Aller au contenu


Photo
- - - - -

Echanges sur la culture du Lonicera nitida

Lonicera nitida cukture

  • Veuillez vous connecter pour répondre
4 réponses à ce sujet

#1 Takumi Fujiwara

Takumi Fujiwara
  • Membres
  • 75 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8a
  • Pays :France
  • Département :92

Posté 06 mai 2020 - 18:52

Bonjour à tous,

 

J’ouvre ce post afin de regrouper les observations, conseils et astuces dans la culture du Lonicera nitida. (Amis modérateurs, n'hésitez pas à le déplacer si la section ne vous semble pas appropriée.) C’est une espèce qui m’intéresse pour la couleur de son écorce, la taille de son feuillage mais également la rapidité de sa pousse. J’ai quelques merdouilles en culture, loin d’être des bonsai.

 

Je vois depuis peu une recrudescence des sujets concernant cette espèce alors je me suis dit qu’il serait surement utile de créer un post pour y synthétiser les expériences de chacun dans la culture de ces arbres.

 

J’ai écumé le forum à la recherche d’informations techniques sans résultats probants et la synthèse de mes recherches m’amène à dire que ça pousse un peu n’importe comment et que cette espèce est peu regardante sur les conditions de culture.

 

Même si ça pousse vite et que ça parait simple le Lonicera. Ça ne serait pas plus mal de capitaliser nos retours d’expérience pour optimiser la culture.

Pour rappel, ci-contre, le lien de la fiche de culture du Lonicera nitida : http://www.parlonsbo...euille-Arbustif

 

Pour ma part, en comparaison avec la fiche de culture :

 

Exposition : Ensoleillée au printemps, mi-ombrée l’été

>> VRAI, un ensoleillement excessif semble éclaircir le feuillage, l’impact sur la croissance ne m’est cependant pas encore connu mais Jox a malheureusement fait les frais d’un ensoleillement excessif sur un de ces arbres ce printemps 2020 (avec un mois d’avril exceptionnellement chaud pour rappel). D’après lui et ce que j’en ai compris, la cause n’est pas l’excès de lumière sur l’arbre mais plutôt la chaleur dégagée par un jour ensoleillé sur un pot noir…

Repos hivernal au froid, sans gels excessifs (pertes de branches)

>> VRAI également, n’apprécie pas trop (pas du tout) le gel de printemps dixit BONSAIOLO. Lolo68 a également perdu quelques sujets cette année pour les mêmes raisons.

 

Arrosage : Régulier en période de croissance, réduit en hiver.

Laisser sécher la surface entre 2 arrosages.

>> OK RAS

 

Rempotage : Au Printemps, chaque année. Bien réfléchir avant de supprimer une grosse racine (aérienne par exemple) et ne pas être trop sévère sur la taille.

>> RAS, je pars de semis spontanés donc sans grosses racines à tailler

 

Substrat : Le chèvrefeuille préfère les terres un peu acide. On peut rajouter une poignée de kanuma au mélange. Il est aussi possible d’utiliser 1/3 akadama, 1/3 gravier, 1/3 écorces de pins.

>> jamais eu l’occasion de comparer, les miens sont dans un substrat composé d’environ 80-90% pouzzolane calibre 3-6 + 10-20% terreau tamisé calibre 3-6. Culture OK jusqu’à maintenant dans ce substrat mais seulement une année de retour d’expérience. D’autres sur le forum ont l’air d’utiliser des substrat plus panachés (akadama, pouzzo, pumice…) ou bien pouzzo pure mega granulo etc. Difficile de se prononcer du coup.

 

Fertilisation : Apports réguliers d’un engrais liquide "spécial bonsaï" (NPK : 3.7.5 + Oligo) dès le départ de végétation, stopper en fin d’automne.

>> j’utilise un engrais « spécial fraisier » NPK 4.8.10 + 3MgO + 16,3 SO3, ça pousse bien. ATTENTION cependant, cette année j’ai engraissé un peu trop tôt et, malgré la faible teneur de mon engrais en azote, j’ai eu les premiers entre-nœuds plus long que ce que j’espérais. L’année prochaine je débuterai l’engraissement plus tard.

 

Taille : Supporte les tailles extrêmement sévères, pratique pour obtenir un bourgeon à l’endroit souhaité. Pour une cicatrisation plus rapide, tailler les branches en période de croissance et couvrir la plaie avec un mastic fongicide.

Pincer les jeunes pousses durant toute la période de croissance.

>> J’ai lu quelque part sur le forum qu’un membre (jox ? pierre-bh ? lolo68 ? un pro du lonicera quoi, plus pro que moi en tout cas ^^) laisse tiger a 6-8 rangées de feuilles puis rabat à 2 rangées de feuilles, je fais ça, ça a l’air de bien fonctionner pour faire bourgeonner à l’aisselle des restantes. Sinon taille de structure avant débourrement pour moi.

Il a une activité étalée tout le long de l’année, moins en hiver, mais il pousse quand même (feuillage semi-persistant).

 

Ligature : Se conduit plutôt par la taille. Si on souhaite ligaturer, il faut le faire sur de jeunes pousses car le bois devient vite cassant après la lignification en automne.

>> Très cassant, c’est vrai ! Ligaturer au plus tôt, même une ligature lâche comme l’indique Opale Bonsai dans une vidéo de Nejikan Canal.

 

Enfin, concernant le bois mort, je n’ai pas encore eu l’occasion d’observer en vrai ou sur un de mes arbres le vieillissement mais ils semblent se déliter assez rapidement. Ma conclusion là-dessus: pas faire de bois mort sur un Lonicera nitida.

