Aller au contenu


Photo
- - - - -

charbon de bois


  • Veuillez vous connecter pour répondre
21 réponses à ce sujet

#21 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 3 563 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 14 février 2018 - 14:31

Bon mais s'il est aussi inerte que vous le dites, c'est quoi la différence avec la pumice?(hormis le prix bien sure!) xD

En tous cas c'est décidé, l'année prochaine je fait des boutures de ficus dans un substrat full charbon, au moins je saurais de quoi je parle ;)

Qu'es ce qu'on est pas obligé de faire quand l'école fait pas son taff..


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#22 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 2 344 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 14 février 2018 - 14:59

Il y a beaucoup de différences

Mais pour ce qui est de la porosité les lacunes de la pierre ponce sont bien plus grandes que celles du charbon actif. Même remarque pour la pouzzolane d'ailleurs.

Autrement dit, si on s'en tient à la capacité d’héberger des micro-organismes Pumice et Pouzzolane sont tout indiqués alors que cette capacité est nulle pour le charbon actif (voir les chiffres ici ).

Mais ce qui est vrai pour les micro-organismes ne l'est pas pour les molécules ou groupements ioniques. La CEC d'un charbon actif est énorme. Seulement voilà, un charbon actif d'une porosité calibrée ne sait pas reconnaitre une "bonne" d'une "mauvaise" molécule. Pour faire simple, il adsorbe tout ce qui a le poids moléculaire correspondant à ses trous.

 

NB : pour rendre "actif" un bois calciné en milieu confiné, il faut le traiter à l'acide chlorhydrique dilué. (c'est une des méthodes). Ensuite il est lavé à l'eau distillée puis stocké sous vide.




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)