Aller au contenu


Photo
- - - - -

Arrosage sur motte compacte


  • Veuillez vous connecter pour répondre
13 réponses à ce sujet

#1 Romain LL

Romain LL
  • Membres
  • 121 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :59

Posté 02 mai 2020 - 17:21

Salut à tous,

 

Besoin d'un petit conseil. J'ai ce Pin mugo depuis peu, tellement peu qu'il était déjà trop tard pour prévoir un rempotage (il sera fait au printemps 2021). Il est aujourd'hui dans une motte ultra compacte, donc la question de l'arrosage se pose.

Pour mes autres arbres, rempotés régulièrement, il est assez facile de scruter à 2/3 cm sous l'akadama pour voir si la motte est sèche, ici c'est totalement impossible.

Le bon point c'est que lors de l'arrosage, l'eau pénètre dans la motte mais une fois sèche en surface, je suis incapable d'affirmer si l'humidité est toujours là plus en profondeur.

 

Miniature(s) jointe(s)

  • 1.jpg


#2 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 7 545 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 02 mai 2020 - 17:35

Cette terre me rappelle les arbres d'un producteur bien connu :spb106:

Déjà tu peux toujours appliquer la technique de la baguette. Tu plantes, tu attends, tu ressorts et tu constates si c'est humide ou pas.

Avec ce genre de motte j'ai tendance à arroser normalement, mais de temps en temps, surtout par temps très sec depuis longtemps, je trempe le pot quelques minutes dans une bassine pour éviter que le cœur reste sec. Parce que le cœur c'est très important, ton arbre pourra survivre en ne mouillant que le tour, mais un jour tu auras besoin de racines fines proches du tronc pour rempoter dans un pot plus petit si besoin. Ou au moins pour améliorer le nébari.

 

Puis j'avais lu une technique de qq1 ici, Kingju il me semble, qui disait que dans ce genre de cas tu peux fixer une corde tout autour qui aidera l'eau à mieux pénétrer le substrat avant de passer par dessus les rebords du pot. Tu peux même racler un peu de terre pour venir la coller à cette corde, et ainsi faire un rebord un peu étanche qui t'aidera à arroser. Avec cette butte ça pourrait t'aider à gérer l'arrosage.


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#3 Romain LL

Romain LL
  • Membres
  • 121 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :59

Posté 02 mai 2020 - 20:31

Merci pour ta réponse Boots!
Oui c'est bien le producteur connu. Lol
Je vais tenter la corde pour créer une cuvette d'arrosage.

Concernant la baguette, l'arbre ne "parlant" pas comme un feuillu, je ne peux me baser que sur l'appréciation de la motte, je vais utiliser cette technique mais je me pose une question : tu changes "l'endroit de sondage" à chaque fois ? Car le trou précédent se rempli (plus) facilement et est donc systématiquement humide, en tout cas plus que le cœur de la motte ? C'est peut-être juste du bon sens ou je me pose trop de questions, mais quand on s'habitue au drainant, pas facile de gérer le compact.

Tu dis "j'arrose comme d'habitude", moi j'arrose mes arbres tous les jours en ce moment (surtout avec ce vent dans le Nord). Si je fais pareil pour ce Pin, il y aurait un excès à coup sûr. Je vais apprendre à le connaître, mais pour l'instant, ce n'est pas encore le cas... 



#4 fredlgd

fredlgd
  • Membres
  • 1 054 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :valenciennes
  • Pays :france
  • Département :59

Posté 02 mai 2020 - 20:43

Bonsoir Romain,

 

Une technique simple pour savoir s'il faut arroser ou pas, c'est de soupeser le pot. Pour ne pas sortir la balance à chaque fois, tu soupèses une fois bien arrosé et une fois que la motte est sèche. C'est pas hyper précis mais c'est une technique qui marche assez bien.



#5 Romain LL

Romain LL
  • Membres
  • 121 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :59

Posté 03 mai 2020 - 07:17

Salut Fred, 

 

Merci pour ton conseil. Oui c'est une bonne indication! Il m'arrive de procéder ainsi pour des plus petits. Là vu le bestiaux, je ne sais pas si j'arriverai à jauger le poids de la motte... :gym:

Dans un tel substrat et particulièrement pour un Pin, je me demande si l’idéal ne serait pas de faire des arrosages bien copieux (pour atteindre le cœur de la motte) et laisser sécher plus longtemps que d’habitude pour être certain de cette terre ne créée pas de pourrissement? 



