Aller au contenu


Photo
- - - - -

Petite histoire de Charme : Yamadori & Culture

Carpinus betulus Yamadori Culture outils taille

  • Veuillez vous connecter pour répondre
128 réponses à ce sujet

#1 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 2 102 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 07 mars 2017 - 11:51

Épisode 1 : Mars 2014

Un prélèvement particulièrement difficile pour ce Carpinus betulus car sous les 10-20cm de terre argilo-calcaire on tombe sur des gros cailloux bien imbriqués, enchâssés les un dans les autres. Nécessité de travailler au pied de biche en utilisant son extrémité rectiligne et aplati qu'on fait pivoter légèrement à chaque impact pour désolidariser les cailloux et les retirer un à un. Particulièrement pénible. La pioche est inefficace dans un tel cas et …. bien plus encombrante et plus lourde dans le sac à dos.

piedDeBiche.jpg

Après avoir creusé un fossé de cernage de ~40cm de profondeur on creuse en biais en se rapprochant du tronc. Cette entame sous la motte permet de palper la racine pivot. On ne dira jamais assez à quel point nos doigts sont nos meilleurs yeux pour évaluer la situation quand il s'agit des racines.

Dans ce cas il s'agissait surtout de donner prise au louchet pour soulever l'arbre, le point d'appui étant le bord opposé du fossé.

Yama1.jpg

Pour cet arbre il a fallu créer cet aménagement en 3 points sur la circonférence du fossé.

Un peu plus que deux heures pour dégager l'arbre. Mais quand on en arrive là, ce n'est pas encore fini. La voiture se trouve à bien 3km du lieu de prélèvement. Pas question de porter la bête avec sa motte bien humide. Il faut donc laisser l'arbre emmailloté sur place, retourner à la voiture, déposer le louchet et prendre le diable pliable. Retour vers l'arbre : +3km. Arrimer l'arbre à l'engin et revenir vers la bagnole : +3km. Deux aller-retour de 3km ça fait une promenade de 12 bornes tout ça avec des genoux en compote parce que vous vous étiez prosterné pieusement devant l'arbre, maintes fois, pour le supplier à lâcher prise.
 

La même journée, arrivé à la maison, ça continue :

  • Suppression de la terre d'origine

  • Légère taille de branches secondaires

  • Sciage partiel de la racine verticale (pivot).

  • Racines radiales en nombre, taillées pour adapter l'arbre à la caisse

  • substrat : 2xPumice - 1xAkadama

  • Haubanage de sécurisation (2x)

  • Agrosil

IMG_0691.jpg IMG_0694.jpg IMG_0695.jpg

Mise en caisse de culture Longueur : 31cm - largeur : 24,5cm - Hauteur : 17cm

IMG_0697.jpg

On notera la grosse racine qui part au dessus du nebari. Je la conserve en attendant la bonne reprise de l'arbre.

IMG_0693.jpg

En Août 2014, l'arbre avait bien repris.

IMG_2023.jpg

Le projet à ce stade : arriver à un arbre dont la hauteur est la moitié de ce qu'elle est en cette fin d'année 2014.

L'objectif pour 2015

  • Élimination la racine aérienne,

  • Réduction la longueur des racines-tuyau

  • Éventuellement , diminution de la hauteur du pivot.

  • Commencer à abaisser la cime.

Durant les années 2014-2015 (et même 2016) je me suis souvent posé la question de la pertinence de ce prélèvement. Le jeu en valait-il la chandelle ? L'arbre possédait quelques ressources, mais est ce que je ne tablais pas trop sur ce qu'il allait me proposer ?

 

La suite dans "Episode 2 : Mars 2015"



#2 fraid

fraid
  • Membres
  • 226 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8a
  • Pays :france
  • Département :rhone

Posté 07 mars 2017 - 12:58

Salut Bonsaiphil.

Au delà de la question, "cet arbre en valait-il la peine?", ce fut visiblement une très belle journée et tu m'as fait envie! Donc..., il en valait la peine.

Et puis je trouve sa ligne de structure agréable, il me parle et j'aurai pu le prélever aussi, tu as une esquisse de ton projet?

Par contre, ce qui aurait pu me freiner, c'est la répartition des racines de surfaces. Avant de prélever, j’essaie si possible de découvrir un max le nébari en grattant autour de la base du candidat.

Bref..., concernant tes interventions, j'aurai bien aimé voir le travail  de tailles effectué sur le racinaire pour l'adapter à la caisse de culture. As-tu des photos?

