Aller au contenu


Photo
- - - - -

acer buergerianum

buerger acer trident

  • Veuillez vous connecter pour répondre
235 réponses à ce sujet

#221 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 5 884 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Plaisir
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :France
  • Département :Yvelines

Posté 20 février 2020 - 20:26

Je pense que les clous rouillent (je crois me souvenir avoir vu passer une info comme quoi il ne fallait pas utiliser de vis/clou qui ne rouillent pas our qu'ils disparaissent avec le temps....  :spb79: )


"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#222 A.N.T.O.N.I.N

A.N.T.O.N.I.N
  • Membres
  • 1 210 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Condom
  • Zone USDA :8
  • Formation :Autodidacte (bah ouais j'ai la science inffuse)
  • Pays :France
  • Département :Gers (32)

Posté 23 février 2020 - 18:32

je pense surtout que les nébari "galette" sont surtout envisageables dans des pots extra-plats et très larges (caisses bois), avec arrosage automatique obligatoire. J'ai vu un olivier et un frêne poussant sauvagement sur une terrasse en ciment, la base faisait naturellement sa galette. Mais je pense aussi que les arbres présentés par les japonais sont vraiment âgés.


"Comme quoi il n'est qu'une clef pour accéder au savoir, et c'est le désir."

                                                                                                          

                                                                                                                 Amélie Nothomb


#223 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 7 304 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 23 février 2020 - 20:25

Oui effectivement il faut du temps c'est sure. Je n'imaginais pas sortir une belle galette en 2 ans ^^

Disons que c'était surtout pour faire valider la méthode, savoir si je travaillais "correctement" mes nébari. Et de ce point de vue ça a l'air d'aller...

Toi aussi d'ailleurs ;) j'ai rempoté quelques troène que tu connais bien, ils avaient de sacret nébari!


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#224 Clem

Clem
  • Membres
  • 3 445 messages

Posté 23 février 2020 - 21:40

bien joué, Hebihara junior ;)



#225 fandango13

fandango13

    Seul et unique élève de Maitre Tamagotchi

  • Membres
  • 1 472 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Venelles
  • Zone USDA :0
  • Formation :W.O.W. N42 "Steppes ardentes"
  • Pays :France
  • Département :13

Posté 23 février 2020 - 23:32

Je sais pas pour le buerger. Mais sur un orme, cest sur, pour avoir une galette jaurai coupé encore plus court. Genre 3cm autour du tronc en mode coupe au bol. Quil y ait des radicelles ou pas dailleurs. De la pseudo bouture presque. Mais javoue que plus un arbre prend de la bouteille, plus jaurai peur de le faire...
 
apres, sur les nebari fromage fondu quon peut voir. On les voit aussi et surtout sur des arbres bien plus avancés qui sont au stade du pincement annuel et de la ramif, quon laisse pas tirer, et en petite granulo.

J'avais lu en 1990 un long reportage traduit du japonais dans un numéro de Bonsai Création sur l'obtention d'une galette à partir de 5 ou 6 jeunes plants enfilés dans une tuile plate percée d'autant de trous de façon à ce que l'étranglement des troncs force l'émission de racines au dessus de la tuile. Au bout de quelques années les racines puis les bases des troncs se soudaient, on coupait alors les troncs inutiles pour n'en garder qu'un ou deux. Au final on obtenait une galette impressionnante.

#226 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 7 304 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 24 février 2020 - 07:03

Cool, me reste plus qu'à faire passer l'arbre dans le troue d'une tuile :spb44: (lol)

Merci pour l'idée, il faudra effectivement que je tente ça un de ces jours. Avec de jeunes plants hein ^^


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#227 corto35

corto35
  • Membres
  • 3 285 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Saint Malo
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Brocéliande Bonsai Club
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 24 février 2020 - 08:29

avec du temps , de la patience, du travail, tu arriveras peut être à ça si c'est ça que tu recherches mais c'est long, l'arbre a mon age.@+

Miniature(s) jointe(s)

  • P1070498.JPG


#228 fandango13

fandango13

    Seul et unique élève de Maitre Tamagotchi

  • Membres
  • 1 472 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Venelles
  • Zone USDA :0
  • Formation :W.O.W. N42 "Steppes ardentes"
  • Pays :France
  • Département :13

Posté 24 février 2020 - 10:26

35 ans ? Qu'est-ce que ce sera quand il aura âge de Hin...

