Aller au contenu


Photo
- - - - -

problèmes de lichen


  • Veuillez vous connecter pour répondre
38 réponses à ce sujet

#1 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 1 060 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 07 janvier 2020 - 18:50

Bonjour,

Je fais appel à vous pour savoir si quelqu'un a une technique pour tuer le lichen sur un bonsaï (sur les ramifications fines qui ne permettent pas le brossage) et pour éviter qu'il ne revienne.

j'ai le soucis sur plusieurs arbres et je ne vois pas trop comment gérer le problème. Il y en a aussi beaucoup sur les arbres du jardin et aux alentour, donc ça se "sème" sur mes bonsaï et ça se propage plutôt vite.

j'espère que l'un d'entre vous a une astuce :spb52:

à bientôt.



#2 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 7 617 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 07 janvier 2020 - 19:32

le sulfate de fer que tu mets comme anti mousse sur les pelouses peut être utilisé sur les arbres quand les feuilles sont tombées.

A vu de nez je dirais 10/15 g par litre, ça devrait marcher.


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#3 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 1 060 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 07 janvier 2020 - 20:02

merci boots, je vais tester ça,

et pour les persistants (entre autre un thym) et les conifères?

 

sinon en cherchant un peu plus, j'ai aussi trouvé sur un forum de jardinage:

-bouillie bordelaise

-formol (information à confirmer quand même...)

-bicarbonate de soude (mais l'utilisation n'était pas pour une plante alors... à confirmer aussi qu'on puisse l'utiliser sur un bonsaï)



#4 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 126 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 07 janvier 2020 - 20:10

Lichen : le témoignage de bonsaïs bien installés



#5 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 7 617 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 07 janvier 2020 - 20:25

Pour les persistants j'en sais trop rien... Le sulfate doit marcher mais faut être sure de la dose, faire des essais sur de grands arbres, et trouver un compromis entre efficacité et phytotoxicité sur le feuillage..Une fois le dosage verrouillé tu pourras traiter tes arbres "de valeur".

Le bicarbonate pourquoi pas. Étant donné que la mousse/lichen vient sur les substrat acide. le bicarbonate va faire monter le pH.

A la limite, le sulfate en curatif, puis le bicarbonate en préventif.

Pour le bicarbonate certain l'utilise contre l'oïdium. Donc en fouinant un peu tu dois trouver facilement un dosage qui ne présentera aucun risque pour la plante.

 

Après je rejoins aussi Bonsaïphil pour le tronc et les branches primaire. Mais je comprend que sur de la ramif fine ça puisse être gênant (maintien de l’humidité = risque fongique accru, surtout au débourrement)

Enfin, qu'on soit bien d'accord, le lichen ne parasite pas l'arbre hein ;)


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#6 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 1 060 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 07 janvier 2020 - 21:01

on est bien d'accord, mais si j'ai le temps, je prendrais des photos, quand les bourgeons de fines ramifications d'un érable du Japon sont complètement enfouis dans le lichen... à mon avis ça ne leur fait pas du bien, surtout au débourrement.

 

je ne suis pas convaincu que le lichen soit le témoignage d'arbres bien installés (d'ailleurs que veut dire "bien installé"?) , à mon avis il est surtout le témoignage que nos bonsaï poussent et grossissent lentement, permettant au lichen de s'y installer, dans la nature, il a une préférence pour les arbres morts ou de faible vigueur.



#7 Gwinru

Gwinru
  • Admins
  • 9 789 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Courbevoie
  • Zone USDA :9
  • Formation :Bonsaï Club du Point du Jour + formateurs PB
  • Pays :France
  • Département :Hauts de Seine - Calvados

Posté 08 janvier 2020 - 16:00

Je me désole quand je vois mes arbres perdre leurs lichens, soit du fait de manipes (tailles, ligatures, etc...), soit du fait de la pollution pour ceux de mes arbres qui vivent en ville.

