Aller au contenu


Photo
- - - - -

Pin Sylvestre


  • Veuillez vous connecter pour répondre
16 réponses à ce sujet

#1 petitpoissondansleau

petitpoissondansleau
  • Membres
  • 420 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :France
  • Département :67

Posté 10 septembre 2017 - 20:19

Salut à tous,

 

petite question concernant un Pin Sylvestre que je viens d'acquérir auprès d'un pro du Yamadori, en Isère. Sur certaines branche, le bout des aiguille s'éclaircis, et je voulais avoir vos avis. Trop d'eau ? Pas assez ? Le changement de climat ? C'est clair que dans sa région d'origine, c'est soleil à fond, vent... et on va dire que par chez moi, c'est un peu plus frisquet et humide. Merci d'avance ! 

20170910_172112.jpg



#2 petitpoissondansleau

petitpoissondansleau
  • Membres
  • 420 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :France
  • Département :67

Posté 12 septembre 2017 - 05:21

Personne n'a jamais observé un phénomène de ce type ?

#3 Gwinru

Gwinru
  • Admins
  • 7 999 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Courbevoie
  • Zone USDA :9
  • Formation :Bonsaï Club du Point du Jour + formateurs PB
  • Pays :France
  • Département :92

Posté 12 septembre 2017 - 07:20

Si, en général c'est un substrat trop rétenteur qui est à l'origine de bouts d'aiguilles plus clair. Je remarque que les aiguilles de l'année sont aussi plus longues que celles des années précédentes, ce qui peut indiquer un compactage du substrat sous la motte racinaire. Je pense qu'il faudra rempoter ton arbre au printemps prochain, car l'arbre n'a peut-être été rempoté qu'un fois depuis son prélèvement et comporter encore une partie du substrat d'origine

Ce sont des hypothèses bien sûr, mais le rempotage me parait indispensable


雲をりをり
人を休むる
月見哉
Aux admirateurs de lune 
les nuages parfois
offrent une pause
 


#4 jussdo

jussdo
  • Membres
  • 397 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8b
  • Formation :http://www.bonsai-club-blesois.fr/
  • Pays :France
  • Département :41

Posté 12 septembre 2017 - 11:24

désolé de immiscer dans le sujet, je viens d'acquérir un pin sylvestre également et les aiguille de l'année sont bien plus longue tous pareil. Je pensais a coupé les pousse de l'année pour revenir en arrière,   est ce trop trad ? inutile ? ...



#5 Le Sabi

Le Sabi
  • Rédacteurs
  • 2 109 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Le Wabi et le Sabi / bonsaï club toulousain
  • Pays :France
  • Département :31

Posté 12 septembre 2017 - 13:41

Jussdo, ce n'est pas la façon de travailler le pin en bonsai. Si tu coupes les pousses de l'année, tu vas tuer ton arbre.
Renseigne toi sur la culture des pins avant de faire quoi que ce soit et apprends à connaître TON arbre, observe le.
On ne taille pas un arbre en mauvaise santé et on ne travaille pas un arbre que l'on vient d'acquérir et que l'on ne connaît pas.
Ce sont des règles de base pour réussir.
Salutations
Le Sabi
"Contemplez la nature et laissez-la vous guider!"

https://www.facebook...clubtoulousain/

https://youtu.be/yuviDkV8IVY

#6 jox

jox
  • Admins
  • 5 080 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :PB + EB
  • Pays :france
  • Département :8

Posté 12 septembre 2017 - 13:55

 

Si tu coupes les pousses de l'année, tu vas tuer ton arbre

 

Un peu rapide comme affirmation générale Le Sabi, non ?

C'est probablement trop tard pour le faire, mais c'est ce que font certains avec succès sans tuer leurs arbres (mais courant juillet il me semble).


Ca court, ça s'agite! Et après ça s'étonne de ne pas vivre vieux.


#7 Le Sabi

Le Sabi
  • Rédacteurs
  • 2 109 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Le Wabi et le Sabi / bonsaï club toulousain
  • Pays :France
  • Département :31

Posté 12 septembre 2017 - 14:11

Je ne prendrai pas le risque Jox
J'ai été un peu catégorique mais je voyais notre ami ciseaux à la main (si je peux éviter des drames).
Effectivement technique possible en UK fin août (donc en France plutôt fin Juillet).
Ça peut faire revenir en arrière les sylvestres forts et en bonne santé (peut être à appliquer sur les parties trop longues uniquement et non pas tout l'arbre).
http://bonsai4me.com... Pruning 2.html
"Contemplez la nature et laissez-la vous guider!"

https://www.facebook...clubtoulousain/

https://youtu.be/yuviDkV8IVY

#8 jox

jox
  • Admins
  • 5 080 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :PB + EB
  • Pays :france
  • Département :8

Posté 12 septembre 2017 - 14:13

Ok, mais dire que couper les pousses de l'année d'un sylvestre va le tuer (sans préciser la période et l'état de l'arbre) est exagéré je trouve. C'est ce que je souhaitais préciser pour les futurs lecteurs qui retiendraient cette phrase hors contexte.

