Aller au contenu


Photo
- - - - -

Un nebari enrobé dans du nougat c'est pas de la tarte

châtaignier nebari cal

  • Veuillez vous connecter pour répondre
67 réponses à ce sujet

#1 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 151 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 26 mars 2020 - 15:21

l s'agit d'un petit arbre sans grand intérêt si ce n'est qu'il fabrique du nougat.

IMG_2281.JPG Avant le rempotage

J'ai cru rêver ce matin quand j'ai commencé le rempotage de ce châtaignier : en écartant l'ancien substrat vieux de deux ans je me rend compte petit à petit qu'une énoooorme boule s'était formée sous les départs des premières racines

IMG_2286.JPG IMG_2287.JPG IMG_2288.JPG

Deux ans pour arriver à ça avec au départ : rien

 

La boule avait bien le volume d'un poing. En taillant dans la masse, il n'y avait plus de doute : ce n'était pas un de ces nougat noir hispanique mais un beau nougat blanc où la pumice tenait lieu d'amandes et l'akadama jouait le rôle des pistaches. Le plus surprenant (et soulageant) était la consistance : pas entièrement mou mais pas dur non plus. Du nougat, quoi !

 

IMG_2292.JPG IMG_2293.JPG

 

Bon : ce sont des tissus parenchymateux. Mais je n'ai jamais vu une telle intrication avec le substrat d'une part, et d'autre part le volume produit en si peu de temps dans un si petit pot est impressionnant.

 

Pour réduire cette patate, j'ai travaillé un moment à la pince. Ça partait bien, mais je craignais vraiment pour mes outils. L'akadama , ça va, mais la pumice crissait vraiment sous les mâchoires des pinces. J'ai terminé le travail en utilisant la pince pour fendre la masse uniquement et ces poinçons pour écarter les morceaux. Il fallait faire attention aux racines enrobées par la boule.

IMG_5470.JPG

Voici les morceaux de la bête

IMG_2296.JPG

 

Avez-vous aussi une belle production de  nougat sur certains de vos arbres ? Pour moi c'est une première en plus de trente ans.

 



#2 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 6 063 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Plaisir
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :France
  • Département :Yvelines

Posté 26 mars 2020 - 15:50

Non, et personellement, cela m'inquiéterais (un peu) pour mes arbres... C'est pas sensé faire ca un châtaignier, ca fait des châtaignes  :spb79:


"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#3 fredlgd

fredlgd
  • Membres
  • 1 066 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :valenciennes
  • Pays :france
  • Département :59

Posté 26 mars 2020 - 17:16

J'ai vu une chose un peu similaire sur mon chêne lors du rempotage, en beaucoup moins développé que sur ton châtaignier. Il semble que ce "nougat", comme tu dis, se soit développé au niveau de la coupe du pivot au niveau du collet, comme pour mon chêne, une caractéristique des fagacées ?

Je l'ai laissé, on verra comment ça évolue au prochain rempotage.

 

P1120301.jpg

 

P1120302.jpg

 

P1120293.jpg



#4 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 6 063 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Plaisir
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :France
  • Département :Yvelines

Posté 26 mars 2020 - 17:48

On dira du cal... une multiplication anarchique de cellules, causé par un pathogène ?


"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#5 Jean-Denis

Jean-Denis
  • Membres
  • 3 423 messages
  • Zone USDA :8a
  • Pays :France
  • Département :91 essonne

Posté 26 mars 2020 - 18:25

Ce n'est pas une gale ? C'est mou aussi.
Si c'est ça elle est énorme et vraiment localisée, c'est plutôt en chapelet d'habitude... Jamais vu ça !

#6 petitpoissondansleau

petitpoissondansleau
  • Membres
  • 2 015 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :France
  • Département :67

Posté 26 mars 2020 - 18:28

rassure moi, tu l'a quand même pas goûté, le nougat ?



#7 Shrub

Shrub
  • Membres
  • 2 392 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :FRANCE
  • Département :56

Posté 26 mars 2020 - 18:30

On dirait bien Rhizobium radiobacter, ça y ressemble fortement.

#8 fredlgd

fredlgd
  • Membres
  • 1 066 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :valenciennes
  • Pays :france
  • Département :59

Posté 26 mars 2020 - 19:11

Si c'est bien Rhizobium radiobacter (merci Shrub, je m'endormirai moins bête ce soir), le chêne pubescent peut être infecté (source wikipedia).



#9 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 151 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 26 mars 2020 - 19:39

On dira du cal... une multiplication anarchique de cellules, causé par un pathogène ?

