Aller au contenu


Photo
- - - - -

fil de cuivre vs fil d'aluminium


  • Veuillez vous connecter pour répondre
7 réponses à ce sujet

#1 discus31

discus31
  • Membres
  • 43 messages
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 14 juillet 2018 - 18:12

Je suis à  la recherche d'une information que je ne trouve nulle part.

Pour une torsion donnée et identique, quelle sera la différence de section de fil entre de l'alu et du  cuivre?

Faudra t'il  par exemple utiliser du 4 mm alu pour avoir le même résultat avec du  2 mm  cuivre?



#2 domf

domf
  • Membres
  • 182 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :44600
  • Zone USDA :9a
  • Pays :FRANCE
  • Département :Loire Atlantique

Posté 14 juillet 2018 - 18:17

Bonjour discus,

Il faut comparer fil d'aluminium vs fil de cuivre "recuit". Si tu dénudes du fl électrique, celui-ci sera rigide et tu ne pourra pas le travailler....

#3 discus31

discus31
  • Membres
  • 43 messages
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 14 juillet 2018 - 18:31

je parle du fil de cuivre en boutique bonsai. je ne sais pas si il est recuit?



#4 domf

domf
  • Membres
  • 182 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :44600
  • Zone USDA :9a
  • Pays :FRANCE
  • Département :Loire Atlantique

Posté 14 juillet 2018 - 18:48

C'est du cuivre recuit, plus de résistance à
la torsion, plus de puissance que
l'aluminium à diamètre égal(Maillot bonsai). Plus discret sur l'arbre, mais ce n'est pas ce que tu veux savoir...Ce fil étant employé par les professionnels, je pense que les réponses vont venir par les pros du furum pb!

#5 thanh

thanh
  • Membres
  • 2 353 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Marseille
  • Zone USDA :0
  • Formation :Michel Vacher
  • Pays :france
  • Département :13

Posté 30 juillet 2018 - 09:50

Je vais te donner deux versions de deux artistes et professionnels du bonsaï.

Jean François Brusquet utilise de l aluminium pour la première mise en forme.

Quand j'ai dit ça à mon instructeur italien Carmelo Bonnanot, sans contredire il m'a dit que le cuivre tient mieux la branche en place.

Bon après c'est à toi de faire ton expérience, et ta préférence pour l'un ou l'autre .En général on utilise l alu pour les feuillus et le cuivre pour les conifères

#6 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 5 254 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 30 juillet 2018 - 10:36

Oui j'ai lu, ou vu, à peut prêt la même chose sur le fil d'alu. On utilise de préférence du fil alu pour une première mise en place, car contrairement au fil de cuivre, on peut modifier plusieurs fois la position d'une branche. Alors qu'avec le fil de cuivre, il se raidit à la torsion. Le fil d'alu permet de chercher la place exacte, de bouger, de corriger plusieurs fois le placement, et ce sans être obligé d'aller  au delà de la position pour qu'elle revienne ensuite par élasticité.

Mais honnêtement, je redis bêtement ce que j'ai lu sur le sujet...j'ai pas 50 expériences de mise en place non plus..


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#7 discus31

discus31
  • Membres
  • 43 messages
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 31 juillet 2018 - 08:27

Merci pour vos réponses.Pour ce que conseille J.F Busquet, je le savais. Mais ma question était d'ordre purement " mécanique".



#8 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 2 736 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 31 juillet 2018 - 09:32

D'une manière purement mécanique la réponse existe surement quelque part. Mais malgré quelques recherches je n'ai pas réussi à trouver.

Cependant il y a une manière relativement simple de mesurer soi même le facteur de torsion entre alu et cuivre

 

Prendre deux fils , un de Cu et un de Al de même diamètre et de même longueur.

Attacher une des extrémités à un support et positionner le fil à l’horizontale.

L'autre extrémité doit se trouver en face d'une règle

Prendre une masse marquée bien choisie , la munir d'un fil pour l'accrocher successivement au Cuivre puis à l'Aluminium à la même distance du point de fixation

Mesurer la déviation de l'extrémité libre  sur le règle dans chaque cas

 

On peut répéter en choisissant une masse marquée différente et jouer sur l'ampleur de la déviation/torsion

 

Cela peut donner une première approximation. Je vous laisse règler les détails pratiques de la manip

 

Pour ma part j'en reste au pifomètre. J'approche le fil de la branche à mettre en forme, j'appuie, si la branche bouge c'est le bon diamètre




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)