Aller au contenu


Photo
- - - - -

ma petite collection de kusamono


  • Veuillez vous connecter pour répondre
31 réponses à ce sujet

#21 satoyama

satoyama
  • Membres
  • 42 messages
  • Pays :France
  • Département :54

Posté 15 juin 2020 - 16:32

Campanula punctata var. hondoensis
Muhlenbergia japonica 'Cream delight'
Saxifraga stolonifera

Contenant type coupelle à léger rebord, en grès /// badigeon d'ocre, cuisson dans un four à bois de type phoenix
kusamono réalisé au Printemps 2015 (dans un autre contenant) /// réimplantation de la campanule en 2017 /// changement de contenant à l'Automne 2019

 

P1100085 22 (Large).jpg

 

Campanula punctata   est une belle campanule orientale (Japon, Chine, Corée, Russie orientale) -  C. punctata var. hondoensis  étant circonscrit  au centre du Japon - qui vit dans les forêts claires et les prairies fraiches.

Muhlenbergia japonica   'Cream delight' est une sélection japonaise au feuillage strié de blanc mais  nommée en Occident.  Muhlenbergia japonica  est une Poaceae orientale (Japon, Chine, Corée, Russie orientale) vivant dans les fourrés humides et lisières forestières... Elle peut adopter un port semi rampant, elle s'enracine alors facilement au niveau des entrenoeuds. Floraison légère aux reflets gris pourpré en Automne.
http://flowers.la.co... hondoensis.htm
http://flowers.la.co...ia japonica.htm
http://flowers.la.co...stolonifera.htm

Cette année, la saxifrage a majoritairement développé des feuilles assez larges et la campanule a eu un peu de mal à sortir au plein jour ; de fait, sa taille est plutôt réduite alors qu'elle devrait fleurir au dessus de la nuée étoilée de la saxifrage. Probables conséquences du changement de contenant ; les plantes ont besoins de retrouver un équilibre... Je vais couper les feuilles les plus grosses de la saxifrage afin d'aérer un peu tout ça, la campanule devrait en profiter... La graminée pointe seulement ici et là, mais c'est pourtant bien elle qui donnera toute sa légèreté automnale à ce kusamono.

L'année prochaine, la campanule devrait prendre à nouveau de la hauteur et redonner sa dynamique verticale printanière à ce kusamono qui devrait donc perdre cette physionomie trapue !!!

Quelques images du changement de contenant à l'Automne 2019. Le pot originel était trop refermé pour ces plantes ayant chacune un développement 'ouvert', soit par rhizomes, soit par stolons. Avec ce type de contenant plus plat et largement plus ouvert, la motte de substrat n'est plus enfermée et ces trois plantes plutôt 'colonisatrices' devraient donner beaucoup d'exubérance à ce kusamono franchement inutilisable en shitakusa !!!

Sans nom 1-page-001 (Large).jpg


Le satoyama - 里山 - est un terme / concept japonais qui croise plusieurs idées liées tant au paysage, aux activités agricoles et artisanales, à l'esprit de la campagne, qu'à l'écologie, à la préservation des ressources et de la biodiversité.

 

www.facebook.com/satoyama.ceramique.horticulture.japon


#22 satoyama

satoyama
  • Membres
  • 42 messages
  • Pays :France
  • Département :54

Posté 21 juin 2020 - 16:47

Iris ensata 'Souvenir de Nagano'
contenant en grès, cuisson gaz en réduction (pot avec réserve d'eau incorporée - modèle déposé - pour plantes de rives, milieux humides, tourbières...)

kusamono réalisé au Printemps 2017

 

P1100095 2 (Large).jpg

P1100096 2 (Large).jpg

 

L'iris d'eau japonais sauvage est Iris ensata var. spontanea tandis que les innombrables variétés qui ont été sélectionnées depuis des siècles - notamment durant l'ère Edo (XVIIe > XIXe) - relèvent d'Iris ensata var. ensata (iris horticoles). Il existe trois grands types horticoles classiques d'iris d'eau japonais : Edo, Ise et Higo, chacun avec des particularités morphologiques bien marquées.
'Souvenir de Nagano' est proposé par la pépinière des avettes. C'est un Iris ensata trouvé dans un jardin d'iris lors d'un de leurs voyages au Japon. Il est assez proche de la forme sauvage dans son aspect global, mais les sépales sont beaucoup plus clairs sur le pourtour et très nervurés.

