Aller au contenu


Photo
- - - - -

Faut-il vraiment fermer les cicatrices ?

cicatrices bourrelet

  • Veuillez vous connecter pour répondre
164 réponses à ce sujet

#41 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 523 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 17 septembre 2018 - 12:59

 

voici un lien intéressant, cette technique se pratique aussi au japon

 

https://www.bonsaitr...-wont-disappear

 

Un ciment à prise rapide pour couvrir les plaies !!

Il y a des gars qui n'ont peur de rien.

J'ai adoré l'Afrique du Sud, mais on y trouve des individus vraiment bizarres vu de la vieille Europe.

BTW : Il n'est pas dit dans la page que la technique est utilisée au japon. On parle juste d'un outil japonais



Pourquoi est-il difficile d'intégrer une cicatrise, trou ou blessure dans un bonsai sans que cela détériore l'ensemble? le sabi message 37

Parce qu'on donne la main à l'arbre. Et donc il y a un aléa.



Comment savoir que d'emblée elle sera trop grande pour être refermée? papilou message 35

D'expérience . On connait nos espèces et les difficultés/facilitées qu'elles ont à développer un bourrelet.

Toi, pour le Charme , tu peux dire d'avance l'évolution NATURELLE d'une cicatrice


Je vous ferais photos d'aujourdhui si vous trouvez qu'elles ont leur place dans le sujet .

Quand j'ai ouvert ce sujet je ne pensais pas aux arbres à tronc creux. La question ne se pose pas vraiment pour eux puisqu'on a fait d'emblée le choix de ne pas refermer la cicatrice. L'arbre à tronc creux tient plus de la sculpture que de la taille.



#42 Le Sabi

Le Sabi
  • Rédacteurs
  • 2 983 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Le Wabi et le Sabi / bonsaï club toulousain
  • Pays :France
  • Département :31

Posté 17 septembre 2018 - 13:02

Pourquoi est-il difficile d'intégrer une cicatrise, trou ou blessure dans un bonsai sans que cela détériore l'ensemble?

 

Si une blessure (je n'aime pas cicatrice) est faite par l'homme elle doit donner l'impression d'avoir été faire par la nature.

 

On ne peut pas avoir une blessure n'importe où sur un arbre (si à la cime, le bonsaika a-t-il été impatient ?), en pleine face sur un érable au tronc gris parfait, on ne verrait que ça.

 

La blessure devrait être cohérent avec l'arbre. Un tronc creux sur un arbre jeune sans écorce, une vieux tronc noueux et fendu alors que l'arbre a des branches jeunes sans ramification, ça ne fonctionnerait pas.

 

Puis le travail a la meuleuse donne un aspet artificiel. 

 

Pour moi, il est donc difficile d'intégrer une cicatrise, trou ou blessure dans un bonsaï sans que cela détériore l'ensemble. En tout cas, j'ai du mal moi, j'ai encore beaucoup à apprendre

 

Je vais bientôt reconstruire la cime de mon charme de Corée, il va falloir coupler la cime actuelle et cacher les travaux autant que possible.

D'après ce que j'ai pu lire, la coupe devrait être en biais mais pas de forme ronde (circulaire), légèrement concave avec un type de cicatrisant (anti-dessèchement) sur le contour de la coupe sur le tissu vivant.

 

Salutations

Le Sabi


"Contemplez la nature et laissez-la vous guider!"

https://www.facebook...clubtoulousain/

https://youtu.be/yuviDkV8IVY

#43 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 523 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 17 septembre 2018 - 13:14

+1

Exemple d'un Celtis aux multiples cicatrices, qui fait pour moi partie des chefs-d’œuvre

attachicon.gifImg_e4655.jpg

 

C'est un bel arbre, un bel exemple de plaies non refermées (à gauche).

 

Ces deux cavités exactement à la même hauteur (double tronc, double trou) gâchent le tableau, on ne voit qu'elles, je trouve que l'arbre serait infiniment plus beau sans.

Tentative d'explication. Creusons :

Parce que tu es indifférent à l'histoire qu'exprime un arbre. En revanche tu est plus sensible à la structure générale, à la disposition des charpentières et des nuages de feuilles qui en découle.

