Aller au contenu


Photo
- - - - -

CRISPR cas9


  • Veuillez vous connecter pour répondre
29 réponses à ce sujet

#21 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 619 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 21 août 2018 - 15:04

Désolé Boots j'ai essayé de te répondre le mieux que j'ai pu sur un seul point qui me semblait plus important : ton incompréhension.

J'ai raté  : tu sembles dire que ce n'est que du verbiage.

Je pensais que tu  comprendrais que l'accessibilité de la technique change complétement la donne. Mais là je ne peux plus rien pour toi et je laisse à d'autres le soin de détailler.

 

J'aurais pu choisir ton exemple du blé considéré comme alicament. Mais je vois bien que tu n'as jamais mangé un pain fait avec un blé ancien. Il y en a un beau dans le Quercy (hauteur 1,80m LOL)

 

L'amnésie environnementale générationnelle (Peter Kahn 2002), tu connais ?



#22 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 8 234 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Cazes mondenard
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 21 août 2018 - 16:33

ce que je veux dire c'est que "les vilains" peuvent très bien avoir de gros moyens. Et j’entends bien ton argument, moins cher donc à la portée de tous, mais il suffit d'un seul méchant irresponsable pour faire une bêtise. Riche, pauvre, ou moche, ça reste un vilain méchant.

Et détrompes toi, mon grand père était boulanger, et j'ai un ami boulanger en Corrèze, je traine souvent dans le fournil...pour boire un coup évidement^^ Je sais parfaitement quelle misère c'est de faire du pain, je suis un gros amateur de vieux pain, bien cuit, avec une bonne grosse croute et de grand trous irrégulier dans la mie ;), sus à la baguette pas cuite, et vive le pain de campagne, la tourte!!

Si les boulangers ne l'utilisent plus il y a une raison, c'est compliqué à panifier correctement! Bref, pas amnésique, et pas de rapport non plus.

Ton blé ancien ne serait il pas un blé noir?^^ pcq 1m80 voir plus, je l'ai souvent vu en seigle, en blé noir, mais jamais en blé tendre.


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#23 Ben34

Ben34
  • Membres
  • 1 867 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :34

Posté 21 août 2018 - 18:08

Pour ceux qui ne sont pas dans le coup et qui ont comme moi du mal à cerner la portée de cette "avancée", voici une petite vidéo qui je trouve est limpide et surtout à la portée de tout le monde :

 

https://www.youtube....h?v=bYVE05egjPg



#24 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 619 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 21 août 2018 - 18:24

@boots

Allez, parce que c'est toi :

Variétés paysannes panifiables adaptées au contexte Midi Pyrénéen

 

Franchement quand je mange du pain je n'ai pas envie qu'on me fourgue un surplus de vitamines que j'éliminerai de toute façon. Faudrait pas me prendre pour un con.

J'attends juste que ce pain soit fait d'une farine de qualité obtenu d'un grain de qualité.Et les variétés qui donnent des grains de qualité il y en a déjà plein. Alors à quoi bon nous infliger du blé CRISPRisé.

Le grain de blé (péricarde + amande + germe) est un aliment complet et équilibré en soi.

Plus de vitamines ? Plus n'est pas synonyme de mieux

 

@Ben34

Merci, sympa

C'est de l'excellente vulgarisation. J'adore

Mais je ne suis pas sur que beaucoup se donneront la peine de suivre jusqu'au bout cet exposé limpide



#25 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 8 234 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Cazes mondenard
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 21 août 2018 - 18:53

Ah petite correction, c'est un riz à qui on a ajouté des vitamines, dans le but de combler les carences de certain pays du tiers monde.

Évidement c'était pas à nous que je pensais..

Et merci pour ce lien. Quand je vois les rendements c'est affolant. Entre 1/5eme et 1/7eme de ce qu'on sort en conventionnel.

