Aller au contenu


Photo
- - - - -

Mon premier Pin (sylvestre)

pin sylvestre

  • Veuillez vous connecter pour répondre
70 réponses à ce sujet

#41 Fabizen

Fabizen
  • Rédacteurs
  • 3 112 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :59

Posté 09 septembre 2021 - 21:40

Le rempotage en automne du pin au Japon, en région tempérée et humide est pratiqué là bas.
En France nous n’avons pas les mêmes conditions d’où des écarts de croissance flagrants sur certaines variétés
C’est pareil pour les palmas ou les chojubai

L’avantage de l’âge c’est qu’on a déjà testé ;-)

#42 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 1 758 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 09 septembre 2021 - 22:04

L’avantage de l’âge c’est qu’on a déjà testé ;)

Je serai curieux de savoir si tu oserais faire la même remarque à Jean Bernad Gallais pour lui expliquer qu'il a tort de rempoter à l'automne ;)

 

Il y a surement des vieux qui cultivent des bonsaï depuis longtemps et qui le font toujours mal...

 

Plus sérieusement : ce que je ne comprend pas, c'est que des conditions tempérées et humides en automne, c'est souvent ce qu'on a par chez moi, et en France en général, mais effectivement, on ne peut pas être certain de grand chose pour la météo des 3 mois à venir. Comme on dit : Ya plu d'saisons !
 



#43 Fabizen

Fabizen
  • Rédacteurs
  • 3 112 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :59

Posté 09 septembre 2021 - 22:27

Le rempotage en automne arrange ceux qui possèdent de nombreux arbres, cela permet d’étaler ces opérations
Il y a des précautions à prendre, je l’ai fait pendant des années..
Aujourd’hui je préfère m’organiser sur mars avril et minimiser la prise de risque
Après
Chacun fait comme ça l’arrange ;-)

#44 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 1 758 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 09 septembre 2021 - 22:53

J'en reviens à Jean Bernard Gallais, qui donnait de toutes autres explications, pour lui c'est mieux qu'au printemps pour la plupart des essences(sauf exceptions) et comme il est à la retraite, je ne sais pas si le manque de temps au printemps pose problème. Mon premiers rempotages d'automne date d'il y a 3ans, avant j'avais toujours tout fait au printemps et je pense que je vais continuer à faire la majorité de mes arbres à cette période, surtout que j'ai beaucoup de caducs.

 

Je me pose la question du rempotage d'automne en particulier pour:

-les conifères

-les  feuillus persistants

et un peu pour les caducs qui rassemblent ces critères:

-les caducs à démarrage tardif

-les caducs qui perdent leurs feuilles tard

(-les caducs à floraison printanière)

 

Peut être que l'avenir me fera revenir à ma méthode initiale, ou pas.

 

Comme je disais avant, si ça marche aussi bien qu'au printemps, ça m'arrange de pouvoir en faire certains à l'automne, mais si je pense que c'est moins bien,je ne le ferai pas juste parce que ça m'arrange.



#45 lanig

lanig
  • Membres
  • 4 058 messages
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 10 septembre 2021 - 05:56

Le rempotage en automne du pin au Japon, en région tempérée et humide est pratiqué là bas.

 

Franchement, s'il  y a une saison japonaise qui ne diffère pas tellement de la nôtre (avec des différences importantes nord-sud, évidemment), c'est l'automne.

Pour les pins, je n'ai pas testé mais pour les feuillus, je l'ai fait et ma conclusion, c'est que soit on le fait tôt et on ne peut pas taper dans les racines comme il faut, soit on le fait tard et le problème de la protection vis-à-vis du gel se pose.


OT2 Logiciel libre pour la gestion de votre collection de bonsai. La version 1.1 est sortie.

#46 Clem

Clem
  • Membres
  • 4 471 messages

Posté 10 septembre 2021 - 07:32


 

Comme je disais avant, si ça marche aussi bien qu'au printemps, ça m'arrange de pouvoir en faire certains à l'automne, mais si je pense que c'est moins bien,je ne le ferai pas juste parce que ça m'arrange.

Quels élements vas tu considerer pour dire : "le rempotage d'automne marche mieux que celui de printemps" ?

Tu rempotes au printemps, ça pousse de partout (bourgeons, pousses, feuilles, racines), tu rempotes à l'automne ça pousse des racines. De mes observations sur le pin sylvestre, le developpement des nouveaux bourgeons pour l'année suivante se fait en été donc je ne vois pas trop quels changements tu vas pouvoir observer sur la partie aérienne de ton pin sylvestre recemment rempoté, dans les mois à venir ?