J'attends la suite... :spb95:



#3 A.N.T.O.N.I.N

A.N.T.O.N.I.N
  • Membres
  • 766 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Condom
  • Zone USDA :8
  • Formation :Autodidacte (bah ouais j'ai la science inffuse)
  • Pays :France
  • Département :Gers (32)

Posté 07 mars 2017 - 18:34

Si tu n'as pas abattu la moitié de la forêt pour y accéder, si tu n'a pas été obligé de te vider une caisse de 12 bouteilles de pinard en une matinée pour faire de la place à l'arbre, si tu n'as pas sauvagement assassiné le proprio du terrain à coups de pied de biche en utilisant son extrémité rectiligne, si tu n'as pas été obligé de passer une frontière pour aller le chercher, et enfin, si par la suite tu n'as pas été hospitalisé pour t'être plié la colonne vertébrale à 110 degrés, alors ça en valait la peine.

 

 

Merci pour ce documentaire détaillé.



#4 jeanfran

jeanfran
  • Membres
  • 1 460 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Ouest
  • Zone USDA :8a
  • Formation :livres>JC< net, "lotodidacte"
  • Pays :France
  • Département :85

Posté 07 mars 2017 - 19:15

avec mon regard objectif sur ce prélèvement   ^_^   je rejoins   A.N.T.O.N.I.N  !  ;)


on n'acquière pas la sagesse en trempant  2 doigts dans l'eau bénite ... juste le dimanche :PB234:  St  J-François ....assis en Vendée


#5 lolo68

lolo68
  • Membres
  • 1 596 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :mulhouse
  • Pays :france
  • Département :68

Posté 07 mars 2017 - 19:25

Hummm
ton récit me rappel étrangement certaines de mes sorties Vosgienne.
Belle histoire...

#6 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 2 102 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 07 mars 2017 - 20:40

@fraid :

Les seules images post prélèvement des racines je les ai publiées. Ceci dit et concernant la réduction des racines tuyau il y a uniquement une décision à prendre quand elles sont un peu plus longues que les dimensions de la caisse à 6 bouteilles. Alors deux cas se présentent :

- Les racines-tuyau ne portent pas de toupet racinaire à leur extrémité : je coupe pour adapter à la caisse à 6 bouteilles.

- Je juge que le volume racinaire prélevé est un peu juste et que les racines-tuyau portent une touffe racinaire à leur extrémité, qu'il ne faut rien couper de ce que j'ai pu ramener à la maison : je choisis une caisse de pinard à 12 bouteilles

 

Pour ce charme on se trouvait dans la première situation.

 

@ANTONIN :

"….si tu n'a pas été obligé de te vider une caisse de 12 bouteilles de pinard en une matinée …"

Non. Seulement une caisse de 6 bouteilles comme expliqué ci-dessus !

D'ailleurs j'ai toujours quelques caisses vides (6 bout. ET 12 bout.) d'avance au début du printemps. Qu'est ce que tu veux faire d'autres durant les longues soirées d'hiver que de fabriquer de la bonne hémoglobine à l'aide de la divine bouteille de Bordeaux  ?

 

"...si tu n'as pas sauvagement assassiné le proprio du terrain …" : j'ai fais connaissance avec LA propriétaire. Je n'en dirai pas plus de la délicieuse évolution de nos rapports. Mais tu sais bien qu'il faut parfois faire valoir des arguments irrésistibles.



#7 ZENZEN

ZENZEN
  • Membres
  • 93 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :FRANCE
  • Département :57

Posté 07 mars 2017 - 20:48

J'adore cette histoire: sex & drugs & rock'n roll!



#8 manumidam

manumidam
  • Membres
  • 4 311 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Formation :Mon jardin, M. Akanuma (Académie Bonsai)
  • Pays :France
  • Département :Lot (46)

Posté 08 mars 2017 - 12:19

Durant les années 2014-2015 (et même 2016) je me suis souvent posé la question de la pertinence de ce prélèvement. Le jeu en valait-il la chandelle ? L'arbre possédait quelques ressources, mais est ce que je ne tablais pas trop sur ce qu'il allait me proposer ?

 

Difficile de de se prononcer sur la pertinence d'un prélèvement d'un tiers, c'est une notion somme toute assez relative.

 

donc je vais détourner un peu de l'interrogation initiale et me poser la question suivante:

aurais-je prélevé cet arbre?

il y a quelques années, surement... maintenant, je ne pense pas...