 

Si tu en as trop je comprend que ça te gave, mais essaie d'en garder, c'est quand même plus beau, sans danger pour les arbres et un bon indice que l'air que tu respires est pur


雲をりをり
人を休むる
月見哉
Aux admirateurs de lune 
les nuages parfois
offrent une pause
 


#8 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 1 060 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 08 janvier 2020 - 17:54

un bon indice que l'air que tu respires est pur

En fait non (enfin pas tout à fait):

source wikipedia

"Une carte de répartition des lichens et des associations lichéniques (technique de phytosociologie) apporte des éléments sur la localisation de zones plus ou moins polluées. La disparition actuelle en ville de certains lichens sensibles notamment au dioxyde de soufre montre que la pollution acide a diminué, par contre se développent des espèces nitrophiles (lichens orange ou gris sur les arbres) montrant l'augmentation de la pollution par les oxydes d'azote. En zone très polluée, on trouve surtout des lichens crustacés alors qu'en zone moyennement polluée on a surtout des fruticuleux et en zone peu polluée, essentiellement des foliacés et des fruticuleux"

Il faut donc déjà déterminer quel type de lichen on a pour savoir si finalement ce n'est pas la preuve que l'air est très pollué.

les miens sont gris et semble être:

"Parmelia sulcata utilisée en biosurveillance pour ses capacités accumulatrices de métaux, de radioéléments et de polluants organiques"

c'est une espèce plutôt tolérante à la pollution.

j'en ai aussi du orange mais principalement sur un arbre que j'ai acheté, donc il ne sont pas originaire de chez moi.
 


sinon sur la page wikipédia , la partie "résistance aux conditions extrème" est impressionnante, ça me rassure sur le fait que la vie n'est pas prête de disparaitre sur terre, mais ça ne me rassure pas sur la possibilité de m'en débarasser, ou au moins les réduire sur mes bonsaï.

 

"

Les lichens ont la capacité de résister à de très fortes dessiccations (phénomène de poïkilohydrie (en)). Certains lichens peuvent vivre avec une teneur en eau de 15 %30. Ils sont aussi capables de se réhydrater (faculté de reviviscence)31, l'absorption hydrique pouvant être telle que les phycolichens renferment jusqu'à 250 à 400 % d'eau, 600 à 2500 % (voire plus) chez les cyanolichens30.

La résistance hydrique des lichens provient surtout du mycobionte qui sécrète des polysaccharides autour de l'hyphe, créant ainsi une zone qui piège l'eau sous forme colloïdale. De plus, les lichens accumulent des polyols, qui servent de réserve d'eau. La reprise du métabolisme après une sécheresse est très rapide. Le lichen retrouve ses capacités métaboliques de cinq à trente minutes après une réhydratation32.

Les lichens peuvent également survivre à des variations de température importantes : des tests en laboratoire montrent leur résistance à de hautes températures (90 °C), à l'azote liquide (−196 °C)33.

Cette résistance fait des lichens des organismes pionniers par excellence.

En 2005, deux espèces de lichens ont été envoyées dans l'espace et exposées au vide durant deux semaines. Les résultats montrent que, de retour sur Terre et après réhydratation, les lichens survivent à ces conditions extrêmes (dessiccation, températures très basses, rayons UV intenses et rayonnements ionisants) et qu'ils ne présentent quasiment aucune altération de leur structure par rapport à des lichens témoins restés sur Terre "

 

j'espère vraiment que le sulfate de fer ou la bouillie bordelaire sont leur kryptonite ^^



#9 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 1 060 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 09 janvier 2020 - 20:54

lichen1.jpg lichen2.jpg



#10 Lee'Ow

Lee'Ow
  • Membres
  • 1 843 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :dans l'poitou
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Bonsai club Deux-Sèvres / A&G sud -ouest / FFB formation
  • Pays :France
  • Département :79

Posté 09 janvier 2020 - 21:02

ah oui là, c est assez "hardcore"  !  sur un acer en plus ...  brosse a dent oblige à ce niveau 


BonsaÏka ou pas, il faut trouver sa voie !

:-)

#11 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 1 060 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 09 janvier 2020 - 21:22

oui, ça c'est l'arbre que j'ai acheté, c'est pas très grave car une grosse partie de va être supprimée pour revenir très bas sur l'arbre, mais il y a du lichen qui s'installe très vite sur certains de mes arbres depuis que j'ai emménagé.

