Aller au contenu


Photo

Ce gingko est-il mort ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
12 réponses à ce sujet

#1 Nescafeine

Nescafeine
  • Membres
  • 19 messages
  • Pays :France
  • Département :59

Posté 10 juin 2018 - 11:59

Bonjour !

L'individu en question est plus une bouture qu'un bonsaï, alors je m'excuse si mon post est inaproprié ...

Voilà, j'ai bouturé un Gingko à bois sec le 24 mars 2018. J'ai pratiqué une bouture à l'étouffée sous bouteille plastique, avec hormones de bouturage (je suis sûre de ne pas en avoir abusé). De temps en temps, j'aérais un peu en retirant le bouchon, et la bouture se portait très bien (elle a émis des feuilles avant l'arbre mère). 

Puis, il y a presque un mois, j'ai constaté que les feuilles tombaient lorsque que je les frôlais. Depuis, elles sont toutes tombées, mais aucune trace de moisissure à la base … Le sol était plutôt sec, j'arrosais uniquement en vaporisation environ tous les 3 jours.

Au cas-où il s'agissait d'une trop grosse humidité dans le fond du pot (non percé), j'ai retiré la bouteille depuis 2 semaines, mais aucun signe de vie depuis, pas d'émission de bourgeons, et forcément pas de fleurs puisqu'il s'agit d'un gingko mâle.

Est-il mort ? Je n'ose pas gratter pour voir si il n'aurait tout simplement pas émis de racines …

Merci d'avance pour votre diagnostic ...

Miniature(s) jointe(s)

  • Gingko.JPG


#2 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 4 720 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 10 juin 2018 - 16:58

je pense que c'est cuit.

Dépotes délicatement au cas ou un bout de vert serait en train de rejeter, mais j'y crois pas beaucoup.


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#3 Nescafeine

Nescafeine
  • Membres
  • 19 messages
  • Pays :France
  • Département :59

Posté 10 juin 2018 - 17:09

Merde, je vais tenter de gratter alors, foutu pour foutu ...


Après vérification, il n'y a effectivement aucune racine. Troisième échec de bouturage de cette essence ...



#4 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 4 720 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 10 juin 2018 - 17:14

la bouture de bois sec (aouté) se fait plutôt en septembre octobre novembre.

Au printemps on privilégie la bouture verte. Dans ce cas là on coupe juste sous un nœud (on dit "talonner") dans le bois de l'année qui commence légèrement à aouter. On ne conserve que deux ou trois feuilles, et on supprime le bourgeon terminal.

 

Ta bouture à sorti des feuilles de la même façon qu'un bouton de rose fini se s'ouvrir dans un vase.

Les bourgeons éclosent c'est tout à fait normal mais ça ne veut pas dire que les racines sont sorties de la même façon. C'est le moment judicieux pour ne surtout pas la sortir de la cloche ;)


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#5 Djaws

Djaws
  • Membres
  • 341 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Brume sur Pluie
  • Zone USDA :6
  • Formation :essais/erreurs
  • Pays :France
  • Département :38

Posté 11 juin 2018 - 16:22

Bonjour,

Je crois qu'il y a des petites confusions concernant les boutures de feuillus.

Pour moi :

- bouture de bois vert ou bouture herbacée : fin du printemps quand les nouvelles pousses n'ont pas encore fait de bois (en atmosphère confinée). Chez moi idéale fin mai début juin pour les palmatum. On coupe le pointe herbacée, ainsi que les feuilles de la base pour ne laisser que 2 ou 3 feuilles en haut. Si ce sont  de grandes feuilles, on les coupe à moitié pour moins d'évaporation. puis confinement.

- bouture de bois aoûté : au milieu de l'été quand les pousses de l'année commencent à faire du bois. Charmes, ormes... La coupe se fait juste en dessous du bois qui commence à aoûter.

 - bouture de bois sec (le terme est impropre car le bois n'est pas sec du tout ! On dit ça car il n'y a plus de feuilles) : soit à l'automne si on peut protéger, ou que l'on procède par plançons en pleine terre , soit en fin d'hiver février début mars avant le démarrage directement en pot ou pleine terre. Je parle pour ma région où les hivers peuvent être rudes. On peut bouturer ainsi du gros calibre avec certaines essences puissantes (buerger par ex pour le bonsai) de plusieurs années.

 

Le talon, bois de plus d'un an, ne se justifie que rarement pour les feuillus.

 

Pour les genévriers à écailles (shimpaku, itoigawa) ça vaut le coup de tout tenter, quelle que soit la saison de taille...

 

Pour le ginkgo : pas d'expérience !


C'est en sciant que Léonard de Vinci

#6 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 4 720 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 11 juin 2018 - 18:36

j'ai effectivement résumé un peu vite, un peu mal aussi..

Merci pour les précisions.

 

pour le talon, on le fait sur géranium. Donc pas nécessairement besoin de le faire sur du vieux bois. Dans tous les cas les racines sortent mieux autour d'un bourgeon, d'un nœud.