20quintaux contre 140 en conventionnel (en année exceptionnelle)

Sans vouloir lancer le débat car c'est hors sujet ici, c'est carrément du gaspillage de surface agricole.


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#26 Ben34

Ben34
  • Membres
  • 1 867 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :34

Posté 21 août 2018 - 20:05

"Mais je ne suis pas sur que beaucoup se donneront la peine de suivre jusqu'au bout cet exposé limpide"

 

Possible , mais pour moi qui pourtant n'a pas un esprit très scientifique , cette vidéo a attisé ma curiosité et m'a donné envie d'aller un peu plus loin dans la compréhension pour avoir plus de matière à réflexion , donc pour ceux comme moi qui veulent en savoir plus je propose cette conférence de 2h ( à voir en deux fois , c'est bien ) qui à l'air très intéressante , cette technique en est encore à l'état embryonnaire et on sent bien que les intervenants on l'air de bonne foi , profitons en avant que le profit ne prenne le dessus et qu'on essaye de nous faire avaler des couleuvres affin d'accepter des choses beaucoup moins éthiques ^^

 

allez , j'y retourne pour la deuxième partie ...   

 

https://www.youtube....h?v=S7ACIF34yQY



#27 Clement34

Clement34
  • Membres
  • 1 219 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Montpellier
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :34

Posté 21 août 2018 - 20:19

Ah petite correction, c'est un riz à qui on a ajouté des vitamines, dans le but de combler les carences de certain pays du tiers monde.
Évidement c'était pas à nous que je pensais..
Et merci pour ce lien. Quand je vois les rendements c'est affolant. Entre 1/5eme et 1/7eme de ce qu'on sort en conventionnel.
20quintaux contre 140 en conventionnel (en année exceptionnelle)
Sans vouloir lancer le débat car c'est hors sujet ici, c'est carrément du gaspillage de surface agricole.

Pas daccord Boots.
Si tu commences à réfléchir uniquement en rendement, pourquoi pas réfléchir aussi en intérêt nutritionnel, en impact environnemental, en qualité gustative, en intérêt génétique de lespece Cultivée...même si je vois bien ou tu veux en venir, tu vois là le problème que par le petit bout de la lorgnette agronomique je trouve.

Non, Le vrai gaspillage de surface agricole cest bétonner des surfaces arables pour y construire des centres commerciaux et des parking...
Ou encore, dans une moindre mesure, cest cultiver du maïs à grand coup dirrigation dans le sud ouest pour faire pisser plus de 10 000 litres de lait par an à une Holstein (et pourtant, je me tire une balle dans le pied quand je te dis ça en plus...)

#28 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 619 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 23 août 2018 - 10:02

J'adhère bien avec ce que développe Clément34. Il m’ôte les mots de la bouche.

 

J'essaye d'imaginer les caractéristiques génétiques que pourrait avoir envie de modifier en priorité un tripatouilleur de gênes cherchant à conquérir les amateurs de bonsaïs.

Exemples :

- Réduire des entre-nœuds (toucher à ce qui code pour l'allongement des cellules)

- Booster les cellules réparatrices pour avoir des cals cicatriciels qui se referment complètement en une saison maxi (sur l'aubépine par exemple !!!)

- Donner aux racines la capacité de fixer l'azote atmosphérique (fini les engrais... ou presque)

 

Laissez libre cours à votre imagination !

Faites dés à présent vos propositions !

 

Soyons optimistes :

Fini les discussions sans fin sur le clip & grow, sur les greffes en pont sur les grosses coupes, fini les querelles sur l'engraissage chimique/organique.

CRISPR/cas9 pourrait bien modifier radicalement la teneur des interventions sur ce forum et tous les autres sur la planète qui agitent les bonsai-ka.



