Aller au contenu


Photo
- - - - -

L'effondrement d'un écosystème en direct : l'Epicea

Picea abies Effondrement sècheresse canicule Bostryche Scolyte Flygskam

  • Veuillez vous connecter pour répondre
73 réponses à ce sujet

#61 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 512 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 31 août 2019 - 11:26

Tu fais bien de citer le Fond Forestier National (arrêté en 2000) comme une des causes de la plantation anarchique de l'épicéa. Ce système de collecte de taxes pour les redistribuer aux planteurs c'est avéré une catastrophe à l'échelle du pays !

On voit bien que là comme ailleurs la simple injection de fric est une fausse bonne idée.

 

Aujourd'hui il est acquis dans le Land de Bade-Wurtemberg que l'épicéa est définitivement perdu à court terme. Ce Land est gouverné par une coalition entre les Verts et l'Union chrétienne-démocrate. Ce pragmatisme éclairé permet dès maintenant de débuter une  gestion forestière revue et corrigée.

 

Il y aurait beaucoup à dire aussi sur les normes de certifications soit disant "gestion durable".

fsc.jpg pefc.jpg

La certification européenne PEFC (Programme for the Endorsement of Forest Certification) doit être abandonnée au profit de la norme de certification internationale FSC qui a été élaboré par des O.N.G. Cette certification est bien plus respectueuse de l'environnement :

10% des surfaces doivent être laissées en réserve
les coupes rases de plus de 3,5 ha sont interdites
le traitement chimique étant interdit, les coupes doivent être terminées en février alors que jusqu’à présent la période s’étendait jusqu’en avril
les petits bois font l’objet de conditions d’enlèvement précises
la régénération naturelle est encadrée
l’implantation du Douglas est limitée afin de privilégier les essences autochtones.

 

Le contrôle de FSC est en outre plus strict ; entre 10 à 20 % des surfaces chaque année ;
son coût est donc bien supérieur.

 

Ou alors il faut rendre la certification PEFC moins complaisante pour les exploiteurs



#62 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 5 678 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Nanning, Chine
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :Chine
  • Département :Guangxi

Posté 01 septembre 2019 - 20:02

Pour le frene, l'impoortance economique limitee et les resistances naturelles a la chalarose dans les peuplements naturels (entre 1 et 10% des arbres adultes avec moins de 10% de degats estimés) font qu'il n'est pas prevu de mesures "speciales" pour contenir la maladie, autre qu'une limitation/interdiction des transports de jeunes plants d'une zone a l'autre, ce qui etait deja limité de toutes facons avec les zones d'origines des semences). C'est ballot, mais les frenes survivront, comme les ormes survivent.

Au royaume-Uni ou les aspects patrimoniaux sont plus importants que chez nous, ils envisagent des OGM pour introduire des genes de resistances en provenance des especes asiatiques (principalement F. mandschurica).

AuX USA, ils ont surtout l'agrile qui a decimé les peuplements naturels, avec des projets de cryogenisation de graines pour replanter une fois que l'insecte aura disparu...


"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#63 AlainK

AlainK
  • Membres
  • 569 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Région d'Orléans
  • Zone USDA :8
  • Pays :France
  • Département :45

Posté 01 septembre 2019 - 23:30

Au royaume-Uni ou les aspects patrimoniaux sont plus importants que chez nous, ils envisagent des OGM pour introduire des genes de resistances en provenance des especes asiatiques (principalement F. mandschurica).

 

Ils essaient aussi de sélectionner des arbres résistants dans les peuplements locaux.

 

Les frênes sont une essence très présente depuis longtemps dans les forêts et donc génétiquement variés. Un de mes oncles habitait dans le Kent, dans une ville appelée "New Ash Green". J'ai vu aussi en Cornwall des haies conduites à partir d'une branche horizontale de hêtre sur plus de 20 mètres et 1m50 de haut.

 

Ce serait dommage qu'ils n'arrivent pas à trouver des souches résistantes.