#229 Clem

Clem
  • Membres
  • 3 445 messages

Posté 24 février 2020 - 11:46

J'avais lu en 1990 un long reportage traduit du japonais dans un numéro de Bonsai Création sur l'obtention d'une galette à partir de 5 ou 6 jeunes plants enfilés dans une tuile plate percée d'autant de trous de façon à ce que l'étranglement des troncs force l'émission de racines au dessus de la tuile. Au bout de quelques années les racines puis les bases des troncs se soudaient, on coupait alors les troncs inutiles pour n'en garder qu'un ou deux. Au final on obtenait une galette impressionnante.

comme ça ->

DSCN1933.jpg

 

je pense que ces palmatum ont été formés par cette technique (en tous cas avec fusions/greffe de plusieurs troncs au debut) ->

DSCN1932.jpg

DSCN1810.jpg

 



#230 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 5 884 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Plaisir
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :France
  • Département :Yvelines

Posté 24 février 2020 - 12:12

Si le "Hin" est pour moi, je travaille pour mes enfants.... ils auront des arbres soudés en heritage, na ;-)


"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#231 jox

jox
  • Admins
  • 6 627 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :PB + EB
  • Pays :france
  • Département :8

Posté 24 février 2020 - 15:48

Vont faire la gueule à mon avis.

Moi à leur place je préfèrerais de la grosse caillasse, sonnante et trébuchante.

 

Heureusement, l'un n'empêche pas l'autre.


Ca court, ça s'agite! Et après ça s'étonne de ne pas vivre vieux.


#232 meushi

meushi
  • Membres
  • 1 815 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Mouzon
  • Zone USDA :8
  • Formation :romaine en quinconce
  • Pays :France
  • Département :08

Posté 01 avril 2020 - 20:28

 

Une schema qui montre que pour faire du nebari, il faut laisser pousser (les racines et les branches) ->

attachicon.gifEbihara-image.jpg

 

Le schema là c'est Kyosuke Gunn qui fait une version simplifiée pour mame/shohin chokkan d'érable. Interpétation rapide, Alain peut corriger/compléter si j'ai raté un truc dans le texte:

 

Prérequis: préparer une planche de 15cm par 15cm avec 8 trous placés comme sur le dessin (Fig 11). Perso j'ai placé les trous intérieurs à 25mm du centre et les trous extérieurs à 25mm du bord... j'ai préparé une dizaine de planches ce printemps. Le contreplaqué (ベニヤ板 -> contreplaqué) peut être utilisé mais il devra être remplacé chaque année car il va se délaminer. Le bois massif résistera plus longtemps.
 
 
Travail initial du nebari:
Fig 10: prendre un jeune plant de 2 ans, trouver le nebari puis couper toutes les raçines qui sont au dessus ou en dessous du nebari. L' idée est d'avoir toutes les raçines sortant du même niveau.
Fig 11: poser le jeune plant au centre de la planche
Fig 12: étaler les racines de manière radiale, aussi régulièrement que possible, et les attacher avec du fil à travers les trous
Fig 13: le résultat de l'étape précédente
Fig 14: placer dans un pot (ou une caisse) de culture et recouvrir de substrat... l'idéal est entre 5 mm et 7mm de substrat au dessus des raçines
 
Tous les ans:
Fig 15: sortir l'arbre de son pot de culture et rabattre les raçines au bord de la planche avant de détacher l'arbre de la planche
Fig 16: étaler à nouveau les raçines de manière radiale et les attacher avant de remettre en pot/caisse de culture. Si nécessaire, ajouter une gaine au fil pour éviter les marques disgracieuses.
 
Fig 17: le résultat apres des années de culture, retailler bien court avant de placer en pot à bonsai.
 
La construction du chokkan pendant la phase de culture:
Fig 18: sélection des branches primaires (sortant du tronc), alterner le placement à chaque noeud 
Fig 19: sélection des branches secondaires (sortant de la branche primaire), alterner le pousses gauche/droite à chaque noeud
Fig 20: sélection des branches secondaires (sortant de la branche primaire), retirer toutes les pousses verticales (***)
 
 
*** pour les arbres plus grands, ça peut valoir la peine de rabattre à un bourgeon vertical qu'on ligaturera pour le ramener dans le prolongement de la branche après son extension. Ca donne un effet d'ondulation sur la longueur de la branche qui est très naturel.

je pense surtout que les nébari "galette" sont surtout envisageables dans des pots extra-plats et très larges (caisses bois), avec arrosage automatique obligatoire. 

 

Tout à fait... Ebihara arrosait beaucoup, et fertilisait aussi beaucoup ses arbres. De ce que j'en ai entendu, c'était un arrosage sur deux avec de l'émulsion de poisson diluée.


麻の中の蓬 - asa no naka no yomogi - proverbe Japonais - Même la personne la plus tortueuse, si elle est entourée de personnes virtueuses, se redressera "comme l'artémise poussant dans les champs de chanvre".

