Aller au contenu


Photo
- - - - -

Plaidoyer pour le Cornouiller mâle, un arbre miraculeux

cornus mas

  • Veuillez vous connecter pour répondre
138 réponses à ce sujet

#121 G4TS

G4TS
  • Membres
  • 399 messages
  • Pays :France
  • Département :31

Posté 02 août 2017 - 17:03

Énorme le tronc qui reprend sa forme initiale en 24h !!! :spb104:

Intéressante l'info sur le bourgeonnement quand on le tord...

Finalement, je n'ai pas encore touché le mien cette année. Je laisse grossir et réfléchis à ses possibles... Par contre il fait ses fruits...

Merci Bonsaiphil!!! 



#122 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 2 682 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 02 août 2017 - 17:11

j'ai l'impression d'en avoir vu au dessus de Saint Antonin nobleval, dans des causses....mais pour trouver les proprio c'est une autre histoire..

J'ai cru reconnaitre la floraison de loin ce printemps mais c'est à confirmer.


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#123 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 2 129 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 02 août 2017 - 18:50

Pour trouver le propriétaire d'un terrain je me sers dans un premier temps de Geoportail IGN. On y recherche le nom de la commune, la carte standard s'affiche, puis je demande le fond de carte "parcelles cadastrales".

Je note le numéro de la parcelle.

Dans un second temps je m'adresse à la mairie de la commune concernée (j'y vais ou je leur écris) en demandant le ou les proprios des parcelles concernées.

Ca marche bien.

Dans le cas d'un causse, il se peut que ce soit l'armée qui soit le maitre de séant. (aaaah l'occupation du Larzac... c'était bien). Pour ma part je ne prends pas de pincettes avec ces gens-là.

In-sou-mission, In-sou-mission !! Je n'ai pas trouvé de smiley avec le poing levé. C'est un signe des temps. :newsm_8:



#124 frogolivier

frogolivier
  • Membres
  • 1 208 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :9b
  • Formation :autodidacte,A&G sud ouest
  • Pays :France
  • Département :64

Posté 02 août 2017 - 18:57




Le gras c'est la vie! (Karadoc)

#125 Ekdu

Ekdu
  • Membres
  • 170 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Bruxelles
  • Zone USDA :8b
  • Pays :Belgique
  • Département :Bruxelles-Capitale

Posté 02 août 2017 - 19:10

Effectivement, mes cornouilles sont plus rouges que sur ta photo (...  :spb106: ). Mais je ne les ai pas gouté. Maintenant que je les ais transporté dans une paire de chausette salle pour ne pas les écraser, j'ai moins envie, forcément !

Climatérique, c'est à dire qu'elles peuvent murir mais également que la graine continue à maturer ? 



#126 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 2 129 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 04 août 2017 - 08:02

Ta question sur la graine des fruits climaCtériques est très intéressante et dépasse largement les préoccupations liées à Cornus mas.

Je suis incapable d'y répondre mais je suis persuadé que les biologistes sur ce forum pourraient éclairer notre lanterne.

J'aurais tendance à dire que la maturation de l'amende ne dépend que de ses échanges avec la paroi du noyau. L'évolution du noyau ne dépend à son tour que de ses échanges avec la pulpe du fruit.

Mais ce ne sont que des spéculations de bon sens et le bon sens dans ces domaines conduit souvent aux pires erreurs !

 

PS j'ai aussi trouvé un site où la cornouille est donnée comme un fruit non climactérique. Il reprend les contenus d'un bouquin (voir ici). Cela s'oppose à ce qui est affirmé ici (dernier quart de la page).



#127 Ekdu

Ekdu
  • Membres
  • 170 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Bruxelles
  • Zone USDA :8b
  • Pays :Belgique
  • Département :Bruxelles-Capitale

Posté 05 août 2017 - 07:59

Intéressant, merci ! A la lumière de ce que j'ai lu, je pense que les fruits étaient bien murs lorsque je les ai récolté : chair rouge foncé et légèrement molle. Ca me parait sensé, étant donné que la maturation vient quand même beaucoup avec la chaleur, et qu'il a fait aux alentours de 30° ou plus pendant plus d'un moins à Vienne.

