Aller au contenu


Photo
- - - - -

Le défi : plier par incision le tronc d'un Cornus mas

pliage cornouiller tire-fond Cornus mas téflon butyl scie

  • Veuillez vous connecter pour répondre
45 réponses à ce sujet

#41 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 674 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 23 juillet 2021 - 08:07


-entre la photo fin aout et la photo du rempotage, quand a été faite la taille?

Comme d'habitude sur mes cornouillers : en janvier.

Mais aussi en mai, et encore en été.

Mais cela changera lorsque les bourgeons à fleur seront plus nombreux : plus question de tailler en hiver

 


 

-sur les photos du rempotage, on voit les fleurs mais les bourgeons à feuilles ne semblent pas du tout ouverts,

A l'évidence !!! C’est un Cornus mas . Lire le fil sur le cornouiller mâle.

 


-même si elle était faible, la floraison a t'elle pu contribuer à limiter la reprise racinaire par le biais des hormones?

 

La floraison n'est pas "faible". L'arbre commence à entrer dans sa maturité à se reproduire. Le nombre de fleurs ira donc croissant jusqu'à la pleine maturité

 


-le choix du moment du rempotage est toujours compliqué pour les arbres à floraison printanière, est il possible de rempoter les cornus en automne?

Je n'ai jamais vu de complications dans ce domaine.

Je ne rempote pas à l'automne, je n'ai pas l'installation ad hoc.

Automne ou printemps, globalement l'arbre s'en fout je crois. Il y a des adeptes des deux solutions et ça marche (ou pas) dans les deux écoles.

Cependant, il m'arrive de prélever à l'automne.

 

 

 



#42 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 1 727 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 23 juillet 2021 - 09:43

en fait, le but n'était pas de t'inciter chercher à contredire tout ce que je disais, mais d'avoir des piste de réflexion et de progression, mais bon pour ça il faut aussi savoir se remettre en question.

 

pour la taille que tu as faite en hiver, je pense que c'est une erreur, alors que ça aurait été une très bonne chose pour une année sans rempotage, il faut savoir organiser ses travaux sur l'aérien en fonction des rempotages.

 

Automne ou printemps, globalement l'arbre s'en fout je crois. Il y a des adeptes des deux solutions et ça marche (ou pas) dans les deux écoles.

Cependant, il m'arrive de prélever à l'automne.

non: on peut avoir des résultats corrects avec les deux mais ça change énormément de choses pour l'arbre, qui n'a pas du tout le même fonctionnement physiologique en automne qu'au printemps...

 

A l'évidence !!! C’est un Cornus mas . Lire le fil sur le cornouiller mâle.

donc à l'évidence il a été rempoter trop tôt, il aurait fallu attendre que les bourgeons commencent à s'ouvrir.

et ça fait un peu pité de te voir jouer sur les mots pour dire que la floraison n'est pas faible mais que c'est juste que c'est la première fois. oui c'est la première fois, donc elle est faible (en quantité), à l'avenir il y aura de plus en plus de fleurs et la floraison aura plus d'impact sur le fonctionnement de l'arbre, mais peut être qu'il y a déjà eu un impact cette année... je vois pas ce qu'il y a de faux là dedans mais bon... si ça te fais plaisir tu as raison, elle n'est pas faible mais simplement éparse (c'est mieux éparse?)



#43 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 674 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 23 juillet 2021 - 12:52

Il semblerait que tu aies mal pris mes réponses à tes questions.

Ce n'était pas du tout mon intention.

Pour faire court , je n'accorde plus du tout la même importance à des points qui me semblaient fondamentaux il y a 30-35 ans.

(Quand prélever, quand rempoter, quand tailler etc....)

 

J'ai appris à relativiser en m'apercevant que l'arbre reste toujours maitre du jeu, qu'il peut réagir de manière surprenante à mes yeux et qu'il est souvent vain d'en trouver des explications rationnelles pour en tirer des leçons.

 

Je ne dis pas qu'on peut faire n'importe quoi.

Je dis simplement qu'en restant raisonnable ou en procédant habituellement, parfois, l'arbre se paye d'une ruade. Et je ne cherche plus à l'expliquer.

Toute proportion gardée, c'est une posture qu'on connait aussi en informatique : en cas de plantage, il suffit parfois de rebooter pour que tout s'arrange et on ne saura jamais pourquoi.



#44 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 1 727 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 23 juillet 2021 - 13:43

oui c'est une bonne façon de se satisfaire de la médiocrité. :spb95:



#45 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 674 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 24 juillet 2021 - 08:25

L'effort du cornouiller mâle  à former ses bourgeons floraux s'étend de Aout à Novembre de l'année précédant la floraison.

Voir explications ici

Entre novembre et février l'arbre n'a plus qu'à attendre.

Un mois après la floraison les bourgeons de feuilles commencent à se reveiller

J'ai donc du mal à comprendre la question suivante :

"la floraison a t'elle pu contribuer à limiter la reprise racinaire par le biais des hormones?"

 

 

PS :

je possède un cornouiller mâle qui n'a pas été rempoté et montrant les mêmes symptômes (petites feuilles et faible pousse )

Je possède aussi des cornouillers mâles qui n'ont pas été rempotés et qui poussent vigoureusement



#46 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 1 727 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 24 juillet 2021 - 18:32

je ne suis pas encore hyper calé sur le sujet mais c'est un truc que je voudrais approfondir.

en fait les taux des différentes hormones varient en fonction de la photopériode, de la météo, des stress (tailles, casses, attaques d'insectes ou fongiques...) pour induire la bonne chose à faire parmi la pousse apicale, la ramification, la floraison, la chute des feuilles... bref, tout ce que peut faire un arbre.

pour le cornouiller mâle, j'aurais tendance à penser qu'en été les hormones induisent la pousse jusqu'à ce que les taux se modifient pour induire la floraison, l'auxine est alors inhibée par d'autres hormones, l'arbre ne va plus(ou presque) faire pousser ses tiges et ses racines. une fois la floraison induite, il doit se mettre en repos donc va faire ses réserves dans les bourgeons, le bois et les racines. il reste au repos tant que ses hormones lui dictent de le faire. à la reprise de son activité il doit fleurir mais ne fait pas de feuilles, donc je me demande si pour qu'un arbre actif ne fasse pas de feuilles, il faut que les hormones inhibent encore les bourgeons à feuilles et par conséquent la production de racines (d'où ma question). un mois plus tard les auxines reprennent le dessus et l'arbre fait des pousses et des racines, à mon avis il vaut largement mieux rempoter à ce moment surtout qu'un rempotage fin mars n'est pas risqué en comparaison par exemple avec les azalées qui finissent de fleurir beaucoup plus tard.

je pense qu'en rempotant pendant la floraison, l'arbre va devoir vivre avec très peu de racines pendant un mois au moment où il doit fournir pas mal d'eau pour hydrater les fleurs (bon là c'était léger) et plus tard les bourgeons pour qu'ils s'ouvrent, même sans floraison, en rempotant trop tôt un arbre, il va galérer.





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : pliage, cornouiller, tire-fond, Cornus mas, téflon, butyl, scie

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)