 

Sophie Le Berre avait rédigé quelques articles sur les Iris ensata, il y a quelques années sur son site 'jardins botaniques japonais' et son blog... Voici un lien vers l'un d'eux : http://www.sophieleb...anctuaire-meiji
 


Le satoyama - 里山 - est un terme / concept japonais qui croise plusieurs idées liées tant au paysage, aux activités agricoles et artisanales, à l'esprit de la campagne, qu'à l'écologie, à la préservation des ressources et de la biodiversité.

 

www.facebook.com/satoyama.ceramique.horticulture.japon


#23 satoyama

satoyama
  • Membres
  • 42 messages
  • Pays :France
  • Département :54

Posté 10 juillet 2020 - 20:40

Thalictrum kiusianum

contenant de type 'petit bol' en grès, cuisson dans un four à bois

kusamono réalisé à l'Automne 2016

 

P1100106 3 (Large).jpg

 

 

Thalictrum actaeifolium

contenant de type 'bol à thé' (chawan) en grès ferrugineux chamotté, engobe de porcelaine gratté, cuisson gaz en réduction

kusamono réalisé au Printemps 2015

 

P1100135 2 (Large).jpg

P1100138 2 (Large).jpg

 

Les   Thalictrum   sont des plantes herbacées vivaces de l a famille des  Ranunculaceae . J'ai déjà présenté  Thalictrum  x nishiki dans mon post du  23 mai dernier. 

 

Thalictrum kiusianum est originaire du Japon ; on pense cependant qu'il s'agit en fait d'un hybride naturel entre Thalictrum uchiyamai, natif de l'ile de Tsushima (entre la péninsule coréenne et le sud ouest du Japon) et de  Thalictrum filamentosum  var. yakusimense, originaire lui de l'ile de Yakushima (sud ouest du Japon). Il est cultivé au Japon depuis très longtemps, notam ment en pots.

Thalictrum kiusianum est un étonnant et ravissant Thalictrum miniature, de taille très modeste – 5 à 12 cm, au feuillage caduque vert bleuté, découpé, fin et léger. Longue floraison en fin de Printemps et début d'Eté, en petites inflorescences délicates, blanc rosé à rose violacé. Il se cultive à mi-ombre dans un sol humifère restant frais en Eté, moins en Hiver. En pleine terre, cultivez-le en rocaille fraiche et évitez les massifs de vivaces où il finira par disparaître ; la culture en pot est presque idéale et permet de réaliser de superbes kusamono ou shitakusa, sobres et élégants.

Thalictrum kiusianum n'est pas une plante rare ; on la trouve assez facilement dans nombre de pépinières de plantes vivaces.

 

Thalictrum actaeifolium est originaire du Japon et de Corée où il vit dans les forêts claires de montagnes. Feuillage caduque vert frais, port élancé, taille moyenne de 40 à 70 cm, longue floraison en début d'Eté, en élégantes petites inflorescences blanc rosé - les plantes coréennes ont des fleurs rosées alors que les japonaises ont des fleurs franchement blanches. Thalictrum actaeifolium se cultive à mi-ombre dans un sol humifère ne séchant pas trop en Eté.


Le satoyama - 里山 - est un terme / concept japonais qui croise plusieurs idées liées tant au paysage, aux activités agricoles et artisanales, à l'esprit de la campagne, qu'à l'écologie, à la préservation des ressources et de la biodiversité.

 

www.facebook.com/satoyama.ceramique.horticulture.japon


#24 satoyama

satoyama
  • Membres
  • 42 messages
  • Pays :France
  • Département :54

Posté 25 juillet 2020 - 12:27

Quelques kusamono d'Hosta... Toutes les variétés sont japonaises.

