Aller au contenu


Photo
- - - - -

Réutiliser le substrat ? Effet de saturation.

substrat pumice akadama pouzzolane saturation

  • Veuillez vous connecter pour répondre
17 réponses à ce sujet

#1 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 864 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 08 décembre 2019 - 10:43

En relisant du début à la fin le post "[Nebari] Chêne pédonculé de fredlgd" je tombe sur ce message de fredlgd. Il y explique qu'il réutilise d'années en années sa pumice en y rajoutant une fraction de substrat neuf. Je procède comme lui à la différence que je ne lave pas l'ancien substrat. Je le sèche, le stérilise parfois, et le tamise. Je complète parfois avec du substrat neuf mais surtout avec de l'akadama, selon.

 

La question que je me pose est la suivante :

Peut-il se faire que des roches comme la pouzzolane ou la pumice accumulent dans leurs pores microscopiques des composants comme le calcaire et qui finissent pas supprimer les propriétés d’adsorption de ces matériaux ? On assisterait ainsi à une espèce de saturation des lacunes caractéristiques de la pouzzolane ou de la pumice ?

Si tel était le cas, un "nettoyage" par trempage même plusieurs jours serait-il opérant puisque l'eau de trempage est elle-même calcaire (pour ne parler que des carbonates) ?

 

J'adresse ces questions à tous ceux qui réutilisent leurs substrats et qui aurait un recul face à cette pratique. Le danger que je vois serait une très lente et imperceptible modification dans le temps de la qualité de rétention/relargage de ces roches volcaniques.

Le problème ne se pose pas avec l'akadama par exemple car au bout de quelques cycles de réutilisation du mélange, l'akadama initial a complètement disparu suite au délitage et tamisage.



#2 fredlgd

fredlgd
  • Membres
  • 1 040 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :valenciennes
  • Pays :france
  • Département :59

Posté 08 décembre 2019 - 17:39

Bonjour bonsaiphil,

 

Merci d'avoir créé ce sujet car c'est une question qui m'interpelle depuis un petit moment. 

J'utilise de l'engrais chimique pour fertiliser mes bonsaï et à plusieurs reprises, j'ai pu observer la cristallisation de l'engrais dans le flacon. Par déduction, je me suis demandé s'il ne se passait pas le même phénomène dans le substrat, certains éléments chimiques de l'engrais ne se "fixeraient" ils pas sur les grains du substrat ? Modifiant ainsi les propriétés d'adsorption du substrat comme tu l'expliques dans ton message.

Je précise que ce phénomène que j'appelerai "cristallisation" se produit bien que j'utilise l'engrais plusieurs fois par semaine en prenant soin de secouer le flacon à chaque utilisation. Ce phénomène apparait au bout de quelques mois d'utilisation.

Si des membres éclairés du forum peuvent nous expliquer le phénomène et les échanges qui se produisent au niveau du substrat, ça serait bien sympa…..



#3 fandango13

fandango13

    Seul et unique élève de Maitre Tamagotchi

  • Membres
  • 1 469 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Venelles
  • Zone USDA :0
  • Formation :W.O.W. N42 "Steppes ardentes"
  • Pays :France
  • Département :13

Posté 08 décembre 2019 - 17:50

Ne serait-il pas possible de laisser tremper pendant une heure le même volume de substrat "neuf" et de substrat de récupération puis d'égouter les deux 5 minutes puis de peser les deux afin de savoir si la quantité d'eau retenue est différente ?

#4 Clement34

Clement34
  • Membres
  • 1 159 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Montpellier
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :34

Posté 08 décembre 2019 - 18:20

Bonjour bonsaiphil,
 
J'utilise de l'engrais chimique pour fertiliser mes bonsaï et à plusieurs reprises, j'ai pu observer la cristallisation de l'engrais dans le flacon. Par déduction, je me suis demandé s'il ne se passait pas le même phénomène dans le substrat, certains éléments chimiques de l'engrais ne se "fixeraient" ils pas sur les grains du substrat ? Modifiant ainsi les propriétés d'adsorption du substrat …..


Autant pour le calcaire je peux l’envisager (j’ai de la pouzzolane rouge que je recycle depuis 7/8 ans maintenant et qui me semble blanchir avec mon eau très calcaire) autant avec l’engrais qui cristallise, je ne crois pas. Ton engrais tu le dilues, et le volume total en pur qu’un substrat reçoit sur plusieurs années me semble dérisoire par rapport au volume total du substrat sachant qu’en plus une partie est lessivée ou absorbée.

