Aller au contenu


Photo
- - - - -

graines de trident miyasama


  • Veuillez vous connecter pour répondre
9 réponses à ce sujet

#1 le bleu

le bleu
  • Membres
  • 3 159 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :dans l'avesnois
  • Zone USDA :0
  • Formation :Art Bonsai Cambrésis et le forum parlons bonsai
  • Pays :France
  • Département :59

Posté 23 octobre 2018 - 16:18

Bonjour à tous et à toutes,

 

cette année, encore pas mal de graines sur mes arbres et notamment sur un erable buerger miyasama! j'ai récolté un paquet de graines, hier, j'ai desailé et mis à tremper, malheureusement, seules 2 graines ont coulé sur la plusieurs dizaines que j'ai mis à trempées! cela signifie-t-il qu'aucune graine n'est valable?

J'ai aussi récolté du palmatum et un autre érable palmé toutes les graines ne coulent pas mais je suis à plus de 70% de graines qui coulent!

cela veut-il dire que le miyasama ne peut pas se reproduire par graines ou y-a-t-il une autre raison?

 

merci d'avance aux spécialistes ou aux connaisseurs!


"Cesse de croire et instruis-toi" A. GIDE
"L'homme sera d'abord ce qu'il a projeté d'être" J.P. SARTRE
"On n'hérite pas de la terre de nos ancêtres, on ne fait que l'emprunter à nos enfants"

#2 fandango13

fandango13

    Seul et unique élève de Maitre Tamagotchi

  • Membres
  • 659 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Venelles
  • Zone USDA :0
  • Formation :W.O.W. N42 "Steppes ardentes"
  • Pays :France
  • Département :13

Posté 23 octobre 2018 - 16:27

Certaines graines flottent naturellement. Peut-être est-ce le cas avec cette variété ?
Est-ce que l'érable trident est polygame, comme le champêtre ? Car normalement ce sont les graines non fécondées qui ne coulent pas.

#3 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 5 713 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 23 octobre 2018 - 18:18

La plupart des arbres sont fécondés par leur voisin, et non par eux même.

la floraison du miyasama était décalé par rapport aux autres? Es ce que les autres (ceux que tu trouves mieux fertilisés) ont fleuri dans la même fenêtre? Ça pourrait être une piste à explorer en tous cas (j'ai pas vérifier dans la littérature si l'érable est auto ou hétéro-fertile)


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#4 fandango13

fandango13

    Seul et unique élève de Maitre Tamagotchi

  • Membres
  • 659 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Venelles
  • Zone USDA :0
  • Formation :W.O.W. N42 "Steppes ardentes"
  • Pays :France
  • Département :13

Posté 23 octobre 2018 - 18:42

Je suis pas tout-à-fait d'accord. Beaucoup d'arbres sont monoïques et autoféconds en cas de nécessité (sauf entre autres la plupart des fruitiers qui sont monoïques mais autostériles).
Exemples : Aulne, bouleau, charme, noisetiers, platanes, chênes, chataigniers, hêtres, épicea, tous les conifères hormis l'if et le genévrier.
Les ormes, micocouliers, zelkova ont des fleurs hermaphrodites.
L'érable champêtre est quant à lui polygame, il a à la fois des fleurs males, des fleurs femelles, et des fleurs hermaphrodites qui peuvent se féconder entre elles, voire carrément se féconder elles-mêmes dans le cas des fleurs hermaphrodites
C'est ce que prétend la littérature en tous cas, je ne suis pas allé demander aux intéressés eux-mêmes.

#5 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 5 713 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 23 octobre 2018 - 19:01

Hermaphrodite et autofertile sont deux choses différentes. Le cerisier (par exemple) a beau avoir des fleurs hermaphrodites, tu ne récolteras pas grand chose si tu n'as pas deux cerisiers différents sur ton terrain.

De plus, un arbre monoïque ne peut en aucun cas être autofécond, puisque chaque arbre est soit mâle, soit femelle. Tu as dû rater quelque chose dans tes lectures.