人、生まれて学ばざれば、生まれざると同じ - 二宮尊徳 - hito, umarete gaku ba zare ba, umarezaru to onnaji - Ne pas apprendre revient à ne pas être né - Sontoku Ninomiya

 

小倉山 峰のもみぢ葉 心あらば 今ひとたびの 行幸またなむ - Ogurayama mine no momijiba kokoro araba ima hitotabi no miyuki matanan - Feuilles d'automne des cimes du Mont Ogura, si vous avez du coeur puissiez vous attendre encore la venue de sa Majesté

 

Le Bonsai Vivarois

 

 

#233 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 7 304 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 02 avril 2020 - 06:32

Super ça, merci les traductions ;)

Donc moi qui croyait qu'il fallait laisser tirer les racines 3 ou 4 ans entre chaque rempotage, ce n'est pas le cas si je comprend bien ^^


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#234 Clem

Clem
  • Membres
  • 3 445 messages

Posté 02 avril 2020 - 07:35

Très interessant, je note pour ma part le conseil d'alterner les branches secondaires à chaque noeud ! j'avais un doute de savoir si je garde les 2 ou pas..

 

 

 

*** pour les arbres plus grands, ça peut valoir la peine de rabattre à un bourgeon vertical qu'on ligaturera pour le ramener dans le prolongement de la branche après son extension. Ca donne un effet d'ondulation sur la longueur de la branche qui est très naturel.

 

 

je regarde souvent les arbres quand je conduis, et c'est bien vrai qu'ils ont des mouvements de branches en ondulation que cette technique peut reproduire de façon naturelle ->

branche.jpg

 



#235 meushi

meushi
  • Membres
  • 1 815 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Mouzon
  • Zone USDA :8
  • Formation :romaine en quinconce
  • Pays :France
  • Département :08

Posté 02 avril 2020 - 08:36

Super ça, merci les traductions ;)

Donc moi qui croyait qu'il fallait laisser tirer les racines 3 ou 4 ans entre chaque rempotage, ce n'est pas le cas si je comprend bien ^^

 

Pour les plus grands, je te dis ça avant la saison prochaine :) Tous les ans c'est pour les petits.

 

Hier soir j'ai fini par commandé le KinBon de May 2001... donc je pourrais bientôt donner plus de détails (dans la limite des détails publiés, bien sur). L'idéal aurait été de poser directement la question au maître mais je crains qu'il soit un peu tard pour ça maintenant.

 

La discussion sur BN est bien, mais en fait ce sont majoritairement des élèves de Boon qui répètent ce que Boon leur a expliqué du sujet. Boon parle Japonais, mais ne sait pas le lire. Donc les infos qu'ils ont sont basées sur une interprétation des images de l'article et de la version simplifiée de Kyosuke Gunn.

 

 

Très interessant, je note pour ma part le conseil d'alterner les branches secondaires à chaque noeud ! j'avais un doute de savoir si je garde les 2 ou pas..

 

 

 

 

je regarde souvent les arbres quand je conduis, et c'est bien vrai qu'ils ont des mouvements de branches en ondulation que cette technique peut reproduire de façon naturelle ->

attachicon.gifbranche.jpg

 

 

La recommendation reste toujours maximum deux productions par noeud... que la production soit feuille ou branche. Et oui, ton dessin montre exactement l'idée... tu peux aussi faire des branches utilisant le bourgeon inférieur et relevées. Si tu regardes les grands arbres, tu verras que certaines branches utilisent le bourgeon du haut et certaines celui du bas... et que c'est souvent en rapport avec la position de la branche primaire.


麻の中の蓬 - asa no naka no yomogi - proverbe Japonais - Même la personne la plus tortueuse, si elle est entourée de personnes virtueuses, se redressera "comme l'artémise poussant dans les champs de chanvre".

人、生まれて学ばざれば、生まれざると同じ - 二宮尊徳 - hito, umarete gaku ba zare ba, umarezaru to onnaji - Ne pas apprendre revient à ne pas être né - Sontoku Ninomiya

 

小倉山 峰のもみぢ葉 心あらば 今ひとたびの 行幸またなむ - Ogurayama mine no momijiba kokoro araba ima hitotabi no miyuki matanan - Feuilles d'automne des cimes du Mont Ogura, si vous avez du coeur puissiez vous attendre encore la venue de sa Majesté

 

Le Bonsai Vivarois

 

 

#236 Clem

Clem
  • Membres
  • 3 445 messages

Posté 02 avril 2020 - 08:57

Ce qui est très fort dans la Nature, c'est que ces mouvement sont en 3 dimensions.. c'est dejà pas facile de faire des beaux mouvements d'apparence naturelle en 2 D (sur la face avant) alors, faire ça en 3 D c'est super chaud.

Je n'avais jamais envisagé d'utiliser le bourgeon en bas mais je vais dorénavant garder cette possibilité en tête. J'ai beaucoup plus souvent des bourgeons qui sortent vers le haut que vers le bas, par contre. (sur acer palmatum je précise, car je n'ai pas de burger)


Modifié par boots19, 02 avril 2020 - 15:09.
citation inutile




Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : buerger, acer trident

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)