Aller au contenu


Photo
- - - - -

Questions à la c.. du dimanche soir.


  • Veuillez vous connecter pour répondre
28 réponses à ce sujet

#21 waoo

waoo
  • Membres
  • 384 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Nantes
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :44

Posté 07 janvier 2020 - 17:50

   Mouais , tu sais il y en a beaucoup désormais des producteurs qui font comme moi , et ils en vivent très bien . J'en connais personnellement , c'est du taf , c'est surtout ça . Les agriculteurs se sont habitués à faire le moins possible . Quitte à complètement tuer leur terre où plus rien ne pousse sans y rajouter de produits ^pourris  ... C'est surtout ça le problème, enfermés dans un cercle vicieu , le rendement de production naturelles sans engrais peut même être meilleur aucun problème ...

 

autoproduction en légume , c'est pas la peine d'avoir une très grande surface . . Et c'est pas très nouveau , mon papa à toujours produit tous les légumes de la famille quand j'étais mino . Là moi c'est pas tout à fait assez grand pour ça mon jardin ouvrier mais disons que je produis notre conso pour trois pendant 6 mois facilement ... Dans un jardin de 8m x 9m

 

 

Engraisséé  la pelouse du parc , :) , c'est un parc naturel , une zone humide préservé , il ne tonde que dans tout petit endroits , le reste et laissé au naturel avec des vaches par endroit , des auroch ... Bref , même pour les parc c'est totalement idiot de mettre des produits , limite encore plus ...

 

 

Après perso je n'ai rien du tout contre les apport de fumier animal , chui pas végan ... Je trouve que ça va très bien avec la culture et une ferme , c'est un cycle très logique . Perso je n'ai pas d'animaux pour l'instant , pas de poulailler ou autre , sinon oui ça irai au jardin évidement .

Mais on peut produire sans , sans problème , je le sais , je le fais ... Les question de rendement c'est juste des vielles habitudes pour cultiver en monoculture dans des champs énormes , tout à la machine , avec de l'engrais , des pesticides ...etc...Un cercle vicieu dans lesquels les agriculteurs se dont enfermés et on bien du mal à sortir . Mais c'est pas du tout la seule voie

 

 Des modèles en petite surface , plus diversifié et vente en circuit court fonctionne très bien aussi et produisent énormément en coutant bien moins cher en matériel en combustible en terre ...etc...

 

 

 

   Heureusement qu'ils n'y connaissaient rien quand ils ont commencé Perrine et Charles Hervé sinon tout le monde les aurait convaincu que ça ne pouvait pas marcher ...

 

https://www.bioalaun...me-bec-hellouin

 

 

25m2 en ville

https://www.bioalaun...mes-bio-potager



#22 fandango13

fandango13

    Seul et unique élève de Maitre Tamagotchi

  • Membres
  • 1 563 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Venelles
  • Zone USDA :0
  • Formation :W.O.W. N42 "Steppes ardentes"
  • Pays :France
  • Département :13

Posté 07 janvier 2020 - 18:37

"30 % des terres ne sont pas cultivables... les animaux nous évitent d'utiliser des fertilisateurs chimiques, qui seraient un désastre écologique... Nous réfléchissons à améliorer la condition des animaux, mais arrêter l'élevage est impossible, si l'on pense à la survie de l'humanité."
Jean-Louis Peyraud, directeur scientifique adjoint à l'Inra

Or non seulement l'usage massif de fertilisants "chimiques" est évidemment nocif, mais il va devenir impossible, puisque les ressources minérales en phosphore s'épuisent.

"Nourrir toute la population mondiale en plein boom, va nécessiter de grandes quantités de phosphore car les phosphates sont encore aujourdhui la base des engrais permettant de hauts rendements agricoles.

On pourrait prendre un raccourci et dire, « sans phosphore, la démographie mondiale est menacée ». Une pénurie de phosphate pourrait aboutir à une famine de grande échelle."
https://www.consoglo...in-phosphore-cg
RTEmagicC_PhosphoreHumain_Cordell-et_al_2009_txdam19835_e9796e.jpg
En vert les apports de phosphore d'origine animale, utilisés quasi exclusivement par l'agriculture mondiale jusqu'à la fin du 18eme siècle.
En rouge la consommation mondiale de phosphore minéral destinée à la fertilisation agricole.

Sauf à estimer que les apports d'engrais phosphatés (quelle que soit leur origine) ne sont pas nécessaires pour soutenir une production agricole mondiale suffisante à nourrir entre autres 4 milliards de citadins (soit plus de 50% de la population), par quoi va-t-on remplacer les ressources minérales de phosphore lorsqu'elles se seront taries ?

