Aller au contenu


Photo
- - - - -

Culture de bases d'Oliviers


  • Veuillez vous connecter pour répondre
23 réponses à ce sujet

#1 Ben34

Ben34
  • Membres
  • 561 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :34

Posté 14 février 2017 - 17:12

En accord avec un viticulteur de chez moi , j'ai récupéré sur une de ses parcelles de vignes ( mortes ) quelques belles bases d'oliviers avec un collet très évasé qui , si bien travaillé , pourrait donner un nébari plutôt séduisant je pense .

 

Elles ont été placées en pleine terre , posées sur des pierres plates ( plus ou moins ) , et ma question est de savoir si il vaut mieux que je les laisse deux années consécutives en pleine terre ou si il vaut mieux que je les sortent l'année prochaine pour commencer à travailler leur nébari et éviter que les racines ne se désorganisent de trop ?

 

20170130_112958.jpg 20170130_113027.jpg 20170206_170239.jpg



#2 boots19

boots19
  • Membres
  • 1 222 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 14 février 2017 - 17:27

Aucuns risque pour les nébaris en pleine terre t’inquiètes ;)

Ils pourraient y rester 5 ans que tu n'aurais toujours pas de souci.

Pour te donner une idée les trois que j'ai dans mon jardin on été planté il y a environ trente ans, j'ai trouvé une ou deux racines traçantes principales en bêchant. elles ne faisaient que 4/5 cm de diamètre.

L'olivier est connu pour avoir "peu" de racines.

 

Belle trouvaille en tout cas, j'aurais pas pu résister à mettre les plus prometteurs direct en pot!


Je commence à réfléchir à ce que je pourrais te troquer pour te donner envie :spb44:

C'est coooooool l'olivier!! :newsm_1:


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#3 Ben34

Ben34
  • Membres
  • 561 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :34

Posté 14 février 2017 - 17:40

Ok tu me rassures , ils doivent êtes là depuis un moment car ils avaient pas mal de grosses racines , jusqu'à 1,5 cm au moins pour certaines , mais pas mal de radicelles aussi , j'ai évidement supprimé les grosses .

 

Sur les deux premières photos les collet font entre 20 et 25 cm , c'est assez impressionnant et ça laisse imaginer ce que ça pourrait devenir avec un bon suivi , j'ai eu effectivement du mal à ne pas en garder en pot mais j'ai déjà envahi toute mon impasse avec mes arbres lol , comment tu veux que je résiste à prélever quand je tombe sur des trucs comme ça ^^

 

Je vais en garder quelques une pour moi et le reste sera destiner à la vente ( ou à l'échange qui sait ) , mais je leur laisse évidement le temps de se refaire et je voudrais créer un bon nébari pour commencer , la avec le peu de trvail que j'ai effectué , les mottes font , pour les plus grosses , seulement 10 à 15 cm de haut , le boulot avait déjà commencé sur le terrain ou je les ai prélevé .

 

j'en ai une trentaine de toutes les tailles , à suivre ...



#4 Gwinru

Gwinru
  • Admins
  • 7 542 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Courbevoie
  • Zone USDA :9
  • Formation :Bonsaï Club du Point du Jour + formateurs PB
  • Pays :France
  • Département :92

Posté 14 février 2017 - 17:55

Le nebari sur un olivier n'est pas véritablement une priorité à mon avis dans la mesure où le racinaire reste très fin. J'ai une souche en pot qui fait un peu plus de 30cm de large et aucun nebari d'existant, au sens racines apparentes.


雲をりをり
人を休むる
月見哉
Aux admirateurs de lune 
les nuages parfois
offrent une pause
 


#5 Ben34

Ben34
  • Membres
  • 561 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :34

Posté 14 février 2017 - 18:12

Bonne nouvelle , je peux donc les cultiver quelques années en pleine terre sans trop m'en soucier et me concentrer sur la construction , merci pour cette info .



