Aller au contenu


Photo
- - - - -

Rempotage en fin d'été


  • Veuillez vous connecter pour répondre
43 réponses à ce sujet

#21 lanig

lanig
  • Membres
  • 3 613 messages
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 10 septembre 2019 - 11:00

mais je dois dire que je ne comprend pas pourquoi on ne devrait pas rempoter à partir du moment où les bourgeons gonflent..

 

Je ne le comprends pas non plus, d'autant plus que je le fais systématiquement, et pas quand les bourgeons gonflent, mais quand ils ont éclot, avec lavage à grande eau des racines, y compris des pins et que cela fait des années que je n'ai pas perdu un arbre au rempotage.

De toutes manières, pour l'absorption des ions et de l'eau, la partie active d'une racine est toujours très jeune (moins de trois semaines), donc qu'on tape dedans ou pas, et les arbres les reconstituent en permanence, ce qui modère quand même l'idée de perte.


OT2 Logiciel libre pour la gestion de votre collection de bonsai. La version 1.1 est sortie.

#22 Clem

Clem
  • Membres
  • 2 822 messages

Posté 10 septembre 2019 - 11:44

Je pense que c'est l'école Liporace qui leur a enseigné ça.. Cette petite "fenêtre" juste avant débourrement, Liporace (ou les Italiens en général ?) lui a donné un nom genre "periode en Or" ou un truc comme ça.. Gaby le mentionne dans une video de Nejikan Canal mais j'ai oublié le terme exacte ^^

 

A propos des périodes idéales en Automne pour nous qui habitons au Nord de la Loire, je suis d'akk avec Papymandarin que c'est mieux en Septembre plutot qu'en Octobre mais ceci dit, pour les prélèvements, prélever en Octobre, ça peut marcher : j'ai dejà ramené de la Drôme vers la Normandie 2 yamad' (pas très vieux non plus) avec leur motte bien intacte début Octobre et en décembre j'ai gratté le substrat et y'avait plein de mycorhizes et des nouvelles racines. Thierry Font a expliqué sur ce forum que les pins sylvestre pouvaient faire des racines quand la T° est superieure à 5°C donc Octobre n'est pas impossible, d'autant que si tu déterres un arbre vivant au Sud début Septembre, l'arbre va davantage souffrir de la chaleur lors du prélèvement, que si tu le prélèves début Octobre, où les T° sont plus basses et le soleil tape moins fort.. Après, comme dit plus haut, je crois qu'il n'y a pas vraiment de règles incontournables et la façon de faire (qualité de la motte, quantité de racines coupées etc) + etat de santé de l'arbre jouent aussi ^^



#23 fandango13

fandango13

    Seul et unique élève de Maitre Tamagotchi

  • Membres
  • 1 238 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Venelles
  • Zone USDA :0
  • Formation :W.O.W. N42 "Steppes ardentes"
  • Pays :France
  • Département :13

Posté 10 septembre 2019 - 12:43

j'en reviens à cette histoire de cavitation, est-ce que ça ne se produit pas au niveau des racines coupées comme ça arrive avec certaines boutures quand on ne les met pas immédiatement dans l'eau après les avoir prélevées ?
Si c'est le cas que faudrait-il faire pour minimiser ce phénomène ? Tailler les racines sous l'eau (pas très raisonnable ;) ), praliner ... ?

#24 petitpoissondansleau

petitpoissondansleau
  • Membres
  • 1 425 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :France
  • Département :67

Posté 10 septembre 2019 - 12:53

Plusieurs personnes sur ce forum, dont Lionnel (qui prélève des Phénicie avec succès, chapeau) conseillent de mettre du terreau au bout des grosses coupes, (à l'aide d'un vieux bas) pour éviter le dessèchement de la veine. Peut être une piste. Pour limiter la cavitation, j’imagine qu'il faut limiter l'évaporation, et pour cela pas mal de préleveurs digne de ce nom (pas moi donc) utilisent de l'anti transpirant, une huile quoi.