 

 

Hosta 'Amanuma'
petit contenant plat type 'coupelle' légèrement refermé, grès, émail aux cendres de fougères, cuisson dans un four à bois
kusamono réalisé au Printemps 2018

 

Hosta 'Amanuma' 2020.06.jpg

Hosta 'Amanuma' est une sélection japonaise d'un hybride entre  H. venusta  et H. capitata. Taille modeste – 15 à 20 cm, feuillage vert doux caduque, floraiso n pourpre-lavande en début d'Eté.
Ce kusamono est encore assez jeune et c'est la première fois qu'il est en fleur.


Hosta 'Kinbotan'
contenant type 'bol', grès, cuisson dans un four à bois
kusamono réalisé au Printemps 2018

 

Hosta 'Kinbotan' 2020.06 1.jpg

Hosta 'Kinbotan' est une superbe sélection japonaise panachée de Hosta venusta, particulièrement populaire au Japon. Feuillage vert franc marginé de jaune à vert pâle. Taille mini – 5 à 10 cm, feuillage caduque, floraison pourpre-lavande en Eté (15 à 20 cm).
Kusamono assez jeune mais pourtant bien épanoui avec une floraison déjà remarquable.


Hosta 'Mount Kirishima'
contenant type 'petit bol', porcelaine non émaillée
kusamono réalisé au Printemps 2015

 

Hosta 'Mount Kirishima' 2020.06.jpg

Hosta 'Mount Kirishima' est une variété japonaise à feuilles étroites. Belle floraison dressée en Eté.


Hosta 'Nakafu Kiyosumi'
petit contenant haut, grès ferrugineux chamotté, décors 'hidasuki' (cordes de feu)
kusamono réalisé au Printemps 2018

 

Hosta 'Nakafu Kiyosumi' 2020.07.jpg Hosta 'Nakafu Kiyosumi' 2020.07 fleurs.jpg

Hosta 'Nakafu Kiyosumi' est une magnifique variété japonaise, trouvée et sélectionnée parmi les populations sauvages d'Hosta kiyosumiensis près de Nukata-cho au Japon (préfecture d’Aichi, au centre-sud d'Honshu) en 1984. Elégant feuillage jaune marginé de vert franc (les feuilles peuvent aller jusqu'à blanchir en fin de saison) duquel jaillissent des hampes portant des fleurs blanches délicieusement ourlées de violet.
Kusamono encore jeune qui fleurit pour la première fois.


Hosta venusta 'Kikufukurin'
contenant plat type 'coupelle' légèrement refermé, grès ferrugineux
kusamono réalisé au Printemps 2017

 

Hosta venusta 'Kikufukurin' 2020.07.jpg

Hosta venusta 'Kikufukurin' est une superbe sélection japonaise panachée de Hosta venusta, tout comme H. 'Kinbotan'. Feuillage vert franc marginé de jaune à vert pâle. Taille mini – 5 à 10 cm.
Kusamono de 3 ans, déjà bien développé et florifère.


Tous les Hosta se cultivent à l'ombre ou à mi ombre, dans un sol humifère plus ou moins frais, selon les espèces. Les espèces (et leur descendance horticole) de taille moyenne à mini sont parfaites pour la réalisation de kusamono ; d'ailleurs, pour les plus petits des Hosta, la culture en pot est même préférable à la culture en pleine terre, dans des massifs de vivaces où ils finissent par disparaître.

 


Le satoyama - 里山 - est un terme / concept japonais qui croise plusieurs idées liées tant au paysage, aux activités agricoles et artisanales, à l'esprit de la campagne, qu'à l'écologie, à la préservation des ressources et de la biodiversité.