Pour répondre à ta question Bonsaiphil, faudrait voir s’il y a des études de faites. Ca m'étonnerai Et je pense que tu as déjà cherché...
De ma modeste expérience, je ne vois pas de différence (mais y’a tellement d’autres facteurs dans la croissance!). Mais faut préciser que j’utilise des substrats « semi granulaires » vu que j’incorpore systématiquement au moins 1/3 de terreau/tourbe dont le pouvoir de rétention doit être infiniment plus grand que celui de la pouzzolane/pumice...

#5 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 7 284 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 08 décembre 2019 - 18:35

 

je me suis demandé s'il ne se passait pas le même phénomène dans le substrat, certains éléments chimiques de l'engrais ne se "fixeraient" ils pas sur les grains du substrat ? Modifiant ainsi les propriétés d'adsorption du substrat

De base la capacité aDsorption de la pouzzo et de la pumice est négligeable voir nul. Et c'est bien le problème de ces substrats. Donc au pire il ne se passe rien, au mieux ça augmente cette capacité et je pense que c'est tans mieux.

 

Et pour ma part je recycle aussi, et je ne constate aucun changement d'année en année (mais assez peu de recul)


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#6 le bleu

le bleu
  • Membres
  • 3 215 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :dans l'avesnois
  • Zone USDA :0
  • Formation :Art Bonsai Cambrésis et le forum parlons bonsai
  • Pays :France
  • Département :59

Posté 08 décembre 2019 - 18:52

rincez vos anciens substrat à l'eau de pluie!

 

je recycle mes vieux   substrats, je les laisse sécher une saison, ou pas! si je les réutilise tout de suite, je les tamise et je les rince tout de suite à l'eau de pluie! d'ailleurs pour mes arbres, je n'utilise que de l'eau de pluie!

Ces vieux substrats, je ne les utilise que sur des arbres en construction, pour les arbres un peu plus avancés, j'utilise des substrats neufs....pouzzo et pumice!

Par contre, pour les pins, je ré-utilise systématiquement du vieux substrat, mycorhizes oblige!


"Cesse de croire et instruis-toi" A. GIDE
"L'homme sera d'abord ce qu'il a projeté d'être" J.P. SARTRE
"On n'hérite pas de la terre de nos ancêtres, on ne fait que l'emprunter à nos enfants"

#7 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 937 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 08 décembre 2019 - 19:00

Le rempotage est la plupart du temps une intervention de fin d'hiver, et pendant l'hiver, on ne met pas d'engrais, on n'arrose pas à l'eau du robinet, en général on arrose pas du tout, il pleut suffisamment, donc pendant tout l'hiver, la pluie rince le substrat et arrivé au moment du rempotage, les dépôts calcaires ou d'engrais doivent être dissous. à mon avis il n'y a pas trop d'inquiétudes à avoir, même le rinçage doit surtout être d'utilité psychologique lorsqu'il a déjà plu 80 fois depuis le dernier apport d'engrais ou d'arrosage à l'eau du robinet.



#8 petitpoissondansleau

petitpoissondansleau
  • Membres
  • 1 684 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :France
  • Département :67

Posté 08 décembre 2019 - 22:13

Bonsaiphil, c'est cool que tu ai ouvert ce sujet, on en avait parlé, j'avais exposé mes craintes quant au calcaire. Et je n'ai pas besoins de faire une longue étude pour m'imaginer que ce qui se passe sur ma porte de douche se passe sûrement dans la pumice, sauf que ma porte de douche est nettoyée régulièrement (si, si), et reçois une eau adoucie. Je me dis que ça ferait peut être pas de mal de faire tremper dans de l'eau avec du vinaigre ou un acide. D'un autre côté si d'autres cultives depuis des années en arrosant avec une eau de réseau qui est dure et en recyclant le substrat avec succès, pourquoi s'emmerder. Je trouves intéressant d'avoir les avis des uns et des autres.



#9 fredlgd

fredlgd
  • Membres
  • 1 040 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :valenciennes
  • Pays :france
  • Département :59

Posté 08 décembre 2019 - 22:39

@ boots 19 : d'accord avec toi, la capacité d'adsorption est très faible pour la pumice et la pouzzolane.

@ le bleu : j'utilise aussi de l'eau de pluie pour arroser mes arbres sauf quand ma cuve de récupération est vide. Mais j'observe quand même un dépôt blanc laiteux dans le fond de mes bacs de culture. Calcaire, précipitation de sels minéraux, résidus de dégradation de pumice, ou cocktail de tout ça, je ne sais pas trop. Je ferai un essai avec du vinaigre pour voir si ça réagit.