 

En tous cas, JB Gallais a bien raison de continuer sa technique si elle marche.



#47 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 1 758 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 10 septembre 2021 - 10:06

De manière générale:

-La pousse racinaire d'automne (je ne sais pas comment interviennent les hormones à ce moment, mais il est probable que le gonflement des bourgeons terminaux produisent quand même des auxines, les combinaisons de taux d'hormones à cette période, avec en particulier celles de mise en dormance doit avoir cet effet)

-ça permet d'avoir une pousse racinaire dès l'automne qui bénéficie de la mise en réserve de l'énergie, donc la perte d'énergie est à priori moindre par rapport au printemps.

-en fin d'hiver, l'activité et la pousse racinaire reprend bien avant la période propice au rempotage, l'arbre rempoté en automne va pouvoir conserver ces racines dans leur totalité et l'activation des chandelles ou bourgeons sur d'autres arbres va accélérer le phénomène sans qu'il y ai une rupture due au rempotage. les parties aériennes vont pouvoir bénéficier de plus d'apports d'énergie directe et de nutriments grâce aux racines déjà bien développées. Si il fait chaud rapidement, il n'y aura aucun problème, au contraire.

Pour cet arbre, je considère:

-le fait qu'il n'a subit aucun travail depuis un an, il a une bonne vigueur et il est en bonne santé.

-Il va falloir que je puisse attaquer l'aérien rapidement, en rempotant au printemps, ça aurait été compliqué.

-donc si j'avais attendu le printemps, sans pouvoir toucher à l'aérien, la prise au vent aurait été encore plus grande avant qu'il n'ai bien raciné.

 

Je ne vais clairement rien pouvoir observer sur les parties aériennes dans les 6 mois à venir, sauf si c'est une catastrophe et qu'il sèche complètement (donc j'espère ne rien voir), il y aura la perte des aiguilles de 3ans, mais ça c'est normal, elle ne vont pas tenir 4ans dans tous les cas, peut être une partie de celles de 2ans, si l'arbre a besoin de récupérer leur énergie, mais à mon avis, ça serait normal aussi.

Par contre au printemps, si je voit qu'il démarre fort, c'est que ça se sera passé nickel, et si je décide de faire un mekiri en début d'été et qu'il réagit bien, je pourrai me satisfaire de son rempotage en automne.

 

Par contre niveau météo, les prévisions ont un peu changées, et le week-end risque d'être un peu plus chaud et ensoleillé que ce qui était prévu au moment du rempotage, il va falloir que je fasse attention.



#48 Clem

Clem
  • Membres
  • 4 471 messages

Posté 10 septembre 2021 - 10:36

ok, donc tu vas gratter le substrat pour voir comment les racines poussent. Mais bon j'imagine qu'au printemps c'est pas mal non plus en terme de pousse de racines.

J'aimerais bien savoir aussi concretement ce que JB Gallais trouve de "mieux" à rempoter à l'automne par rapport au printemps.

 

Enfin, y'a quand même une grande majorité de pratiquants (amateurs ou pros) qui rempotent au printemps, donc je pense que c'est très satisfaisant de rempoter au printemps. Si l'automne était vraiment/objectivement mieux, vu le nombre de pratiquants, vu les années/décennies d'observations, je pense qu'on verrait tout le monde rempoter à l'automne et non au printemps. Les gens ne sont pas idiots.

 

ça me fait penser à la chabazai/zeolite : à un moment on ne parlait que de ça, le truc révolutionnaire, et ajd le soufflet est retombé. On continue de mettre de la pumice et pouzzo ^^



#49 boots19

boots19
  • Membres
  • 8 764 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Cazes mondenard
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 10 septembre 2021 - 11:28

On en revient toujours au même, tout dépend du climat... Chez moi le rempotage d'automne est top.
Clairement les arbres rempotés à l'automne démarrent mieux au printemps, avec une taille d'aiguille normale (bon indicateur de l'état de santé)
En rempotant au printemps bien souvent les aiguilles sont très petites et il faut attendre presque deux ans avant de faire quoi que se soit de plus. Et ça quand l'arbre ne sèche pas complétement.
Je le redis mais les seuls pin que j'ai perdu suite à un rempotage l'ont été au printemps.
Mais encore une fois tout dépend du climat. Chez moi il démarre tard et bien souvent 15 jours plus tard on peut très bien se taper des 35°C a l'ombre !
Perso j'en démordrai pas, je préfère rempoter mes pins à l'automne, disons entre fin août et mi septembre.