Tailler juste sous un nœud reste un conseil valable je trouve.

Surtout que sur la feu bouture de ginkgo je vois un bourgeon à raz du sol. Si ça se trouve aucun bourgeon n'a été enterré.


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#7 lionnel

lionnel
  • Membres
  • 208 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :84
  • Zone USDA :0
  • Formation :arbophil.didier montagne, thierry font
  • Pays :france
  • Département :Paca

Posté 12 juin 2018 - 06:40

Il arrive qu’il repousse du nebari voir dessous le nebari,j’ai eu le cas mais je penses qu’il est

#8 Nescafeine

Nescafeine
  • Membres
  • 19 messages
  • Pays :France
  • Département :59

Posté 13 juin 2018 - 16:14

Merci pour vos conseils, j'en prend note pour la prochaine tentative ... L'arbre mère a émis des drageons assez vigoureux, est-ce le moment pour essayer d'en bouturer vous pensez ?



#9 Djaws

Djaws
  • Membres
  • 341 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Brume sur Pluie
  • Zone USDA :6
  • Formation :essais/erreurs
  • Pays :France
  • Département :38

Posté 13 juin 2018 - 18:06

Bonjour,

Je pense que oui, c'est la bonne période.

 

Je n'ai jamais bouturé le ginkgo mais voici comment je procède habituellement avec d'autres espèces à cette période :

Faire une bouture d'à peu près 15/20 cm coupée à un peu moins d'1 cm sous un nœud.

La partie herbacée en haut est coupée. Toutes les feuilles sont taillées sauf une paire en haut qui peut être réduite si la taille des feuilles est trop importante.

La coupe du bas est taillée en V ou fendue légèrement en 4, en maintenant écarté avec un petit gravier ou autre. Certains mettent même un grain de blé qui libère des auxines.

Tremper le bas de la bouture dans l'eau puis dans de la poudre d'hormones de bouturage et souffler dessus pour enlever l'excédent.

Faire un trou dans le substrat (vermiculite, akadama fine, terreau désinfecté etc) avec un petit bâton et y enfoncer profondément la bouture. La bouture ne doit pas sécher : donc mini-serre, bouteille en plastique coupée et retournée, serre ou ....

Si un voile blanc apparaît sur la bouture, il faut l'aérer en ventilant la serre ou en ouvrant le bouchon de la bouteille retournée.

Il faut surveiller de près et agir au bon moment mais là, c'est affaire de feeling et d'expérience !


post-4207-0-12959800-1396517468_thumb.jp

post-4207-0-10477500-1396415277_thumb.jp

 

Et voici un lien avec beaucoup de détails http://www.parlonsbo...rable-du-japon/


C'est en sciant que Léonard de Vinci

#10 Nescafeine

Nescafeine
  • Membres
  • 19 messages
  • Pays :France
  • Département :59

Posté 13 juin 2018 - 19:03

D'accord merci, en théorie je met tout cela en pratique sauf la fente en V, je ne me contentais d'une coupe en biseau ... Hâte de tester ça ^^



#11 Fimwif

Fimwif
  • Membres
  • 532 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lyon
  • Zone USDA :8a
  • Formation :Parlons Bonsaï, Esprit Bonsaï, livres de biologie et physiologie végétales
  • Pays :France
  • Département :Rhône (69)

Posté 14 juin 2018 - 08:36

Bonjour,

 

Il semblerait que le mois de juillet soit la période idéale pour la bouture de Ginkgo, bien que de bons résultats aient été obtenus en juin aussi.

Les auteurs de "The reference manual of woody plant propagation" suggèrent de faire des boutures de 10-15 cm, de les tremper dans une solution d'auxine et d'utiliser un substrat composé de tourbe de sphaigne et de perlite. Ils utilisent aussi un système de brumisation, mais pas besoin en principe si tu conserves la bouture dans un récipient clos comme le conseille Djaws. Ils constatent un enracinement en 7 à 8 semaines avec cette méthode.

 

La méthode de Djaws n'est pas très différente, elle doit pouvoir fonctionner aussi :)



#12 Nescafeine

Nescafeine
  • Membres
  • 19 messages
  • Pays :France
  • Département :59

Posté 16 juin 2018 - 17:33

J'ai pris celle de Djaws effectivement, mais je note ta référence si je suis amenée à retenter en juillet ... Merci ^^

Après la brumisation ça va être compliqué à mettre en place je pense.



#13 Djaws

Djaws
  • Membres
  • 341 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Brume sur Pluie
  • Zone USDA :6
  • Formation :essais/erreurs
  • Pays :France
  • Département :38

Posté hier, 14:52

Coupe en V ou biseau c'est la même chose. Par contre la fente c'est différent ;). Mais l'objectif sous jacent est d'exposer un maximum de cambium...

Miniature(s) jointe(s)

  • boutures.png

C'est en sciant que Léonard de Vinci


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)