Aller au contenu


Photo

Conifères et bouillie bordelaise.


  • Veuillez vous connecter pour répondre
22 réponses à ce sujet

#1 jaco67

jaco67
  • Membres
  • 14 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :67

Posté 08 octobre 2016 - 10:04

Bonjour,

 

Je possède un mélèze, ainsi qu'un pin mugho, et voulais savoir si l'on pouvait également traiter ces arbres à la bouillie bordelaise durant l'hiver ( ou après la chute des feuilles pour le mélèze)?

 

Quelles sont les précautions à prendre ?

 

Merci pour votre aide et retours d'expérience.



#2 Waazabii974

Waazabii974

    Green Guerilla

  • Membres
  • 1 432 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :limoges
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :87

Posté 08 octobre 2016 - 10:24

Pourquoi pas, mais j'en vois pas trop l'utilité...

#3 papymandarin

papymandarin
  • Animateurs
  • 7 269 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Pays :Belgique
  • Département :bruxelles

Posté 08 octobre 2016 - 10:26

on peut , mais attention a proteger le substrat des ecoulements , un antifongique est aggrressif pour tous les champignons, y compris les mycorrhyzes



#4 jaco67

jaco67
  • Membres
  • 14 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :67

Posté 08 octobre 2016 - 10:40

Justement, mon inquiétude était par rapport au mycorrhyses...

 

Par contre, les épines du pin mugho supportent elles un anti fongique?

 

La prêle est elle aussi néfaste pour les mycorrhyses?



#5 papymandarin

papymandarin
  • Animateurs
  • 7 269 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Pays :Belgique
  • Département :bruxelles

Posté 08 octobre 2016 - 10:42

pas de souci pour les aiguilles

par contre aucune idee pour la prele



#6 Rey

Rey
  • Membres
  • 1 122 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8a
  • Formation :Autodidacte
  • Pays :France
  • Département :16 (Charente)

Posté 08 octobre 2016 - 10:42

Bonjour,

tu devrais mettre plutot du soufre sur ton pin mugho , meleze . Le soufre agit sur un plus large spectre de champi il me semble que la bouillie bordelaise. En plus la bouillie même incolore a tendance toujours a donné cette couleur bleu .



#7 papymandarin

papymandarin
  • Animateurs
  • 7 269 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Pays :Belgique
  • Département :bruxelles

Posté 08 octobre 2016 - 10:44

j'aurais tendance a penser l'inverse que la bouillie bordelaise a un spectre antifongique plus large puisqu'elle contient a la fois du soufre ET du cuivre



#8 Waazabii974

Waazabii974

    Green Guerilla

  • Membres
  • 1 432 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :limoges
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :87

Posté 08 octobre 2016 - 11:17

Intéressant sa, papy tu dis que la b.b serait plus efficace que le souffre?

#9 papymandarin

papymandarin
  • Animateurs
  • 7 269 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Pays :Belgique
  • Département :bruxelles

Posté 08 octobre 2016 - 11:34

beh deja j'ai employe le conditionnel donc je n'affirme rien , d'autre part vu que la bouillie bordelaise contient 2 elements aux proprietes antifongiques connues (soufre ET cuivre) je suppose que son spectre d'action est peut etre plus large que si on emploie du soufre seul



#10 jaco67

jaco67
  • Membres
  • 14 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :67

Posté 08 octobre 2016 - 11:35

C'est bien, vous vous posez toutes les questions que je n'ose aborder...

 

Je cherche un bon traitement d'hiver ( comme pour mes feuillus), mais qui ne mette en péril le bonsai.



#11 papymandarin

papymandarin
  • Animateurs
  • 7 269 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Pays :Belgique
  • Département :bruxelles

Posté 08 octobre 2016 - 11:41

beh si la bouillie bordelaise etait nefaste pour les plantes  ca se saurait c'est utilise depuis une eternite comme antifongue preventif et ce dans tous les domaines de l'horticulture



#12 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 7 105 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 08 octobre 2016 - 11:48

Là dessus vous pouvez me croire, les spectres sont ni plus grands ni plus petits. Le cuivre tue certain et absolument pas les autres, et inversement pour le souffre. Par exemple vous ne nettoierez  jamais un mildiou avec du souffre, ni un oïdium avec du cuivre. Là ou ça se complique, c'est que par exemple, pour le mildiou cucurbitacée, ni cuivre ni souffre, seul le mancozèbe arrive à quelque chose et encore...

En résumé le mieux c'est de traité un problème en l'identifiant, (d’une année sur l'autre au pire) En général le cuivre protège des maladies de temps humide, le souffre des maladies de temps sec...mais bon...

+1 papy, la mycorhize ne va pas aimer ça du tout du tout, attention!

Pour ce qui est de la protection on utilise pas mal l'aillette, foséthyl d'aluminium, pour les cultures ornementales, ça protège mais surtout ça désinfecte, c'est un produit parfait après un coup de grêle ;)

Purin de prêle, pourquoi pas, ça apporte de la silice et tous les arbres en incorporent, c'est ce qui rend les parois cellulaires plus résistantes, et donc la plante plus résistantes aux attaques. Un bon complément du purin d'ortie!

