Aller au contenu


Photo
- - - - -

charbon de bois


  • Veuillez vous connecter pour répondre
21 réponses à ce sujet

#1 gandolf

gandolf
  • Membres
  • 259 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :nancy sud
  • Zone USDA :7a
  • Pays :France
  • Département :54

Posté 10 février 2018 - 23:53

Certains ,et non des moindres (O  barreau entres autres ) incorporent du  charbon de bois dans leur substrat .

Perso j'utilise un mélange pouzzo et pumice je pensait donc y ajouter du charbon qu'en pensez  vous ? 

avant que je brûle des troncs de thuya qui pourraient me servir autrement     :spb90:



#2 Onhee

Onhee
  • Membres
  • 8 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :Naka / Harrington / Internet
  • Pays :France
  • Département :77

Posté 11 février 2018 - 00:12

Hello ! Effectivement le Charbon de bois est bon pour le substrat, il fait office de filtre, stabilise le ph, et peux aussi fixer la mycorizhe (comme dans la vidéo avec vital bonsai et O. Barreau). Les japonais utilisent de la cendre de bambou, mais tout morceau de charbon fera l'affaire. N'hésite pas à récupérer les gros morceaux et évite la poudre ;) 

étant encore débutant attends bien sur un autre avis ;)

Peace


Nouveau passionné

--
Mon soundcloud : https://soundcloud.com/onhee
--
 


#3 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 5 056 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 11 février 2018 - 07:37

J'en met aussi depuis que j'ai lu l'astuce. En plus d'avoir plein de qualité, c'est assez stable, et peu cher..

En plus du pH, du filtre, et des mycorhizes, le charbon est un anti bactérien/anti fongique reconnu.

Toute les grands mères te diront de saupoudrer tes terrines de semis avec du charbon fin, ça protège du terrible pythium (fonte des semis).

 

Perso j’achète un sac que je vide dans un grand sac de croquette. Je le tape quelques fois contre un mur, Je fini d'écraser en sautant dessus, puis je tamise. C'est dégueulasse on s'en fout partout, surtout si on veut aider les morceaux à passer dans le tamis à la main! ^^


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#4 staros

staros
  • Membres
  • 781 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :0
  • Formation :L arbre en pot /bonsai club toulousain
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 11 février 2018 - 09:54

Bonjour

J ai aussi souvent entendu parlé des bien fait du charbon.
Mais ma question est .. Quel type de charbon ? Et ou en trouvé ?
Car je ne pense pas que celui qui nous sert à faire nos Barbeuc soit conseillé!!

#5 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 2 687 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 11 février 2018 - 10:05

C'est un sujet récurent et déjà souvent débattu.
Pour moi, jamais de charbon de bois ACTIF.
Pourquoi ? voir ici  et messages suivants



#6 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 5 056 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 11 février 2018 - 12:47

ba vous avez peur de trouver quoi dans le charbon de barbec? oO

Vous croyez qu'ils vont s'amuser à ajouter des trucs dedans qu'ils paieraient de leur poche? des trucs qui pourraient polluer un beef steak ?^^

Je me trompe peut être je dis pas..

En tous cas aucun soucis, des orchidées aux bonsaïs. Bien sure je n'en mets pas des masses. quelques %.

Je veux bien que se soit une "prison" à éléments, qu'il soit très fort pour retenir les éléments, mais peut être pas autant qu'une racine d'arbre qui à faim xD


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#7 Ben34

Ben34
  • Membres
  • 1 552 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :34

Posté 11 février 2018 - 13:23

J'utilise régulièrement du charbon de bois ( reste de feu ou sac du commerce ) , j'en met dans mes cuves d'eau de pluie pour éviter qu'elle tourne et qu'elle sente le croupi , quand le charbon a coulé je le récupère et je l'incorpore à mes substrats pour un apport de carbone uniquement , je ne me préoccupe pas de l’adsorption et du relargage , mais je ne travaille qu'avec de l'organique donc pour moi le problème de surdosage dû à un relargage massif ne se présente pas .



