Aller au contenu


Photo
- - - - -

Dumbo de Montpellier


  • Veuillez vous connecter pour répondre
10 réponses à ce sujet

#1 na !

na !
  • Membres
  • 2 192 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 10 mai 2020 - 11:34

Bonjour le forum,

 

Un érable de Montpellier prélevé (sur un terrain privé avec l'autorisation du propriétaire, bien entendu) dans le Lot en 2015.

 

La partie haute était en désaccord avec la partie basse et j'ai tenté une marcotte l'année passée qui ne s'est pas avérée concluante.

 

L'arbre présente un shari naturel et j'ai travaillé la coupe "post-marcotte" cette année à la pince coupante puis à la Dremel. Je ne touche plus pour quelques temps, je laisse faire le temps.

Comme prévu, il a sorti de nombreux bourgeons au niveau de la coupe.

 

Niveau racinaire, ce n'est pas la joie d'un point de vue esthétique : il présente un renflement, qui je crois, est assez caractéristique de l'espèce si pas prélevée dans un champ (comme un autre que j'ai). Celui-ci était dans un terrain rempli de cailloux. Je sais qu'aujourd'hui, c'est un arbre que je n'aurai probablement pas prélevé. Je faisais mes classes en quelques sortes... 

Je réfléchis à la manière de créer un nebari, si je décide d'en créer un ou pas : autant je pourrais me contenter de cette base, que j'aime bien, parce que je m'y suis habitué et qui me rappelle que j'ai fait une erreur en le prélevant. En tout cas, c'est ce que je me dis...

 

Bref, l'arbre est là, maintenant.

 

20200510_114803.jpg  20200510_114427.jpg

 

20200510_114417.jpg  20200510_114407.jpg

 

20200510_114449 (1).jpg  20200510_114442.jpg

 

Cette base pied d’éléphant, Dumbo, mesure 18cm de large et l'arbre après le tronc après la coupe mesure aujourd'hui 23 cm.

Nous ne sommes pas loin de la limite du shohin et je pense qu'il dépassera cette taille dans le futur.

Ceci pour expliquer pourquoi je le poste dans cette catégorie du forum, c'est tout. Personnellement, la classification ne se fait pas ainsi dans mon jardin mais il nous faut bien des référentiels communs, sinon c'est le bazar :)

En plus, je le trouve un peu too much niveau largeur pour en faire un shohin...

 

J'ai posé là aussi un objet que nous connaissons tous pour avoir un référentiel (et puis, j'ai arrêté de fumer).

 

L’arbre n'a pas encore été rempoté, ce sera pour le printemps prochain.

 

J'avoue avoir une hésitation sur la direction que je veux prendre :

 

  • Accentuer le shari et travailler le tronc plus violemment (l'utilisation de ce terme en dit long sur ce que j'en pense, je ne suis pas pour la reconstruction entière et donc destruction de l'existant et je ne suis pas un pro ni un adepte de la Dremel). J'aime l'écorce de cette arbre :)
    Cette direction là, partirait donc sur la branche déjà en place.

 

  • Partir sur une nouvelle cime en clip and grow et la première branche semble déjà définie.

 

Rien n'est figé mais je voulais vous présenter cet arbre. Sait-on jamais, certains vont peut-etre être inspirés avec des idées que je n'ai pas eu.

 

 

 

 

 

 

 

 



#2 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 6 009 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Plaisir
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :France
  • Département :Yvelines

Posté 10 mai 2020 - 11:59

La patte d’éléphant ne me dérange pas, du coup tu peux me le donner i tu veux :spb95:

 

Personnellement, je partirais sur la troisième photo (celle avec le shari à gauche), en gardant principalement les 3 branches bien visible sur cette face :

- la grosse en la travaillant pour faire un plateau (assez court)

-la branche gauche/arrière que je ferais peut-être descendre un peu plus bas que la branche droite (pour éviter la symétrie)

-la cime avec la branche longue et fine qui manque, à développer en clip and grow (mais court pour garder l'aspect trapu)

 

Pour l'enracinement, on ne le verra qu'au rempotage (n'oublie pas de nous faire des photos), mais çà reste un érable, un pot/casse plate, et hop, en quelques années et rempotages, tu nous reconstruits çà (bien sur il sera pas parfait, mais çà devrait atténuer les rétrécissements qu'on devine çà et là) :spb102:

 

Ton boulot sur le shari est pas mal, mais je pense qu'il reste encore du bois mort à écorcer  :spb79: 


"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#3 na !

na !
  • Membres
  • 2 192 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 10 mai 2020 - 14:14

 

La patte d’éléphant ne me dérange pas, du coup tu peux me le donner i tu veux  :spb95:

 

Ben, ça va être difficile : je m'y suis habitué  :spb95:

 

 

Personnellement, je partirais sur la troisième photo (celle avec le shari à gauche), en gardant principalement les 3 branches bien visible sur cette face

 

Je pensai aussi à quelque chose dans ce style : la face où le shari reste visible.