 

www.facebook.com/satoyama.ceramique.horticulture.japon


#25 satoyama

satoyama
  • Membres
  • 42 messages
  • Pays :France
  • Département :54

Posté 02 octobre 2020 - 14:27

Athyrium niponicum
Elatostema umbelatum
Ophiopogon japonicus
'Variegata'
Tiarella polyphylla
Tricyrtis
sp. ( T. ishiiana  ou T. macrantha ou T. macranthopsis)

Contenant en grès, engobé de porcelaine et cuit dans un four à bois de type anagama. Ce pot à quatre pieds incisés a été réalisé sur le modèle d'un bol à thé japonais –  chawan  – de la région de Hagi, lui même inspiré d'un bol coréen. 

kusamono réalisé à l'Automne 2016

 

P1100250 3.jpg P1100255 3.jpg

Le tricyrtis – ici en fleur – n'est pas identifié ; il s'agit probablement soit de Tricyrtis ishiiana ou de  Tricyrtis mancrantha  (Tricyrtis mancranthopsis étant souvent classé en sous espèce de  T. mancratha  sous le taxon Tricyrtis macrantha subsp. macranthopsis). Ces deux espèces aux fleurs tubulaires jaune d'or et au port retombant se   différencient totalement de toutes les autres espèces de Tricyrtis jaunes (et je ne parle même pas des blancs, des roses ou des pourpres !!!) dont les fleurs sont totalement ouvertes, dressées/tournées vers le haut - et pour les jaunes – jaune pâle... Ces deux espèces dont les taxons inférieurs se trouvent souvent en synonymie de l'une ou l'outre espèce ont un habitat assez distinct puisqu'elles vivent dans des éboulements rocheux humides, des anfractuosités de falaises ou encore sur les bords de torrents de montagne, toujours en partie à l'ombre, dans un sol frais.
Athyrium niponicum est une fougère particulièrement commune en Asie et l'on connaît généralement plus les formes horticoles aux frondes vert grisé presque argenté. Dans ce kusamono, elle a mis du temps à s'installer et n'y est pas particulièrement vigoureuse...
Ophiopogon japonicus 'Variegata' est une forme à feuillage panaché de blan et plutôt fin. Ici, la plante prospère et commence à se promener dans le pot mais ne fleurit pas encore...
Elatostema umbelatum est encore en sursis et j'ai remis en culture un deuxième petit éclat au Printemps dernier afin de densifier la présence de cette plante dans ce kusamono.  E. umbellatum  est une petite Urticaceae de milieu frais à humide et ombragé dont les Japonais ont sélectionné de nombreuses forme horticoles à feuillage jaune ou panaché de blanc. 
Enfin, Tiarella polyphylla s'est installée là toute seule... un semis spontané, donc, qui s'est naturalisé au mieux parmi les plantes de ce kusamono.

Ce kusamono finit donc sa 4e saison et toutes les plantes ne sont pourtant pas encore matures ; seul le tricyrtis est bien vigoureux et fleurit (quoiqu'avec parcimonie comparé aux plantes en pleine terre !!!).


Le satoyama - 里山 - est un terme / concept japonais qui croise plusieurs idées liées tant au paysage, aux activités agricoles et artisanales, à l'esprit de la campagne, qu'à l'écologie, à la préservation des ressources et de la biodiversité.

 

www.facebook.com/satoyama.ceramique.horticulture.japon


#26 satoyama

satoyama
  • Membres
  • 42 messages
  • Pays :France
  • Département :54

Posté 05 octobre 2020 - 10:15

Première floraison depuis leur création pour ces deux kusamono ! Les photos datent de début juillet pour l'Ophiopogon et de fin juillet pour l'Anemonopsis...

 

 

Ophiopogon planiscapus 'Nigrescens'

 

coupelle en porcelaine, émail céladon aux cendres de bois

kokedama réalisé au Printemps 2015

 

P1100132 3 (Large).jpg

 

Cette pièce fait partie des premiers kusamono que j'ai réalisés et c'est aussi mon premier kokedama !!! C'est donc à sa 6e saison qu'il me gratifie de sa première floraison ; une floraison bâclée, aussi médiocre que fugace !!! Mais patience, viendra un temps où il proposera une belle floraison, avec plusieurs épis de fleurs en clochette blanc rosé, suivi de délicats fruits globuleux d'un bleu nuit profond se détachant discrètement sur ce feuillage ténébreux...

