Aller au contenu


Photo
- - - - -

Comment faisions-nous dans les années 1980 ?

substrat livre ouvrage documentation histoire 1980 naka

  • Veuillez vous connecter pour répondre
39 réponses à ce sujet

#21 Invité_Chokdee_*

Invité_Chokdee_*
  • Invités

Posté 24 novembre 2017 - 17:05

C'est un (B)bonsai. C'est peu de le dire...Mais c'est tout.

#22 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 523 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 25 novembre 2017 - 15:09

J'ai du mal à comprendre ce que tu veux dire. :-(

 

Toujours est-il qu'après 35 années de compagnie avec cet arbre, je trouve encore de petits projets pour son amélioration.

En effet depuis deux ans je me suis mis en tête de développer l'apex de manière qu'il coiffe un peu plus le sommet secondaire gauche

Par ailleurs, je vais laisser plus de développement aux branches basses à droite.

 

L'aphorisme qui dit "un bonsaï n'est jamais fini", que même des débutants de 10 ans d'expérience dans le bonsaï répètent à la cantonade, ne prend vraiment du sens que s'il est vécu.



#23 Invité_Chokdee_*

Invité_Chokdee_*
  • Invités

Posté 25 novembre 2017 - 15:43

C'est un compliment. L'aphorisme Bonsai se suffisant à lui même pour ton arbre. C'est tout.

#24 Ben34

Ben34
  • Membres
  • 1 867 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :34

Posté 25 novembre 2017 - 19:00

Encore mieux sans feuille , on apprécie la conicité des branches et la ramification , qui aura certainement droit à un petit nettoyage ce printemps j'imagine .



#25 Invité_ZENNEZ_*

Invité_ZENNEZ_*
  • Invités

Posté 29 novembre 2017 - 15:57

Je suis vieux et conservateur, je dois l'admettre. Ce sujet me donne envie de défendre le point de vue du "c'était mieux avant".

Il fallait être accrocheur, débrouillard, inventif, passionné et sacrément patient, pour aller en bibliothèque chercher des réponses dans les livres ou pour dénicher et rencontrer les spécialistes d'une discipline.

Les chercheurs en nanotechnologies, biotechnologies, sciences de l'information et sciences cognitives (NBIC), s'associent actuellement, c'est dans leur cahier des charges, pour développer à court terme la "pensée intégrale": le cerveau connecté à gougueule qui trouvera toutes les réponses à toutes les questions. Les réponses les plus convenues en tout cas.

Plus besoin d'apprendre, de comprendre ou même de réfléchir. Et certainement pas d'ouvrir un livre.

Nous y sommes déjà: parmi les moins cinquante ans, qui est capable de réciter un poème par coeur? Qui même en voit l'utilité?



#26 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 523 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 29 novembre 2017 - 23:46

ah oui ! pour être un adepte du "c'était mieux avant" tu l'es de la manière la plus magistrale. Je le dis alors que je pourrais être ton père (oui, j'étais précoce)

 

Faut pas cracher dans la soupe tout de même.

Un moteur de recherche ça aide  pas mal finalement. Encore faut-il choisir le bon et savoir s'en servir de manière à éviter polysémie, pub, hors sujet, reconnaitre la pertinence  et savoir vérifier les sources. C'est pareil que pour les bouquins

 

"...chercher des réponses dans les livres...."

Mais justement ! ce que j’essaye de montrer dans ce fil c'est que les livres de l'époque ne donnaient pas les bonnes réponses.

 

"...qui est capable de réciter un poème par coeur?..."

On m'a fait rabâcher par cœur La Fontaine, Racine et plein d'autres encore sans que j'y comprenne vraiment grand chose à l'époque. Sans parler de ces saletés de "tables" de multiplication. Apprendre par cœur c'est pour les gens de peu. Comprendre, analyser, construire un raisonnement, là d'accord.

 

"....le cerveau connecté à gougueule...."

L'homme augmenté ? Mois je suis naturellement augmenté :newsm_8:



#27 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 6 722 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 30 novembre 2017 - 06:34


Un moteur de recherche ça aide  pas mal finalement. Encore faut-il choisir le bon et savoir s'en servir de manière à éviter polysémie, pub, hors sujet, reconnaitre la pertinence  et savoir vérifier les sources. C'est pareil que pour les bouquins

 

+1!!

 Et j'ai toujours entendu chez moi; "le par coeur, c'est la science des ânes!" lol

C'est tellement plus facile de comprendre pour se rappeler, plutôt que d'apprendre ;)

 

Je remercie au passage Parlons Bonsai qui, à ce sujet, est un outils extraordinaire!


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#28 ducati

ducati
  • Membres
  • 13 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :longjumeau
  • Zone USDA :8
  • Pays :France
  • Département :91

Posté 30 novembre 2017 - 07:59

Fin des année 70, mon premier Bonsaï, un superbe orme de chine...................qui provenait d'une boutique dans Paris..il etait vieu et vraiment de forme parfaite , pas comme ces truc formés en S a la va vite

J'etais en appartement et l'orme n'a "survecu" que 3 ans.

