Aller au contenu


Photo
- - - - -

Objectif greffe par perçage, gratter ou pas le cambium telle est la question ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
8 réponses à ce sujet

#1 corto35

corto35
  • Membres
  • 2 910 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Saint Malo
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Brocéliande Bonsai Club
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 19 février 2019 - 12:50

J'envisage des greffes par perçage sur un acer palmatum faut -il gratter ou pas les cambiums ?

Je vois les deux sons de cloches mais que faut -il faire ?

@+



#2 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 272 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 19 février 2019 - 14:01

Dans ma vie de Bonsai-ka je n'ai pratiqué que 5 greffes par perçage.

2,5 d'entre elles ont échouées.

Je n'ai jamais gratté le cambium en faisant confiance à ce qu'on lit ici ou là.

Je me rends compte que je n'ai jamais pu sevrer enfin de saison.

Une greffe a échoué parce que j'ai sevré après une année.

2 d'entre elles ont sans doute prises après 2 ou 3 ans d'age. Je pense les sevrer en mai ou juin.

Pour moi j'en arrive à la conclusion que ne pas gratter le cambium est une option possible  mais sans doute bien plus longue que celle qui consiste à placer bois dénudé contre bois dénudé. Mais c'est plus délicat à réaliser



#3 Ohe

Ohe
  • Membres
  • 321 messages
  • Pays :Belgique
  • Département :1

Posté 19 février 2019 - 15:09

Personnellement, avec une dizaine de greffes réussies sur palmatum, slmnt 1 échec du a une maladresse, branche croquée

Je n'ai jamais gratté le cambium. Comme au départ il faut percer a un diamètre suffisant pour passer la branche sans forcer, ni abîmer les bourgeons

pas de raison de gratter a ce stade et après c'est le grossissement de la branche et l'étranglement qui ont fait le job...

Après y a pas d'urgence pour sevrer....


Ohe


#4 Gwinru

Gwinru
  • Admins
  • 9 147 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Courbevoie
  • Zone USDA :9
  • Formation :Bonsaï Club du Point du Jour + formateurs PB
  • Pays :France
  • Département :Hauts de Seine - Calvados

Posté 19 février 2019 - 15:41

Jamais gratté le cambium non plus. D'ailleurs souvent l'écorce est si fine que ça me semble très risqué. Tout dépend aussi du diamètre de la branche et donc de l'épaisseur de l'écorce


雲をりをり
人を休むる
月見哉
Aux admirateurs de lune 
les nuages parfois
offrent une pause
 


#5 Djaws

Djaws
  • Membres
  • 376 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Brume sur Pluie
  • Zone USDA :6
  • Formation :essais/erreurs
  • Pays :France
  • Département :38

Posté 19 février 2019 - 15:44

Bonjour,

Pareil, toutes mes greffes par perçage ont réussi sauf une (buerger) car suite à une mauvaise manipulation la branche greffée a cassé net à la sortie.

Je ne vois pourquoi on devrait gratter le cambium car le trou devant permettre de faire passer les bourgeons laisse nécessairement du jeu (impossible de faire "coller" les cambium).

C'est l'épaississement de la branche  insérée puis sa "strangulation" qui fait le contact.

Par contre il faut bien coincer la branche à son entrée avec un petit coin de bois. Maintenant je fais aussi une ligature de la branche à la sortie, non pas pour la diriger (si le trou prend la bonne direction inutile de rediriger) mais pour consolider.

Je mastique aussi bien l'entrée que la sortie.

Expériences sur buerger, palmatum et charme.


A la Sainte Geneviève

Montée se sève.

Non ?

Ah bon...


#6 Le Sabi

Le Sabi
  • Rédacteurs
  • 2 942 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Le Wabi et le Sabi / bonsaï club toulousain
  • Pays :France
  • Département :31

Posté 19 février 2019 - 16:26

Jamais gratté (pourquoi et où?).

Faire un trou un peu plus grand que le diamètre de la tige à y faire passer.

Enrouler la tige de papier film pour ne pas arracher les bourgeons lors du passage dans le trou.

Placer un bourgeon proche de la sortie.

Bien coincer la tige dans le trou avec un(des) cure dent(s) ou allumette(s).

Mettre du mastic cicatrisant autour de la tige et pour couvrir les trous en entrée et sortie.

Je laisse doux ou trois ans avant de couper et je ne coupe pas à ras de l'entrée du trou mais je laisse quelques cm et seulement l'année d'après je coupe à ras.


"Contemplez la nature et laissez-la vous guider!"

https://www.facebook...clubtoulousain/

https://youtu.be/yuviDkV8IVY

#7 corto35

corto35
  • Membres
  • 2 910 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Saint Malo
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Brocéliande Bonsai Club
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 19 février 2019 - 18:19

En fait autant j'arrive à comprendre le pourquoi et les raisons comme pour une greffe par approche autant j'ai du mal à comprendre comment ca marche d'un point de vue biologique ou circulationnel sans ...si quelqu'un a des explications .Mes branches sont fines de l'ordre de 3 mm voir moins sans les bourgeons.@+



#8 Djaws

Djaws
  • Membres
  • 376 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Brume sur Pluie
  • Zone USDA :6
  • Formation :essais/erreurs
  • Pays :France
  • Département :38

Posté 19 février 2019 - 19:13

Petit supplément d'infos :

 - je n'ai jamais sevré au bout d'une saison de pousse, je préfère prendre mon temps plutôt que tout gâcher par précipitation.

-  je retire les bourgeons sur le greffon en aval de la greffe pour que la pousse se fasse surtout en bout de branche.

- mettre un martyr du côté sortie de la mèche pour ne pas éclater l'écorce.

- tourner à vitesse lente (j'utilise pour ma part une visseuse et non une perceuse).

- utiliser une mèche à bois.  Surtout ne pas utiliser une vrille qui fendra le tronc (expérience malheureuse sur un charme :spb110: ).


A la Sainte Geneviève

Montée se sève.

Non ?

Ah bon...


#9 Djaws

Djaws
  • Membres
  • 376 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Brume sur Pluie
  • Zone USDA :6
  • Formation :essais/erreurs
  • Pays :France
  • Département :38

Posté 20 février 2019 - 10:32

Bonjour,

@Corto35

Il s'agit d'un phénomène appelé anastomose, CàD la capacité de fusionner de deux organes (végétaux pour ce qui nous intéresse). Fusion physique et fonctionnelle.

C'est le même phénomène qui entre en jeu quand plusieurs arbres sont tressés pour ne faire qu'un seul (haies plessées ou création de bonsai par fusion de plusieurs jeunes sujets). C'est aussi ce qui permet de faire des arbres sur roche qui "tiennent" la roche.

Je n'ai pas d'explications scientifiques précises mais on voit souvent dans la nature des branches, des troncs, des racines anastomosées.

Je crois que l'anastomose racinaire explique que certaines haies subissent des ravages lors de l'attaque d'un seul arbre par un pathogène. La maladie se propagerait par les racines connectées.

C'est je crois une explication avancée pour la contamination rapide des platanes du canal du midi, le pathogène dans ce cas précis étant le chancre coloré.

 

https://www.google.c...i24.bCPH6HimxKQ


A la Sainte Geneviève

Montée se sève.

Non ?

Ah bon...



0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)