Aller au contenu


Photo
- - - - -

Pommier (Malus Evereste) Wilson99

pommier Malus cerasifera

  • Veuillez vous connecter pour répondre
30 réponses à ce sujet

#21 jerem91

jerem91
  • Membres
  • 132 messages
  • Pays :france
  • Département :91

Posté 03 mars 2019 - 07:26

Tu peux encore revenir sur tes coupes aujourd'hui si tu veux.



#22 elika19

elika19
  • Membres
  • 139 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte, le net
  • Pays :FRANCE
  • Département :88

Posté 03 mars 2019 - 09:30

Oui tu as raison également pour les retraits de sève mais je crois que c'est plus pour les conifères et puis il y a également des exceptions et je ne pourrais pas te dire la liste mais je pense qu'il vaut mieux couper plus haut lorsqu'il s'agit d'une grosse branche et y revenir plus tard pour retravailler la coupe plus proprement notamment pour les pins. Corrigez-moi si je dis des bêtises.



#23 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 6 221 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 03 mars 2019 - 10:08

Hum..tu dis une bêtise^^

Les retrait de sève c'est plutôt sur les Acer et probablement quelques feuillus. De plus on observera un retrait de sève si on taille en hiver. Mais une fois la végétation reparti c'est nettement plus rare.

Sur résineux, d'abord on cherche rarement à refermer une coupe, et dans tous les cas, une fois la branche taillée (et qu'il ne reste plus de végétation dessus), toute la veine qui l'alimente meurt si la branche est grosse. Sur les résineux on laisse un moignon généralement pour faire un petit bois mort. A part sur mélèzes et sapins qui cicatrisent très très très bien, et à ce moment là, si on veut couper à ras pour faire disparaitre la coupe, on peut.

 

Le coup du moignon qu'on reprend plus tard c'est plutôt lorsqu'on taille pour revenir en arrière. Sur une branche que l'on conserve, ou sur une ligne de tronc. de cette façon, lorsqu'on reprend la coupe, la cicatrice sera plus propre. Ça évitera de vilains bourrelets cicatriciels.

Par contre quand on enlève une branche on peut tailler à ras directement.

..En gros.


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#24 papilou

papilou

    Http://bonsaidid.e-monsite.com

  • Membres
  • 1 199 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :Oonuma,Kennedy,A.Arnaud,TFont
  • Pays :France
  • Département :Le Lot . 46

Posté 03 mars 2019 - 11:10

+1 boots je reconnais en toi le professionnel de la taille.. Après quelques hectares , tu as l'habitude.

 vous pouvez lui faire confiance :spb95:


..Passation De collection.. : http://bonsaidid.e-monsite.com

#25 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 6 221 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 03 mars 2019 - 11:30

C'est gentil. Mais je veux bien reconnaitre, qu'en pleine terre, les arbres nous pardonnent beaucoup plus de choses qu'en pot^^


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#26 Wilson99

Wilson99
  • Membres
  • 202 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Epinay sous Sénart
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :91

Posté 03 mars 2019 - 12:27

Merci encore à tous ! 

 

Des infos essentiels qui me servirons ^^ 



#27 elika19

elika19
  • Membres
  • 139 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte, le net
  • Pays :FRANCE
  • Département :88

Posté 03 mars 2019 - 13:54

Je n'ai sûrement pas tout compris ce que dit boots19 et je ne disais pas qu'il y avait des retraits de sève sur le Pommier.

 

Le coup du moignon qu'on reprend plus tard c'est plutôt lorsqu'on taille pour revenir en arrière

Est-ce que ça veut dire faire bourgeonner en arrière ?

 

 

De plus on observera un retrait de sève si on taille en hiver

Je pensais vraiment que c'était plutôt en période de croissance donc d'activité qu'il y aurait plus de sève donc un risque que cela dépérisse plus bas alors qu'on dit que l'on effectue les grosses tailles (taille de structure en hiver) pour peut être éviter les retraits de sève comme il n'y a plus vraiment d'activité.

 

J'ai lu une fois que sur les pins, il fallait attendre au moins un an avant de pouvoir travailler le jin (à cause de la sève), est-ce vrai ?



#28 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 6 221 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 03 mars 2019 - 15:07

 

Est-ce que ça veut dire faire bourgeonner en arrière ?

Non. Pour faire bourgeonner on taille en période d'activité.

J'entends par retour en arrière une taille pour le conicité. C'est à dire que tu supprimes une grosse section pour revenir sur une branchette, déjà présente, et plus fine.

 

Je pensais vraiment que c'était plutôt en période de croissance donc d'activité qu'il y aurait plus de sève donc un risque que cela dépérisse plus bas

Et bien non, c'est l'inverse^^ En feuille la sève circule, à la fois par la sève qui monte des racines, la respiration foliaire qui "aspire" également mais aussi Par la sève élaborée qui descend après la photosynthèse. Ainsi l'arbre réagit tout de suite à cette taille.

A l'inverse, en taillant l'hiver la sève est statique, bloquée un peu comme de l'eau dans un tube sur lequel tu boucherais l'extrémité supérieure. Quand tu enlèves ton doigt (donc quand tu tailles) le liquide descend..

Bon évidement, on taille les pommiers, les pruniers et bien d'autres en hiver car ainsi on ne leur enlève pas de force. En hiver la force est dans les racines, alors qu'en été elle est dans les feuilles (pour schématiser)

En revanche, on ne taille surtout pas un cerisier en hiver à cause de ce phénomène. Il vaut mieux le faire, comme pour les érables, en période de végétation pour les grosses coupes, ou à la chute des feuilles pour les petites tailles d'entretien.


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#29 elika19

elika19
  • Membres
  • 139 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte, le net
  • Pays :FRANCE
  • Département :88

Posté 03 mars 2019 - 19:30

 

Quand tu enlèves ton doigt (donc quand tu tailles) le liquide descend..

Le liquide correspond ici à la sève ? Quelles sont les conséquences/effets de cette taille en hiver (après je pense que cela dépend de l'espèce) ? Lorsque l'on parle de taille de structure, est-ce que l'on peut dire que c'est des tailles sur des grosses branches de l'arbre pour le remodeler ?

 

Je crois que j'avais taillé mon érable en hiver et des grosses branches mais je n'ai pas eu de graves conséquences



#30 Wilson99

Wilson99
  • Membres
  • 202 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Epinay sous Sénart
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :91

Posté 22 mars 2019 - 10:00

Il semble bien se remettre 

 

 

Miniature(s) jointe(s)

  • 20190318_130601.jpg


#31 Wilson99

Wilson99
  • Membres
  • 202 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Epinay sous Sénart
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :91

Posté 06 avril 2019 - 15:19

mise à jour de printemps. 

 

J'ai quand même du mal a voir le future. 

 

Repartir de plus bas pour éviter l'inversion de conicité ok. Mais je n'ai eu qu'un départ. Là je m’applique a éliminer les pousse qui pointent au niveau des coupes. 

 

 

Miniature(s) jointe(s)

  • Forum-143744.jpg
  • Forum-143751.jpg
  • Forum-143758.jpg
  • Forum-143805.jpg




Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : pommier, Malus cerasifera

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)