Aller au contenu


Photo
- - - - -

Châtaigner - de 2013 à maintenant


  • Veuillez vous connecter pour répondre
16 réponses à ce sujet

#1 FD_HH_2018

FD_HH_2018
  • Membres
  • 24 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Hambourg
  • Zone USDA :0
  • Pays :Allemagne
  • Département :HH

Posté 30 décembre 2018 - 23:08

Je voudrais vous présenter un châtaigner sur lequel j'essaie d'apprendre quelques rudiments de l'art du bonsai.

 

Arbre prélevé dans le nord de la Corrèze (altitude 7-800m et climat continental assez rigoureux)

Il vit désormais à Hambourg dans un climat aux entrées maritimes fréquentes. Cependant les températures tombrent loin sous le 0 et les étés peuvent être chauds et secs (et oui, changement climatique oblige...). Donc hivernage sous abris frais et aéré et arosage automatique l'été si je part.

 

Avril 2013 Prélèvement et mise en pot.

Très grosse racine obligeant à le décentrer dans le pot pour tout rentrer.

Feuilles très grandes.

 

Chataigner_1_FD_2013-1.jpg

 

2014 Taille de structure des racines

Hivernage dans un apenti avec une fenêtre.

Au printemps j'ai éliminé la grosse racine.

Les feuilles sont demeurées assez grandes.

 

Chataigner_1_FD_2014-1.jpg

 

2015 Rempotage et taille des racines

Taille des racines au printemps afin de forcer la ramification.

J'ai attendu que des bourgeons au niveau des feuilles de l'année précédente ramifient et produisent des branches.

Mais le châtaigner a continué à produire des feuilles en bout de branche sans ramifier pour autant.

 

Chataigner_1_FD_2015-1.jpg    Chataigner_1_FD_2015-2.jpg

 

2016 Observation

Cette année je n'ai rien tenté, le laissant faire ce qu'il voulait, apport d'engrais liquide en période de pousse.

Toujours pas de ramification spontanée, ni de réduction des feuilles. Et pas de fleurs ou de châtaigne, mais vu la jeunesse de l'arbre, rien d'étonnant.

 

2017 Tentative de taille pour ramifier

Puisque les racines ramifient quand on les taille, les branches devraient faire de même, j'ai dont taillé certaines branches pour tester la ramification et la réduction des feuilles fin décembre.

 

2018 Le test de ramification est un succès

Au printemps 2018 la ramification des branches taillées quelques mois auparavant a bien fonctionnée ainsi que la réduction de la grandeur des feuilles.

Le projet est donc de faire une taille de structure en décembre 2018 après la chute des feuilles afin de démarrer des rameaux à plusieurs niveau de l'arbre en utilisant ses "troncs" multiples comme base.

Les images sont de décembre 2018, elles illustrent les ramifications puis la taille, avant et après.

 

Chataigner_1_FD_2018-4-1.jpg   Chataigner_1_FD_2018-5.jpg

 

Chataigner_1_FD_2018-6-1.jpg   Chataigner_1_FD_2018-7.jpg

 

Possèdez-vous un châtaigner?

Vos avis sont les bienvenus.

 

Je posterai les images de son évolution au printemps.



#2 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 405 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 31 décembre 2018 - 00:29

Salut,

 

peut être que je me trompe mais:

 

Je pense que c'est une des espèces les moins appropriées pour faire un bonsaï (donc pas l'idéal pour apprendre). Mon père en a un depuis plus de 20ans et le résultat est (je trouve) décevant. Les feuilles restent grandes même si leur taille est pas mal réduite par rapport à la taille naturelle. C'est très pauvre en ramification. Les espèces qui sont faisables en bonsaï avec ces deux difficultés sont en général des arbres à feuilles composées, qui donnent une impression de ramification plus importante avec des feuilles plus petites (les folioles se faisant passer pour les feuilles).

 

bref, c'est un peu dur comme avis mais:

 

tu devrais t'attaquer à autre chose et ne pas perdre ton temps avec le châtaigner. On a toujours un peu de mal à se séparer des bonsaï "perte de temps" à cause du coté affectif, surtout quand c'est nos premiers. (ça me le fais aussi, même si j'en ai conscience ^^)

 

donc l'idéal: garde celui là si c'est ton premier bonsaï, mais partir sur des trucs plus faciles pour commencer: Charme, If, Orme de Chine, Zelkova, Erable du Japon, troène de Chine....