Je ne voudrait pas que ça dégénère comme sur les photos montrées. le problème c'est surtout sur un petit thym que j'ai et là je me voit mal y passer la brosse à dent, je feuillage est plutôt serré et les nouvelles pousses sur les branches sont très fragiles. donc pas de suppression manuelle possible.



#12 Gwinru

Gwinru
  • Admins
  • 9 789 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Courbevoie
  • Zone USDA :9
  • Formation :Bonsaï Club du Point du Jour + formateurs PB
  • Pays :France
  • Département :Hauts de Seine - Calvados

Posté 10 janvier 2020 - 11:27

Peut-être le placer derrière un pot d'échappement, les gaz émis devraient flinguer le lichen vite fait. Heu....non c'est p'têtre pas une bonne idée


雲をりをり
人を休むる
月見哉
Aux admirateurs de lune 
les nuages parfois
offrent une pause
 


#13 waoo

waoo
  • Membres
  • 398 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Nantes
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :44

Posté 11 janvier 2020 - 14:55

c'est marrant que tu en ais tant que ça ... Étonnant aussi qu'il "envahisse" des petites branches de thym au feuillage serré ... Ça à l'air de particulièrement se plaire chez toi



#14 Clem

Clem
  • Membres
  • 3 646 messages

Posté 11 janvier 2020 - 19:54

perso je les retirerais à la main, entre le pouce et l'index y'a moyen de bien tout retirer.. et si des petites brindilles se cassent c'est pas grave, ça repoussera



#15 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 1 060 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 12 janvier 2020 - 18:52

je ne sais pas pourquoi ça se plait tant ici, environnement humide? déchetterie avec zone de compostage pas très loin (=>oxydes d'azotes)?

 

pour le retrait entre le pouce et l'index, pour l'érable c'est peut être possible, mais faut le faire avec les ongles, ça s'accroche bien quand même. pour le thym... je vois pas trop comment faire.



#16 Clem

Clem
  • Membres
  • 3 646 messages

Posté 12 janvier 2020 - 19:40

Pour tuer la mousse qui s'inflitre entre les ecailles de l'ecorce (j'aime pas les mousses envahissantes ^^) je lui mets de l'anti-mousse (ammonium quaternaire) pur ou dilué à 50%,avec un pinceau. je laisse agir plusieurs jours et quand je reviens, la mousse est marron (morte donc). je la retire alors très délicatement avec une pince mousse, elle se détache plus facilement que vivante, je trouve, et puis s'il en reste un peu cachée, au moins, elle est morte et ne va pas continuer à pousser et abimer l'ecorce.

Tu peux eventellement essayer ça sur les lichens mais faudra bien les retirer à un moment ou à un autre, avec les doigts ou avec un pinceau dur, ou une pince, brosse à dents etc..  le fait de les tuer va p'tet les rendre plus facile à decoller (?)

 

ps : pour l'annecdote, au Japon, ils font ça au karcher sur les caducs l'hiver (pour retirer mousses, bestioles, indésirables etc) mais sur des arbres à écorce lisse, pas sur un pin .. j'ai vu ça sur une vidéo récente de Nejikan



#17 waoo

waoo
  • Membres
  • 398 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Nantes
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :44

Posté 13 janvier 2020 - 12:08

J'ai vu la vidéo aussi , c'est quand même bien plus sain que du chimique ...



#18 Clem

Clem
  • Membres
  • 3 646 messages

Posté 14 janvier 2020 - 08:59

c'est violent aussi.. je ne pense pas qu'ils fassent ça sur des arbres aux fines ramifs ?



#19 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 7 617 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 14 janvier 2020 - 09:17

Ça doit dépendre de l'espèce et de la taille des bourgeons.

Sur un érable les bourgeons sont minuscules donc je ne pense pas qu'il y ait un risque. Par contre sur un marronnier ou un chêne par exemple, c'est peut être pas la même histoire ^^

A voir aussi la résistance de l'écorce...perso je ne m'amuserais pas à ça avec un buis :spb44:


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#20 waoo

waoo
  • Membres
  • 398 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Nantes
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :44

Posté 14 janvier 2020 - 10:50

C'est  ici à 11mn32

 




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)