#6 Noiretna

Noiretna
  • Membres
  • 840 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :SEYSSUEL
  • Zone USDA :8a
  • Formation :Bonsai Club Rhôdanien et l'Arbre et le Geste
  • Pays :France
  • Département :38

Posté 03 mai 2020 - 07:56

un autre complément de technique: plante une baguette un peu costaud dans la motte humide, idéalement jusqu’au fond du pot, puis fait des mouvements de rotation pour agrandir le trou (si c'est faisable) et si oui remplit le trou avec du substrat drainant, avec plusieurs puits de ce type l'arrosage deviendra plus facile et les racines trouveront de l'oxygène. Encore faut il que ce soit faisable.


N'ayons jamais honte de nos travaux. On ne cesse jamais d'apprendre.
KIMURA,Masahiko

#7 Romain LL

Romain LL
  • Membres
  • 121 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :59

Posté 03 mai 2020 - 08:57

Merci Noiretna et merci à tous pour vos conseils.

Voilà des photos de la motte sortie du pot, très franchement c'est un parpaing! J'ai testé ce matin, impossible d'y enfoncer une baguette. Je vais sortir le burineur lol.

Sinon, bonne vie mycorhizienne en périphérie, pas certain qu'au centre ça vive autant vu le manque d'oxygène. 

Va falloir être méga vigilant avec l'arrosage pour lui

Miniature(s) jointe(s)

  • IMG_20200503_093155.jpg
  • IMG_20200503_093230.jpg


#8 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 7 545 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 03 mai 2020 - 09:06

 

Tu dis "j'arrose comme d'habitude", moi j'arrose mes arbres tous les jours en ce moment (surtout avec ce vent dans le Nord). Si je fais pareil pour ce Pin, il y aurait un excès à coup sûr.

Oui, si tu es sure d'avoir bien mouillé, tu peux temporiser quelques jours.

 

En tous cas il a vraiment l'air en pleine forme. Il devrait donc largement tenir le coup jusqu'au printemps prochain.

Si le père Galinou arrive à maintenir un racinaire comme ça dans ce substrat, pas de raison que tu n'y arrive pas.. A la limite tu peux aussi l’appeler pour savoir tout les combien il arrose en fonction de la météo. Ça pourrait te donner de bonnes indications.

Pour les pépiniéristes c'est un peu plus facile...Ils arrosent peu mais sur de longue période. Par exemple avec des sprinkler pendant 30 min/ 1 heure.

Donc même avec une motte compacte l'eau fini par atteindre le centre.


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#9 Jean-Denis

Jean-Denis
  • Membres
  • 3 416 messages
  • Zone USDA :8a
  • Pays :France
  • Département :91 essonne

Posté 03 mai 2020 - 09:35

Une petite vidéo que m'a envoyé un copain, tu peux tester.
https://youtu.be/_chidYnHW1o

#10 meushi

meushi
  • Membres
  • 1 865 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Mouzon
  • Zone USDA :8
  • Formation :romaine en quinconce
  • Pays :France
  • Département :08

Posté 03 mai 2020 - 10:05

Wow le puits à la perceuse... ça peut marcher, il faut juste ne pas toucher de raçine majeure en faisant le trou (surtout sur un mugo).

 

Ce qui m'inquiète avec de genre de substrat c'est aussi l'aspect "ça va jamais sècher" pendant la saison humide.

 

Le père Galinou a des arbres qui me plaisent beaucoup mais j'hésite à les acheter hors saison idéale de rempotage. Je vais peut-être me laisser tenter vers la fin de l'été pour un rempotage avant l'hiver.


麻の中の蓬 - asa no naka no yomogi - proverbe Japonais - Même la personne la plus tortueuse, si elle est entourée de personnes virtueuses, se redressera "comme l'artémise poussant dans les champs de chanvre".

人、生まれて学ばざれば、生まれざると同じ - 二宮尊徳 - hito, umarete gaku ba zare ba, umarezaru to onnaji - Ne pas apprendre revient à ne pas être né - Sontoku Ninomiya

 

小倉山 峰のもみぢ葉 心あらば 今ひとたびの 行幸またなむ - Ogurayama mine no momijiba kokoro araba ima hitotabi no miyuki matanan - Feuilles d'automne des cimes du Mont Ogura, si vous avez du coeur puissiez vous attendre encore la venue de sa Majesté

 

Le Bonsai Vivarois

 

 

#11 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 7 545 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 03 mai 2020 - 10:10

Je suis assez d'accord avec le schéma de la vidéo. Pour moi faire un puits n'a de sens que si justement on ne va pas jusqu'au fond. Sinon ça crée le même problème que quand la motte sèche et se rétracte. de la même façon, avec un troue qui traverse, l'eau va passer direct dessous sans mouiller la motte. Avec le puits comme dans le schéma le troue peut se remplir et humidifier tout autour.