#8 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 2 687 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 11 février 2018 - 14:26

Tu cherches seulement un  apport de carbone dans le substrat ????

Mais tu en attends quoi ?

Le carbone du bois viens de l'air (CO2) et non du substrat

Miniature(s) jointe(s)

  • CycleC.JPG


#9 Ben34

Ben34
  • Membres
  • 1 552 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :34

Posté 11 février 2018 - 19:42

Je n'en attend rien de spécial si ce n'est de garder un équilibre dans le sol avec le fumier que j'incorpore , et surtout ça me permet de  le recycler , tant mieux si il apporte d'autres effets bénéfiques .



#10 gandolf

gandolf
  • Membres
  • 259 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :nancy sud
  • Zone USDA :7a
  • Pays :France
  • Département :54

Posté 11 février 2018 - 21:14

Merci pour votre aide ,

je vais donc utiliser du charbon de bois" maison" en gros morceaux  et avec parcimonie pour  les arbres que je rempote tous les ans et sur lesquels je n'utilise que de l'engrais organique . on ne peut pas être plus  précautionneux   :spb52:

 

#11 F2C

F2C
  • Membres
  • 149 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :La ferté-alais
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :Essonne

Posté 11 février 2018 - 22:05

Et sinon, est-ce que quelqu'un utilise le charbon de bambou qui va bien ? (celui à 150 000$ le sachet) ? et aurait des retours évidemment...


Fesse de crabe...pour les intimes


#12 Swarel

Swarel
  • Membres
  • 215 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :31

Posté 11 février 2018 - 23:11

Pour moi, jamais de charbon de bois ACTIF.

 

Pour Ryan Neil non plus, et qui explique pourquoi à un moment dans cette vidéo sur les substrats et le rempotage.

Ne me demandez pas quand, la vidéo dure 1h30...

 

Si je me souviens bien et si mon anglais ne me fait pas trop défaut (ça fait beaucoup de "si", les plus anglophones que moi corrigeront si besoin ;) ), il n'a pas vu de différence en en utilisant et a du mal à croire que quelques bouts de charbon dans le pot puissent nettoyer tout le pot d'éléments potentiellement pathogènes...

Pour faire court, ce n'est pas parce que les filtres au charbon sont efficaces que toutes les saloperies vont se jeter sur les 3 pauvres bouts de charbon balancés au fond du pot... L'eau d'arrosage - et tout le reste d’ailleurs - n'a aucune raison de transiter par le charbon avant d'être absorbé par les racines...

Après, je ne crois pas qu'il le déconseille, je crois me souvenir qu'il dit juste qu'il ne s'en sert pas car il n'a pas constaté de différence et qu'il considère tout simplement cela comme un mythe fondé sur une fausse croyance ou un abus de langage.

A confirmer...



#13 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 2 687 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 12 février 2018 - 11:42

Je confirme les dire de Ryan Neil

Je confirme aussi ton analyse qui est la mienne.

Il faut rajouter que si un effet existait il serait du à du charbon actif, celui qu'on utilise par exemple dans les labos.

Alors inutile de préciser que si vous prenez le charbon de bois qui reste après un feu vous avez un charbon "passif". Vous pouvez en mettre autant que vous voulez, il n'y a pas de danger. Mais c'est un peu comme si vous mettiez des bouts de plastique dans votre substrat. Ça prend juste de la place et ça ne sert à rien. 



#14 Lee'Ow

Lee'Ow
  • Membres
  • 1 119 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :dans l'poitou
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Bonsai club Deux-Sèvres / A&G sud -ouest / FFB formation
  • Pays :France
  • Département :79

Posté 12 février 2018 - 11:47

donc tu contredirai les propos d' O.Barreau ? 


BonsaÏka ou pas, il faut trouver sa voie !