 

10 ans d'expérimentation agricole ça apprend bien les produits et les maladies lol


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#13 papymandarin

papymandarin
  • Animateurs
  • 7 269 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Pays :Belgique
  • Département :bruxelles

Posté 08 octobre 2016 - 11:52

beh oui mais tu dis toi meme que le cuivre agit sur certains pathogenes et le soufre sur d'autres, ca ne fait que confirmer qu'un produit qui contient les deux a un spectre d'action plus large que du soufre seul ( en utilisation preventive encore une fois apres c'est clair que si on a une maladie precise en vue il faut utiliser le traitement adapte)



#14 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 7 105 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 08 octobre 2016 - 12:03

A ce moment là plutôt le cuivre alors, car le souffre arrive à coller de grosses phytotoxicités surtout sur matériel jeune avec de fortes chaleurs.


beh deja j'ai employe le conditionnel donc je n'affirme rien , d'autre part vu que la bouillie bordelaise contient 2 elements aux proprietes antifongiques connues (soufre ET cuivre) je suppose que son spectre d'action est peut etre plus large que si on emploie du soufre seul

Faux, pas de souffre dans la bouillie bordelaise, uniquement du sulfate de cuivre ;)


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#15 papymandarin

papymandarin
  • Animateurs
  • 7 269 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Pays :Belgique
  • Département :bruxelles

Posté 08 octobre 2016 - 12:09

oui et un Sulfate c'est quoi a ton avis? sulfate de cuivre: Cu S O4



#16 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 7 105 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 08 octobre 2016 - 12:19

non..il est coincé par son "O", c'est le Cu2+ qui est le principe actif. D'ailleurs la preuve est que la bouillie ne traite pas l'oïdium.

Pour le soufre utile, c'est le soufre "atomique" il est utilisé avec un mouillant mais une fois sec c'est de la poudre de souffre. Au contact de l'air elle forme du dioxyde de soufre, c'est lui qui tue les champignons...et fait pleurer les yeux.


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#17 papymandarin

papymandarin
  • Animateurs
  • 7 269 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Pays :Belgique
  • Département :bruxelles

Posté 08 octobre 2016 - 12:25

ha ca ok je veux bien, mais ne dit pas qu'il n'y a pas de soufre dans le sulfate de cuivre lol

 

encore une fois ma phrase initiale etait au conditionnel, je n'affirmais rien, mais c'est vrai que si j'utilise la bouillie bordelaise en traitement a la chute des feuilles et au debourrement je fais aussi des traitements au soufre sur les arbres sensibles a l'oidium, c'est sur que chaque produit a sa specificite.



#18 corto35

corto35
  • Membres
  • 3 223 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Saint Malo
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Brocéliande Bonsai Club
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 08 octobre 2016 - 18:29

Pour moi il n'y a aucune raison de traiter.Comme indiqué le Cu est très mauvais pour la vie du sol.

Le plus sur moyen de ne pas avoir de soucis c'est d'avoir de bonne conditions de culture et de

développer la biodiversité dans son éco système.



#19 Gwinru

Gwinru
  • Admins
  • 9 563 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Courbevoie
  • Zone USDA :9
  • Formation :Bonsaï Club du Point du Jour + formateurs PB
  • Pays :France
  • Département :Hauts de Seine - Calvados

Posté 08 octobre 2016 - 22:00

+ 1 avec corto Il est à mon avis inutile de traiter au cuivre ou au souffre les conifères. Ils ne sont pas sujet, sauf erreur, à des attaques cryptogamiques aériennes

En revanche un traitement à l'aliette, en arrosage et en vaporisation (bémol peut-être pour la vapo) permettra de prévenir une attaque racinaire.

Et si tu cherches un traitement d'hiver: des huiles blanches en vaporisation sont assez efficaces contre les oeufs et larves de cochenilles toujours enquiquinantes et fréquentes sur les pins.


雲をりをり
人を休むる
月見哉
Aux admirateurs de lune 
les nuages parfois
offrent une pause
 


#20 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 7 105 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 09 octobre 2016 - 08:25


Et si tu cherches un traitement d'hiver: des huiles blanches en vaporisation sont assez efficaces contre les oeufs et larves de cochenilles toujours enquiquinantes et fréquentes sur les pins.

+1

 

Pour les conditions de cultures c'est vrai mais malheureusement ça ne peut pas être aussi simple et suffisant tout le temps. Premier exemple qu'il me vient, l’œil de paon sur olivier; Chez moi les oliviers ne sont pas vraiment chez eux, et du coup je ne vois pas comment on peu l'évité par les conditions (abriter de la pluie certes, mais pas forcement facile...surtout en pleines terres) Peut être parles tu juste pour le pin.

 

Pour les maladies du pin, j'ai pas chercher beaucoup et j'y connait pas grand chose, mais je trouve déjà ça et ça a pas l'air joli joli^^


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)