 

Sauf que, mea culpa, tu as bien dit "Si tu coupes les pousses de l'année, tu vas tuer TON arbre".

Et pi j'y comprends pas grand-chose aux pins, alors je vais retourner jouer aux billes et laisser les grands causer entre eux. ;)


Ca court, ça s'agite! Et après ça s'étonne de ne pas vivre vieux.


#9 lanig

lanig
  • Membres
  • 3 123 messages
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 12 septembre 2017 - 17:35

Jussdo, ce n'est pas la façon de travailler le pin en bonsai. Si tu coupes les pousses de l'année, tu vas tuer ton arbre.C'est

C'est marrant, c'est ce que je fais chaque année sur pins noirs et rouges du Japon et mes sylvestres. Heureusement qu'ils ne tiennent pas compte de ton avis péremptoire.


OT2 Logiciel libre pour la gestion de votre collection de bonsai. La version 1.1 est sortie.

#10 petitpoissondansleau

petitpoissondansleau
  • Membres
  • 420 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :France
  • Département :67

Posté 12 septembre 2017 - 18:09

Merci pour vos avis. Son preleveur m'a dit que l'arbre a ete prélevé il y a deux ans et n'a jamais été remporté. On voit bien que la motte d'origine est encore là. Il m'a conseillé de le laisser s'acclimater 1 an avant de rempoter, mais vu les symptômes je crois aussi qu'un rempotage s'impose au printemps. Sans réduction de racine, mais histoire de maîtriser le substrat. Merci beaucoup pour votre aide. Concernant la coupe des pousses de l'année je n'ai pas d'expérience mais un membre du club m'a indiqué procéder ainsi, sur des arbres ayant bien repris et puissants. Et qu'il obtient un bourgeonnement arrière plutôt conséquent.

#11 jussdo

jussdo
  • Membres
  • 397 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8b
  • Formation :http://www.bonsai-club-blesois.fr/
  • Pays :France
  • Département :41

Posté 12 septembre 2017 - 19:25

merci a vous également, c'est un bel arbre qui est en forme, je ne compte pas y toucher trop vite

 

les ciseaux sont bien ranger, même un rempotage me parai pré-maturer

 

je me questionnai juste s 'il était encore possible d'intervenir ou pas, il y a un tel décalage entre les aiguilles de l'année et les anciennes

 



#12 Gwinru

Gwinru
  • Admins
  • 7 999 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Courbevoie
  • Zone USDA :9
  • Formation :Bonsaï Club du Point du Jour + formateurs PB
  • Pays :France
  • Département :92

Posté 12 septembre 2017 - 19:31

Couper les pousses de l'année (mekiri) c'est une technique valable....mais avec un gros bémol. Il faut savoir pourquoi on le fait et à quel moment. C'est comme une défoliation sur un feuillus. Le faire pour le faire n'a aucun intérêt.

 

S'agissant d'un pin, il faut être encore plus mesuré. Avoir d'abord un pin vigoureux, bien reconnaître les signes qui permettent de vérifier sa vigueur et avoir un objectif de formation de l'arbre. Sans véritable projet, je pense qu'il est inutile de pratiquer un mekiri. Sans bien connaître son arbre, sans qu'il soit acclimaté depuis au moins 1 ou 2 ans, c'est très risqué. D'autant qu'un pin bien vigoureux rebourgeonne en arrière de lui-même. Un désaiguillage peut suffire à faire apparaitre un bourgeonnement.

 

Bref, le mekiri c'est une technique intermédiaire, à mon avis, à pratiquer quand l'arbre a déjà subi une 1ère mise en forme: suppression des branches faibles et inutiles, ligature de toutes les branches et rameaux.

 

Par exemple, si j'achète un pin prélevé, rempotage après 1 année d'acclimatation, ou au printemps suivant si c'est urgent. L'année du rempotage soit l'année N, 1ère mise en forme année N+1 (printemps) puis déligature (hiver) en fin d'année N+1/début année N+2, mekiri dans l'année N+2 (juillet ou août) selon le projet défini préalablement, selon l'état sanitaire de l'arbre et si nécessité.

 

@petitpoissondansleau : engraisse bien ton arbre dès maintenant avec un apport de glucose anhydre en foliaire histoire de le renforcer pour l'hiver et en prévision d'un rempotage. Tu pourras rempoter sans presque toucher aux racines mais en supprimant l'ancien substrat datant du prélèvement.