:-)

#15 Gwinru

Gwinru
  • Admins
  • 8 660 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Courbevoie
  • Zone USDA :9
  • Formation :Bonsaï Club du Point du Jour + formateurs PB
  • Pays :France
  • Département :92+14

Posté 12 février 2018 - 11:52

Jamais mis de charbon de bois non plus, ni dans les substrats pour les pins, ni pour les feuillus. Je pense qu'il n'existe pas d'agent pathogène à proprement parler et que ce n'est par le charbon de bois qui, par miracle, va résoudre des problèmes de mauvaise culture. Les substrats contiennent un certain nombre de bactéries et de virus, c'est un déséquilibre du substrat ou un affaiblissement de l'arbre qui favorise l'action de telle ou telle bactérie, à mon avis.


雲をりをり
人を休むる
月見哉
Aux admirateurs de lune 
les nuages parfois
offrent une pause
 


#16 baboulet

baboulet
  • Membres
  • 1 010 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Marseille
  • Zone USDA :9a
  • Pays :France
  • Département :13

Posté 13 février 2018 - 16:25

Le charbon de bois peut être un bon allié dans les pots. Il a plusieurs fonctions notamment foncigide et rétentrice intéressantes.
Par contre attention au dosage, environ 10% je pense, concassé et tamisé.


Et oui attention au type de charbon de bois utilisé. Il est préférable d'utiliser le charbon actif plutôt que les charbons BBQ. Ces derniers sont déjà issus de bois de qualité médiocre et sont traités avec des produits favorisant la combustion.

Mais charbon actif car ils sont chargés en micro organismes permettant la vie bactérienne, microbienne du substrat.
On peut fabriquer soit même son charbon de bois, il suffit par exemple de récupérer les charbons issus d'une combustion incomplète d'une bûche ou encore de se procurer du charbon de bonne qualité. Ensuite il faut l'activer, c'est à dire le charger en micro organismes. Pour cela il y a plusieurs méthodes connues, qui sont celles de la fabrication de la pata negra portugaise.

Si l'on utilise pas de charbon activé, ça ne sera pas nocif pour l'arbre, mais il faut attendre un certain temps (grosso modo 1 mois) pour qu'il s'active de lui même dans le substrat, et ça sera 1 mois de "perdu" dans la pousse car le charbon va capter tous les éléments apportés par la fertilisation pour s'activer.


Le charbon actif étant chargé de micro organismes dits efficaces, on peut retrouver certains types de champignons bénéfiques. Et il me semble que l'adjonction d'une petite part de charbon de bois dans les substrats favoriserait le développement des mycorhizes, notamment les endomycorhizes. Mais ça pour le coup je ne peux pas te l'affirmer avec certitude. Mais il me semble que le rôle assainissant du charbon actif n'a d'impact que pour les agents pathogènes donc les mycorhizes devraient être épargnées

 

Quelques méthodes, plus ou moins pratiques pour notre pratique :

 

- La première : mélanger un charbon bio, enfin du bon charbon avec du compost. Le taux de micro organismes dans le compost est très elevé. Par contre, il faut que le compost soit mûr et stable, que le processus de décomposition soit fini pour que les éléments nutritifs et les micro organismes soient disponibles. Pour ceux qui connaissent claude et lydia bourguignon, il faut qu'il ait la texture de la graine de couscous. Personnellement j'ai fais du lombricompost et le résultat est très satisfaisant pour obtenir un bon compost. Rapport 1-1 entre le charbon et le compost. ça se fait en environ 2/3 semaines.

- Le seconde : mélanger du charbon bio, enfin du bon charbon avec du fumier. Mais là c'est plus compliqué, il faut un fumier stable qui ait au moins 1 an de stockage pour qu'il soit bien stable. Donc pas forcément réalisable à notre échelle. Mais pour ceux que ça intéresse le rapport est de 4-1 entre le charbon de bois et le fumier. Il faut entreposer le fumier sur des bandes de charbon humidifiées et recouvrir le fumier (bien enrichi en paille) de charbon de bois.