#6 Ormenitorinque

Ormenitorinque
  • Membres
  • 162 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :dijon
  • Zone USDA :0
  • Formation :échec et réussites, parlons bonsai, google, magasines bonsai...
  • Pays :france
  • Département :21

Posté 14 février 2017 - 22:13

Tout a fait d'accord avec boots19!

je cultive l'olivier sauvage depuis 8-9 ans sur beziers. Des souches sorties de vignes tout comme toi et la culture en pleine terre m'a permis les meilleurs taux de reprise. attention toutefois car un plant peut végéter 2-3 ans sans pousse et partir d'un coup!

en pot ils vont ramifier beaucoup mais la pousse sera moins importante alors qu'en pleine terre cela te permettra de faire des tailles de structures plus basses et une cicatrisation plus rapide.

Pour l'engrais, j'ai remarque que chez eux le fumier de cheval marche très bien en pleine terre! A utiliser "presque" sans modération et composté bien sûr!

Concernant les rempotages, yamadori et tailles, j'ai les meilleurs résultats durant la deuxième quinzaine d'aout. Et surtout, arrose bien l'été!

 

ATTENTION, avis à toutes les personnes que je vois venir de loin avec leurs grands sabots et qui vont dire "la culture en pot bien faite peut être similaire à la pleine terre" ou "le fumier de cheval c'est pal l'idéal" merci mais non, je cultive cette variété depuis bientôt 10 ans sous mon climat et ce ne sont pas des pins noirs du japon en passoire! alors restez avec vos idées de magazine si c'est pour critiquer... Merci!

 

Ah oui, sinon si tu cherche un bouquin sympa il y en a un sur l'olivier mais qui est difficile à trouver. Si tu veux les références, je peux te les donner.

Toutes les info données plus haut sont valables pour le languedoc roussillon concernant le climat...

 

Salut et bonne pousse



#7 Ben34

Ben34
  • Membres
  • 561 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :34

Posté 14 février 2017 - 23:24

Et bien voilà un retour d'expérience intéressant , je me suis posé la question pour le fait qu'ils risquent de végéter mais je n'aurais pas pensé que ça pouvait durer trois ans , ma fois , si c'est le cas mais qu'après cette période ils se mettent à pousser comme des malades je suis preneur ! 

 

Regarde mes photos , 10 cm de fumier sur toute la surface et j'en ai mis en mélange à la plantation , donc niveau azote , ils vont être servi , en plus du fumier je travail avec des purins , je suis de la même école que toi et de toute façon je n'ai pas le choix vu mes moyens .

 

Après tu sais , il ne faut pas s'offusquer si d'autres ne sont pas du même avis et travaillent différemment , il y a plusieurs façon de procéder et chacun a sa petite recette , c'est ça qui est intéressant sur les forums aussi , et même si l'on ne voit pas les choses de la même manière , il y a toujours du bon a prendre chez chacun , j'ai même envie de dire qu'un pur débutant pourrait avoir une idée efficace à laquelle les plus abouti n'auraient pas penser ;) .

 

Pour le bouquin je veux bien que tu me donnes le nom et j'essayerais de le trouver en pdf .

 

Merci pour ton com , ça me conforte sur pas mal de points  :spb147:



#8 domi22h22

domi22h22
  • Membres
  • 352 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Tours
  • Zone USDA :8b
  • Formation :bonsai club Blois, literati bonsai Tours
  • Pays :France
  • Département :37

Posté 15 février 2017 - 00:05

https://www.bonsai-k...d-et-jeker.html


 
 
Slts
La vie ne se mesure pas par le nombre de fois que nous respirons, mais par le nombre de moments à couper le souffle que nous avons vécus.
George Carlin

#9 Ben34

Ben34
  • Membres
  • 561 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :34

Posté 15 février 2017 - 01:24

Super Domi , merci pour le lien :)



#10 lepiou

lepiou
  • Rédacteurs
  • 6 904 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :sud est
  • Zone USDA :8a
  • Formation :sur le tas
  • Pays :france
  • Département :4

Posté 15 février 2017 - 07:49

vu les bases évites la pleine terre tu risques de n'avoir qu'une ou deux racines qui vont grossir

vitesse grand V au détriment des petites , alors qu'en pot elles vont se développer .