 

J'ai dis que je ne le travaillerai pas trop le bois mais s'il le faut, je descendrai un peu l'ensemble pour gagner en proportions. Je verrai ça avec le temps.

 

 

 

Pour l'enracinement, on ne le verra qu'au rempotage (n'oublie pas de nous faire des photos), mais çà reste un érable, un pot/casse plate, et hop, en quelques années et rempotages, tu nous reconstruits çà (bien sur il sera pas parfait, mais çà devrait atténuer les rétrécissements qu'on devine çà et là)  :spb102:

 

Oui, tout à fait, d'autant que je ne me souviens plus trop ce qu'il y a en dessous de la surface...
Je documente plus mes arbres, aujourd'hui, pour garder un peu de mémoire, ce qui apparemment, me fait trop vite défaut  :spb96:

J'avoue que je réfléchis aussi à greffer de jeunes plants pour refaire le nebari. J'ai greffé deux fois des plants sur deux arbres et je trouve que l'opération peut facilement défigurer l'arbre si elle rate. Donc, je ne sais pas... comme dit : je me tâte.

 

 

 

Ton boulot sur le shari est pas mal, mais je pense qu'il reste encore du bois mort à écorcer   :spb79: 

Merci. J'essaye de prendre mon temps, surtout que tout ce que j'enlève est définitivement perdu. Donc, je préfère y aller mollo mollo et reprendre les choses après avoir bien réfléchis...

Donc, oui, il reste encore du boulot, c'est certain. Je ne suis pas très fast bonsaï. En tout cas, moins qu'à mes débuts.
Disons, même que je tendrais vers le slow bonsaï : fertiliser moins, arroser mieux (donc, pas tout le temps, sauf si je souhaite faire grandir une branche sacrifice sur un jeune plant), rempoter un peu moins souvent aussi. Surtout si le boulot a été bien commencé, il me semble.

 

Bref, tout ça reste variable, en fonction de l'arbre et de son avancement. Avant j'étais plus systématique. Je crois qu'on a besoin de ça quand on commence. 

Et puis, c'est indéniable : j'aime cultiver (bouts de crayons, semis, expériences). 



#4 lanig

lanig
  • Membres
  • 3 731 messages
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 10 mai 2020 - 23:50

Impressionnant.

Moi je prendrait la photo 1 comme face avec une petite rotation anti-horaire, puis une construction classique, essayant de rattraper la conicité en haut. Ça va être long, mais ça vaut le coup, ama.


OT2 Logiciel libre pour la gestion de votre collection de bonsai. La version 1.1 est sortie.

#5 na !

na !
  • Membres
  • 2 192 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 11 mai 2020 - 06:53

Bonjour Lanig,

 

oui, presque trop !!

Le pied est vraiment gros et à une très belle écorce. Ce qui me fait beaucoup réfléchir au fait de faire des greffes sur cette belle écorce.

 

Je ne l'ai pas précisé mais le shari, est profond et noir. D'où peut venir cette couleur noire ? Du coup, je me tâte aussi à colorer la partie que j'ai continué avec de l'encre diluée... Quand je retravaillerai les bois morts.

 

Pour revenir à ce que tu propose. Je trouve dommage de cacher le shari, qui, à mon sens, vient équilibrer visuellement l'aspect massif. C'est très personnel comme idée. Je ne sais pas si vous la partagez. 

Apparemment, pour toi, la vue du shari n'est pas essentielle.



#6 Fabizen

Fabizen
  • Rédacteurs
  • 2 720 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :59

Posté 11 mai 2020 - 08:23

Très jolie base, rien à envier aux imports japonais
Je trouve également que la photo 3 ferait une jolie face tant pour lécorce que le shari

#7 na !

na !
  • Membres
  • 2 192 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 11 mai 2020 - 09:11

Je pense que ça va être le projet.

 

Me vient une question : est-ce que j'ai intérêt à éliminer les départs non-utiles à cette construction ? Je veux dire dés maintenant. Cela répartirait la force de l'arbre, non ?