Ophiopogon planiscapus est une plante des sous bois de montagne du Japon. De nombreuses formes ont été sélectionnées dont celle-ci à feuillage noir. C'est une plante couramment utilisée en couvre sol dans les jardins japonais et depuis peu dans les jardins occidentaux également, notamment cette forme noire atypique.

 

http://flowers3.la.c...planiscapus.htm

 

 

Anemonopsis macrophylla

 

contenant en grès, engobé de porcelaine et cuit dans un four à bois de type anagama

kusamono réalisé à l'Automne 2017

 

P1100207 2 (Large).jpg P1100213 (Large) 2.jpg

 

Sujet encore assez jeune qui fleurit effectivement pour la première fois... Normalement, la hampe florale porte plusieurs fleurs, graduellement disposées, mais cette unique fleur à l'élégance solitaire me ravit pourtant.

Anemonopsis macrophylla est une plante herbacée vivace de la famille des Ranunculaceae, endémique des forêts caduques des montagnes du centre du Japon. Durant l'Eté, les hampes florales se déploient entre 50cm et 1m. Les fleurs évoquent tout autant les anemones du japon (Anemone hupehensis) – d'où son nom de genre – que les ancolies, tandis que le feuillage se rapprocherait plutôt des actées ( Acteae  / Cimicifuga), toutes ces plantes étant des cousines botaniques... Si le feuillage vert frais et finement ciselé est mafnifique, la floraison est de toute beauté avec cette profusion de fleurs suspendues ; c'est vraiment une plante que j'adore !!!

Beauté toute japonaise, sobre, subtile et tout en souplesse, Anemonopsis macrophylla est une plante dont la culture est réputée difficile : sol humifère frais – jamais sec ni trop humide, à la m-ombre (craint vraiment le soleil qui brûle rapidement le feuillage) et protégée du vent impérativement !!! Des 5 sujets (dont 2 formes à fleurs totalement blanches) que je cultivais initialement en pleine terre, quatre sont, soit morts, soit je les ai arrachés et remis en culture en pot où ils se comportent beaucoup mieux et fleurissent ; un seul pied subsiste donc en pleine terre dans un état assez calamiteux !!!

A l'état naturel, Anemonopsis macrophylla se développe plutôt en colonies, recouvrant parfois des dizaines de m2 de sous bois...

 

http://www7a.biglobe...macrophylla.htm

https://www.botanic....s-ra/renges.htm


Le satoyama - 里山 - est un terme / concept japonais qui croise plusieurs idées liées tant au paysage, aux activités agricoles et artisanales, à l'esprit de la campagne, qu'à l'écologie, à la préservation des ressources et de la biodiversité.

 

www.facebook.com/satoyama.ceramique.horticulture.japon


#27 petitpoissondansleau

petitpoissondansleau
  • Membres
  • 2 195 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :France
  • Département :67

Posté 05 octobre 2020 - 10:51

décidément, un vrai régal ton post !



#28 satoyama

satoyama
  • Membres
  • 42 messages
  • Pays :France
  • Département :54

Posté 11 octobre 2020 - 15:15

Merci beaucoup...

J'essaie, comme le fait aussi bonsaiphil d'une autre manière, de 'déborder' le seul sujet "plantes d'accompagnement"... Et en tant que céramiste, j'aime aussi évoquer le contenant, sans chercher à faire de la pub pour ma crèmerie (j'espère)... C'est pour moi l'occasion de parler de botanique et d'horticulture par le prisme du Japon... Et puis, ne pratiquant pas le bonsai, c'est surtout dans cette rubrique que je peux partager !


Le satoyama - 里山 - est un terme / concept japonais qui croise plusieurs idées liées tant au paysage, aux activités agricoles et artisanales, à l'esprit de la campagne, qu'à l'écologie, à la préservation des ressources et de la biodiversité.

 

www.facebook.com/satoyama.ceramique.horticulture.japon


#29 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 350 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 11 octobre 2020 - 16:09

Je le fais d'une autre manière : c'est sûr :newsm_8:

Tes commentaires font pâlir mes vagues et pauvres digressions botaniques glanées de ci, de là sur la toile.

