Aller au contenu


Photo
- - - - -

Marcescence : trois questions

marcescent marcescence auxine acide abscissique hêtre charme chêne châtaignier ethylène

  • Veuillez vous connecter pour répondre
30 réponses à ce sujet

#21 lanig

lanig
  • Membres
  • 3 619 messages
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 06 décembre 2018 - 23:20

je ne trouve pas qu'il soit très plausible, vu qu'on parle de températures autour de -15°C donc avec le vent l'eau aura davantage tendance à geler qu'à s'évaporer. d'ailleurs le gel de l'eau est une réaction exothermique, elle dégage de la chaleur. ça peut du coup être bien pratique

 

La solidification de l'eau est certes exothermique mais ne se produit que quand l'eau passe de l'état liquide à solide, donc dans les conditions naturelles (pas d'apport d'eau liquide extérieur comme dans les systèmes anti-gelée professionnels) qu'aux alentours de 0°. Pas vraiment une protection contre les froids vifs... Quand à la glace, elle peut parfaitement passer de l'état solide à l'état gazeux par des températures très inférieures à 0, ça s'appelle la sublimation  et c'est très endothermique (chaleur latente de solidification  + chaleur latente d'évaporation).

 

Les feuilles mortes pourraient également mieux retenir la neige. Et donc retour à l'argument du froid xD (neige = isolent)

 

Je sais que l'argument prend mal ici, mais je le répète : un isolant ne modifie durablement la température atteinte par un corps que si est présente une source de chaleur, et chez les végétaux, la seule source de chaleur l'hiver est le sol.

Ça me fait penser à une autre confusion que l'on trouve souvent dans les bouquins de bio : les poils à l'intérieur des bourgeons qui serviraient d'isolant. Absolument pas, ils ont pour fonction de diminuer la taille des cristaux de glace qui pourraient se former.


OT2 Logiciel libre pour la gestion de votre collection de bonsai. La version 1.1 est sortie.

#22 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 642 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 07 décembre 2018 - 08:59

Je sais que l'argument prend mal ici, mais je le répète : un isolant ne modifie durablement la température atteinte par un corps que si est présente une source de chaleur, et chez les végétaux, la seule source de chaleur l'hiver est le sol.

Ça me fait penser à une autre confusion que l'on trouve souvent dans les bouquins de bio : les poils à l'intérieur des bourgeons qui serviraient d'isolant. Absolument pas, ils ont pour fonction de diminuer la taille des cristaux de glace qui pourraient se former.

l'argument a du mal à prendre car il ne s'applique pas au cas présent. la température extérieure n'est pas stable! donc l'isolant n'a pas besoin de modifier durablement la température atteinte par le corps, mais périodiquement. j'ai préparé un petit schéma:

-en rouge la température extérieure

-en vert la température d'un corps peu isolé de l'extérieur

-en violet la température d'un corps bien isolé de l'extérieur

IMG_20181207_083452.jpg

 

lors des pics de froid, la température d'un corps bien isolé (même sans source de chaleur) descendra moins bas que celle d'un corps mal isolé.

 

si les voiles d'hivernages se vendent toujours, c'est parce qu'ils sont efficaces!

 

mais c'est vrai que si la température restait absolument stable à -15°C pendant un mois, la température de tout objets tendrait vers -15°C , mais on voit pas ça dans la nature, il fait généralement plus chaud en journée que la nuit.

 

pour la sublimation... la très lente évaporation de la glace depuis sa surface extérieure, sur plusieurs jours, doit avoir peu d'impact sur la température de la plante.



#23 papymandarin

papymandarin
  • Animateurs
  • 7 244 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Pays :Belgique
  • Département :bruxelles

Posté 07 décembre 2018 - 10:29

enfin bref, la marcescence existe, et fournit peut etre des avantages aux arbres (ou pas puisqu'apres tout beaucoup d'especes caduques s'en passent tres bien), mais on n'en sait apparemment pas beaucoup plus lol



#24 Youpitch

Youpitch
  • Membres
  • 107 messages
  • Pays :Suisse
  • Département :FR

Posté 07 décembre 2018 - 10:59

Sujet très intéressant et interpelant, j’ai eu beaucoup de plaisir à vous lire!