 

Coupe le dessous "faire plat " quand tu auras le racinaire se sera plus compliqué risque

de les abîmer

 

bonne culture



#11 boots19

boots19
  • Membres
  • 1 222 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 15 février 2017 - 07:59

Lepiou/ormenitorinque va falloir vous mettre d'accord :spb85:

 

Pas bien compris Lepiou, quand tu parles de la coupe dessous. tu les ressortirais pour mettre un coup de tronçonneuse sous la future base?


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#12 Ben34

Ben34
  • Membres
  • 561 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :34

Posté 15 février 2017 - 08:59

Merci du conseil Lepiou , mais à ma grande surprise , les bases ont déjà des mottes en galettes , j'ai pu supprimer les racines de dessous et je suis revenu pour chacune , sur le "cul" du tronc , je ne sais pas pourquoi elles se sont développées de la sorte , c'est peut être courant chez l'olivier sauvage je n'y avais jamais prêté attention , la terre d'origine était assez meuble pourtant , et à vrai dire , j’aurais pu les mettre presque immédiatement dans leur pot "définitif " ou pas loin , mais comme je veux de la grosse pousse de structure je me suis dit qu'en pleine terre ce serait plus efficace .



#13 lepiou

lepiou
  • Rédacteurs
  • 6 904 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :sud est
  • Zone USDA :8a
  • Formation :sur le tas
  • Pays :france
  • Département :4

Posté 15 février 2017 - 19:11

boots 19 pour revenir sur la coupe du dessous , quand tu as les petites

racines développées pour y revenir après , on les abime

cet olivier issu d'un éclat de matte n'est jamais allé en pleine terre

006.JPG



#14 Ben34

Ben34
  • Membres
  • 561 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :34

Posté 15 février 2017 - 20:34

Joli pain , tu dis qu'il n'est jamais allé en pleine terre mais quelle était l'avancement de sa structure au départ et en combien de temps l'as tu construit ? Si jamais tu as d'autres photos de lui , en entier ,n’hésite pas à les poster ici .

Merci pour le partage .



#15 Ormenitorinque

Ormenitorinque
  • Membres
  • 162 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :dijon
  • Zone USDA :0
  • Formation :échec et réussites, parlons bonsai, google, magasines bonsai...
  • Pays :france
  • Département :21

Posté 16 février 2017 - 19:13

Lepiou a raison, il faut couper la "couille" en deux! en plus tu peux garder l'autre partie et la planter à l'envers pour faire une belle tortue!

Par contre, effectivement, tu peux travailler le racinaire avant de le remettre en pleine terre, après ça dépends de ce que tu veux travailler en premier!

pour ma part je préfère travailler l'aérien d'abord et le racinaire après...  en plus en pleine terre tu peux partir en vacances sans crainte pour l’arrosage!

petite parenthèse, le lien de domi22h22 est le bon, et la culture s'effectue dans des caisses en bois dans ce bouquin. Toutefois, de mon coté, pour une trentaine d'oliviers, j'ai eu de meilleurs résultats pour ceux en pleine terre direct que pour ceux en pot pour l'aérien (fermeture plaies, travail du bois mort et développement végétation. En pot, les racines sont plus développés effectivement...

donc chacun vois sa priorité.

Après, je penses qu'il vaux mieux cultiver en pleine terre au début le temps de connaitre l'essence, de façon à éviter toute déception en cas d'erreur de culture (car en pot c'est plus délicat pour tout! engrais, arrosage.....)

Voila!

 

Dommage que cette essence magnifique ne soit pas plus exploitée! après, on n'a pas tous le même climat! ;-)

a+



#16 Ben34

Ben34
  • Membres
  • 561 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :34

Posté 16 février 2017 - 22:14

Couper le cul me paraît compliqué car je n'ai pas de tronçonneuse , mais comme il ne dépasse pas de la motte ou très peu je pensais plutôt éliminer les racines les plus hautes pour réduire la hauteur du pain , ce qui finalement reviendrait au même non ? J'enlèverai l'écorce et cambium du dessous pour éviter la repousse des racines peut être .