 

Beaucoups de bouquins variés a la traduction aleatoire puis plus tard je decouvre les 3 tomes de "la connaissance du bonsai" de B.Grandjean.

Et depuis mes arbres commencent a se sentir beaucoup mieux. :spb106:

 

Avec le web, c'est bien plus facile, mais il faut faire le tri dans les differentes infos, tout n'est pas a suivre :PB300:



#29 Invité_ZENNEZ_*

Invité_ZENNEZ_*
  • Invités

Posté 30 novembre 2017 - 20:01

Internet c'est pratique quand c'est bien utilisé ou dangereux quand on s'y perd. Alors bien sûr j'exagère. Ce n'est d'ailleurs pas la bonne façon de faire quand on veut alerter.

Mais intéressez vous aux projets délirants d'un certain Elon Musk par exemple.

Ils vont bien au delà de "l'homme augmenté", Ses projets puent l'eugénisme et je crois qu'on peut dire que ce Monsieur envisage simplement de créer une nouvelle race d'humains.

Ceux qui, comme moi, pensent qu'un monde plus équilibré pourrait advenir par un rapprochement avec la nature où toutes les solutions existent déjà pour peu qu'on sache les chercher, doivent se préparer à déchanter. 

Par "par coeur", j'entends le fait d'entretenir et de cultiver sa mémoire qui est une composante de l'intelligence et du fonctionnement naturel d'un cerveau. Il ne s'agit pas de savoir réciter un texte pour épater la galerie. Et pour bien réciter un texte dans le but de le faire partager, il faut l'avoir compris. Quelle émotion transmettrait un acteur de théâtre qui n'aurait plus besoin d'apprendre son texte?

D'ailleurs, selon certaines statistiques, le QI moyen serait en baisse assez nette depuis quelques années.

 

Fin de mon coup de gueule du moment, qui vivra verra. Au moins, les années à venir seront passionnantes.

J'arrête de polluer ce sujet.



#30 jox

jox
  • Admins
  • 6 379 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :PB + EB
  • Pays :france
  • Département :8

Posté 30 novembre 2017 - 20:32

Regarde le film Idiocratie, ça te fera bien rigoler (ça part du postulat de la baisse de QI).


Ca court, ça s'agite! Et après ça s'étonne de ne pas vivre vieux.


#31 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 523 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 01 décembre 2017 - 11:03

@ZENZEN : on est bien sûr d'accord avec toi

Regarde le film Idiocratie,

Oui il est génial ce film !!!

IdiocracY

à condition de ne pas rester accroché au 1er degré, à la naïveté du décor kitch et tout ça.

J'adore le passage où les gens redécouvrent qu'il faut arroser un végétal pour qu'il pousse !



#32 Gwinru

Gwinru
  • Admins
  • 9 371 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Courbevoie
  • Zone USDA :9
  • Formation :Bonsaï Club du Point du Jour + formateurs PB
  • Pays :France
  • Département :Hauts de Seine - Calvados

Posté 01 décembre 2017 - 11:22


"...qui est capable de réciter un poème par coeur?..."

On m'a fait rabâcher par cœur La Fontaine, Racine et plein d'autres encore sans que j'y comprenne vraiment grand chose à l'époque. Sans parler de ces saletés de "tables" de multiplication. Apprendre par cœur c'est pour les gens de peu. Comprendre, analyser, construire un raisonnement, là d'accord.

 

Me souviens des coups de règles sur les doigts ou la "Jeanette" une baguette en bambou appliquée par un bon frère (des Ecoles crétiennes) sur les cuisses quand ça rentrait pas (à l'époque on était en culotte courte été comme hiver). C'était pas mieux avant....encore que j'ai appris à lire et compter, écrire sans trop de fautes et à tenir mon crayon comme il faut, pas comme un marteau, justement en répétant par coeur le B-A BA.

 

Au final, était-ce mieux ou moins bien qu'une méthode globale qui a bousillé des générations de gamins?

A mon avis, il y'a un temps pour apprendre par coeur et un temps pour réfléchir.


雲をりをり
人を休むる
月見哉
Aux admirateurs de lune 
les nuages parfois
offrent une pause
 


#33 papymandarin

papymandarin
  • Animateurs
  • 7 237 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Pays :Belgique
  • Département :bruxelles

Posté 01 décembre 2017 - 11:31

c'est clair que le cote par coeur de certaines choses (tables de multipication, orthographe..) est certes penible quand on y est, mais une fois grave c'est grave et un outil tres utile dans la vie de tout les jours

 

et pour en revenir au sujet, ce qui m'a le plus freine c'est les substrats et le manque d'infos vraiment efficace pour la culture des arbres, et le fait que les sources d'infos disponibles pouvait a la limite s'appliquer a des arbres formes mais ne donnait aucune info technique vraiment pertiennte pour "l'elevage" et la formation des arbres jeunes (comme je l'ai dit dans un autre sujet)



#34 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 523 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 02 décembre 2017 - 14:09

Effectivement, concernant les substrats, les compositions préconisées étaient tout sauf drainantes. Mais sur ce point précis on ne peut pas trop en vouloir aux auteurs de l'époque. Tout le monde faisait pareil.