- La troisième : mélanger du charbon bio, enfin du bon charbon avec des engrais NPK. Préférer des engrais solubles dans l'eau avec une bonne diversité minérale. Au moins N,P,K et magnésium. Et ensuite avec une grande diversités de micro éléments. Tu mélanges ton engrais à de l'eau, tu rajoutes le charbon et tu laisses boire ça tranquillement pendant 2.3 jours. Cette technique est intéressante car rapide et réalisable en petites quantités. Par contre il faut maîtriser les dosages des engrais (les doses des bouteilles étant souvent fausses) et il faut gérer ensuite la vie microbienne dans le sol. En effet avec ce mode d"inoculation, les bactéries microbes sont absents des engrais. Mais peut être qu'avec un engrais organique liquide ça peut le faire.



#17 gandolf

gandolf
  • Membres
  • 259 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :nancy sud
  • Zone USDA :7a
  • Pays :France
  • Département :54

Posté 13 février 2018 - 21:31

merci  Baboulet  

les 3 méthodes que tu cite sont pour activer le charbon c'est ça?



#18 Fimwif

Fimwif
  • Membres
  • 535 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lyon
  • Zone USDA :8a
  • Formation :Parlons Bonsaï, Esprit Bonsaï, livres de biologie et physiologie végétales
  • Pays :France
  • Département :Rhône (69)

Posté 13 février 2018 - 22:10

Bonsoir,

 

Je pense qu'il n'existe pas d'agent pathogène à proprement parler [...] c'est un déséquilibre du substrat ou un affaiblissement de l'arbre qui favorise l'action de telle ou telle bactérie, à mon avis.

 

Gwinru, je ne suis pas sûr de bien comprendre ce que tu dis. Il y a quand même des micro-organismes qui sont pathogènes pour nos plantes, et d'autres non. Je suis d'accord pour dire que les méthodes de culture conditionnent la résistance face aux agents pathogènes, mais même une plante en pleine forme dans un substrat équilibré n'est pas forcément équipée pour résister à toutes les infections à mon avis.



#19 Gwinru

Gwinru
  • Admins
  • 8 660 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Courbevoie
  • Zone USDA :9
  • Formation :Bonsaï Club du Point du Jour + formateurs PB
  • Pays :France
  • Département :92+14

Posté 14 février 2018 - 08:27

Je pense que les bactéries, bonnes ou mauvaises, sont déjà présentes dans le système arbre/pot. On oublie que comme notre corps, ce sont des bactéries qui ont permis aux végétaux d'organiser la photosynthèse et d'évoluer pendant des centaines de millions d'années. Les végétaux comme le corps humain ont été colonisés par les virus et les bactéries, avec un juste profit réciproque.

 

Dans un pot, si un arbre développe des maladies, je ne pense pas qu'elles viennent par hasard dans un milieu aussi fermé. Les bactéries responsables sont déjà présentes, simplement elles seront capables de se développer du fait d'un affaiblissement des défenses immunitaires de l'arbre à cause de conditions de culture plus défavorables. Certes certaines bactéries peuvent être transportées par le vent, mais pourquoi toucheraient-elles un bonsaï plutôt qu'un autre, si ce n'est parce qu'elles ne sont plus attaquées par celles qui "défendent" les voies d'entrée du végétal?


雲をりをり
人を休むる
月見哉
Aux admirateurs de lune 
les nuages parfois
offrent une pause
 


#20 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 2 687 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 14 février 2018 - 10:30

Ensuite il faut l'activer, c'est à dire le charger en micro organismes..

Taille des pores de charbon actif : quelques nano-mètres

Épaisseur des filaments mycéliens : 10 micro-mètre environ

Taille des bactéries : 1 micro-mètre environ

 

1nano-metre = 0,001 micro-metre

 

Une bactérie est donc environ mille fois plus grande que le trou dans le quel elle est sensée se loger. Quant aux filaments mycéliens, n'en parlons pas.
Notre ami baboulet pense pouvoir ensemencer son substrat en se servant du charbon actif comme "hôtel" à micro-organismes !

Avec tout le respect que je lui dois, ce serait donc comme si on voulait faire passer un camion par un trou de serrure.

 

Mais comment peut-on en arriver là ? Notre système éducatif est au plus mal.




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)