 

Je prendrais gare à ne pas descendre trop non plus pour ne pas tomber sur le retour de l'arrondi ce qui ne serait pas joli esthétiquement , ça ferait une inversion de conicité et ce n'est pas le but .

 

Vu que le racinaire n'est pas dégueu je vais me focaliser sur la structure en pleine terre , et une fois la construction de base avancée , j'affinerais le racinaire et la ramification primaire en pot .



#17 Ormenitorinque

Ormenitorinque
  • Membres
  • 162 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :dijon
  • Zone USDA :0
  • Formation :échec et réussites, parlons bonsai, google, magasines bonsai...
  • Pays :france
  • Département :21

Posté 17 février 2017 - 22:10

Cela me parait bien.

Par contre pas de précipitation, laisse les en pleine terre et attend pour le racinaire car ce que tu évoque (J'enlèverai l'écorce et cambium du dessous pour éviter la repousse des racines peut être .) me parait non approprié ;-) 

lorsque tu les mettra en pot dans quelques années, met les dans des pots de culture large au début et d'année en année du diminue le niveau de la terre en en enlevant et au fur et à mesure tu coupera les racines trop hautes. j'ai fait ça avec un beau plant (que j'ai vendu cet hivers) et le résultat été plutôt sympa...

De toute façon, l'olivier dans la nature n'a pas trop de nébari développé comme ce que l'on peur voir avec les carpinus, érables ou autre. Par contre ils développent une grosse couille (désolé du qualificatif, mais c'est le nom que l'on donne dans le sud à la grosse boursouflure des oliviers à leurs base qui leur sert de réserve)

Voilà!

 

Donc wait and see



#18 Ben34

Ben34
  • Membres
  • 561 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :34

Posté 17 février 2017 - 22:24

Oui c'est exactement comme cela que je l'entendais , ce ne sera pas un pot définitif mais bel et bien un gros pot assez plat type coupe pour un bonne suite de culture , je ne suis vraiment pas pressé de les mettre en pot bonsaï .

Toi qui en cultives depuis un moment , as tu constaté l'apparition d'écorce sur la dite "couille" au bout de quelques années , et si oui peu tu me donner une idée du temps qu'il faut ?



#19 Ormenitorinque

Ormenitorinque
  • Membres
  • 162 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :dijon
  • Zone USDA :0
  • Formation :échec et réussites, parlons bonsai, google, magasines bonsai...
  • Pays :france
  • Département :21

Posté 20 février 2017 - 18:46

Tu veux dire une disparition de la limite de couleur entre dessus et dessous du collet? Si c'est ta question, un an ou deux en plein soleil et tu ne vois plus la différence.

Si par contre ta question porte sur l'écorce écorce, ben sur la couille c'est similaire au tronc! il y a des coins ou ça fait de l'écorce (dans les plis et creux généralement ) et des endroits ou ça reste vert gris. Par contre, la ça prend plus de temps, compte 4 à 9 ans selon la croissance  (plus rapide sur mes plants d'olea europa et plus lent sur le sylvestris)


0de144222b4579e6b3fde7d61916b819afb42bdb.jpg ef529bf56bf769f738b9d3638de8144805e14ada.jpg eb8144e639ce23a42ddf77b2b6871ce77d1fec95.jpg

 

Petit pot: olea europa, avec écorce partout et ces grosses feuilles

grand "bac" olea sylvestris avec écorce sur la partie émergente de la "couille" et peu d'écorce sur le tronc.

Les deux variétés ont leur charme avec des petites feuilles sur le sylvestre et de bon gros noeuds si on a de la chance sur le tronc de l'europa. C'est ce qui me plait sur ces deux variétés (en plus de la couille ;-) )



#20 Ben34

Ben34
  • Membres
  • 561 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :34

Posté 20 février 2017 - 18:51

Je parle bien de vrai vielle écorce , donc c'est plus long sur le sauvage d'après tes observations .

Merci pour ta réponse .






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)