Je lis toujours avec le plus grand intérêt tes textes qui fourmillent d'informations, même si pour moi les plantes qui fleurissent au pays du soleil levant, c'est une terra incognita.

Je ne peux que t'encourager à continuer de contextualiser tes images comme tu le fais (bien mieux que moi).

Question

As-tu essayé de prendre des photos d'un même kusamono sur ton fond habituel et sur un fond neutre ? un fond uni qui ne "parle pas" ?



#30 waoo

waoo
  • Membres
  • 506 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Nantes
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :44

Posté 14 octobre 2020 - 18:15

très joli tout ça , étonnant que tu n'es encore jamais viré un peu vers le bonsaï , vu tout ce que tu nous dis , tes affinités ...etc...



#31 satoyama

satoyama
  • Membres
  • 42 messages
  • Pays :France
  • Département :54

Posté 21 octobre 2020 - 10:50

Bonsaiphil, en fait mes plantes étant chez mes parents, faire des photos n'est pas toujours chose facile; jongler avec mes temps de présence sur place, la météo et les floraisons !!! En fait, je dois monter à chaque fois cette mise en scène dans la descente de garage/sous-sol pour être protégé du soleil direct et du vent... C'est du bricolage à chaque fois... Je sais qu'un fond plus clair pourrait être aussi intéressant, mais franchement, je n'ai pas trop le temps de me pencher sur la question lorsque je suis là bas avec mes plantes...

 

Waoo, j'ai une jolie collection d'arbres et d'arbustes, de plantes vivaces (dont graminées+bambous et fougères), tous originaire d'Asie tempérée froide et notamment du Japon... Concernant les arbres, j'ai pas mal d'espèces d'   Acer   ,   Quercus  ,  Carpinus , Betula,   Prunus et pour les arbustes,    Weigela  ,  Deutzia , Hydrangea, Viburnu m, Euonymus... J'ai de quoi faire si l'envie de bonsai me prenait !!! Les seuls 'ligneux' que je vais tenter en pot céramique sont un  Akebia quinata 'Shirobana' (une 'grimpante'), Cercis sinensis 'Shirobana' (une sélection japonaise à fleurs blanches de l'arbre de Judée chinois) et Cercidiphyllum japonicum (l'arbre à caramel) que je vais travailler en multi-troncs comme cela se produit souvent dans les profondes forêts japonaises, ces arbres multi-centenaires, souvent en partie creux, sont alors protégés car ils abritent des divinités shinto... C'est donc un arbre que je vais travailler librement sans tenir compte d'aucun code du bonsai que je méconnais totalement... En fait, c'est aussi cette totale liberté qui me plait dans les kusamono, en plus du fait que chaque année, leur expression change puisque la/les plante(s) ne se présentent pas de la même manière, au contraire d'un bonsai qui aura une certaine permanence structurelle, même si elle est en partie évolutive... Quand je serai plus posé, plus 'vieux', aborder les suiseki me plairait bien - permanence structurelle quasi éternelle ! - wait end see !!!


Le satoyama - 里山 - est un terme / concept japonais qui croise plusieurs idées liées tant au paysage, aux activités agricoles et artisanales, à l'esprit de la campagne, qu'à l'écologie, à la préservation des ressources et de la biodiversité.

 

www.facebook.com/satoyama.ceramique.horticulture.japon


#32 satoyama

satoyama
  • Membres
  • 42 messages
  • Pays :France
  • Département :54

Posté 26 octobre 2020 - 11:52

Saxifraga fortunei 'Moe'
 

P1100295 3.jpg

 

Coupelle en grès ferrugineux, émail ferrugineux aux cendres de bois.

Kokedama réalisé au Printemps 2018. Première floraison. Saxifraga fortunei 'Moe' est une variété japonaise à fleurs blanches dont tous les pétales sont assez allongés.
Afin de créer un contraste, j'ai associé a cette saxifrage sobre une coupelle de couleur foncée avec un émail pourpre profond.