#50 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 1 758 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 10 septembre 2021 - 11:46

ok, donc tu vas gratter le substrat pour voir comment les racines poussent. Mais bon j'imagine qu'au printemps c'est pas mal non plus en terme de pousse de racines.

J'aimerais bien savoir aussi concretement ce que JB Gallais trouve de "mieux" à rempoter à l'automne par rapport au printemps.

Non je ne vais pas gratter le substrat, ça sert pas à grand chose à part abimer d'éventuelles racines, donc le rempotage d'automne a l'inconvénient d'être angoissant plus longtemps que celui de printemps, mais j'imagine qu'une fois que ça a marché pas mal de fois, on s'inquiète moins, même si le rempotage est peut être l'intervention la plus risquée sur n'importe quel arbre.

 

Pour JB Gallais, c'est à peut près ce que j'ai expliqué au dessus: moins de perte d'énergie, meilleur redémarrage au printemps.

 

Enfin, y'a quand même une grande majorité de pratiquants (amateurs ou pros) qui rempotent au printemps, donc je pense que c'est très satisfaisant de rempoter au printemps. Si l'automne était vraiment/objectivement mieux, vu le nombre de pratiquants, vu les années/décennies d'observations, je pense qu'on verrait tout le monde rempoter à l'automne et non au printemps. Les gens ne sont pas idiots.

Je suis assez convaincu que les deux peuvent être bien, ça dépend des travaux qu'il y a eu avant et que l'on veut faire après, si on a travaillé l'aérien en début de saison, ou si on sait qu'on aura pas besoin de faire quoi que ce soit l'année suivante, il vaut surement mieux le  faire au printemps. Donc je ne pense pas que les gens qui rempotent un pin au printemps sont idiots. Je n'ai pas non plus l'impression de l'être parce que je rempote en automne. Comme dit boots, ça peut aussi dépendre du climat de notre région, il ne doit sûrement pas avoir les mêmes conditions météo au printemps qu'en Normandie ou en Bretagne.
 



#51 lanig

lanig
  • Membres
  • 4 058 messages
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 10 septembre 2021 - 12:56

Perso j'en démordrai pas, je préfère rempoter mes pins à l'automne, disons entre fin août et mi septembre.

 

 

Cette période n'est pas l'automne : c'est l'été. Je ne mets évidemment pas en doute tes dires et tes résultats (je reconnais avoir aussi des aiguilles nettement plus petites l'année du rempotage au printemps), je suis plutôt d'accord avec les raisons théoriques que donne Julien49, mais j'avoue que ça me pose des questions sur le travail réel réalisé sur les racines et sur les capacités des pins à supporter le manque d'eau.
Perso, je passerais au rempotage d'automne avec les pins...ce serait en octobre !


OT2 Logiciel libre pour la gestion de votre collection de bonsai. La version 1.1 est sortie.

#52 Clem

Clem
  • Membres
  • 4 471 messages

Posté 10 septembre 2021 - 14:12

Non je ne vais pas gratter le substrat, ça sert pas à grand chose à part abimer d'éventuelles racines, donc le rempotage d'automne a l'inconvénient d'être angoissant plus longtemps que celui de printemps, mais j'imagine qu'une fois que ça a marché pas mal de fois, on s'inquiète moins, même si le rempotage est peut être l'intervention la plus risquée sur n'importe quel arbre.

 

Pour JB Gallais, c'est à peut près ce que j'ai expliqué au dessus: moins de perte d'énergie, meilleur redémarrage au printemps.


 

j'essaierai le rempotage d'automne sur qcq pins, même si le rempotage de printemps me semble plus facile à "suivre" psychologiquement, comme tu dis, car on suit la pousse aérienne. Tu peux avoir de façon mécanique (montée de sève) un allongement des chandelles sans pousse de racines (je l'ai vu sur un des miens), mais cet allongement de chandelle est moins "vif" qu'à la "normale" et surtout, les aiguilles ne se developpent pas ensuite et le sol reste humide + longtemps que les autres. Je dirais que c'est seulement quand tu vois les aiguilles se developper , s'allonger que tu peux être rassuré. Si la chandelle pousse anormalement peu, là tu peux gratter le sol pour voir si tu vois des radicelles. Si y'en a pas, faut sortir l'arbre pour essayer de le sauver, tailler les racines en train de mourrir, et mettre dans un pot de culture bien profond (pot japonais de culture, caisse en bois, pleine terre dans du drainant etc). Juste mon expérience perso car j'ai "sauvé" mon bosquet de pins thunberg comme ça ;)
 