 

A votre avis le mieux est il de les mettre dès maintenant à l'extérieur dans du sable ou akadama, et laisser aout / septembre pour la stratification chaude et l'hiver pour la froide ? 

Laisser la chair sur les fruits est il recommandé, ou seulement les noyaux ? 



#128 ZENZEN

ZENZEN
  • Membres
  • 94 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :FRANCE
  • Département :57

Posté 05 août 2017 - 09:10

Je ne vois pas de raison pour que la levée soit empêchée si on met les noyaux dès maintenant dans du sable ou si on laisse la pulpe sur le fruit. Au pire, certains noyaux germeraient dans quelques semaines. Et, si la théorie de Bonsaiphil sur la maturation du noyau et de l'amande qui se poursuit par échanges est exacte, dans le cas de noyaux dont on est pas certain qu'ils soient mûrs, autant laisser la pulpe lors du semis.

 

Je ferais deux séries de deux semis séparés, un avec et un sans pulpe, un maintenant, un en novembre.

Si il n'y a aucune levée, et vu que j'y suis arrivé sans problème avec des fruits à maturité, c'est que les fruits récoltés à Vienne en juillet n'étaient pas suffisamment mûrs.



#129 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 2 129 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 05 août 2017 - 09:47

A mon avis il faut impérativement enlever la pulpe du fruit et laver les noyaux.

En effet celle ci contient des hormones inhibitrice qui empêche la germination. Heureusement ! sinon les noyaux pourraient germer alors que le fruit est encore sur l'arbre.

Je ferais aussi deux séries de semis si la quantité des fruits disponibles le permet. Les deux séries avec les noyaux dépouillés de la pulpe.

1ere série : fin aout.

2d série : fin octobre, début novembre

Le substrat pour moi, c'est d'habitude gravier de granit lavé + tourbe. Mais bon, si tu ne forces pas sur l'akadama ça peut marcher aussi.



#130 ZENZEN

ZENZEN
  • Membres
  • 94 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :FRANCE
  • Département :57

Posté 05 août 2017 - 13:14

Probable.

Mais s'il y a quelque chose dans la pulpe qui inhibe la germination, celle-ci a largement le temps de se décomposer d'ici mars 2018.



#131 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 2 129 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 05 août 2017 - 18:31

En parcourant rapidement ce fil je me rends compte que l'image qui est donné de cette espèce est vraiment idyllique. Si on veut rester crédible on ne peut pas surenchérir constamment des atouts indéniables du Cornus mas, du bonheur ineffable que procure sa culture et de l'admiration sans bornes qu'en témoigne le public.

Un peu de réalisme ne peu pas faire de mal et quitte à prêter le flanc aux railleries des sceptiques j'aimerais rendre compte maintenant d'une ombre au tableau.

Comme je l'ai déjà dit plus haut, je possède trois cornouillers mâles, deux en caisse de culture et le troisième en pleine terre. Je procède parfois ainsi pour avoir des éléments de comparaison quant à l'influence du milieu confiné (caisse, pot), de l’arrosage, de l'engraissage sur la croissance.

Quelle est ma constatation en l’occurrence ?

Arbre en pleine terre :

IMG_7535.JPG IMG_7536.JPG

 

Arbre en caisse de culture

IMG_7537.JPG IMG_7539.JPG
 

Quelle est ma conclusion ?

Malgré un apport généreux (2x par an) en engrais organique (Biogold) les deux arbres en caisse de culture souffrent d'une carence.

Quel est mon traitement ?

Dans un premier temps j'ai pensé à une carence en fer. Il y a deux semaines j'ai apporté du fer chélaté aux deux cornouillers en caisse. Pas de résultats sensibles ce jour.