#29 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 6 218 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Plaisir
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :France
  • Département :Yvelines

Posté 27 juillet 2020 - 07:35

Suite a une mention sur un autre sujet, je relance ce fil ;-)

 

Le marché du bonsai, c'est des cacahuètes pour la recherche forestière... même avec des coûts très bas lié à CRISPR/cas9 (et encore, les consommables coûtent peu, mais il faut quand même un labo autour...), personne ne va s’embêter à produire de nouvelles variétés d'arbres juste pour nous. Et nos envies sont bien loin des besoins de la sylviculture :-)

 

- Réduire des entre-nœuds (toucher à ce qui code pour l'allongement des cellules)

==> Pour les domaines où çà compte (horticulture), tu peux appliquer un régulateur de croissance (par exemple) ; plus simple, et in fine moins cher ;

 

- Booster les cellules réparatrices pour avoir des cals cicatriciels qui se referment complètement en une saison maxi (sur l'aubépine par exemple !!!)

==> "L'aubépine, çà sert à quoi ?" (possible réponse d'un forestier)... Sinon, en pleine terre les arbres cicatrisent très bien, ou les cicatrices sont sans conséquences (du moins ceux utiliser pour la sylviculture) ;

 

- Donner aux racines la capacité de fixer l'azote atmosphérique (fini les engrais... ou presque)

==> Améliorer la croissance, çà çà peut intéresser l'industrie forestière. Problème, plus on en apprend sur la fixation d'azote atmosphérique, plus on se rend compte que c'est plus compliqué que ce qu'on pensait.... Du coup, il faudrait transférer plus d'un gène -et les bons, gérer les interactions,... : compliqué.

 

De manière plus générale (et pour remettre 2 sous dans la machine), toute technologie à ses points positifs et ses points négatifs.

- Le silex taillé a permis de chasser plus efficacement, mais est probablement responsable des premiers meurtres par arme blanche (source : Rrrrrrrrr! :spb102: ) ;

- La roue a permis d’arrêter de se casser le dos à transporter les choses, mais aussi de construire des chars à chevaux pour la guerre (ou de faire des chariots tirés par des esclaves) ;

- L'imprimerie a permis de diffuser la connaissance, mais aussi Mein Kampf et le Petit Livre Rouge ;

- L'atome a permis d'avoir une électricité décarbonée (avec d'autres problèmes aussi, mais imaginez la situation actuelle si toutes les centrales nucléaires n'avait jamais existé, avec seulement des centrales au charbon/gaz...), mais aussi la bombe ;

- Internet permet un formidable échange d'information (comme sur ce forum) et d'idées, mais aussi toute la désinformation qu'on y trouve ;

 

Les OGM (qu'ils soient CRISPR/cas9 ou autres) permettent de produire de riz doré ou la "super banane" pour lutter contre les carences en vitamine A (ce qui ne semble pas être un souci pour toi bonsaiphil, mais l'est dans les pays d'Asie et d'Afrique - 1 à 2 millions de morts chaque année, 500000 cas de cécité irréversibles par an), mais aussi tout un tas de variétés de plantes ou d'animaux à l'utilité douteuse...

 

Bref, une technique n'est jamais bonne ou mauvaise en soi, c'est ce qu'on en fait qui l'est... Et il appartient à la société de décider ce qui est permis ou pas (ce qu'elle fait régulièrement).


"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#30 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 619 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 29 juillet 2020 - 17:51

 

Bref, une technique n'est jamais bonne ou mauvaise en soi, c'est ce qu'on en fait qui l'est...

Il me semble que j'ai entendu et lu cet aphorisme des milliers et des milliers de fois.

 

... Et il appartient à la société de décider ce qui est permis ou pas (ce qu'elle fait régulièrement).

Pour que des comités d'éthique soient opérant et fassent leur travail fondé sur des valeurs fondamentales il faut au moins deux conditions  qui ne sont respectées que très partiellement dans le temps et dans l'espace :

1/ il faut être en démocratie

2/ il ne faut pas être en état de guerre

 

Je te renvoie à ce que j'écrivais sur la conférence d'Asilomar et surtout sur le dernier paragraphe "Résumons" à la fin de ce message
 




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)