#25 fandango13

fandango13

    Seul et unique élève de Maitre Tamagotchi

  • Membres
  • 1 238 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Venelles
  • Zone USDA :0
  • Formation :W.O.W. N42 "Steppes ardentes"
  • Pays :France
  • Département :13

Posté 10 septembre 2019 - 13:53

C'est pas vraiment ça, d'après ce que j'ai cru comprendre. Quand on coupe, dans les secondes qui suivent, la tige de la bouture (ou la racine) aspire un peu d'air au lieu d'aspirer de l'eau, parce que la sève continue à monter dans la partie restante, et pour que ça monte il faut bien que ça pompe quelque chose au niveau de la partie fraîchement coupée. En l'occurrence de l'air. Et ces bulles d'air obstruent les canaux de sève montante.

#26 petitpoissondansleau

petitpoissondansleau
  • Membres
  • 1 425 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :France
  • Département :67

Posté 10 septembre 2019 - 14:15

ok, ça me semble être un sujet pour biologistes chevronnés... sans doute pour ça qu'on conseil de mettre les coupes dans un sceau d'eau avant de replanter pour bouturer.



#27 Clem

Clem
  • Membres
  • 2 822 messages

Posté 10 septembre 2019 - 17:06

j'ai essayé l'huile mélangée à l'eau en vapo sur un pin y'a pas mal d'années, ben ça l'a tué, je crois que j'avais trop dosé, ce qui fait qu'il n'a pas pu respirer. Au bout de quelque temps, il a changé progressivement de couleur, et malgré mes tentatives pour enlever l'huile en nettoyant le feuillage avec de l'eau savonneuse, il est mort alors que sa motte etait vraiment belle et je suis convaincu que c'etait à cause de l'huile. perso je n'en mettrai plus jamais :/ cette mixture a d'ailleurs été egalement fatale au pin d'EDO et de Natalensis :/

 

A part arroser la motte (prelèvement) ou vaporiser les racines pour ne pas qu'elles sèchent lors du rempotage, voire même le feuillage et, si on ramene un arbre chez soi en voiture, mettre un sac plastic transparent au dessus de l'arbre pour maintenir humide, je ne vois pas ce qu'on peut faire de plus (?)



#28 Ben06

Ben06
  • Membres
  • 82 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Nice
  • Pays :France
  • Département :6

Posté 16 septembre 2019 - 20:04

Très intéressant cet échange. Pour ce qu'il en est des pins, je n'en cultive pas (impossible, Les sylvestres ne tiennent pas en pleine terre à Nice, atmosphère trop sec à mon avis, alors en pot sur un balcon...), mais je compte bien un jour ou l'autre tenter l'aventure avec du pin d’Alep.

 

Bon c'est moins glamour certes, mais lui pourrait réussir chez moi. Par contre, et peut être je me trompe, sans hésitation mes premières tentatives se feront en automne (qui correspond à une fin d'été pour beaucoup de coin en France voir pleine été pour certains coins: Les normales de 1981 à 2010 donnent 17,3 en Mini et 24,6 en maxi sur le site de météociel). Et ce pour deux raisons:

 

La première, la chaleur du sol. Le pin d'Alep en plus de pousser sous de chaudes latitudes, le fait dans du caillou en terrain superficiel.

 

La deuxième, le rafraichissement de l'air. Certes il est costaud le bougre, mais l'été l'est encore plus ici, donc autant lui épargner une évapotranspiration qu'il ne pourrait pas suivre avec moins de racines.

 

D'ailleurs il me semble que certains parlent de prélèvement d'oliviers durant cette période.

 

Pour ce qu'il en est du gel, ben comme Fandango, je comprend pas et vous trouve même très bizarres, voire pervers... Je connais celui de chez Durex, mais l'employer avec des arbres, c'est sûr qu'ils en crèvent. Pov'bêtes!

 

PS: pour la cavitation, faudrait comprendre plus exactement le mécanisme et les facteurs d'activation de la synthèse d'ABA chez les pins. Peut être y aurait-il moyen de duper la bestiole...