C'est un cal qui semble s'etre produit à partir du réajustement de la racine pivot il y a deux ans. Mais les cals sont choses communes dans ce genre de situation, ils sont même profitables puisqu'ils referment la plaie. La différence ici c'est que le cal est hypertrophié, qu'il n'a pas la consistance habituelle et qu'il s'est mélangé intmement aux grains de substrat . C'est sans doute ce dernier phénomène qui lui a donné cette consistance.

 

....sur mon chêne..... Il semble que ce "nougat", comme tu dis, se soit développé au niveau de la coupe du pivot au niveau du collet, ..... une caractéristique des fagacées ?

Oui , ce que montre tes photos correspond bien à ce qu'on observe. mais dans le cas de ce chataignier, si le diamètre du tronc était 1 alors la patate serait à 10 ou 12 !! Ce qui est tout de même inabituel

 

On dirait bien Rhizobium radiobacter, ça y ressemble fortement.

J'ai immédiatement pensé à un Rhizobium. Je potassais la veille le cas des genets poilus  (Genista pilosa) et j'étais donc "sensibilisé" à ces nodosités. Mais le châtaigner n'est pas sensé en former, c'est pas une  Fabaceae. Et puis les nodules dus à un Rhizobium sont bien plus petits et forment un chapelet sur les racines, et pas sur la base du tronc.

Ceci dit ces nodules dus aux Rhizobium profitent à la plante, non ?

 

Ce n'est pas une gale ? C'est mou aussi.
 

Ce n'est pas une gale. Celles-là je les connais.!! et ce n'est pas vraiment mou. C'est plutôt dur, mais "friable" parce que mélangé au substrat

 

EDIT :

Je viens de voir qu'il y a Rhizobium et Rhizobium !!!!!!!!!!

crotte !
 



#10 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 7 708 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 26 mars 2020 - 20:04

 

Ceci dit ces nodules dus aux Rhizobium profitent à la plante, non ?

C'est pas franchement ce que je viens de lire sur wikip.. Au contraire, à ce que j'en ai compris, la bactérie détourne le métabolisme de la plante pour s'accaparer son "énergie".

En résumé, si c'est bien ça, ça sent le sapin cette histoire.

 

Ils disent aussi que la bactérie est attiré par les plaies. Et qui dit bonsaï, dit taille, et donc dit plaie...

A gros, a ta place j'isolerais (au minimum, et pour pas dire au feu de suite) l'arbre de ses voisins. Parce que ce genre de galle, au même titre que les chancres sont une vrai plaie!


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#11 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 151 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 26 mars 2020 - 20:10

Il semblerait que pour ce qui est des Rhizobium il y a des gentils et des méchants. Les gentils fournissent l'azote aux légumineuses. C'est alors une symbiose très utile. Quant aux méchants ..... :spb32:



#12 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 7 708 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 26 mars 2020 - 20:17

Comment est la vigueur de l'arbre? Sur la photo "avant rempotage" j'ai l’impression, qu'il a fait des pousses de quelques centimètres, ce qui parait faible pour un châtaigner...


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#13 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 6 063 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Plaisir
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :France
  • Département :Yvelines

Posté 26 mars 2020 - 22:13

Rhizobium radiobacter (plus connue sous le nom Agrobacterium tumefaciens, du moins par moi ;-)) est une batterie pathogène particulièrement efficace pour détourner le métabolisme de la plante infectée en y injectant un bout de son ADN. Elle est (était ?) très utilisée pour faire des OGM (que ce soit dans l'industrie ou dans les labos de recherche fondamentale)... Toutefois,je pense qu'il y a des méthodes plus simples et efficaces de nos jours pour faire un OGM... bref.

 

 

Effectivement, il y a de grandes chances que ce soit çà...


"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#14 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 151 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 27 mars 2020 - 00:15

Je possède deux châtaigniers. Celui-là est actuellement le plus en avance du point de vue du débourrement. Jusque là tout va bien.

La saison dernière l'arbre se portait comme un charme. La dernière photo que j'ai de lui en feuilles date de juin 2019

IMG_0644.JPG

 

Maintenant que vous dites qu'il est probablement infecté par Rhizobium radiobacter ma curiosité est piquée au vif. Se peut-il qu'il ait résisté durant deux ans ? Pourrait-il résister davantage ? Est-il forcément condamné ? Actuellement il ne montre pas de signes de faiblesse.

Il s'agit bien de bactéries et non de champignons. Il n'y aurait donc pas de risque pour que des spores sautent d'un pot à l'autre. Dites-moi si je me trompe.