Saxifraga fortunei 'Akiba'
 

P1100281 3.jpg      P1100284 2.jpg

 

Coupelle en grès ferrugineux, émail siliceux aux cendres de fougères.

Kokedama réalisé au Printemps 2018. Première floraison. Saxifraga fortunei 'Akiba' est une variété japonaise à fleurs rouge foncé dont seuls les deux pétales du bas sont allongés. Les hampes florales ainsi qu'une partie du feuillage (pétiole et bord du limbe) sont aussi d'un rouge profond.
Afin de créer un contraste, j'ai associé a cette saxifrage aux accents pourprés une coupelle vêtue d'un émail blanc aux cendres de fougères.


Saxifraga fortunei 'Hakubai'
 

P1100296 3.jpg

 

Contenant en grès ferrugineux.

Kusamono réalisé au Printemps 2018. Première floraison. Saxifraga fortunei 'Hakubai' est une variété japonaise à fleurs blanc rosé dont les pétales sont surdimensionnés (très larges) et tous de taille semblable, avec l'extrémité crantée. Les hampes florales et les pétioles sont rouge vif.
Toujours afin de créer un certain contraste entre le contenant et la plante, j'ai associé a cette saxifrage à la floraison gargantuesque mais de couleur clair et douce, un pot sobre en terre brute, non émaillé, de couleur pourpre assez sombre...



Saxifraga fortunei est présente au Japon, en Chine, en Corée et en Russie orientale. Elle vit principalement au bord des torrents de forêts, pouvant - à l'instar de nombreuses espèces de saxifrages orientales – couvrir toutes les parois rocheuses entourant une cascade, mais s'aventure aussi parfois en plaine sur des terrains humides... Elle ne peut en revanche pas vivre sous les opulentes frondaisons caduques, les rosettes basales ayant tendance à pourrir sous les feuilles mortes ; c'est une caractéristique à prendre impérativement en compte pour la culture au jardin !!!
La morphologie de l'espèce est en fait particulièrement variable et de nombreuses formes et variétés botaniques ont été observées et nommées engendrant, de fait, une très grande confusion taxonomique... Aujourd'hui, il semblerait que les choses aient été simplifiées avec des regroupements taxonomiques...
L'horticulture japonaise a exploité cette diversité phénotypique et l'a exacerbée en croisant et sélectionnant à tout va... Pendant l'ère Edo, on dénombrait plusieurs milliers de cultivars de Saxifraga fortunei. Si les couleurs de fleurs allant du blanc le plus pur au rouge le plus profond, de même que les formes de fleurs des plus variées (simples, doubles, très doubles et 'pompon', chiffonnées, bord des pétales lisses ou cranté...) caractérisent ces variétés horticoles, le feuillage n'est pas en reste avec des couleurs et des formes (feuilles simplement lobées ou particulièrement incisées) tout aussi diversifiées (aspect poilu ou crassulescent)...
Ces saxifrages assez rustiques – quoiqu'on lise ici ou là (elle passent tout à fait un -15°C si le sol n'est pas gorgé d'eau !), sont caduques en cours d'Hiver – le feuillage semble fondre plus que sécher ! – mais  persistantes dans les régions douces. La floraison automnale – entre septembre et novembre, selon le climat et les variétés – est particulièrement intéressante d'un point de vue horticole, tant au jardin que pour la culture en pot.
Si ces plantes font de parfaits kusamono, toutes ne feront en revanche pas de bons shitakusa, l'exubérance et le raffinement ostentatoire de certaines n'étant pas compatible avec l'obligation de modestie des plantes d'accompagnement. Elles se cultivent bien en kokedama et s'associent également facilement à d'autres plantes dans des compositions plus complexes.


Le satoyama - 里山 - est un terme / concept japonais qui croise plusieurs idées liées tant au paysage, aux activités agricoles et artisanales, à l'esprit de la campagne, qu'à l'écologie, à la préservation des ressources et de la biodiversité.

 

www.facebook.com/satoyama.ceramique.horticulture.japon



0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)