Aller au contenu


Photo
- - - - -

tailler les epiceas


  • Veuillez vous connecter pour répondre
8 réponses à ce sujet

#1 le bleu

le bleu
  • Membres
  • 3 185 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :dans l'avesnois
  • Zone USDA :0
  • Formation :Art Bonsai Cambrésis et le forum parlons bonsai
  • Pays :France
  • Département :59

Posté 30 mai 2019 - 00:28

Salut à tous!

 

Question technique, je ne suis pas un fin connaisseur des techniques de taille et de pincement sur les conifères, et, autant on trouve pas mal de tuto sur les pins mais sur les épicéas ou picéas, :spb79:.

 

Donc, voilà ma question; qui peut m'aiguiller sur le pincement et la taille?

A quel moment?

Comment?

 

Merci d'avance.....


"Cesse de croire et instruis-toi" A. GIDE
"L'homme sera d'abord ce qu'il a projeté d'être" J.P. SARTRE
"On n'hérite pas de la terre de nos ancêtres, on ne fait que l'emprunter à nos enfants"

#2 Fabizen

Fabizen
  • Rédacteurs
  • 2 610 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :59

Posté 30 mai 2019 - 08:04

Hello Nico
Je taillais les miens après sortie des pompons, tu plies la pousse sur elle même et ça casse net à longueur désirée
Donc à peu près maintenant
Et ça bourgeonne bien en arrière

#3 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 517 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 30 mai 2019 - 10:19

Picea abies (Epicea des Vosges)

Pincement : Dés le développement des pompons. Chez moi c'est déjà fait. Pour les droitiers :On prend la base du pompon entre le pouce et l'index de la main gauche ajustant ce que l'on veut conserver, et la main droite tire dans l'axe de la pousse.

Taille (structurelle) : Pour moi jusqu'à présent je procède en hivers. Mais lolo68 le fait fin Aout (voir ici)

Voir aussi Bonsai4me

 

Abies alba (le Sapin)

On oublie. Rares sont ceux qui arrivent à mener cette espèce en bonsaï.



#4 manumidam

manumidam
  • Membres
  • 5 195 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Formation :Mon jardin, M. Akanuma (Académie Bonsai)
  • Pays :France
  • Département :Lot (46)

Posté 30 mai 2019 - 11:25

un article interessant. (Esprit Bonsai)



#5 aristide

aristide
  • Membres
  • 1 141 messages

Posté 30 mai 2019 - 19:10

Salut Nico,
 
si t'as des plateaux formés à densifier, tu pinces les pousses à peu près maintenant. En laissant en place la longueur dont tu as besoin pour atteindre l'extérieur du plateau. Pour moi il est tres important que les pousses soient orientées vers le haut, leur rosette d'extrémité constituant l'extérieur du plateau. On voit souvent des pousses ligaturées a plat et dont les aiguilles forment un espèce de tapis. On en avait déjà parlé je sais pas si tu vois ce que je veux dire?
 
Si t'as besoin d'un peu de bourgeons légèrement en arrière sur un arbre formé, tu tailles plus tard, quand les nouvelles aiguilles ont la même couleur que les anciennes. Tu peux tailler en laissant un bout de la pousse de l'année ou pas. Je suis pas particulièrement d'accord avec Francois Jecker Quand il dit qu'il ne sert a rien de renforcer les parties faibles sur un épicéa en contenant les parties fortes, Chez moi je trouve que ca peut valoir le coup.
 
Si t'as besoin de bourgeons carrément loin en arrière, proche du tronc, tu te débrouilles pour que la zone reçoive le soleil. Ca implique de couper ou de déplacer des branches qui empêcheraient le soleil d'atteindre les endroits qui t'intéresse. Et tu ne tailles pas, à part pour éviter qu'il se sauve trop en longueur.
Du coup tu te doutes que ca se fait surtout avant la premiere mise en forme, ou si tu décides de changer "radicalement" de forme.
 