@ Julien49 : l'eau de pluie ne dissous pas le calcaire sauf si elle est acide.

 

Un blog sur la culture hydroponique : http://ameia.over-bl...droponique.html avec un chapitre sur le rinçage du substrat :

 

" 8 LE RINCAGE
Au fur et à mesure que vous engraissez votre plante, des déchets vont s’accumuler dans votre substrat (sels minéraux non-solubles) et empêcher une bonne assimilation des engrais par les raçines. C’est pourquoi il est important d’effectuer un rinçage à l’enzyme (de type BN ZYM ) à chaque changement de solution nutritive.
Tous les 10 jours, videz votre bac et remplissez le avec une solution d’enzyme au pH ajusté (6.0). Faite tourner le système pendant 24h puis vider à nouveau le bac pour y remettre une nouvelle solution d’engrais.
Ces rinçages à l’enzyme ont pour but de nettoyer racines et substrats en catalysant les déchets pour les transformer en éléments de nouveau assimilable par la plante. Ainsi, vous nettoyer votre substrat en nourrissant la plante. "

 

Certains sels minéraux, solubles dans le flacon d'engrais liquide, peuvent-ils, dans certaines conditions (oxydation au contact de l'air, réaction chimique avec d'autres éléments chimiques, avec le substrat ou la plante,...) devenir insolubles et précipiter pour s'accumuler dans le substrat ? 

 

Je ne suis pas inquiet car pour l'instant (une dizaine d'années de pratique), je n'ai jamais eu de problème à réutiliser mes substrats mais la question m'intéresse ;)



#10 le bleu

le bleu
  • Membres
  • 3 215 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :dans l'avesnois
  • Zone USDA :0
  • Formation :Art Bonsai Cambrésis et le forum parlons bonsai
  • Pays :France
  • Département :59

Posté 08 décembre 2019 - 22:53

Quand je rince mes substrats, c'est pour enlever la poussière, comme je le fais avec mes substrats neufs. Pour rappel, je n'utilise pas d'akadama! sauf peut-être sur les tous petits!


"Cesse de croire et instruis-toi" A. GIDE
"L'homme sera d'abord ce qu'il a projeté d'être" J.P. SARTRE
"On n'hérite pas de la terre de nos ancêtres, on ne fait que l'emprunter à nos enfants"

#11 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 937 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 08 décembre 2019 - 23:05

@ fredlgd : il me semble que l'eau de pluie a tendance à être légèrement acide, en particulier dans le nord-est de la France, c'est moins vrai près des côtes océaniques. donc c'est sûr que ça va pas être une action choc, mais sur plusieurs mois, ça doit laver un peu quand même (enfin j'imagine).

 

sinon de mon coté, j'arrose principalement à l'eau de pluie, même cette année, je n'ai eu qu'une ou deux semaines de pénurie. donc je ne m'inquiète pas, peut être que si on a pas la possibilité de récupérer et stocker c'est autre chose, je ne me rend pas compte des dépôts observables. mais peut être que la meilleure solution est préventive en neutralisant le calcaire de l'eau d'arrosage, ça sera d'ailleurs directement bénéfique pour les arbres.



#12 lanig

lanig
  • Membres
  • 3 690 messages
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 09 décembre 2019 - 07:59

J'utilise de l'engrais chimique pour fertiliser mes bonsaï et à plusieurs reprises, j'ai pu observer la cristallisation de l'engrais dans le flacon. Par déduction, je me suis demandé s'il ne se passait pas le même phénomène dans le substrat, certains éléments chimiques de l'engrais ne se "fixeraient" ils pas sur les grains du substrat ? Modifiant ainsi les propriétés d'adsorption du substrat comme tu l'expliques dans ton message.

Je précise que ce phénomène que j'appelerai "cristallisation" se produit bien que j'utilise l'engrais plusieurs fois par semaine en prenant soin de secouer le flacon à chaque utilisation. Ce phénomène apparait au bout de quelques mois d'utilisation.

 

Je pense que c'est dû à l'évaporation. Même bouchon fermé les variations de températures font qu'il y a toujours une petite évaporation, quand l'engrais est proche du point de saturation pour une des espèces chimiques, cette petite évaporation suffit à concentrer l'engrais jusqu'à précipitation.

Pour le reste, je plussoie avec Boots.

Quand au calcaire qui se fixerait sur le substrat par mouillage/évaporation, c'est forcément une quantité négligeable par rapport à la quantité de calcaire apportée par l'eau.

 

Perso, je recycle la pouzzo et la pierre ponce, j'en ai qui date de plus de 10 ans et je n'ai jamais rien constaté d'anormal.