 

Je n’agrémente pas ce poste par des photos, c’est moins attirant certes mais l’outil de recherche permet rapidement d’en trouver sur le forum.

 

Voilà, j’espère que ce regroupement d’informations pourra servir à d’autres et j’espère surtout obtenir les retours d’expérience des membres plus expérimentés sur cette espèce.

 

A bientôt, Takumi.

 


"La joie de regarder et de comprendre est le plus beau cadeau de la nature."Albert Einstein

#2 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 7 545 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 06 mai 2020 - 20:01

 

Exposition : Ensoleillée au printemps, mi-ombrée l’été

>> VRAI, un ensoleillement excessif semble éclaircir le feuillage, l’impact sur la croissance ne m’est cependant pas encore connu mais Jox a malheureusement fait les frais d’un ensoleillement excessif sur un de ces arbres ce printemps 2020 (avec un mois d’avril exceptionnellement chaud pour rappel). D’après lui et ce que j’en ai compris, la cause n’est pas l’excès de lumière sur l’arbre mais plutôt la chaleur dégagée par un jour ensoleillé sur un pot noir…

Bof, je cultive le mien (oui, le seul, j'avoue) en plein soleil et honnêtement il le prend très bien. Même comparé à d'autre essences de plein soleil, genre le figuier, je vois rarement ses pointes se recourber vers le bas comme on peut le voir quand il a soif. Alors que le figuier a soif depuis deux trois heures, le lonicera est toujours bien dressé.

 

De plus j'entretiens un jardin dans lequel on trouve une centaine de lonicera en topiaire. Et ce sont ceux en plein soleil qui sont les plus beaux. Très dense, très vigoureux, avec des réponses fulgurantes après une taille.. Si je m'écoutais je les taillerais tous les 15 jours :spb44:

Ceux à l'ombre sont bien moins dense, et pousse beaucoup moins (une seule taille pas an suffit)

Alors certes on parle de pleine terre c'est diffèrent. Mais selon moi ça montre bien les exigences de cette espèce. Je pense que si le pot ne chauffe pas trop, et qu'on arrive a suivre niveau arrosage, le plein soleil est souhaitable..

 

Pour le substrat, j'ai quand même nettement l'impression qui sont plus joli et plus dense dans des terrains légèrement à très calcaire.

Dans ce fameux jardin la terre est toute blanche, et on pourrait y cultiver des truffes! Et jusque là je n'en ai jamais vu de si beau et de si vigoureux..

Mais peut être que cette espèce n'a tout simplement aucune exigence particulière concernant le pH..


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#3 matafari

matafari
  • Membres
  • 1 250 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :rouen
  • Zone USDA :0
  • Formation :lecture / PB / amis
  • Pays :France
  • Département :76

Posté 06 mai 2020 - 21:39

D'accord avec toi Boots, plein soleil, après faut respecter un équilibre entre soleil et eau mais ce n'est pas une variété compliqué sur l'arrosage.

La taille à 8 paires de feuilles permet d’engendrer un flux d’énergie important qui sera utilise pour le rebourgeonnement en arrière.

Sur mon arbre je ne le fais pas du fait qu'il soit déjà pas mal établi à mon goût.

Pour le substrat je n'ai pas une grand expérience mais un substrat neutre et aéré me semble suffisant. Je pense que le reste est un peu exotique. Le rajout de 10 a 20 % de matière a forte rétention avec même granulométrie ( j'utilise de la tourbe BLONDE et que BLONDE) me semble idéal pour éviter asséchement trop rapide.

 

Pour le reste c'est assez compliqué chaque arbre a ses particularités, ce qui est vrai pour l'un n'est pas toujours vrai pour l'autre.

 

c'est une variété qui je trouve peut donner un résultat assez rapide facile à trouver dans la nature (pas chez le voisin, enfin c'est vous qui voyez....) ou en pépinière, tolérant je trouve, bref digne d'un ODC.

 

C'est une variété facile pour faire des mames, des shohins... j'adore

 

Au fait cool comme sujet, merci à toi



#4 Takumi Fujiwara

Takumi Fujiwara
  • Membres
  • 75 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8a
  • Pays :France
  • Département :92

Posté 07 mai 2020 - 18:10

Salut et merci a vous deux pour votre contribution !

 

Bon ben j'ai déja commencé par remettre les miens au soleil. Mais ca n'explique pas leur couleur un peu pale pour su Lonicera nitida. Je prendrai une photo bientôt, peut-être que vous saurez trouver réponse a mon questionnement.

 

Boots19, un substrat calcaire en bonsai, dans un pot, tu l'obtient avec quoi ? L'eau du robinet suffirait ?

 

Matafari, merci ! Oui moi aussi j'aime bien cette espèce. J'ai d'ordinaire une préférence pour les petit bonsai type mame ou shohin et pas de jardin mais seulement un balcon, deux raisons qui aident a préferer les petit bonsai aux plus grands :) (même si les grands, c'est cool aussi, patiente ^^)


"La joie de regarder et de comprendre est le plus beau cadeau de la nature."Albert Einstein

#5 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 7 545 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 07 mai 2020 - 19:38

 

Boots19, un substrat calcaire en bonsai, dans un pot, tu l'obtient avec quoi ? L'eau du robinet suffirait ?

 

Oui, en évitant la kanuma et le terreau tamisé, + arrosage à l'eau du robinet on est déjà pas mal..

Si besoin, pour les agrumes ou les buis par exemple, on peut ajouter de la castine tamisé à la même granulométrie que le reste du substrat. Mais en fonction de ton eau du réseau c'est pas forcement nécessaire..Même le buis est considéré comme "neutrophile"..


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)