Picéa abies bourgeonne très volontiers en arrière chez nous. Pour ca il faut bien sur qu' il pousse bien.

Ces deux branches ligaturées ont été greffés alors que l'arbre aurait tout à fait pu bourgeonne aussi loin comme vous pouvez le voir.

En plus c'est un arbre qui supporte relativement bien l'ombre donc il s'équilibre assez facilement je trouve.Par contre quand il fait le fainéant il plaisante pas!
 
Je vais te mettre des photos20190530_150136.jpg 20190530_150122.jpg
Vous pouvez voir deux branches qui ont été greffée, alors que sur la 2eme photo vous pouvez voir un bourgeonnement très en arrière du uniquement au fait que le soleil atteint cette zone.
Ensuite on voit que la différence de vigueur, même si elle existe, n'est pas très marquée. 20190530_150010.jpg 20190530_150104.jpg
Tout ça pour dire que si tu fais une mise en forme, puis que tu tailles peu souvent et dans le but d'exposer au soleil, l'arbre se construit plutôt bien tout seul.
Ensuite tu refais une mise en forme puis tu densifies les plateaux par pincement.



Par contre donc, un épicéa qui fait le fainéant, ne pousse pas, choppe toute les saloperies qui passent et accentue le déséquilibre de vigueur sommet/branches basses.20190530_200343.jpg 20190530_200406.jpg

#6 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 6 705 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 31 mai 2019 - 06:24

Le pot du 2eme est peut être un poil petit non? Il gagnerai pas en vigueur en le repassant dans une grande caisse?

Merci pour ce petit reportage bien détaillé!


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#7 Clem

Clem
  • Membres
  • 2 818 messages

Posté 31 mai 2019 - 08:00

Le 1er picea est superbe je trouve.

 

Pour moi, c'est comme le pin en plus généreux pour ce qui est de bourgeonner en arrière : pincement des chandelles au printemps, taille de structure en Septembre. j'ai aussi le sentiment que la reprise des epiceas prélevés est plus facile que sur les pins.



#8 aristide

aristide
  • Membres
  • 1 141 messages

Posté 01 juin 2019 - 08:32

Le pot du 2eme est peut être un poil petit non? Il gagnerai pas en vigueur en le repassant dans une grande caisse?

 

bonjour, il gagnerait surement en vigueur en grande caisse, voir en pleine terre. Mais est ce que ce sera une vigueur bien placée et utilisable? Sans compter qu'ensuite il faudra le repasser en pot.

 

J'ai la "chance" de viser un arbre plutôt classique, qui s'accordera bien d'un pot dans le genre de celui dans lequel il est. Donc autant le laisser là je pense.

 

Je pense que le souci viens d'une terre d'origine encore présente au cœur de la motte, et d'un substrat qui c'est dégradé. J'ai traîné à gérer le problème et donc, là, il faut s'y mettre avant qu'il s’affaiblisse trop et que je doive prendre des mesures qui remettraient en cause l’évolution prévue.

 

Pour ameliorer sa situation, je vais enlever un ou deux centimètres de substrat au dessus, pour que l'eau d'arrosage stagne et pénètre bien la motte et au printemps, rempotage. 

 

Sorry Nico pour le hors sujet!



#9 aristide

aristide
  • Membres
  • 1 141 messages

Posté 01 juin 2019 - 10:37

clem, si tu parles du premier épicéa de lolo 68 du lien de bonsaiphil, je trouve aussi qu'il est cool.

 

Si tu parles du mien dans la caisse en bois, moi aussi je l'aime bien, il devrait être bien sympa après sa deuxième mise en forme .

 

Avec la forme que j'imagine pour lui, j'aurai le choix entre 2 types de pots très différents, une assiette, et un plateau rectangulaire plat et large.

L'assiette rendrait mieux je pense, mais en l'état actuel des choses il faudrait une tripotée de rempotages avant qu'il puisse rentrer dans ce genre de pot. D'où l'intérêt de prendre en compte la vision du bonsaï final quand on travail un arbre.




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)