Aller au contenu


Photo
- - - - -

Mon premier Pin (sylvestre)

pin sylvestre

  • Veuillez vous connecter pour répondre
69 réponses à ce sujet

#61 Lee'Ow

Lee'Ow
  • Membres
  • 2 054 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :dans l'poitou
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Bonsai club Deux-Sèvres / A&G sud -ouest / FFB formation
  • Pays :France
  • Département :79

Posté 15 septembre 2021 - 14:27

+1, je compati Julien , c'est la meme par chez moi, a part peut etre des aubépines sympa dans le marais poitevin, mais faut fouiller et repérer un minimum.

 

Après chez toi comme chez moi, tu dois pouvoir trouver du charme ou du champêtre de orme ou érable.

 

Mais pour le pin, rien de rien, c'est pour cela que j' "harcèle" Fabizen dans ces posts yamadori sylvestre pour qu il m'amène avec lui à sa prochaine sortie ... Fabi' si on peux échanger la dessus ...ça serai vraiment cool  :spb52:


BonsaÏka ou pas, il faut trouver sa voie !

:-)

#62 Clem

Clem
  • Membres
  • 4 169 messages

Posté 15 septembre 2021 - 19:47

c'est vrai que la base du tronc donne envie de voir le reste! ça devient rageant d'habiter à un endroit ou c'est quasiment impossible de trouver des prélèvements sympa.

c'est un beau lettré avec une rupture en haut, ce qui permet ainsi d'avoir des arbres pas trop haut (en zig zag), sinon les autres lettrés avec ce diametre de tronc font 1m50 et sont inexploitables car pas de branches basses.

Je croise les doigts pour la reprise, mais il a une belle motte ->

pin sylvestre 2021 09 01 (28).JPG

pin sylvestre 2021 09 01 (44).JPG

 

Perso j'habite en Normandie et les pins sylvestre interessants se trouvent dans les pré-Alpes etc. donc je fais le voyage. C'est une demo d'Olivier80 sur un pin sylvestre, lors d'une convention EDG, qui nous avait donné l'envie, à EDO et moi, de partir à l'aventure, au pif complet, en combi Volkswagen, dans le sud. On peut parfois trouver des trucs super, d'autres fois rien du tout, mais c'est toujours plus plaisant de partir à 2 : ça donne du courage car on part vers l'inconnu. C'est different des bonsaika locaux qui connaissent leur territoire comme leur poche.

 

Après pour ce qui est des coins , des "spots" c'est comme les champignons, il ne faut pas les donner car après tout est connu de tout le monde et il ne reste rien à part des trous. "l'enfer est pavé de bonnes intentions".

 

Voilà donc pour les gens qui veulent trouver des yamad', le mieux est de partir à 2, de louer un hotel sur place et de tenter sa chance.

Perso y'a 20 ans, je partais tout seul dans les Alpes, vers 1800m pour trouver des épicéa et des juniperus communis nains. Une photo d'un épicéa en train de reprendre en pleine terre en 1999.

___épicéa moyogi 1999.jpg



#63 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 1 555 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 15 septembre 2021 - 22:48

Ah ok, je pensais que c'était par chez toi, vu que tu disais que tu étais souvent amené à y aller. Sinon c'est sûr qu'il ne faut pas mettre les coordonnées gps d'un spot de prélèvement sur le forum ^^. Comme tu dis, ça se retrouverait vite en paysage lunaire, et l'équilibre entre la vie et la désertification est souvent instable dans ce genre d'endroit rude dans lequel les arbres se développent un peu comme des bonsaï, même quand on en connait un il faut savoir être raisonnable pour ne pas rompre cet équilibre. Par contre, quand tu pars en virée dans le sud pour quelques jours, c'est pas un peu galère pour obtenir très rapidement l'autorisation de prélèvement?



#64 Clem

Clem
  • Membres
  • 4 169 messages

Posté 16 septembre 2021 - 07:40

Si tu veux prelever en bord de route, aucune autorisation n'est necessaire, vu que les arbres sont menacés d'être ratiboisés par la DDE. Si tu trouves un coin plus reculé, si tu y vas regulièrement, tu vas forcement croiser qq'un qui est le proprio ou qui le connait et donc il sera facile d'obtenir l'autorisation. Les propriétaires sont souvent content de savoir qu'on s'interesse à la beauté de leurs terres, de leur région etc.

Je discute regulièrement avec les proprios du spot sur lequel je travaille mes pins, car beaucoup de pins ne sont pas prélevables avant plusieurs années mais prometteurs (cime trop haute, branche basse faible sur laquelle tout reconstruire), et je connais leur adresse, nom, prenom, tel portable, activité etc. On discute à chaque fois qu'on se croise et pourtant Dieu sait que je ne suis pas bavard, mais ils peuvent t'expliquer des choses qui arrivent parfois (destructions liées au passage DDE, EDF etc).



#65 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 1 555 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 16 septembre 2021 - 14:42

ça fait rêver ton histoire, connaitre les proprio, pouvoir travailler sur place... mais ça risque d'être compliqué pour moi de tenter la même chose, je ne sais même pas si c'est raisonnable car la montagne c'est quand même à 1500km aller-retour, et si il faut y aller régulièrement pour arroser après préparation... ça va me coûter cher pour un ou deux arbres, parce que je ne compte pas en prélever des dizaines, et c'est pas très écologique. De toute façon il faudrait que j'arrive à convaincre madame garder notre fille de moins d'un an toute seule une semaine pendant que moi je vais faire de la rando...  c'est pas gagné!

Je crois qu'il va falloir que je me fasse une raison, je vais devoir travailler à partir de semis, boutures et prélèvements pas top.



#66 Mick384

Mick384
  • Membres
  • 70 messages
  • Pays :france
  • Département :49

Posté 16 septembre 2021 - 18:14

Julien, j'ai parfois trouvé des arbres dans la Loire après une cru bien souvent racine à nue
Pas besoin de faire trop d'efforts 😄
Par contre que des feuillus et il faut parfois faire trempette.

#67 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 8 205 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Cazes mondenard
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 16 septembre 2021 - 19:37

On peut aussi trouver de belles choses en moyenne montagne. Notamment du hêtre et du sylvestre sur les hauts plateaux du massif central. Ça fera toujours moins loin que les Alpes ou les Pyrénées xD
Dans les prairies humides, presque tourbières, quand les vaches mènent la vie dure aux jeunes arbres.
"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#68 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 1 555 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 16 septembre 2021 - 20:22

ça peut valoir le coup d'orienter les balades du dimanche après midi en bord de Loire s'il y a eu une cru juste avant. Pour le reste de toute façon, partir à l'arrache, ça va être compliqué et si c'est pour revenir bredouille parce que je ne connais pas la région... je risque d'être un peu déçu. De toute façon, à moins d'une occasion en or, il faut que je commence par faire du tri dans mes arbres, une fois que j'aurai un peu de marge pour m'en occuper suffisamment bien au printemps, on verra.



#69 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 1 555 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 20 septembre 2021 - 23:38

Les plus vieilles aiguilles jaunissent mais les autres ne changent pas de couleur. Pour l instant je vois ça comme une bonne réaction. Je pulvérise 2 ou 3 fois par jour, et je recommance à mettre de l engrais faiblement dosé depuis aujourd'hui.

#70 Clem

Clem
  • Membres
  • 4 169 messages

Posté 21 septembre 2021 - 08:46

Même avis...





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : pin, sylvestre

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)