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#6 fandango13

fandango13

    Seul et unique élève de Maitre Tamagotchi

  • Membres
  • 659 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Venelles
  • Zone USDA :0
  • Formation :W.O.W. N42 "Steppes ardentes"
  • Pays :France
  • Département :13

Posté 23 octobre 2018 - 19:10

Ou j'ai lu des choses inexactes, par exemple :

Si larbre présente des fleurs hermaphrodites et quil porte aussi des fleurs strictement mâles et dautres strictement femelles, on parle alors darbres polygames. Pour larbre, la possibilité de procéder à une autofécondation est ici très simplifiée. Parfois, cest la fleur non-fécondée qui en fanant se recourbe et sautoféconde

Larbre monoïque a des organes mâles et femelles sur le même plant mais dans des fleurs séparées. Exemple : Noisetiers, Châtaigner, Epicéa, etc. Lidéal reste la fécondation croisée entre des pieds voisins pour empêcher quune espèce ne sappauvrisse génétiquement. Mais en cas dimpossibilité due à la météo ou au manque dinsectes,  une autofécondation est possible. Ce type de sexualité est appelé la monoécie. Pour favoriser lallogamie (pollinisation croisée), il y a souvent un décalage de floraison entre les fleurs mâles et les fleurs femelles dun pied donné.

Néanmoins, certains arbres monoïques sont autostériles. Lautofécondation nest pas défavorisée mais rendue impossible par des auxines qui inhibent la germination du pollen provenant de leurs propres fleurs. Seuls les gamètes provenant dune plante différente pourront ainsi atteindre lovule. Dans nos vergers, ceci peut apporter quelques surprises. En effet, deux arbres autostériles tels que les pommiers, cerisiers et châtaigniers ne produisent parfois pas de fruits. Ceci sexplique par le fait que dans nos vergers, les arbres sont souvent multipliés par greffage, et non par semis. Ce qui signifie que tous les arbres dune variété donnée sont des clones strictement identiques au pied mère de départ. Avec le même patrimoine génétique pour chacun. Le principe dautostérilité empêche dès lors toute reproduction sexuée. Par contre, dans la nature, chaque arbre sauvage est différent de son voisin car issu de graines possédant un patrimoine génétique hérité de chacun des deux parents.

https://jeremytreehu...hez-les-arbres/

#7 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 5 713 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 23 octobre 2018 - 19:18

A ba j'ai dit une belle bêtise...ce sont les dioïque qui sont soit mâle, soit femelle..désolé.

Par contre la deuxième partie de ta citation va bien dans mon sens. Les arbres se reproduise souvent mieux en croisant les patrimoines génétiques.


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#8 fandango13

fandango13

    Seul et unique élève de Maitre Tamagotchi

  • Membres
  • 659 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Venelles
  • Zone USDA :0
  • Formation :W.O.W. N42 "Steppes ardentes"
  • Pays :France
  • Département :13

Posté 23 octobre 2018 - 19:39

En fait la littérature est très contradictoire, j'ai lu des tas d'articles au moment où j'ai récolté les graines de l'érable champêtre de mon voisin, étant donné que cet arbre est seul au monde, pas un seul autre campestre à des kilomètres, à ma connaissance. C'est pas clair.

#9 le bleu

le bleu
  • Membres
  • 3 159 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :dans l'avesnois
  • Zone USDA :0
  • Formation :Art Bonsai Cambrésis et le forum parlons bonsai
  • Pays :France
  • Département :59

Posté 23 octobre 2018 - 21:58

OK! tout ça, je savais (à peu près...), par contre, ce que je vois sur les autres arbres, c'est que parfois, la graine ne se développe pas, dans ce cas, je comprends, s'il n'y a pas eu de fécondation, il n'y a pas de graine...mais là, tous les fruits semblent remplis...

J'ai déjà eu le tour avec un acer griseum, plein de graines, mais aucune ne coule et rien ne germe! idem avec des charmes; dans mon jardin, j'ai côte à côte, un charme à feuille de chêne(quercusifolia), un caroliniana et un japonica. le dernier, j'obtiens toujours des graines avec une forte levée, les deux premiers rien....


D'ailleurs, parfois, je trouve qu'il se passe des choses bizarres:au sujet de mon japonica, il y a 2 ans, j'ai obtenu une grande quantité de graines, j'ai semé, j'ai distribué et tout le monde a eu un gros taux de réussite.....par contre, dans mon jardin, aucun semis spontané! pourtant, je ne récolte pas tout.....


(si des personnes sont intéressées par du japonica, elles peuvent me mp)


"Cesse de croire et instruis-toi" A. GIDE
"L'homme sera d'abord ce qu'il a projeté d'être" J.P. SARTRE
"On n'hérite pas de la terre de nos ancêtres, on ne fait que l'emprunter à nos enfants"

#10 lanig

lanig
  • Membres
  • 3 424 messages
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 24 octobre 2018 - 11:19

Certaines espèces demandent une stratification très complexe pour germer. Je confirme que le C. japonica germe très facilement.


OT2 Logiciel libre pour la gestion de votre collection de bonsai. La version 1.1 est sortie.


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)