Je me suis donc tourné vers un engrais liquide NPK 8-8-6 avec oligo-éléments (tous chélatés).

0,01% Bore

0,004% Cuivre

0,02% Fer

0,012% Manganèse

0,001% Molybdène

0,004% Zinc

Toutes les bonnes choses sont au rendez-vous. Ce n'est pas juste de l'engrais pour les géraniums.

Je me pose maintenant la question de savoir si je peux escompter un résultat visible avant l'automne ?

Quand je jette un coup d’œil à ma pharmacie pour Bonsaï, je prends peur. Elle occupe 10 fois plus de place que celle de la maison réservée aux humains. Alors ne venez pas me dire que je dois administrer un truc miraculeux qui , comme par hasard, ne s'y trouverait pas encore. :newsm_8:

Sérieusement : votre point de vue me serais précieux



#132 petitpoissondansleau

petitpoissondansleau
  • Membres
  • 418 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :France
  • Département :67

Posté 05 août 2017 - 18:50

Hello Bonsaiphil, comme tu le sais je suis un grand débutant. Mais je peut tout de meme te partager une petite experience. J'ai acheté un mahaleb qui etait engraisse au biogold, l'arbre faisait une bonne impression, mais pas non plus grosse vigueur. Je l'ai pas depuis longtemps mais je l'engraisse avec du liquide de jardinerie, et je dois dire qu'on voit la différence. Si tes arbres sont en caisse, j'imagine que c'est pout faire grossir, non ? Ou tu veux eviter des entre noeuds trop long ?

#133 manumidam

manumidam
  • Membres
  • 4 340 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Formation :Mon jardin, M. Akanuma (Académie Bonsai)
  • Pays :France
  • Département :Lot (46)

Posté 05 août 2017 - 23:57

 

...

Malgré un apport généreux (2x par an) en engrais organique (Biogold)

...

un apport généreux d'engrais type biogold deux fois par an c'est loin d'être un engraissage généreux.

en 4 ou 5 semaines l'azote (qui est l'élément le plus rapidement libéré, assimilable, et lessivé) se retrouve épuisé.

 

un engraissage généreux c'est plutôt une application généreuse d'engrais toutes les 4 semaines du printemps à l'automne (en réduisant les apports pendant les périodes de chaleur).



#134 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 2 129 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 19 août 2017 - 17:46


un engraissage généreux c'est plutôt une application généreuse d'engrais toutes les 4 semaines du printemps à l'automne

J'ai pour habitude de remettre des boulettes de biogold une fois que les anciennes se sont complètement affaissées., partant du principe qu'à ce stade l'essentiel la substantifique moelle  en est sorti. J'ai tout faux alors ?

 

Il y a quelques jours en me promenant en forêt j'ai trouvé un cornouiller mâle adulte dont une des branches avec des fruits était à portée de main. C'était délicieux. Aucune acidité Très fin, très sucré. En rentrant tout le monde en a goutté en prenant cela pour des cerises. J'ai été dévalisé.

 

Des cerises au mois d'août et en pleine forêt !! C'était donner du lard aux cochons.

Le citadin moyen n'a plus aucune notion de la saisonnalité. Depuis que les distributeurs lui proposent des fraises en hivers c'est la catastrophe.

 

J'ai tout de même réussi à faire quelques photos avec ce qui restait

Aspect de la cornouille mûre. Le sucre colle au doigt

cornouilles1.jpg

Aspect des noyaux

cornouilles2.jpg

Notez les 4 stries plus claires qui partent d'un des sommets du ballon de rugby.

Vue du sommet (les flèches indiquent les stries.

cornouilles3.jpg

Pour obtenir les noyaux débarrassés de la chair, il a suffit que je dispose les fruits dans un chinois , que je malaxe un peu du bout des doigts et que je rince.