Tu vois l'arbre tel qu'il est au moment ou tu le vois. Ce qu'il pourrait te dire de ce qu'il a été te touche moins.



#44 A.N.T.O.N.I.N

A.N.T.O.N.I.N
  • Membres
  • 1 093 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Condom
  • Zone USDA :8
  • Formation :Autodidacte (bah ouais j'ai la science inffuse)
  • Pays :France
  • Département :Gers (32)

Posté 17 septembre 2018 - 13:18

Très d'accord avec Le Sabi, si les arbres japonais n'ont peu ou pas de "coupes" (là est le bon terme, non ?) visibles c'est peut-être tout simplement parce que ces bonsaï sont plus vieux, et avec le temps, que fait un arbre de ses coupes ? Bah oui il les recouvre !

Et si la coupe est trop grosse pour être recouverte, le bois pourrit, le tronc se creuse.

 

Pour bonsaiphil : les bonsaika qui veulent des coupes visibles et les partisans du "tout, tout de suite", sont-ils les mêmes ???


"Comme quoi il n'est qu'une clef pour accéder au savoir, et c'est le désir."

                                                                                                          

                                                                                                                 Amélie Nothomb


#45 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 523 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 17 septembre 2018 - 13:23

Pour moi, il est donc difficile d'intégrer une cicatrise, trou ou blessure dans un bonsaï sans que cela détériore l'ensemble. En tout cas, j'ai du mal moi, j'ai encore beaucoup à apprendre

 

C'est difficile effectivement. Nous avons tous du mal. Le secret serait sans doute de se projeter 10 ans (@Antonin) en avant et, connaissant l'espèce, les conditions dans lesquelles il pousse (taille du pot, substrat, latitude etc...) imaginer l'évolution du cal et du duramen soujacent .

L'intérieur d'une plaie peut se creuser ou pas selon son orientation , sa capacité a conserver l'humidité et le traitement (mastic, liquide jin...).

Ici on fait souvent des virtuels de la structure, mais trop rarement des virtuels pour une plaie. Bon, c'est peut être trop pointu. Faudrait que je me calme un peu :-)



#46 Le Sabi

Le Sabi
  • Rédacteurs
  • 2 983 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Le Wabi et le Sabi / bonsaï club toulousain
  • Pays :France
  • Département :31

Posté 17 septembre 2018 - 13:41

Oui, c'est ne n'est pas facile de savoir comment bien traiter une plaie.

 

Pour revenir sur la technique du ciment, je crois qu'une grosse plaie à la base de mon charme de corée a été rempli de ciment car la couleur et la dureté ne ressemblent pas a du bois (mais cela a permis la fermeture de cette grosse plaie et un aspect très naturel).

 

Voici un autre article décrivant cette technique que peter tea a rapporté du japon (il était élève à Aichi-en)

 

https://www.google.f...dent-maple/amp/


"Contemplez la nature et laissez-la vous guider!"

https://www.facebook...clubtoulousain/

https://youtu.be/yuviDkV8IVY

#47 fandango13

fandango13

    Seul et unique élève de Maitre Tamagotchi

  • Membres
  • 1 238 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Venelles
  • Zone USDA :0
  • Formation :W.O.W. N42 "Steppes ardentes"
  • Pays :France
  • Département :13

Posté 17 septembre 2018 - 13:55

 
Tentative d'explication. Creusons :
Parce que tu es indifférent à l'histoire qu'exprime un arbre. En revanche tu est plus sensible à la structure générale, à la disposition des charpentières et des nuages de feuilles qui en découle.
Tu vois l'arbre tel qu'il est au moment ou tu le vois. Ce qu'il pourrait te dire de ce qu'il a été te touche moins.

Non, parce que je ne comprends pas l'histoire qu'exprime CET arbre. Juste l'impression qu'il a servi de gîte à un couple de hiboux qui faisaient chambre à part.

#48 jox

jox
  • Admins
  • 6 379 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :PB + EB
  • Pays :france
  • Département :8

Posté 17 septembre 2018 - 14:00

Je ne vois pas de nouveauté ni même rien de spécialement japonais au fait de remplacer le bois dégradé par du ciment (ou autre matériau dur) quand on veut fermer les traces de coupe.