Le Renouveau du Bonsaï, club FFB : http://www.rdb45.fr/

20180327183925-66a83e76.png

 

UBC Maple Forum : http://forums.botani...orums/maples.9/

Album personnel : http://krizic.eu/bonsai/photos/

 


#64 Loup97

Loup97
  • Membres
  • 44 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :14

Posté 02 septembre 2019 - 16:25

Voici des exemples de frênes malades dans le Calvados, non loin de la Manche. 

Les arbres ont été planté il y a quelques années, c'était des semis naturels que j'ai transplanté.

Les rameaux commencent par changer de couleur, le bois devient marron noir au lieu de verdâtre gris sur les jeunes branche. Puis la branche meurt et les feuilles n'apparaissent jamais dessus au printemps.

20190902_165722-chalarose-1.jpg

 

Autre possibilité, le phénomène se produit en saison et la branche sèche avec ses feuilles.

20190902_165739-chalarose-2.jpg

 

Les bois se nécrosent et meurent et des rejets prennent la suite.

20190902_165923-chalarose-5.jpg

20190902_170011-chalarose-6.jpg

 

Sur un gros arbre, têtard naturel (tempête de 99), les branches fines ont changé de couleur avant l'ouverture des bourgeons et ont séché. Les arbres ont tendance à débourrer tardivement, voire ne débourrent plus du tout et meurent.

20190902_165800-chalarose-3.jpg

20190902_165812-chalarose-4.jpg

 

La chalarose commence à faire des ravages ici aussi.



#65 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 512 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 03 septembre 2019 - 07:48

Dans la première étape d'infestation lorsque les feuilles sont touchées par le champignon, elles tombent et les folioles disparaissent pour ne laisser au sol que les pétioles.

Il suffit alors de se baisser pour constater la contamination

petioles-infectes1.jpg petioles-infectes3.jpg

 



#66 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 512 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 24 septembre 2019 - 07:29

Hier, les médias ont fait état de l'apparition en région parisienne du chancre coloré, un champignon qui affecte les platanes.

Ce champignon a été détecté sur une dizaine de platanes situés avenue Raymond Aron à Antony (92),

Cette maladie est responsable de l'abattage de plus de 20.000 platanes ces dernières années le long du Canal du Midi.

 

En 1944, du matériel de guerre a été acheminé des États-Unis en Europe, et notamment à Marseille. Il a été transporté dans des caisses fabriquées en bois de platane porteur du parasite. Le chancre coloré est longtemps resté concentré dans le parc Borely de la cité phocéenne. Suite à l’élagage de ces arbres et à l'utilisation d'engins de transport du bois et de terrassement, le matériel utilisé s’est trouvé contaminé. La maladie s’est alors propagée dans différentes régions françaises.

 

Comme on le voit ce désastre n'est pas dû au dérèglement climatique, mais au brassage spécique qui a explosé au 20eme siècle et qui trouve son origine dans la croissance exponentielle des échanges intercontinentaux.



#67 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 5 678 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Nanning, Chine
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :Chine
  • Département :Guangxi

Posté 24 septembre 2019 - 09:03

En l’occurrence pour cet exemple, c'est vrai, les américains n'auraient pas du apporter du matériel de guerre en Europe. Pourquoi faire d'ailleurs ??


"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#68 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 512 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 24 septembre 2019 - 10:18

Je relate de faits, rien que des faits.

Il me semble important de distinguer d'une part les facteurs qui provoquent effondrement écologique actuel et de considérer d'autre part les synergies entre ces facteurs.
L'accélération des échanges à longue distance additionnée à des outils d'exploitation de grosse capacité (bulldozer, broyeurs élagueurs etc ) augmente la dissémination des nuisibles.

 

Je remets en cause le point de vue scientiste qui prône le progrès sans discernement.
"On n’arrête pas le progrès", "il faut marcher avec son temps", "le progrès c'est l'avenir" sont les aphorismes qui émaillent la pensée imbécile.
Une "avancée" technologique porte TOUJOURS en elle des régressions potentielles. Croire que l'on ne puisse que gagner en avantages – le "gagnant-gagnant" - est une crétinerie sans nom. Chaque gain doit se payer amèrement.