#25 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 568 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 09 décembre 2018 - 15:17

Perso en ce moment je nettoie consciencieusement tous mes marcescents,

Je reprends à l'instant mon clavier, les mains toutes engourdies du froid saisonnier, après avoir débarrassé un charme de ses feuilles desséchées. Loin de moi l'idée d'un nettoyage : comment pourrais-je considérer ces feuilles qui m'ont donné tellement de plaisir ces derniers mois comme une salissure ?

 

Cette opération que je pratique aux ciseaux permet de prêter attention à l'intégralité des branches de la plus minuscule à la grosse charpentière. C'est un moment d'observation privilégié.

 

Ce qui me frappe toujours – mais d'une année à l'autre on oublie – c'est le contraste entre une apparente torpeur de l'arbre et la quantité de vie qu'il héberge encore en cette saison. En s'approchant d'aussi près on dérange toute une petite faune d'insectes, les uns sans doutes aussi inoffensifs que les autres . Araignées, moucherons, coccinelles attardées s'enfuient dare-dare sous vos yeux. On a envie de s'excuser.

Inoffensifs ? Pas toujours... Cette défoliation est aussi l'occasion de débusquer une ennemi mortel qui peut remettre en question vos projets les plus prometteurs : la cochenille.

 

Si j'en crois les commentaires des membres de ce forum la marcescence est inexplicable ou inexpliquée. Mais quoiqu'il en soit elle nous fourni une opportunité de se rapprocher au plus près de nos arbres à un moment où on les sent forcément un peu plus distants.

 

PS : Il est amusant de voir que sur les trois questions posées dans le premier message , la troisième a focalisé les opinions plus que les deux premières. Sacré Darwin !



#26 manumidam

manumidam
  • Membres
  • 5 249 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Formation :Mon jardin, M. Akanuma (Académie Bonsai)
  • Pays :France
  • Département :Lot (46)

Posté 09 décembre 2018 - 15:56

 

Question 2

On lit ici et là que la marcescence serait plutôt le fait de "jeunes arbres". Je possède des charmes qui ont bien 50 ans passés qui sont marcescents certaines années alors que l'année suivante ils perdent leur feuilles en automne.
Qu'est ce qui à l'origine de ce changement de comportement d'une année à l'autre ou avec l'âge, pour un même arbre ?

Le vent.



#27 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 6 788 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 09 décembre 2018 - 17:15

 

comment pourrais-je considérer ces feuilles qui m'ont donné tellement de plaisir ces derniers mois comme une salissure ?

Alors autant les questions sur la marcescence nous laissent perplexe, autant là dessus il n'y a pas de doute possible...éliminer les feuilles fanées est la meilleur manière prophylactique de limiter les problèmes fongiques l'année suivante ;)


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#28 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 568 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 09 décembre 2018 - 17:46

aaaaah , Boots !

Quel poète.

Il n'y a que toi qui comprenne la nostalgie qui me gagne quand je coupe les feuilles marcescentes.



#29 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 6 788 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 09 décembre 2018 - 20:14

non, j'aime bien la poésie...quand elle vient d'un poète ...

Si nos prof de physio avaient fait cours en vers

J'aurais bien préféré rester sous ma couette

Plutôt que de me fatiguer pour ne pas être clair

 

(c'est pas beau certes, mais ça me fait rire^^)


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#30 jox

jox
  • Admins
  • 6 413 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :PB + EB
  • Pays :france
  • Département :8

Posté 10 décembre 2018 - 10:04

Les premier et dernier vers comptent 13 pieds: tu sors !


Ca court, ça s'agite! Et après ça s'étonne de ne pas vivre vieux.


#31 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 6 788 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 10 décembre 2018 - 12:48

Oui oui c'est moche, comme je disais xD

Mais bon j'allais pas non plus cogiter trois heures pour répondre à mon PBiste préféré..


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : marcescent, marcescence, auxine, acide abscissique, hêtre, charme, chêne, châtaignier, ethylène

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)