 

mais il faut se rendre à l'évidence: faire des bonsaï mobilise pas mal de ressources, surtout le temps, mais aussi de l'espace, de l'énergie et un budget. toutes ces ressources pourraient être mises bien plus à profit sur une essence adaptée au bonsaï et éventuellement un plan de départ de bonne qualité.



#3 Tommy Faye

Tommy Faye
  • Membres
  • 78 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lassy
  • Zone USDA :0
  • Formation :Auto didact ;-)
  • Pays :France
  • Département :Ille et Vilaine

Posté 31 décembre 2018 - 08:51

Bonjour et merci pour ce sujet :-)

 

J'ai prélevé 5 plants que je viens d'installer en forêt justement : tes observations me seront très utiles pour bien mener le projet.

 

Les plants prélevés ont effectivement une très grosse racine centrale : je n'ai touché à rien pour le moment juste transplanté et implanté en groupe cohérent.

 

Je vais tacher de faire des photos dans la semaine.

 

A plus ;-)


"C'est au pied du mur qu'on voit le mieux le mur"


#4 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 267 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 31 décembre 2018 - 11:17

Je possède deux chataigniers .

Ce n'est pas une essence facile à mener en bonsaI surtout à cause de la taille des feuilles. C'est un peu pour cela que j'essaye de relever le défi.

 

Le premier est présenté ici et j'essaye d'en faire un Märchenbaum.

 

Le second est prévu pour rester petit (20-25 cm), à la limite du shohin, ce qui ressemble presque à une provocation . Je l'ai prélevé en 2014

Le voici en été 2018

IMG_9093.JPG IMG_9095.JPG

En hiver 2017-18

IMG_8595.JPG IMG_8599.JPG

Et enfin après le prélevement en juin 2015

IMG_3542.JPG

En 2016 il a eu des cochenilles qui l'ont ralenti sérieusement.

Je n'ai pas encore procédé à de défoliation. S'il est bien vigoureux cette année je l'envisagerai. Je crois que c'est la seule technique vraiment efficace pour réduire les feuilles de Castanea sativa. J'ai eu la chance de voir des bonsais de cette espèce avec des feuilles de 2-3 cm. Il y a donc de l'espoir.



#5 Tommy Faye

Tommy Faye
  • Membres
  • 78 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lassy
  • Zone USDA :0
  • Formation :Auto didact ;-)
  • Pays :France
  • Département :Ille et Vilaine

Posté 31 décembre 2018 - 12:53

Je mène un marronnier depuis 3/4 ans et j'ai réussie à réduire la taille des feuilles du 1/3 grâce à 2 défoliations / an.

 

Je reste donc optimiste pour le châtaignier !

 

Je ne sais pas s'ils font parti de la même famille mais ils semblent se comporter de la même manière en tout cas.

 

Affaires à suivre... ;-)


Après quelques recherches et histoire de me réveiller moins bête l'an prochain voici les résultats de quelques recherches rapides :

 

http://www.lesarbres...marronnier.html

 

http://www.lesarbres...hataignier.html


"C'est au pied du mur qu'on voit le mieux le mur"


#6 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 267 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 31 décembre 2018 - 13:41

Le marronnier et le châtaignier n'ont strictement rien à voir l'un avec l'autre : les deux espèces appartiennent à des genres différents
Le châtaigner fait partie des fagacées comme le chêne ou le hêtre

Le marronnier appartient à la petite famille des Hippocastanacées dont il est le seul représentant en France.

La confusion semble provenir de l'apparente similitude des fruits. Mais  la bogue du marronnier, qui va s’ouvrir en 3 valves laissant échapper 1 ou 2 graines appelées marron alors que  la bogue du châtaignier se fend en 4 valves libérant généralement 3 châtaignes.

La confusion culmine quand on sait que les grosses châtaignes sont appelées marrons.

Le marronnier fait des fleurs hermaphrodites ; le châtaignier possède des fleurs unisexuées.

Tout les oppose.

