Aller au contenu


Photo
- - - - -

Chronique d'un prunellier : de l'invention à la culture

Prunus spinosa Prunellier Yamadori fleurs écorce

  • Veuillez vous connecter pour répondre
64 réponses à ce sujet

#61 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 151 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 23 février 2020 - 14:26

Je l'ai laissé pressentir dans le message #52.

Je l'ai fait avant-hier.

 

En vue de la marcotte souterraine, j'ai écorcé en biais en tenant compte de l'a nouvelle inclinaison visée. Celle qui est décrite ici .

J'ai protégé préalablement la précieuse écorce avec un chiffon. Pour inciser l'épaisse écorce de ce prunelier il faut le tenir et le manipuler fermement et les "grumeaux" de l'écorce risquent de se détacher.

 

IMG_1969.JPG IMG_1970.JPG

Pas de tourniquet, mais un peu d'hormone de bouturage appliqué au pinceau.

Sur les photos ci-dessus on distingue bien l'étage de départ des racines actuelles issue  d'un pseudo-marcotage souterrain avant prélèvement.

Remarquez aussi au passage l'épaisseur de l'écorce !

 

La partie écorcée a été enrobée de sphaigne du Chili maintenue en place avec du fil à ligaturer.

Le positionnement de l'arbre dans la caisse ne s'est pas exactement déroulé comme je l'aurais souhaité. J'ai vraiment été gêné par les anciennes racines.

Mais en définitive la partie écorcée se trouve bien enfouie.

IMG_1971.JPG IMG_1973.JPG

 

Il ne reste plus qu'à attendre une année

 



#62 petitpoissondansleau

petitpoissondansleau
  • Membres
  • 2 015 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :France
  • Département :67

Posté 23 février 2020 - 16:12

Salut Richard,

pourquoi pas de tourniquet ? ça va être une tuerie ton arbre...



#63 Lee'Ow

Lee'Ow
  • Membres
  • 1 868 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :dans l'poitou
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Bonsai club Deux-Sèvres / A&G sud -ouest / FFB formation
  • Pays :France
  • Département :79

Posté 23 février 2020 - 17:33

c'est pas encore trop tot pour attaquer les marcottes ? l hiver n'étant amha loin d être fini ... 

 

il restera en serre peut être ??  là est la solution peut être .. 


BonsaÏka ou pas, il faut trouver sa voie !

:-)

#64 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 151 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 24 février 2020 - 09:06

 

pourquoi pas de tourniquet ?

Il y a deux raisons à poser un tourniquet :

1/ Étrangler. 

2/ Favoriser une distribution horizontale des nouvelles racines.

 

Dans le cas d'une marcotte souterraine on se trouve dans la situation 2/

 

Or il se fait que Prunus spinosa a une tendance au développement cellulaire impressionnant tout autour du tronc dans le haut de l'écorçage. Un genre de bourrelet cicatriciel hypertrophié qui vient manger le tourniquet jusqu'à le recouvrir fortement en quelques petits mois.

Au moment du sevrage quand on veut retirer le tourniquet on risque de blesser cette zone délicate qui est le siège des nouvelles racines.

Par ailleurs, laisser le tourniquet en place ad vitam æternam ne me satisfait pas intellectuellement.

 

c'est pas encore trop tot pour attaquer les marcottes ? l hiver n'étant amha loin d être fini ... 

 

On n'a pas le choix pour une marcotte souterraine

Les prunelliers ont commencé à être actifs. Attendre davantage pour les mettre à racines nues peut être risqué.

Opérer plus tard, au mois de Avril/ Mai par exemple, sans mettre les racines à nu n'est possible que dans de rares cas. Cela aurait été possible ici car les racines actuelles sont bien plus bas que la zone écorcée. Mais j’ai choisi de ne pas différer la marcotte : l'arbre devait être rempoté de toute manière.

J'ai toujours procédé aux marcottes souterraines en cette saison. À moins d'un -5° durant deux jours d'affilés la protection n'est pas obligatoire car la zone écorcée se trouve bien protégée au cœur du substrat.

Alors les petites gelées matinales  c'est rien du tout pour un prunellier marcotté.

Si le général hiver devait contre-attaquer sérieusement, je descendrais simplement l'arbre à la cave transitoirement.
 



#65 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 151 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 22 juin 2020 - 08:51

J'ai commencé ce matin un traitement stimulateur des racines à l'eau de saule.

Ma manière de préparer l'eau de saule :

- Branches de Salix alba de 1 à 2 cm de diamètre débarrassées des feuilles et petites branchettes

- Martelage pour éclater les branches et détacher l'écorce

- 1 seau d'eau froide + branches éclatées avec écorce

- Infusion de 2 à 3 jours

- Filtrage

- Arrosage au dessus de la rehausse uniquement, zone sous laquelle se trouve la marcotte. Un demi-litre.

 

Je compte répéter l'opération tous les 2 jours jusqu'à épuisement du liquide se trouvant dans mon seau et avant de procéder à une nouvelle récolte de saule.

La décoction va se concentrer durant ce temps.

On commence à voir  quelques bulles à la surface traduisant le début d'une fermentation.

IMG_2896.JPG IMG_2897.JPG

Pour l'instant l'arbre n'a pas fait de nouvelles pousses. On sent qu'il est tout à son affaire pour fabriquer des racines. Du moins c'est ce dont je veux bien me convaincre.

 

Un autre prunelier que je cultive actuellement reçoit le même traitement





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : Prunus spinosa, Prunellier, Yamadori, fleurs, écorce

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)