 

certes (d'après ce que je peux voir en photo) cet arbre a des qualités lui permettant d'aboutir à un résultat sympa. il a un racinaire correct, un mouvement agréable, une conicité pas inexistante, mais, de par sa forme et de par son espèce, n'a rien d'exceptionnel.

je m'occupe déjà de suffisamment de charmes communs pour ne pas sélectionner un tel candidat (sans parler du fait que la place disponible dans mon jardin n'est pas illimitée).

 

par contre un arbre d'aspect similaire mais d'une espèce différente (aubépine, orme, cornouiller ou ste lucie par exemple) aurait surement attiré mon attention.

 

 

toi tu as décidé de le prélever, c'est qu'il a suscité un intérêt.

du coup il me tarde de voir comment tu l'as fait évoluer.



#9 bao

bao
  • Membres
  • 583 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :sur le tas ,les livres et encore les livres
  • Pays :france
  • Département :76

Posté 08 mars 2017 - 12:39

NB : pour retirer les cailloux au lieu du pied de biche je me sert d'un tournevis bien plus léger

#10 Ben34

Ben34
  • Membres
  • 982 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :34

Posté 08 mars 2017 - 13:15

Comme Bao , je travail les 3/4 du temps au gros tournevis plat ( petite pioche à une main , sécateur , scie ) , c'est très efficace , mais pour les gros cailloux / rochets obligé de sortir le pied de biche .



#11 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 2 102 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 08 mars 2017 - 14:26

Le tourne-vis : Je n'y avais pas pensé et c'est une piste intéressante.

Mais quand les cailloux sont bien scellés les un avec les autres ça risque d'être juste. Le pieds de biche est plus lourd à porter, c'est sur. En revanche il permet un travail plus musclé.

1/ Sa masse permet de le projeter contre la pierraille, de l'infiltrer entre deux roches.

2/ Ensuite la partie recourbée permet un mouvement de rotation assez efficace pour désolidariser les deux  cailloux.

Tout cela le tourne vis peut le faire aussi mais avec moins de puissance.

Résultat des courses, je sens que la prochaine fois en plus du pieds de biche je porterai aussi un bon tournevis. Bonjour l'allègement :-)



#12 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 2 102 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 09 mars 2017 - 08:46

Épisode 2 : Mars 2015

 

Rempotage après une année de culture. On a peur de rien.

Première observation : Excellent développement des racines. On est content.

IMG_2989.JPG

1/ Réduction de la racine pivot qui avait formé un très joli cal. Trois racines partaient de la portion supprimée (à droite dans la 2eme image ci contre). Je gagne un bon centimètre. On est radin

IMG_2990.JPG IMG_2991.JPG

2/ Suppression de la grosse racine aérienne qui partait au dessus du nebari. Masticage. La cicatrice est importante mais relativement dissimulée. On est fourbe.

IMG_2994.JPG

 

3/ Sciage du sommet de l'arbre en conservant un moignon qui permettra de fixer un hauban pour tirer à la verticale une branche sous-jacente et créer un nouvel apex. On est prévoyant.

coupe2015.jpg

Tous les objectifs que je m'étais fixés sont atteints, chose assez rare pour être mentionnée. On est fier.

 

L'arbre est placé à nouveau en caisse de culture mais avec un peu moins de substrat et à un niveau un peu plus bas dans la caisse.

IMG_2995.JPG

 

L'arbre en Aout 2015

IMG_4075.JPG IMG_4076.JPG

 

Ces interventions éclaircissent-elles mon projet ?

 

La suite dans "Episode 3 : Février 2016"



#13 jox

jox
  • Admins
  • 4 999 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :PB + EB
  • Pays :france
  • Département :8

Posté 09 mars 2017 - 10:42

 

On a peur de rien.

On est content.

On est radin.

On est fourbe.

On est prévoyant.

On est fier.

La suite dans "Episode 3 : Février 2016"

 

On attend.

Ca tombe bien, on est patient.


Ca court, ça s'agite! Et après ça s'étonne de ne pas vivre vieux.


#14 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 2 102 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 09 mars 2017 - 11:54

"On attend". Oui mais quoi ?

Parce qu'en voyant l'arbre aujourd'hui, on pourrait aussi dire "On attend" la suite. Avec les bonsaïs on n'a jamais fini d'attendre.

Le but est-il uniquement de voir l'arbre au présent ? Ce n'est sans doute pas le plus intéressant.