#69 waoo

waoo
  • Membres
  • 114 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Nantes
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :44

Posté 26 septembre 2019 - 08:15

 Chaque gain doit se payer amèrement.

 

 

C'est quand même un peu fort ce que tu avances ... Des fois c'est vrai , mais de mon point de vue il ne faut pas généraliser non plus ... Il y a aussi plein de progrès qui sont juste des progrès ... Les exemples sont nombreux , mon petit neveu par exemple , opéré à coeur ouvert à 6 mois , et totalement guéri ...

 

 Bref on va pas en faire 4 pages , mais "c'était mieux avant " c'est un bel aphorisme aussi ;)



#70 fandango13

fandango13

    Seul et unique élève de Maitre Tamagotchi

  • Membres
  • 1 209 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Venelles
  • Zone USDA :0
  • Formation :W.O.W. N42 "Steppes ardentes"
  • Pays :France
  • Département :13

Posté 26 septembre 2019 - 09:36

Ça dépend de quel point de vue on se place, de celui purement écologique, les progrès médicaux sont une calamité.

#71 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 512 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 26 septembre 2019 - 18:06

 

 

..... Il y a aussi plein de progrès qui sont juste des progrès ... Les exemples sont nombreux , mon petit neveu par exemple , opéré à coeur ouvert à 6 mois , et totalement guéri ...

 

On parle de la planète malade et tu parles de ton petit neveu. Bon, pourquoi pas.

Content qu'il aille bien maintenant.

 

Mais avant de l'opérer il fallait bien des hôpitaux, des universités, des laboratoires etc

Pour avoir des hôpitaux, des universités, des laboratoires il faut des autoroutes, des camions, des frigos, des ordinateurs etc.

Tout cela coute du sable, de l'eau, de l'oxygène, des métaux rares et que sais-je encore.

 

Comment diminuer la production de métaux rares : certainement pas en rognant sur les opérations cardiaques.

Le faire en faisant payer le juste prix d'un téléphone mobile ou d'un ordi peut être ? Les taxer à mort par une autorité planétaire ? Réduire les taux de fécondité pour avoir moins d'usagers ?

Je ne sais pas.

Car au fond , qu'est ce qui se dit sur un iPhone ?

"Bonjour, t'es où ?" , "Les nouilles, je les prends de quelle marque ?" , "Regarde la photo de la meuf que j'ai draguée". Ce jeu en vaut-il la chandelle ?

J'ai pris l'exemple de ces métaux qu'on appelle les Terres-rares pour illustrer le fait que la question est planétaire et non pas individuelle.



#72 Clem

Clem
  • Membres
  • 2 818 messages

Posté 26 septembre 2019 - 19:24


Car au fond , qu'est ce qui se dit sur un iPhone ?

"Bonjour, t'es où ?" , "Les nouilles, je les prends de quelle marque ?" , "Regarde la photo de la meuf que j'ai draguée". Ce jeu en vaut-il la chandelle ?

J'ai pris l'exemple de ces métaux qu'on appelle les Terres-rares pour illustrer le fait que la question est planétaire et non pas individuelle.

ça peut être très utile parfois, si tu as de la réception bien sûr, par exemple si tu te casses une jambe dans la montagne et que tu peux appeller ta famille pour localiser les recherches..



#73 fandango13

fandango13

    Seul et unique élève de Maitre Tamagotchi

  • Membres
  • 1 209 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Venelles
  • Zone USDA :0
  • Formation :W.O.W. N42 "Steppes ardentes"
  • Pays :France
  • Département :13

Posté 26 septembre 2019 - 19:54

Mais la nature n'a absolument aucun intérêt à ce qu'on le retrouve ;)

#74 lanig

lanig
  • Membres
  • 3 611 messages
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 26 septembre 2019 - 21:48

Juste en passant : les « terres rares »  ne sont pas spécialement rares ; elles ne sont jamais concentrées ce qui est sensiblement différent.


OT2 Logiciel libre pour la gestion de votre collection de bonsai. La version 1.1 est sortie.



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : Picea abies, Effondrement, sècheresse, canicule, Bostryche, Scolyte, Flygskam

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)