#29 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 5 682 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Nanning, Chine
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :Chine
  • Département :Guangxi

Posté 16 septembre 2019 - 20:08

Baudouin de Lorgeril en a plein tout plein sa terrasse a Menton (ou a cote, j'suis plus bien sur) :newsm_13:

 

Pour le pin d'Alep, de plus en plus de gens lui trouve une ressemblance avec le pin rouge japonais (Pinus densiflora).... ce qui en fait un candidat interessant ;-)


"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#30 lanig

lanig
  • Membres
  • 3 613 messages
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 16 septembre 2019 - 21:06

Pour le pin d'Alep, de plus en plus de gens lui trouve une ressemblance avec le pin rouge japonais (Pinus densiflora).... ce qui en fait un candidat interessant

 

Apparemment, ce n'est pas l'avis des Japonais, qui mettent du Sylvestre dans des articles consacrés au pin rouge...


OT2 Logiciel libre pour la gestion de votre collection de bonsai. La version 1.1 est sortie.

#31 Clem

Clem
  • Membres
  • 2 822 messages

Posté 17 septembre 2019 - 07:52

Très intéressant cet échange. Pour ce qu'il en est des pins, je n'en cultive pas (impossible, Les sylvestres ne tiennent pas en pleine terre à Nice, atmosphère trop sec à mon avis, alors en pot sur un balcon...).

 

Mince c'est dommage si tu n'as pas réussi à maintenir en vie des pins sylvestre dans ton coin.

A ses débuts, Gaby, habitant proche de Toulouse, avait eu des echecs avec le pin à crochets, pin de montagne qui aime les variations de T° jour/nuit mais ensuite il a prélevé du sylvestre et ça s'est bien passé pour la reprise et l'acclimatation sur le long terme (systeme de brumisation automatique plusieurs fois/J).

 

Sam34 qui habite à Montpellier a des pins sylvestres. Natalensis, autre membre du forum EDG, a des pins sylvestre qui certes sont à mi-ombre et il habite à Nîmes.



#32 Olivier31

Olivier31
  • Membres
  • 700 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :0
  • Formation :club bonsai du lauragais
  • Pays :France
  • Département :31

Posté 17 septembre 2019 - 14:14

Il ne faut jamais généraliser car Mr becker na pas réussi à gérer ses pins à crochet à Toulouse alors que d'autres y arrivent très bien! Rien nest impossible 😉

#33 Clem

Clem
  • Membres
  • 2 822 messages

Posté 17 septembre 2019 - 14:25

Ben ecoute ce que tu dis me rejouis ;)



#34 papilou

papilou

    Http://bonsaidid.e-monsite.com

  • Membres
  • 1 531 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :Oonuma,Kennedy,A.Arnaud,TFont
  • Pays :France
  • Département :Le Lot . 46

Posté 17 septembre 2019 - 14:38

quand tu vois tout les pin uncinata qu 'a dispaché Patrice Bongrand  sur la France , certains sont très beaux maintenant.

Il doit lui en rester surement :spb102:


..Passation De collection.. : http://bonsaidid.e-monsite.com

#35 Ben06

Ben06
  • Membres
  • 82 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Nice
  • Pays :France
  • Département :6

Posté 17 septembre 2019 - 18:37

Je n'essaie pas le sylvestre car je vois que naturellement il n'y en a pas... Par contre, il en pousse à moins de 30 bornes de chez moi, justement là où les pins d'Alep commencent à avoir du mal. En fait, c'est une histoire d'altitude et d'influence de la mer qui fait grandement varié le climat par ici. Même la disposition du relief créer des microclimats insoupçonnables.

 

C'est aussi pour ne pas à avoir à mettre tout un système et une attention en place alors que pleins d'autres espèces de conifère peuvent prospérer aisément (pour rappel, j'ai un balcon plein sud à Nice). Je ne me suis pas encore mis aux conifère tout court en fait, et le jour où je mis lance, je songe à du cyprès de Provence (la variété horizontalis  qui pousse étagé comme un sapin plutôt que fastigiata à mon avis)... Je n'oserai pas dire que le succès est garanti, mais je pourrais faire pas mal d'erreurs sans me dégoutter en le faisant crever.