 

Autant j'ai plaisir à m'essayer au châtaigner en tant que bonsaï, autant le marronnier me semble inaccessible. On en voit de temps en temps, même avec des feuilles spectaculairement réduite, mais c'est vraiment l’exception.



#7 FD_HH_2018

FD_HH_2018
  • Membres
  • 24 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Hambourg
  • Zone USDA :0
  • Pays :Allemagne
  • Département :HH

Posté 31 décembre 2018 - 15:47

Merci pour vos commentaires et avis.
@ bonsaiphil, les ramifications sont interressantes. En as-tu provoqué ou bien sont elles apparues spontanément? L'autre sujet sur ton arbre de conte de fée est passionnant.

@ Julien49, je savais en commencant que ce n'était pas une espèce facile, mais je m'étais donné comme fil directeur d'essayer des espèces européennes. J'ai donc commencé en parallèle Bouleau, Epicea Douglas, Noisetier, plus tard un marronier apporté par ma fille à peine germé et quelques Hêtres sont venus augmenter la forêt. Aucun d'entre eux ne se révèle facile, mais on apprend à se connaitre ces arbres et moi, on va arriver à quelque chose. Je vous préparerai d'autre sujets, pour avis et partage.



#8 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 267 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 01 janvier 2019 - 11:59

Les ramifications que tu observes sur mon petit châtaignier sont apparues en appliquant la technique du Clip & Grow : On élimine le gros bourgeon terminal ou on taille les extrémités de branches particulièrement vigoureuses, là où on désire un bourgeonnement arrière générateur de ramification.

Le châtaignier répond assez bien à cette stimulation.

L'année suivante il en résulte globalement plus de bourgeons sur l'arbre, les racines restant peu ou prou constantes. Alors les feuilles deviennent plus petites.

 

En considérant les espèces sur les quelles tu as jeté ton dévolu, le moins qu'on puisse dire c'est que tu n'as pas choisi la facilité. Ce sont toutes des espèces sprinteuses, des arbres à croissance rapide. Il faut en payer le prix.

Le bouleau - on rêve tous d'avoir un bouleau - perd des branches aléatoirement , sans crier gare. C'est à s'en arracher les cheveux. Le mien a retrouvé la pleine terre dans mon jardin et le contemple du haut de ses 20 m !

Le noisetier avec ses feuilles conséquentes est champion pour rejeter de souche

Le marronnier, j'en parle ci-dessus

Le douglas, le tristement célèbre "Sapin de Douglas", n'est pas un épicéa mais un pseudotsuga qui vient d'Amérique du nord. Là aussi , croissance rapide.

 

En revanche le hêtre est un excellent choix.

Si tu veux te concentrer sur des espèces autochtones - ce qui est un très bon choix - regarde donc un peu du coté des érables champêtres (Feldahorn), des ormes (Ulme) de ta région, ou des aubépines (Weissdorn) omniprésentes. Les mélèzes (Lärche) sont des résineux assez faciles à mener en bonsaï. Les cotoneaster s'échappent de toute part des jardins. Ose le chêne (Eiche) qui est cependant un peu plus difficile à prélever.



#9 Clem

Clem
  • Membres
  • 2 371 messages

Posté 01 janvier 2019 - 12:23

je dirais aussi buis, charme, épicéa commun, pin sylvestre, pin mugo et sainte lucie qui sont des espèces intéressantes pour le Bonsai.. y'en a d'autres sans doute.



#10 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 267 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 01 janvier 2019 - 12:38

Ayons une vision européenne.

Buis ou Prunus mahaleb ne courent pas les rues de Hambourg

 

Il y a bien quelques Chênes qui poussent sur le terre plein central de la Reeperbahn. Mais tous les mecs qui sortent des sexshops et des boites de nuit les prennent pour cible pour les fertiliser de leur urine.



#11 Clem

Clem
  • Membres
  • 2 371 messages

Posté 01 janvier 2019 - 14:06

bof on parle d'espèces européennes bien intéressantes pour le Bonsai, pas de faire du yamadori à Hambourg mais je note ta très grande culture générale de la reeperbahn, t'inquiete ^^



#12 charly 95

charly 95
  • Membres
  • 31 messages
  • Pays :france
  • Département :95

Posté 02 janvier 2019 - 14:15

Et puis le bonsai de chêne se fait quasiment tout seul en partant d'un gland....