#23 waoo

waoo
  • Membres
  • 384 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Nantes
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :44

Posté 07 janvier 2020 - 18:55



#24 fandango13

fandango13

    Seul et unique élève de Maitre Tamagotchi

  • Membres
  • 1 563 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Venelles
  • Zone USDA :0
  • Formation :W.O.W. N42 "Steppes ardentes"
  • Pays :France
  • Département :13

Posté 07 janvier 2020 - 19:14

Je sens qu'il faut que je reformule ma question con, qui était de savoir si l'humanité (dont 54% de citadins soit plus de 4 milliards de personnes à approvisionner) pouvait techniquement devenir végane, c'est-à-dire se passer d'élever et d'exploiter le moindre animal (poules, chevaux, ruminants...) et si possible sans avoir à faire un usage abusif d'engrais minéraux.

#25 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 1 036 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 07 janvier 2020 - 19:49

ah bah pour la permaculture, tu prêche un convaincu. Mais pour moi, l'animal y a sa place. En tout cas, l'avenir c'est bien ça, avec une hausse considérable du nombre de travailleurs agricoles (en plus ça fera baisser le chômage, c'est pas beau?)et une part plus importante des revenus de tout le monde consacrés à l'alimentation, pour qu'elle soit saine, respectueuse de l'environnement et qui valorise le travail des agriculteurs. mais pour l'instant les circuits de distribution courte ne sont pas suffisamment adaptés pour ça, il en existe mais pas assez, il faudra que ça prenne plus d'envergure pour être plus proche de tous les consommateurs, et mieux organisés.

 

Par contre actuellement, c'est pas hyper encourageant le discours du mec dans le reportage sur son temps de travail et ses revenus. (vers 3min20) 75h/semaine en saison pour gagner 700-800€ par mois seulement une fois que les emprunts son remboursés... dur quand même! faut vraiment le faire par conviction.

 

un petit détail qui m'a attiré l'attention, je suis étonné de voir ces fermes en permacultures qui utilisent une quantité énorme de paille mais qui ne semblent pas en produire. mais bon si il n'y a que ça...ça va.

 

Et puis de toute façon, on est omnivore, on mange en partie des animaux, c'est comme ça, mais autant le faire de manière respectueuse. c'est quoi le pire entre:

-un animal qui vit dans un pâturage, à l'abri de la faim et de la soif, soigné et protégé, que l'on abattra sans souffrance.

-un animal qui vit à l'état sauvage, qui le jour ou il sera affaibli par la faim, une maladie quelconque ou l'age, se fera bouffer par un prédateur avec une mort bien douloureuse?

 

du coup, il me vient une question à la con moi aussi:

-que pensent les végan des animaux carnivores?



#26 Clement34

Clement34
  • Membres
  • 1 189 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Montpellier
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :34

Posté 07 janvier 2020 - 20:06

J'aime bien cette question à la c.. J'en ai une autre du même tonneau. On dit que les vaches pètent et produisent donc énormément de méthane. Est-ce vrai lorsqu'elles bouffent de l'herbe en paissant dans les prés naturellement ou ne serait-ce pas plutôt celles qui, dans un élevage intensif, ne bouffent que du tourteau de soja et des granulés?

en fait c’est plus par les rots que les pets...

j’ai plus mes cours d’alim sous les yeux pour te répondre précisément sur l’effet de l’alimentation sur le production de gaz. mais de toute façon, toute les vaches qu’elle que soit leur alimentation produisent des gaz. C’est le principe même de la fermentation dans la panse. J’aurai tendance à dire que plus y’a de fibre, plus ça fermente...

 

tout vétérinaire rural te racontera le coup de la vache « empommée » qui gonfle et peut en mourir rapidement lorsque qu’elle avale une pomme tout rond qui reste coincée dans l’œsophage à l’entrée de la panse. Du coup, plus possible d’eructer... et pour le coup ça touche essentiellement des vaches qui ont accès aux vertes prairies. Les pommiers étant plutôt rares dans les stabulations...



#27 lanig

lanig
  • Membres
  • 3 734 messages
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 07 janvier 2020 - 22:13

"30 % des terres ne sont pas cultivables... les animaux nous évitent d'utiliser des fertilisateurs chimiques, qui seraient un désastre écologique... Nous réfléchissons à améliorer la condition des animaux, mais arrêter l'élevage est impossible, si l'on pense à la survie de l'humanité."
Jean-Louis Peyraud, directeur scientifique adjoint à l'Inra

Or non seulement l'usage massif de fertilisants "chimiques" est évidemment nocif, mais il va devenir impossible, puisque les ressources minérales en phosphore s'épuisent.

"Nourrir toute la population mondiale en plein boom, va nécessiter de grandes quantités de phosphore car les phosphates sont encore aujourdhui la base des engrais permettant de hauts rendements agricoles.