#53 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 1 758 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 12 septembre 2021 - 14:40

J'en ai reparlé avec une personne du club qui cultive beaucoup de pins en bonsaï, il me semblait qu'elle rempotait en fin d'été mais je n'étais plus trop sûr, et c'est bien le cas, elle m'a dit ne pas toujours l'avoir fait et avoir déjà eu des soucis sur des rempotages de printemps. Pour la gestion post rempotage, elle les met au soleil le matin et à l'ombre quand la température monte et qu'il fait beau l'après midi, avec deux brumisation par jour.

 

Par contre je suis quand même un peu anxieux par rapport aux prévisions météo au moment du rempotage, qui finalement se sont révélées fausses, il faut beaucoup plus chaud et beau que prévu, j'aurai su, j'aurai attendu une semaine de plus, "normalement" ça devrai aller mieux à partir de mardi ou mercredi.



#54 boots19

boots19
  • Membres
  • 8 764 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Cazes mondenard
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 12 septembre 2021 - 16:06

T'inquiètes pas, vaut mieux justement qu'il fasse chaud et que la contre saison soit longue pour que l'arbre reste actif le plus longtemps possible.
Quand il fait chaud on peut gérer en mettant à l'ombre l'aprem et/ou en brumisant souvent. S'il fait froid tôt ya pas grand chose à faire malheureusement.
Et puis la chaleur de septembre n'est pas la même que celle du mois de juillet. Les jours sont plus court, la fraîcheur nocturne est là, l'humidité et plus grande et le rayonnement est moins violent.

#55 petitpoissondansleau

petitpoissondansleau
  • Membres
  • 2 917 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :France
  • Département :67

Posté 12 septembre 2021 - 20:47

Très intéressant ce post, je me renseigne également sur le rempotage d'automne pour les conifères, d'autant plus depuis que j'ai vu ce post de Harry Harrington :

Screenshot_20210910-202107.jpg

 

Je vais pas faire la traduction, mais en gros il explique que selon lui la fin de l'été est LA meilleur période pour rempoter certaines espèces, notamment les conifères. Plus bas je lui avait demandé si selon lui c'était faisable sans serre, et il m'a dit que oui. Il dis qu'après 4 semaines les racines actives sont réapparu et qu'il peut encaisser le gel. A creuser, mais en tous cas ça a l'air de fonctionner chez lui.



#56 Clem

Clem
  • Membres
  • 4 471 messages

Posté 13 septembre 2021 - 08:16

y'a aussi des racines qui se forment durant le mois d'Août sur le pin sylvestre.

 

un pin sylvestre cerné fin juillet (toutes les racines qui sortent de la motte sont coupées après la photo et du terreau est remis autour de la motte) ->

pin sylvestre 2021 07 28 (31-2).jpg

 

1 mois plus tard (début septembre), on peut voir qcq radicelles qui sortent de la motte à nouveau ->

pin sylvestre 2021 09 01 (23).JPG

pin sylvestre 2021 09 01 (24).JPG

 

 

 



#57 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 1 758 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 14 septembre 2021 - 11:29

c'est un prélèvement que tu prépares Clem?



#58 Clem

Clem
  • Membres
  • 4 471 messages

Posté 14 septembre 2021 - 18:18

oui, chacun sa technique. Avec mon pote EDO on cerne en laissant un pivot, on entoure la motte de grillage souple et on rebouche le trou avec du terreau. Ensuite, comme je viens souvent dans le coin, j'arrose régulièrement avec de l'engrais organique liquide + engrais bleu. je pense que ça augmente les chances de reprise et le grillage rend la motte bien solide (aucun risque de la casser en 2 si tu as une grosse pierre dedans qui tombe lors du prelevement)



#59 Fabizen

Fabizen
  • Rédacteurs
  • 3 112 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :59

Posté 14 septembre 2021 - 18:47

Le tronc a l’air terrible !
Belle écorce

#60 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 1 758 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 15 septembre 2021 - 11:23

c'est vrai que la base du tronc donne envie de voir le reste! ça devient rageant d'habiter à un endroit ou c'est quasiment impossible de trouver des prélèvements sympa.





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : pin, sylvestre

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)