 

@jussdo la taille des aiguilles n'a pas d'importance, les rempotages successifs, les travaux de mise en forme, la mise en pot définitif contribueront à réduire les aiguilles

 

Les travaux sur un pin c'est au minimum 5 ans avant de lui donner la maturité nécessaire


雲をりをり
人を休むる
月見哉
Aux admirateurs de lune 
les nuages parfois
offrent une pause
 


#13 lanig

lanig
  • Membres
  • 3 123 messages
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 12 septembre 2017 - 19:42

Sans véritable projet, je pense qu'il est inutile de pratiquer un mekiri.

 

Bien au contraire : le mekiri permet d'avoir un bourgeonnement arrière et donc de maintenir les masses vertes à distance constante, voire légèrement plus faible, du tronc. C'est donc une excellente pratique quand on a pas de projet dans l'immédiat pour un arbre et que l'on ne veut pas prendre le risque de se retrouver avec les masses vertes loin du tronc.


OT2 Logiciel libre pour la gestion de votre collection de bonsai. La version 1.1 est sortie.

#14 jussdo

jussdo
  • Membres
  • 397 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8b
  • Formation :http://www.bonsai-club-blesois.fr/
  • Pays :France
  • Département :41

Posté 12 septembre 2017 - 19:49

le projet est là, presque évident, l'arbre est en pot depuis dix ans, il est bien compact

 

ces pousses sont longues et j'ai repéré des départs a leur bases d'ou mon questionnement

 

un dés-aiguillage au printemps ?



#15 Gwinru

Gwinru
  • Admins
  • 7 999 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Courbevoie
  • Zone USDA :9
  • Formation :Bonsaï Club du Point du Jour + formateurs PB
  • Pays :France
  • Département :92

Posté 12 septembre 2017 - 19:59

Bien au contraire : le mekiri permet d'avoir un bourgeonnement arrière et donc de maintenir les masses vertes à distance constante, voire légèrement plus faible, du tronc. C'est donc une excellente pratique quand on a pas de projet dans l'immédiat pour un arbre et que l'on ne veut pas prendre le risque de se retrouver avec les masses vertes loin du tronc.

Oui mais la différence c'est que tu cultives tes arbres depuis le semi. Je conçois tout à fait qu'un mekiri te permette de conserver tes pins compacts.

 

L'arbre de petitpoissondansleau est un prélèvement avec une végétation plus disparate et une végétation plus éloignée du tronc...enfin je suppose. Mais s'il n'y a pas de projet de mise en forme de l'arbre, pratiquer un mekiri peut certes faire apparaître un bourgeonnement arrière  qui sera inutile sur des branches qui seront supprimées lors de la réalisation de la mise en forme. Avec l'inconvénient d'avoir des bourgeons ou des jeunes pousses très gênantes lorsqu'il faudra ligaturer. Arracher un bourgeon est très fréquent quand on entortille un rameau. D'où, je pense, la nécessité de d'abord faire une première mise en forme avec un projet bien défini, avant de pratiquer un mekiri....si celui-ci s'avère indispensable.


雲をりをり
人を休むる
月見哉
Aux admirateurs de lune 
les nuages parfois
offrent une pause
 


#16 petitpoissondansleau

petitpoissondansleau
  • Membres
  • 420 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :France
  • Département :67

Posté 12 septembre 2017 - 23:02

Décidemment j'en apprends beaucoup avec vous et vous echanges sont passionnants. Je voulais juste preciser que dans le cas de cet arbre il s'agit simplment de le mettre dans des bonne conditions de culture suite aux symptômes constaté, a savoir cet éclaircissement du bout de certaines aiguilles. Cet arbre je l'ai acheté justement parce qu'il a naturellement une magnifique végétation très compacte, contrairement a mes propres prélèvements qui eux necessiteront du compactage et du bourgeonnement arrière... Celui ci je veeux surtout éviter que ses racines pourrissent...

#17 Gwinru

Gwinru
  • Admins
  • 7 999 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Courbevoie
  • Zone USDA :9
  • Formation :Bonsaï Club du Point du Jour + formateurs PB
  • Pays :France
  • Département :92

Posté 13 septembre 2017 - 06:34

S'il est dans un pot en plastique n'hésite pas à pratiquer des trous supplémentaires avec une mèche bois de 14 ou 16mm, à la base du pot en périphérie et dans le fond du pot. Une bonne aération du substrat c'est important pour les pins


雲をりをり
人を休むる
月見哉
Aux admirateurs de lune 
les nuages parfois
offrent une pause
 



0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)