Perso j'ai un noisetier dont les plaies sont bourrés de pâte à bois. Et j'ai pas l'impression d'être particulièrement à la pointe des techniques bonsaï... :newsm_8:


Ca court, ça s'agite! Et après ça s'étonne de ne pas vivre vieux.


#49 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 523 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 17 septembre 2018 - 14:01

@ fandango : Excellent ! Je suis hilare devant mon PC.

@Jox : ce n'est pas nouveau effectivement : on connait les arbres multi-centenaires consolidés au ciment



#50 MBdeMaibelle

MBdeMaibelle
  • Animateurs
  • 4 466 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :Animateur des ateliers ABC
  • Pays :BELGIQUE
  • Département :Nord et Est

Posté 17 septembre 2018 - 14:28

Sauf que maintenant on évite de le faire car cela accélère les pourritures et donc à terme la fin de l'arbre.

Actuellement, on préfère garder les plaies des vieux arbres ouvertes et placer des béquilles pour soutenir le poids des branches.

 

Pour ce qui de la question qui m'était adressée, la réponse est OUI.

Sur la question comment bien traiter/faire une plaie la seule arme du bonsaika, c'est de savoir comment celle-ci va évoluer.

L'apprentissage est long et pour cela il vaut mieux se concentrer sur peu d'espèces.

 

L'intégration des coupes/plaies au bonsai relève de beaucoup de facteurs (il ont été évoqués ci-dessus)

Les coupes que nous à montrés bonsaiphil à la page précédente montrent surtout la main de l'homme, la construction du bonsai!

Pour moi dès qu'il a ce genre de "défaut" sur un arbre, le mythe de l'arbre miniature est complétement anéanti, il casse l'émotion qu'on aurait pu avoir au premier abord.

 

Je ne suis pas un ayatollah de la cicatrisation à tout prix !

Je peux  vous montrer quelques cicatrises réalisées sciemment sur la face avant de quelques uns de mes arbres.

Je peux aussi vous montrer des cicatrisations complètes qui sont à retravailler car elles sont moches

 

En passant, je suis un adepte du jardin sauvage, j'ai même une surface assez grande que je gère comme une réserve naturelle

Voilà pour ceux qui auraient pu me mettre dans le groupe des amoureux du bien propre et bien soigné. 


QUELQUES ARBRES A CEDER SUR: http://assesse-bonsa...es-a-ceder-2016


#51 lanig

lanig
  • Membres
  • 3 614 messages
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 17 septembre 2018 - 16:02

Non, parce que je ne comprends pas l'histoire qu'exprime CET arbre. Juste l'impression qu'il a servi de gîte à un couple de hiboux qui faisaient chambre à part.

Ouaip, pour habiter dans une région où il y a plein d'arbres creux du fait du traitement en ragosse des chênes de haie, cet arbre est complètement irréaliste du fait de son bourrelet 10 fois trop gros.


OT2 Logiciel libre pour la gestion de votre collection de bonsai. La version 1.1 est sortie.

#52 Pierre Boyer

Pierre Boyer
  • Membres
  • 1 863 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Pau
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Club Palois du Bonsaï, Auprès de mon arbre
  • Pays :France
  • Département :64

Posté 17 septembre 2018 - 16:22

Quelques illustrations de bourrelets et de traces de coupes issues des arbres que je cultive.

Certaines sont fort vilaines, d'autres évoluent bien je trouve.

Miniature(s) jointe(s)

  • 20180916_120742.jpg
  • 20180916_121012.jpg
  • 20180916_121041.jpg
  • 20180916_121048.jpg
  • 20180916_121100.jpg
  • 20180916_121149.jpg
  • 20180916_121117.jpg
  • 20180916_121330.jpg


#53 MBdeMaibelle

MBdeMaibelle
  • Animateurs
  • 4 466 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :Animateur des ateliers ABC
  • Pays :BELGIQUE
  • Département :Nord et Est

Posté 17 septembre 2018 - 17:37

Je vais te faire mes commentaires avec ce que je connais du comportement de ces arbres

Le larix est toujours de bonne composition pour refermer, le cal ne s'arrête pas de progresser comme sur les érables

La 2° photo, c'est un hêtre? si oui, tu vas avoir un gros bourrelet car le cal se forme trop lentement, ça va avoir un peu le même look que sur ta 3° photo

La cicatrisation bombée ou creusée vient aussi de la coupe pas assez ou trop creuse dépendant de l'espèce évidemment. 