 

Pour l'instant l'arbre est rempoté avec un tout nouveau substrat et j'ai écarté tout ce qui relevait du cal.. Je vais bien sûr virer tout l'ancien substrat, mettre ces rognures de cal au feu et désinfecter mes outils à l'alcool.



#15 F2C

F2C
  • Membres
  • 215 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :La Ferté-Alais
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :Essonne

Posté 27 mars 2020 - 00:48

 Il n'y aurait donc pas de risque pour que des spores sautent d'un pot à l'autre.

 

Certaines bactéries sautent / se déplacent. Courant d'air ? Jusqu'à 50 cm.  Je ne sais pas pour celle là.

 

Comme dis Boots, au fond du jardin au minimum.

 

Tiens nous au jus.

 

Merci du partage.


Fesse de crabe...pour les intimes


#16 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 1 101 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 27 mars 2020 - 00:58

Il s'agit bien de bactéries et non de champignons. Il n'y aurait donc pas de risque pour que des spores sautent d'un pot à l'autre. Dites-moi si je me trompe.

Disons qu effectivement, il n'y a pas de risque de saut de spore de bactéries.

Par contre, il n'y a pas besoin de sortir de polytechnique pour se douter que les bactéries (comme les virus, si ça peut t aider à visualiser avec ce qu on vit en ce moment) peuvent être déplacés par des phénomènes physiques ou biologiques, par exemple des insectes qui passent d un pot à l autre.

#17 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 151 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 27 mars 2020 - 10:15

J'ai vu une chose un peu similaire sur mon chêne lors du rempotage, en beaucoup moins développé que sur ton châtaignier.

A regarder de plus près les photos que tu fournis, Je ne pense pas que ton chêne montre des symptômes caractéristiques. Il y a quelques grains pris dans la masse d'un petit cal qui se limite à la surface de la coupe. C'est ce qu'on peut observer souvent.

Aucune comparaison avec ma patate.

Ne t'inquiète pas.

.................................................

J'ai passé mes outils impliqués dans ce rempotage à la chlorhexine 0.5%, puis à l'alcool modifié.

J'ai lavé à l'eau de javel les bacs plastique qui ont contenu les rognures du cal et l'ancien substrat

J'ai passé les mêmes rognures et substrat au micro-onde pleine puissance pendant un quart d'heure.

 

Je ne peux plus faire de feu en ville pour bruler les rognures, je suis repéré dans le quartier pour avoir pratiqué ça par le passé. Je pense donc jeter rognures + substrat supposés stériles dans un coin "sauvage" du jardin à 20m des étagères à bonsai.

 

Ça devrait le faire, non ?


rassure moi, tu l'a quand même pas goûté, le nougat ?

Du nougat au micro-onde. C'est tout nouveau. J'ai testé pour vous : C'est pas mauvais :-)



#18 ptitlou

ptitlou
  • Membres
  • 1 996 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Pays :France
  • Département :46

Posté 08 avril 2020 - 19:46

Et donc cela serait dangereux pour la plante ? Parce que je ne trouve rien sur internet. J'ai découvert une grosse patate en rempotant mon frêne hier mais ce n'est pas mou du tout. C'est dur comme du bois. Je ne sais pas si c'est dû à la même chose.
@ Bonsaiphil : je suppose que c'est bon si tu as tout désinfecté.

Miniature(s) jointe(s)

  • 20200407_160448.jpg

Tout vient à point à qui sait attendre.

#19 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 151 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 09 avril 2020 - 08:32

Il est possible que la patate sous ton frêne soit de nature différente de celle que j'ai trouvée sous mon châtaignier. 

Je vois quelques différences :

 

Des radicelles en partent (pas chez moi)

Les tissus n'emprisonnent pas les grains du substrat (chez moi , oui)

Les tissus ne se détacheraient pas, ne s'effrite pas, sous l'effet de la pression d'une pointe (par exemple)

 

Par ailleurs, ma patate, dans son expansion, enrobait les racines du nebari. Elle les enrobait mais ne fusionnait pas avec elles. Si bien qu'après avoir écarté délicatement la "chose", mes racines utiles restaient intactes.

 

On connait la puissance incomparable du frêne : le renflement que tu nous montres ne pourrait pas simplement être du à une réaction de l'arbre à une taille d'une racine pivot importante ?

 

Mon châtaignier débourre normalement (pour l'instant)



#20 ptitlou

ptitlou
  • Membres
  • 1 996 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Pays :France
  • Département :46

Posté 09 avril 2020 - 16:06

Oui ce n'est sans doute pas la même chose. Ça ne semble pas être quelque chose qui emprisonne les racines mais plutôt une grossissement du tronc.
Tout vient à point à qui sait attendre.



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : châtaignier, nebari, cal

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)