Mais l'absence du mot Akadama est tout de même étrange. Cela signifie t il qu'au Japon cette argile a commencé à être utilisée seulement après les années 1990 ?

Ce que tu dis concernant la construction des arbres jeunes est particulièrement vrai. Dans les quelques ouvrages de années 1980 on listait et décrivait l'ensemble des techniques de culture (voir le sommaire du bouquin dans le 1er message) : Taille rempotage, hivernage etc.. .

Mais cela est très insuffisant pour le débutant. Quid de faire tirer un branche ? Quid de la formation d'un nouvel apex ? Quid de l'obtention d'un bon nebari ?

Les morceaux du puzzle étaient là. Ils étaient parfois sommaires, souvent incomplets, mais en aucun cas on nous guidait dans l'assemblage des morceaux d'info pour un objectif donné.



#35 Gwinru

Gwinru
  • Admins
  • 9 371 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Courbevoie
  • Zone USDA :9
  • Formation :Bonsaï Club du Point du Jour + formateurs PB
  • Pays :France
  • Département :Hauts de Seine - Calvados

Posté 02 décembre 2017 - 14:30

La diffusion des infos a commencé dans les années 90 avec les premiers France Bonsaï dirigés par Michel Sacal. Il y'avait déjà d'excellents articles traduits du japonais (Kindai Bonsaï). Je pense que les Japonais utilisaient déjà l'akadama depuis plusieurs années. D'autres revues : Passion Bonsaï et Bonsaï création ont aussi amené l'akadama sur le terrain, souvent mélangé au kiryu pour les pins notamment, ringardisant le bouquin de Samson pour les questions de culture, même si personnellement j'ai continué longtemps à le potasser, grâce à la diversité des espèces présentées. Mais c'est vrai que ça restait confidentiel.

 

De 95 à 2000 en gros, je me souviens que Charlane à Paris diffusait déjà de l'akadama, du kiryu et de la kazuma. Ça restait cher et contradictoire face au contenu des livres où les substrats devaient approcher du composé "naturel" des arbres dans leur environnement: terreau, terre de jardin, sable, tourbe blonde.


雲をりをり
人を休むる
月見哉
Aux admirateurs de lune 
les nuages parfois
offrent une pause
 


#36 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 523 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 02 décembre 2017 - 14:47

Merci Gwinru pour cet historique .

J'en conclue que l'Akadama n'est pas un substrat historique ou traditionnel de la culture du Bonsaï au Japon. Je m'en doutais un peu, mais avoir confirmation c'est toujours mieux.

Pour ma part j'ai du acheter mon premier sac d'Akadama dans la première moitié des années 2000. C'était plus par curiosité qu'en vue d'un usage privilégiant le drainant.

J'y ai vu très vite un moyen pour éviter la récolte et le séchage fastidieux d'une argile qui était de toute manière médiocre.



#37 aristide

aristide
  • Membres
  • 1 141 messages

Posté 02 décembre 2017 - 17:52

"j'en conclue que l'akadama n'est pas un substrat historique..." whaaat?



#38 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 523 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 02 décembre 2017 - 18:24

Ben c'est du bon français :-)

Une chose ou un fait est historique quand il-elle a joué un rôle important dans le passé. Le contraire de substrat historique serait substrat récent ou contemporain

L'invention de l'agriculture est historique

La bataille de Waterloo est historique dans la passé français ou européen. Ca fait partie de l'histoire du 19eme

 

C'est pour cela que j'ai écrit "historique ou traditionnel"

L'Akadama n'est que d'un usage récent, donc pas "historique" ni traditionnel

 

Je ne comprends pas qu'on ne comprenne pas



#39 A.N.T.O.N.I.N

A.N.T.O.N.I.N
  • Membres
  • 1 093 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Condom
  • Zone USDA :8
  • Formation :Autodidacte (bah ouais j'ai la science inffuse)
  • Pays :France
  • Département :Gers (32)

Posté 08 décembre 2017 - 18:55

Pour ZENZEN, j'ai appris presque tout du bonsaï grâce à Internet, et je connais 80% des chansons de Renaud par coeur. Le tout est de prendre conscience de ce que l'on fait. Ou plutôt de la façon dont on vit.


"Comme quoi il n'est qu'une clef pour accéder au savoir, et c'est le désir."

                                                                                                          

                                                                                                                 Amélie Nothomb


#40 lanig

lanig
  • Membres
  • 3 614 messages
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 08 décembre 2017 - 21:29


L'Akadama n'est que d'un usage récent, donc pas "historique" ni traditionnel

Bin vu que le bonsai dans la forme a connu son apogée dans les années 70-80 au Japon est une pratique récente, rien n'y est « traditionnel » ou « historique ».

Quant à l'akadama, au Japon, c'est vraiment comme le terreau chez nous, ça se trouve dans toutes les jardineries et plein de Japonais cultivent leurs fleurs ou leurs plantes potagères en pot dedans.


OT2 Logiciel libre pour la gestion de votre collection de bonsai. La version 1.1 est sortie.



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : substrat, livre, ouvrage, documentation, histoire, 1980, naka

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)