 

Sachant que le Montpellier doit être défolié pour faire une seconde pousse, ça veut dire que tailler pour ne pas défolier dans la foulée, ce n'est peut-être pas utile. Autant attendre que l'arbre fasse de la réserve à partir de ces pousses, pour tailler en hiver, non ?

Et je le répète : il va être rempoté pour la première fois au printemps prochain. Je pensais éventuellement à l'automne mais je risque les gelées en hiver, s'il y en a. Après, j'ai normalement la possibilité de protéger l'arbre en cas de gelées.



#8 aristide

aristide
  • Membres
  • 1 232 messages

Posté 12 mai 2020 - 07:26

Bonjour ,
il eSt super sympa ton arbre.
Je connais pas le Montpellier mais il me semble que tu dois forcément faire grossir les branches. Donc si tu gardes que les branches dont tu as besoins, et que tu tailles pas elles grossiront +

#9 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 061 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 12 mai 2020 - 08:44

 Je pensais éventuellement à l'automne mais je risque les gelées en hiver, s'il y en a. Après, j'ai normalement la possibilité de protéger l'arbre en cas de gelées.

Mes érables de Montpellier passent l'hiver Strasbourgeois dehors, sans protection.

Issus de semis, ils n'ont jamais connu le climat méditerranéen et s'en accommodent parfaitement. . D'ailleurs cet érable peuple abondamment les jardins locaux.

L'érable de Montpellier a été baptisé ainsi parce que les spécimens envoyés à Linné provenait de botanistes de la ville. Le suédois était en mal d'inspiration pour trouver une dénomination d'où ce nom toponymique. C'est pas plus que ça.
 



#10 Gwinru

Gwinru
  • Admins
  • 9 722 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Courbevoie
  • Zone USDA :9
  • Formation :Bonsaï Club du Point du Jour + formateurs PB
  • Pays :France
  • Département :Hauts de Seine - Calvados

Posté 12 mai 2020 - 10:14

Je rejoins l'analyse de lanig quant au choix de la face, les courbes du tronc sont beaucoup plus importantes que la vision d'un shari. D'autant qu'il y' aura toujours la possibilité de travailler cette partie à gauche de l'arbre. Et vu le bourgeonnement sur le haut de l'arbre, y'a le choix pour construire les branches. Quant au nebari, on s'en fout, au vu de la base, c'est parfaitement secondaire à mon avis.


雲をりをり
人を休むる
月見哉
Aux admirateurs de lune 
les nuages parfois
offrent une pause
 


#11 na !

na !
  • Membres
  • 2 192 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 12 mai 2020 - 10:15

Bonjour,

 

@Aristide : effectivement, ça parait logique mais comme c'est un arbre qui ne fait qu'une pousse sauf défoliation, on pourrait penser que ça ne change pas grand chose de garder une branche ou plusieurs :)

 

@Bonsaiphil : effectivement, rien à voir avec la géographie, ce nom :)

néanmoins, rempoter un arbre, quel qu'il soit, à l'automne, signifie protection hivernale.

Ayant eu de meilleurs résultats de reprise sur les prélèvements en automne, je serai tenté.

Je pense par ailleurs que l'hiver, après deux années plutôt douces, devrait être plutôt rigoureux cette année mais ça reste à confirmer et, finalement, on risque de le savoir au moment voulu, soit... en hiver.

Il me faut donc mesurer ma capacité technique à protéger l'arbre.

 

@Gwinru : c'est vrai, tout ce que vous dites, tous. Il semble que ce soit une affaire de goût, tout ça. Je vais me réinstaller devant et faire un brin de causette avec l'arbre  ^^ Prendre le temps, quoi. Peut-être procéder à une défoliation et taille des rameaux non nécessaires pour les deux solutions serait un compromis en attendant d'avoir fini la discussion.

 

Ta remarque sur le nebari est tout à fait pertinente aussi. Il est tellement massif que, bon, l'absence de nebari n'est probablement pas un point qui attire beaucoup l’œil. Il a juste l'air posé au sol et, j'enfonce une porte ouverte : il ne fait pas crayon pour autant  :spb147:

 

Malgré tout, le jour du rempotage, je verrais mieux ce que je peux ou ne pas faire et ça m'aidera peut-être aussi à définir ma face pour de bon.

J'avoue que je ne sais plus du tout comment ça se passe en dessous de la surface (encore une fois, ça montre l'importance de documenter ses arbres, ce que je fais aujourd'hui, peut-être trop parce que ça me prend pas mal de temps)


Modifié par na !, 12 mai 2020 - 10:31.



0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)