#13 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 267 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 02 janvier 2019 - 18:36

@Charly95

Effectivement si je pouvais donner un conseil à un débutant c'est de commencer avec une plantule d'au plus 3ans : facile à prélever et conciliante.

Commencer par la graine (ou le gland) c'est un peu ingrat. Mais pourquoi pas....

En gros on peut dire que plus l'arbre prélevé est imposant, plus il mettra de temps à ressembler à un bonsai.

 

J'ai revisité le photos du premier message

Voici deux options (rouge ou cyan) dont j'en aurais choisi une dans l'année après le prélèvement en 2014

castanea1.jpg

En rouge l'option "normale"

En cyan une option "prudente" tenant compte de la timidité du débutant

 

En 2018 (ou avant le printemps prochain) j'aurais taillé ainsi.

castanea2.jpg

 

Dans les deux cas on voit que l'urgence est de gagner de la conicité en supprimant la grande branche montante.

 



#14 FD_HH_2018

FD_HH_2018
  • Membres
  • 24 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Hambourg
  • Zone USDA :0
  • Pays :Allemagne
  • Département :HH

Posté 08 février 2019 - 11:29

Bonjour à tous, des nouvelles de l'hivernage: mon chataigner bourgeonne déjà.

Il était dans l'apenti pour éviter le gel. Visiblement il y faisait trop chaud et il s'est cru au printemps.

Je l'ai remis dehors où il fait entre 3° et 8°, ca devrait le faire patienter.

Est-ce que ca vous arrive avec certain de vos arbres et que faites vous dans un tel cas?

 

Chataigner_FD_1_2019_01.jpg



#15 Clem

Clem
  • Membres
  • 2 371 messages

Posté 08 février 2019 - 21:08

oui, ça m'arrive en ce moment avec un coganssier de Chine (pseudocydonia sinensis) qui a les bourgeons qui gonflent lentement mais surement. j'ai même des petites feuilles maintenant, et pourtant il est exposé dehors au Nord. Je ne fais rien, à part l'arroser quand c'est nécessaire et s'il se met à geler je le mettrai hors gel.



#16 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 267 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 08 février 2019 - 22:52

L'apparition de folioles vertes qui est tout à fait normale pour un cognassier de chine en cette période, l'est en revanche bien moins pour le châtaignier. Les deux espèces ne peuvent absolument pas être comparées.

Je viens de jeter un oeil sur un de mes châtaigniers que j'ai à portée de main : les bourgeons ne s'expriment pas encore. Il me semble donc que ton arbre a pris une avance indéniable du fait que l'as sans doute sur-protégé ces derniers temps. Le laisser dehors à des températures légèrement positives me semble donc la bonne solution pour le calmer un peu.

Si les bourgeons continuaient à se développer malgré tout, il faudra être vigilent aux températures négatives et si le thermomètre devait descendre sous -1°C pour une période plus longue qu'une simple fin de nuit, alors tu en seras réduit à le mettre sous abri pour ces périodes critiques.

Les déménagements à répétition entre l’appentis et le grand air vont être pénibles, mais tu seras riche d'une expérience.

La surprotection est pire que l'affrontement d'un froid hivernal dans les moyennes de ta région.



#17 FD_HH_2018

FD_HH_2018
  • Membres
  • 24 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Hambourg
  • Zone USDA :0
  • Pays :Allemagne
  • Département :HH

Posté 23 avril 2019 - 12:05

2019 avril, rempotage et débourage

Quelques nouvelles printanières de ce châtaigner.

Il a eu droit à un pot plus grand et un apport d'akadama mélangée à une partie de son ancienne terre.

Voici la pousse des feuilles fin mars puis fin avril, sachant que quelques bourgeons avaient déjà éclos en février, sans doute parceque le lieu d'hivernage était un peu trop chaud.

 

Chataigner_1_FD_2019-1.jpg Chataigner_1_FD_2019-2.jpg Chataigner_1_FD_2019-3.jpg

 

Je n'exclue pas de lui faire passer une ou deux années en pleine terre à partir de l'automne 2019 et le lui tailler une des trois branches de sa base (cf commentaires plus haut dans le sujet)




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)