 

Pourquoi est ce que je présente une "Petite histoire de..." : (voir aussi "Petite histoire de chêne")

Condenser 4 années de culture en une semaine de messages c'est bien plus excitant que le temps réel.

L'objectif est qu'à chaque étape (épisode) les membres de PB donnent leur avis, leurs idées leurs points de vue sur ce qu'aurait pu être leurs choix à eux.

Je peux par ce biais voir à quel point je suis passé à coté de choses essentielles et en prendre de la graine pour la prochaine fois.

Je poste d'abord pour moi. Au fond, tout le monde fait ainsi. Le partage sur un forum est une illusion. On confond partager et informer.



#15 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 2 566 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 09 mars 2017 - 12:38

battu par les vents?


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#16 fraid

fraid
  • Membres
  • 226 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8a
  • Pays :france
  • Département :rhone

Posté 09 mars 2017 - 13:06

C'est très intéressant!

Étant jeune padawan et encore inexpérimenté (très peu de recul sur mes activités), c'est le genre de topic que j'aime lire.

En l'espace d'une année le racinaire s'est sacrément développé, bravo, et c'est très méthodique...

Concernant ton projet, ces dernières interventions en disent un peu plus sur l’évolution de ton arbre...



#17 ZENZEN

ZENZEN
  • Membres
  • 93 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :FRANCE
  • Département :57

Posté 09 mars 2017 - 13:36

Quid du développement des branches basses, puisque la règle et la logique veulent qu'elles soient de plus en plus fines? Là, ce n'est pas le cas.

Quand est-ce prévu, si ça l'est et si c'est un problème à régler en urgence?



#18 MahôtsukaiNoDeshi

MahôtsukaiNoDeshi
  • Membres
  • 491 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :La clusaz
  • Zone USDA :5
  • Pays :france
  • Département :haute-savoie

Posté 09 mars 2017 - 14:05

Jolie évolution du racinaire en peu de temps, pour la partie aérienne j'ai du mal à voir ou tu veux aller...
La suite😁
Un imbécile qui marche va plus loin qu'un intellectuel assis.

#19 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 2 102 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 09 mars 2017 - 17:12

"battu par les vents? " (boots19)

Cela a du sens. On voit en effet que les branches principales de l'arbre ne se situent que d'un coté. Si cette idée ma effleurée à l'époque je l'ai très vite rejetée. Bizarre, non ? Mais cela s'explique.

Il y a des formes canoniques qui engendrent chez moi quelques appréhensions. La forme balai ou celle battue par le vent en sont, pour des raisons différentes d'ailleurs.

Je ne vis pas dans un environnement où on trouve facilement des arbres formés par le vent. On en croise certainement, et en particulier le hêtre, sur les crêtes vosgiennes. Mais ici on est loin du spectacle qui s'offrent aux yeux de nos bretons du bord de mer. Autrement dit ce ne m'est pas une forme familière dont je serais pétri . Je suis persuadé que les arbres qui nous entourent chacun dans nos régions respectives influencent nos choix en matière de facture de bonsaïs. Je suis loin, très loin des charmes battus par le vent et consciemment ou inconsciemment j'ai rejeté cette forme.

C'est pourquoi, ta proposition Boots19, a l'avantage de me montrer mes œillères.

 

"j'ai du mal à voir ou tu veux aller... " (MahôtsukaiNoDeshi)

Si je me replonge dans l'année 2015, je me rappelle qu'à l'époque je tablais très fort sur des propositions de l'arbre pour me sortir des hésitations dans les quelles je me trouvais. L'expérience m'a appris que les brumes se dissipent avec le temps, à force de tourner autour de l'arbre ou en attendant qu'il vous envoie quelques messages qui inspirent. Il parlera l'année suivante en 2016.

En 2015 la ligne directrice pour la partie aérienne c'était ça, plus ou moins confusément:

taille_projet.JPG



#20 MahôtsukaiNoDeshi

MahôtsukaiNoDeshi
  • Membres
  • 491 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :La clusaz
  • Zone USDA :5
  • Pays :france
  • Département :haute-savoie

Posté 09 mars 2017 - 17:22

J'y vois plus clair, garder seulement la ligne de tronc et reconstruire les charpentières qui comme souligné plus haut sont d'un seul côté !?
Un imbécile qui marche va plus loin qu'un intellectuel assis.



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : Carpinus betulus, Yamadori, Culture, outils, taille

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)