OT2 Logiciel libre pour la gestion de votre collection de bonsai. La version 1.1 est sortie.

#13 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 864 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 09 décembre 2019 - 17:20

Suite à la remarque de boots, je me rends compte avoir fait une erreur dans mon premier message. Je voulais faire allusion à l'aBsorption de la pumice et non à son aDsorption. La pumice est très poreuse et possède donc une grande surface spécifique. Elle aBsorbe bien l'eau.

 

Ceci étant, cela ne change pas grand-chose à la nature de ma question

Je suis plutôt rassuré par les retours de ceux qui recyclent depuis longtemps. Merci pour leurs avis

 

Ce qu'il y a de bien avec les forums, c'est  qu'entre deux messages on peut réfléchir un peu. Les différents dépôts, cristallisations, précipitations mentionnés sont favorisés par une alternance mouillage / séchage. Or nos substrats sont sensés rester mouillés sauf peut-être en surface. Mais cette accrétion sur les grains superficiels serait dans ce cas vraiment négligeable. 

Évidemment les stalactites et stalagmites se forment alors que ça reste humide : mais l'échelle de temps est bien différentes.

Je continuerai donc à recycler mes substrats



#14 sis

sis
  • Membres
  • 323 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :viuz la chiesaz (annecy)
  • Zone USDA :8a
  • Pays :france
  • Département :haute savoie

Posté 11 décembre 2019 - 09:35

je recycle mon substrat depuis des années et je ne voie pas de changement avec le temps au contraire mes arbres sont de plus en plus beau.peu être que je m'améliore aussi avec le temps.

ceci dit je mélange 1 part de l'ancien substrat que je fait sécher et tamiser 1 part de pierre ponce 1 part d'akadama et une part d'écorce de pin compostée.

il y a une vidéo sur néjikan qui parle de sa.



#15 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 864 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 11 décembre 2019 - 10:41

....ceci dit je mélange 1 part de l'ancien substrat que je fait sécher et tamiser 1 part de pierre ponce 1 part d'akadama et une part d'écorce de pin compostée.

 

A collection d'arbre constante - donc a quantité de substrat constant - ceci signifierait que tu as 3/4 de substrat à rejeter après tamisage chaque saison. Ça me parait beaucoup.

Ou alors tu stockes l'ancien substrat tamisé ... au cas où.

Ou alors ta collection est en pleine croissance exponentielle

On aimerait en savoir plus :-)



#16 papymandarin

papymandarin
  • Animateurs
  • 7 283 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Pays :Belgique
  • Département :bruxelles

Posté 11 décembre 2019 - 10:58

je recycle tout mon substrat, la plpart du temps immediatement sans autre traitement qu' un tamisage pour eliminer les particules organiques fines, sans constater aucun probleme. Je ne constate pas non plus d'accumulation de calcaire bien que mon eau d'arrosage le soit (j'ai peu de capacite de stockage d'eau de pluie qui va en priorite aux erables quand j'en ai). Je constate tout de meme un blanchiment du substrat de surface sur certains pots mais ca disparait une fois l'hiver et ses pluies abondantes arrivé



#17 sis

sis
  • Membres
  • 323 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :viuz la chiesaz (annecy)
  • Zone USDA :8a
  • Pays :france
  • Département :haute savoie

Posté 11 décembre 2019 - 11:37

oui j ai du substrat en réserve du mélange tout prêt de la moyenne granulométrie et de la grosse pour la reprise des yama. je met ca dans des tonneau en plastique de 30litres.


oui me collection grandit d'année en année mais je donne pas mal de bonsaï aussi mes voisins sont heureux.j'aime bien faire plaisir aux gens sur quand je vois leurs yeux qui brillent sa fait chaud au cœur.


je fait des échanges aussi.


http://www.parlonsbo...ge/#entry960186

les tonneaux sont la suivre le lien.


pour le calcaire j' ai mis des filtres au charbon sa limite un peu surtout ici en montagne l'eau est captée juste au dessus de chez moi le semnoz est un massif calcaire.



#18 bonsai10

bonsai10
  • Membres
  • 1 364 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :10 TROYES
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidact / Bonsaï Aubois
  • Pays :FRANCE
  • Département :AUBE

Posté 17 décembre 2019 - 10:09

je recycle aussi mon substrat, ( pouzzolane) et je ne constate aucun problème. Je ne constate pas non plus d'accumulation de calcaire bien que mon eau d'arrosage le soit





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : substrat, pumice, akadama, pouzzolane, saturation

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)