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#12 Romain LL

Romain LL
  • Membres
  • 121 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :59

Posté 03 mai 2020 - 10:39

Une petite vidéo que m'a envoyé un copain, tu peux tester.
https://youtu.be/_chidYnHW1o

 

C'est radical ! mais effectivement l'eau doit pénétrer. Bien que compacte, la motte de mon mugo semble bien imprégner l'eau. Elle ne ruisselle pas trop à la surface, mais descend assez vite. Ce qui m'inquiète, c'est plus la difficulté de séchage...

 

 

Ce qui m'inquiète avec de genre de substrat c'est aussi l'aspect "ça va jamais sècher" pendant la saison humide.

 

Moi aussi...Il sera plein sud et abrité de la pluie, pour gérer l'arrosage...

 

Le père Galinou a des arbres qui me plaisent beaucoup mais j'hésite à les acheter hors saison idéale de rempotage. Je vais peut-être me laisser tenter vers la fin de l'été pour un rempotage avant l'hiver.

 

Tu fais bien d'attendre. Je ne savais pas... pour le prochain, je l’achèterai en janvier pour être prêt au rempotage!

 

Je suis assez d'accord avec le schéma de la vidéo. Pour moi faire un puits n'a de sens que si justement on ne va pas jusqu'au fond. Sinon ça crée le même problème que quand la motte sèche et se rétracte. de la même façon, avec un troue qui traverse, l'eau va passer direct dessous sans mouiller la motte. Avec le puits comme dans le schéma le troue peut se remplir et humidifier tout autour.

 

Plonger le pot dans une auge quelques minutes devrait me donner le même résultat. Pas trop longtemps pour ne pas noyer le champignon, mais au moins c'est un arrosage franc. Par contre bonjour la manutention! Heureusement que j'en ai qu'un dans ce cas!



#13 jerem91

jerem91
  • Membres
  • 191 messages
  • Pays :france
  • Département :91

Posté 03 mai 2020 - 13:44

Salut Romain,

Pour les arbre de chez Galinou, j'utilise un gros tournevis plat( j'ai déjà cassé des baguettes dans la motte) pour faire des trous que je plante jusqu'au fond et je le fais tourner pour créer une sorte d'entonnoir et je remplis  le trou de pumice de petit calibre. ça facilite vraiment l'arrosage et le drainage. Je fais toujours comme ça  sur les pins et autres érables jusqu'à  ce que je puisse rempoter je n'ai jamais eu aucun problème et comme le dit si bien Boots, Galinou arrive à cultiver des milliers d'arbres depuis des dizaines d'années dans cette terre de champs. Par contre au premier rempotage j'enlève toute cette terre jusqu'au cœur de la motte au jet d'eau... même pour les pins.

A+



#14 Romain LL

Romain LL
  • Membres
  • 121 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :59

Posté 03 mai 2020 - 15:40

Salut Jerem,

Cette solution semble la meilleure, je pense faire ça!

Pour le jet d'eau, je n'aurais pas osé sur un Pin. Ça me rassure!

J'ai envoyé un mail à Valentine Galinou qui m'a encouragé à appeler son père. Je vais pas l'em***rder un dimanche. Je l'appelle la semaine prochaine et vous ferez un topo de ses conseils ;) Ils ont des milliers d'arbres depuis 35 ans, ils ne doivent pas se poser tant de questions pour l'arrosage...


...suite du message. Finalement sa fille m'a renvoyé un mail pour me dire de l'appeler maintenant. 

Pour résumer, M. Galinou préconise de tremper le pot entier une dizaine de minute pour atteindre le cœur, ne pas hésiter à sortir la motte pour vérifier si elle est bien humide. On prend ensuite le pli quand on commence à connaitre l'arbre.

Il garde ses arbres très longtemps dans le même pot, donc le substrat est archi pauvre. Il a insisté sur l'importance de l'engrais:

Pour nourrir efficacement ce pain compact, il recommande un apport d'engrais chimique en alternance (1mois/1mois) avec l'organique qui ne se suffit pas à lui même.

L'engrais chimique pour tomate (6-15-30) en granulé. Il ne met pas d'engrais liquide sur ses arbres.

Autre alternative en attendant le rempotage, c'est un transpotage en grattouillant la motte. 




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)