 

Mais revenons à nos moutons de rempotage de fin d'été. Donc pour les pins des pours et des contres... Et les autres conifères? Et qu'en est-il de notre inclassable et délicat Ginkgo?



#36 meushi

meushi
  • Membres
  • 1 756 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Mouzon
  • Zone USDA :8
  • Formation :romaine en quinconce
  • Pays :France
  • Département :08

Posté 30 septembre 2019 - 11:29

Petit suivi, suite aux forts vents de cette nuit... le picea pungens et le gros itoigawa rempotés cette fin d'été se sont renversés ou ont même fait quelques mètres avant de se poser dans les hautes herbes. Aucune casse et au final très peu de substrat sorti de la motte. J'ai pu voir pas mal de nouvelles raçines dans le pot.


麻の中の蓬 - asa no naka no yomogi - proverbe Japonais - Même la personne la plus tortueuse, si elle est entourée de personnes virtueuses, se redressera "comme l'artémise poussant dans les champs de chanvre".

人、生まれて学ばざれば、生まれざると同じ - 二宮尊徳 - hito, umarete gaku ba zare ba, umarezaru to onnaji - Ne pas apprendre revient à ne pas être né - Sontoku Ninomiya

 

小倉山 峰のもみぢ葉 心あらば 今ひとたびの 行幸またなむ - Ogurayama mine no momijiba kokoro araba ima hitotabi no miyuki matanan - Feuilles d'automne des cimes du Mont Ogura, si vous avez du coeur puissiez vous attendre encore la venue de sa Majesté

 

 

 

#37 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 5 682 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Nanning, Chine
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :Chine
  • Département :Guangxi

Posté 30 septembre 2019 - 11:42

J'ai aussi regardé après le vent de cette nuit, rien n'avait bougé ici, mais les 2, pyracantha et buis font de nouvelles pousses.... le buis a l'air de s'éclater, le pyracantha est plus modéré dans sa pousse... jusqu'ici donc, tout va bien ;-)


"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#38 meushi

meushi
  • Membres
  • 1 756 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Mouzon
  • Zone USDA :8
  • Formation :romaine en quinconce
  • Pays :France
  • Département :08

Posté 02 octobre 2019 - 10:59

Deuxième mise à jour :)

 

Le mugo avait été mis en passoire avec de la seramis, histoire de ne pas devoir toucher aux raçines pendant quelques années. 6 semaines après la sortie de terre, il y a des raçines sortant de la passoire un peu partout.


麻の中の蓬 - asa no naka no yomogi - proverbe Japonais - Même la personne la plus tortueuse, si elle est entourée de personnes virtueuses, se redressera "comme l'artémise poussant dans les champs de chanvre".

人、生まれて学ばざれば、生まれざると同じ - 二宮尊徳 - hito, umarete gaku ba zare ba, umarezaru to onnaji - Ne pas apprendre revient à ne pas être né - Sontoku Ninomiya

 

小倉山 峰のもみぢ葉 心あらば 今ひとたびの 行幸またなむ - Ogurayama mine no momijiba kokoro araba ima hitotabi no miyuki matanan - Feuilles d'automne des cimes du Mont Ogura, si vous avez du coeur puissiez vous attendre encore la venue de sa Majesté

 

 

 

#39 fandango13

fandango13

    Seul et unique élève de Maitre Tamagotchi

  • Membres
  • 1 238 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Venelles
  • Zone USDA :0
  • Formation :W.O.W. N42 "Steppes ardentes"
  • Pays :France
  • Département :13

Posté 02 octobre 2019 - 11:04

C'est quoi de la seramis ? J'ai cherché et apparemment c'est une marque, qui vend différentes sortes de substrats.

#40 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 523 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 02 octobre 2019 - 11:09

Argile cuite, je crois.




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)