Aller au contenu


Photo
- - - - -

Acer buergerianum - projet long terme forêt / dos de tortue


  • Veuillez vous connecter pour répondre
6 réponses à ce sujet

#1 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 5 858 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Plaisir
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :France
  • Département :Yvelines

Posté 14 février 2020 - 15:05

En 2013, j'ai commencé ce projet a base de pas mal de jeunes plants d'érable de Buerger...

 

Le petit souci, c'est que les plants sont arrivés la semaine avant l'expo régionale organisée par le club, donc par manque de temps, j'ai fais ca vite fait mal fait...

 

L'idée : Etendre en quelque sorte l'idée de la planche trouée avec les arbres qui s'auto-marcottent, et le faire pour un certains nombre d'arbres (genre 50 plants ou plus) sur une meme planche pour arriver au nebari "fromage fondue" japonais....

 

Dans les faits, c'est super galère de bosser avec autant d'arbres et leur pivots qui empêchent le substrat de pénétrer bien partout... En plus, comme c'était galère a placer, les arbres étaient trop serrés les uns avec les autres (les troncs trop verticaux ou meme se rapprochant a la cime), un certain nombre de ceux du centre ont seché. Et puis que suis parti pendant 4 ans sans vraiment pouvoir équilibrer les choses pour favoriser la pousse de chaque arbre et spécialement des arbres importants..

 

Bref, 7 ans ont passés, et il fallait vraiment reprendre le projet en main... donc on commence par un rempotage pour voir l'étendue des soucis...

foret_IMG_3002.jpg foret_IMG_8840 2.jpg

 

Certains arbres se sont etranglés comme prévu, mas pas tous...

foret_IMG_8767.jpg

 

Du coup, ceux qui bougeaient encore ont été rempoté a part, et les pivots de ceux qui restent raccourcis et groupé ensemble pour faciliter l'insertion de substrat au plus loin... on apprend un peu, a force ;-)

 

foret_IMG_6320 2.jpg


Et c'est reparti pour quelques années de grossissement/etranglement/fusion/etc :-D


"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#2 na !

na !
  • Membres
  • 2 135 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 16 février 2020 - 12:28

 

et les pivots de ceux qui restent raccourcis et groupé ensemble pour faciliter l'insertion de substrat au plus loin...

 

Bonjour Lanig,

 

Je ne comprends pas trés bien ce que tu veux dire, tu veux bien préciser "l'insertion de substrat au plus loin" s'il te plait ?

 

 



#3 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 5 858 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Plaisir
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :France
  • Département :Yvelines

Posté 16 février 2020 - 13:50

Je me doutais que ce nétait pas super clair... ;-)
Dans le premier montage, les longs pivots avaient créer une sorte de « herse » sous la plaque, qui mavait empêché dintroduire le substrat correctement entre les racines et jusque sous la plaque (voir photo ou on voit les « piliers » des pivots sous la plaque). En coupant les pivots à environ 5cm, jai pu appuyer la plaque contre le substrat, comme un nebari « normal »...

"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#4 na !

na !
  • Membres
  • 2 135 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 21 février 2020 - 10:04

Bonjour Hin, et pardon à toi pour l'erreur de pseudo (ainsi qu'à Lanig qui me l'a fait remarqué ^^),

 

J'ai un peu la même configuration avec mes forets "naturelles" d'ormes pumila : d'où l'interet envers ton post (et aussi, évidemment, juste la curiosité)

 

Voyons voir si j'ai bien compris : les troncs ont poussés en s'étranglant sous la grille et du coup, tu as coupé le plus possible juste en dessous ?

 

Personnellement, j'espère un peu le meme résultat sur mes forets : je ne touche jamais la surface, de manière à garder la structure en place de la foret. Je coupe en dessous un peu comme un sauvage et rempote comme ça en gardant l'ensemble en "bloc". Je me dis qu'avec le temps, tout cela devrait fusionner (et je suis bien embeté aussi par le fait que je n'ai aucune maitrise sur les nébaris)



#5 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 5 858 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Plaisir
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :France
  • Département :Yvelines

Posté 21 février 2020 - 12:45

J'ai coupé en general juste après une racine latérale "significative", mais parfois je le sentais bien de couper le pivot juste a 5cm de la plaque... a la sauvage quoi ;-)

Une fois bien fusionné sur le dessus, j'enlèverai les racines qui poussent "sur" le dos de tortue je pense pour faire bien propre. P'tet meme que je taillerais des petites écailles dessus au canif pour faire plus "tortue"  :spb85:

 

 

Mince, moi qui espérait profiter un peu de l'aura que Lanig a en culture...   :spb102:


"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#6 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 7 285 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 21 février 2020 - 18:24

Y a un article sur ce sujet dans le dernier esprit bonsaï ;)


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#7 na !

na !
  • Membres
  • 2 135 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 22 février 2020 - 06:52

 

 

Mince, moi qui espérait profiter un peu de l'aura que Lanig a en culture...    :spb102:

 

Tu  profites tout pareil, ne t'inquiète pas :)




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)