sa petite taille, il va te falloir des entrenoeuds très courts. 

C'est vrai.

Mais tu connais les chênes mieux que moi : tu sais qu'ils ne sont pas mesquins pour réveiller des bourgeons dormants et revenir en arrière n'est pas trop le problème de l'espèce. Je compte sur cette caractéristique pour à la fois le faire  ramifier et nanifier les feuilles.

Mais ce n'est pas encore vraiment à l'ordre du jour car pour l'instant l'arbre ne s'est pas équilibré : pour le mettre dans un pot aussi plat j'ai dû le titiller au niveau du collet, et tu sais aussi qu'ils sont susceptibles de ce côté-là.

J'attends encore qu'il se stabilise pour travailler la ramification fine
 



#8 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 6 009 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Plaisir
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :France
  • Département :Yvelines

Posté 26 mai 2020 - 16:24

En l’occurrence, je trouve que "nebari" et "yamadori" sont plus facilement remplaçable par "enracinement" et "prélèvement", que "Kifu" qui désigne une catégorie certes artificielle, mais sans équivalent en dehors du bonsai... voire même du bonsai japonais (on voit rarement cette catégorie affichée dans les expos hors Japon il me semble).

 

Mais on a déjà eu ce genre de discussion il me semble sur un autre sujet...


"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.




Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : Quercus robur, Kifu, Chêne

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)