On pourrait prendre un raccourci et dire, « sans phosphore, la démographie mondiale est menacée ». Une pénurie de phosphate pourrait aboutir à une famine de grande échelle."
https://www.consoglo...in-phosphore-cg
attachicon.gifRTEmagicC_PhosphoreHumain_Cordell-et_al_2009_txdam19835_e9796e.jpg
En vert les apports de phosphore d'origine animale, utilisés quasi exclusivement par l'agriculture mondiale jusqu'à la fin du 18eme siècle.
En rouge la consommation mondiale de phosphore minéral destinée à la fertilisation agricole.

Sauf à estimer que les apports d'engrais phosphatés (quelle que soit leur origine) ne sont pas nécessaires pour soutenir une production agricole mondiale suffisante à nourrir entre autres 4 milliards de citadins (soit plus de 50% de la population), par quoi va-t-on remplacer les ressources minérales de phosphore lorsqu'elles se seront taries ?

 

J'ai un peu (beaucoup)  du mal avec cet avis.

Les animaux d'élevage ne créent pas de phosphore. Ils peuvent peut-être en prélever dans l'eau mais comme dans les conditions naturelles, il y a en a très peu, c'est au mieux du deuxième ordre. Alors d'où vient donc le phoshore d'origine animale de ton graphique ? Bin de leur alimentation végétale, pardi. Autrefois ils prélevaient le phosphore dans l'herbe qu'ils consommaient et le pissaient ensuite, et si c'était à l'étable, c'était récupéré pour la fertilisation azotée. En gros donc, ils ne faisaient que déplacer du phosphore des prairies vers les étables, et ensuite il y avait la possibilité de le retransporter vers des cultures plus exigeantes.

 

Une agriculture traditionnelle sans animaux, ça a existé, par exemple au Japon. La fertilisation des rizières était réalisée pratiquement entièrement par l’ennoiement en début de culture tandis que la fertilisation des champs secs était réalisée par la fauche des graminées dans les zones non cultivées et leur transport manuel et leur dépôt sur ces champs.

 

Par ailleurs, je ne crois absolument pas à une pénurie en phosphore. C'est le 11e élément le plus abondant de l'écorce terrestre. Quand les gisements d'une exceptionnelle richesse qui sont utilisés actuellement seront épuisés, les prix monteront, ce qui rendra rentable l'exploitation de gisements de moindre qualité etc. C'est toujours ce qui c'est passé pour les ressources géologiques : la hausse des prix entraîne une augmentation des réserves.


OT2 Logiciel libre pour la gestion de votre collection de bonsai. La version 1.1 est sortie.

#28 fandango13

fandango13

    Seul et unique élève de Maitre Tamagotchi

  • Membres
  • 1 563 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Venelles
  • Zone USDA :0
  • Formation :W.O.W. N42 "Steppes ardentes"
  • Pays :France
  • Département :13

Posté 08 janvier 2020 - 00:17

Si j'ai bien compris, pour répondre à la première partie de ton message, la biodisponibilité du phosphore diffère selon que l'engrais organique est d'origine végétale ou animale.

"...labsence deffluent délevage ou leur moindre disponibilité conduit bien souvent à la chute des teneurs en phosphore biodisponible dans les sols. Les sources de fertilisants organiques utilisables (composts, mélasses) apportent de lazote mais les teneurs en potassium et en phosphore sont parfois très faibles."
https://www.arvalis-...arvarticle.html

Quoi qu'il en soit les animaux d'élevage ne sont pas tous des herbivores. Je me documente pas mal en ce moment sur la permaculture et il est beaucoup question de l'utilité de l'élevage (non intensif) de poules. Celles-ci se nourrissent en partie de nuisibles (gastéropodes, larves, fourmis etc..), elles désherbent, griffent le sol, qu'elles fertilisent avec leurs déjections riches en phosphore. Le problème c'est qu'on est tenté de manger leurs oeufs, voir d'en mettre une au pot de temps en temps, histoire d'éviter qu'elles prolifèrent. Et ça, c'est comme utiliser un mouton pour tondre sa pelouse, sans se priver de tondre le mouton régulièrement, c'est pas du tout vegan.

#29 waoo

waoo
  • Membres
  • 384 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Nantes
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :44

Posté 08 janvier 2020 - 08:26

Perso je fais pas mal de purins pour mon jardin , en particulier ortie et consoude ... Le purin de consoude est  en potassium mais  il contient également du calcium, du phosphore et de l'azote.

 

Le vegan perso je m'en fou ils sont ultra minoritaire sur la planète et c'est rien de le dire . Juste qu'ils font parler d'eux avec des opération médiatiques , perso je préfère ne pas rentrer dans leur jeu c'est tout . Ils n'ont qu'a suivre leur régime alimentaire carencé et le mouvement s'éteindra de lui même ... Ou pas d'ailleurs , je m'en fou aussi , chacun fait ce qu'il veut , du moment qu'il ne vient pas em---er les autres ... Perso le Vegan qui n'ont jamais planter un petit pois , ça me fait juste bien rire




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)