En 5 c'est quoi ça pour une coupe sur un charme? Les trous c'est pour obtenir quoi???

Les coupes sur chêne (j'extrapole par rapport au robur que je connais) évoluent différemment parce que à mon avis sur la photo 7, tu as supprimé l'axe dominant sans aucune anticipation. Sur cette photo là tu vas aussi avoir un gros problème avec la petite coupe qu'on voit sur la branche de gauche: la cicatrisation va te faire une vilaine inversion car elle correspond à la suppression de l'epithone qui reprenait la dominance enlevée.

L'orme, je ne connais pas suffisamment cette essence pour t'en dire quelque chose

Sur le bouleau ça n"évoluera pratiquement pas, tout au plus le cal va ovaliser la coupe ronde.


QUELQUES ARBRES A CEDER SUR: http://assesse-bonsa...es-a-ceder-2016


#54 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 523 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 17 septembre 2018 - 18:18

epithone ????

je suis tellement ignorant



#55 MBdeMaibelle

MBdeMaibelle
  • Animateurs
  • 4 466 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :Animateur des ateliers ABC
  • Pays :BELGIQUE
  • Département :Nord et Est

Posté 17 septembre 2018 - 19:27

Rameau dominant poussant vers le haut


Quelques exemples de l'essence que je maitrise le mieux (le charme)

1 Cicatrisation d'un relais de clip and grow

2 Coupe d'une branche pour laisser refermer complétement

3 Coupe d'une branche avec volonté de laisser un petit bois mort

4 Coupe de la fourche d'une branche avec une grosse différence de diamètre

5 Coupe de la fourche d'une branche ayant sensiblement le même diamètre

 

Miniature(s) jointe(s)

  • Image2.jpg
  • Image3.jpg
  • Image4.jpg
  • Image5.jpg
  • Image6.jpg

QUELQUES ARBRES A CEDER SUR: http://assesse-bonsa...es-a-ceder-2016


#56 petitpoissondansleau

petitpoissondansleau
  • Membres
  • 1 426 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :France
  • Département :67

Posté 17 septembre 2018 - 21:34

publié par Peter Warren sur son compte facedebouc, j'ai trouvé que ça collait au sujet, je connaissais pas la technique :

Capture.JPG

 

Par contre il ne dit pas si il mastique la coupe.



#57 fandango13

fandango13

    Seul et unique élève de Maitre Tamagotchi

  • Membres
  • 1 238 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Venelles
  • Zone USDA :0
  • Formation :W.O.W. N42 "Steppes ardentes"
  • Pays :France
  • Département :13

Posté 17 septembre 2018 - 23:58

Géniale, cette technique !

#58 Jean-Denis

Jean-Denis
  • Membres
  • 3 389 messages
  • Zone USDA :8a
  • Pays :France
  • Département :91 essonne

Posté 18 septembre 2018 - 07:13

Çà dit quoi ? parce que l'anglais et moi...



#59 jox

jox
  • Admins
  • 6 379 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :PB + EB
  • Pays :france
  • Département :8

Posté 18 septembre 2018 - 08:08

Que couper une grosse branche en 2 fois (voir les photos de la 1ère étape) permet de ne pas avoir de retrait de sève:

- tu coupes la moitié supérieure;

- tu attends que le cal soit bien formé, et donc que la veine soit alimentée par les branches au dessus;

- tu coupes le reste.

 

:)


Ca court, ça s'agite! Et après ça s'étonne de ne pas vivre vieux.


#60 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 6 722 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 18 septembre 2018 - 08:27

quand je vois les veines de part et d'autre de cette branche, je suis pas sure de m'être embêté avec le retrait de sève. Au contraire, faire "fondre" la veine de cette branche et utiliser les deux veines D et G pour donner du naturel m'aurait semblé plus logique.

Pour ce qui est de la technique je prend, ça fait toujours un outils de plus dans la boite à out's lol. et je veux pas remettre en question le savoir et l'expérience de ce monsieur ;)


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : cicatrices, bourrelet

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)