#135 manumidam

manumidam
  • Membres
  • 4 340 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Formation :Mon jardin, M. Akanuma (Académie Bonsai)
  • Pays :France
  • Département :Lot (46)

Posté 19 août 2017 - 20:21

J'ai pour habitude de remettre des boulettes de biogold une fois que les anciennes se sont complètement affaissées., partant du principe qu'à ce stade l'essentiel la substantifique moelle  en est sorti. J'ai tout faux alors ?

 

il semblerait que oui.

 

tu maitrises l'anglais il me semble.

tu devrais regarder cette vidéo, le thème de l'engraissement est abordé à partir de 1h29mn

(à partir de 1h34mn il aborde la quantité et la fréquence d'application).

 



#136 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 2 682 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 26 août 2017 - 09:03

je reviens sur ta carence. Ma technicienne à un moyen mémo-technique pour se rappeler de l'élément responsable.

Quand les pointes des feuilles brûlent, sans chlorose, c'est soit une carence en Mn soit en Mg (car les plus fréquentes). La carence en Mn (Mère Neuve) atteint les jeunes feuilles. Alors que la carence en Mg (Mère Grand) atteint les vieilles feuilles.

Elle me dit souvent aussi que si je dose trop en Potasse, je risque de bloquer le Mg. J'ai du mal à le constater..


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#137 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 2 129 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 26 août 2017 - 13:13

 

....tu devrais regarder cette vidéo, le thème de l'engraissement est abordé à partir de 1h29mn

(à partir de 1h34mn il aborde la quantité et la fréquence d'application).

Merci Manu pour le lien sur cette vidéo.

Si on met de coté la manière très étasunienne du conférencier, il faut avouer que le gaillard possède une fibre pédagogique certaine.

Ce que dit Ryan Neil est clair, et ma fois j'ai découvert certaines choses en particulier sur la répartition des boulettes sur la surface du substrat.

Pour information voilà le plan de fertilisation de ce Cornus mas pour 2017

fertilisation2017.jpg

Les courbes rouges et oranges correspondent  à une évaluation (qualitative) de la cession des molécules dans le substrat.

J'aurais pu mettre une série de boulettes supplémentaire mi-juin. Je ne suis pas sûr que cela aurait changé fondamentalement la teneur en chlorophylle des feuille du cornouiller.

Sur le diagramme ci-dessus on pourrait croire que l'apport d'engrais liquide dure 10-14jours. En fait étant donné le lessivage cette période doit surement être plus courte. D'autre part cet apport est modulé en fonction des températures ambiantes.

C'est la 2eme année sans rempotage qu'il se trouve dans cette caisse. Se pourrait-il que les racines commencent à se trouver à l'étroit ?



#138 manumidam

manumidam
  • Membres
  • 4 340 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Formation :Mon jardin, M. Akanuma (Académie Bonsai)
  • Pays :France
  • Département :Lot (46)

Posté 27 août 2017 - 09:56

tu ne comptes pas remettre du solide cet automne?



#139 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 2 129 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 27 août 2017 - 13:12

Non.

Pourquoi ? il faut ?

 

Allons plus loin :

Pour l'instant mes Cornus mas en caisse de culture sont peu ou prou au même régime d'engraissement que mes autres arbres en culture. Or ce sont les seuls à montrer des signes de carence ou ce que j'attribue à une carence.

J'ai déjà eu un Cornus mas dans les années 1990 et je ne me souviens pas de tels signes de faiblesse. Mais à l'époque je n'avais pas de moyen de comparaison immédiate avec un arbre de la même espèce en pleine terre. Peut être que les feuilles jaunissaient aussi et que je ne m'en rendais pas compte.

Toujours est-il que je serais enclin à dire qu'il se passe là quelque chose de spécifique à l'espèce. Le Cornus mas demanderait quelque chose que les autres espèces ne demandent pas.

Mais comme le nombre de bonsai-ka qui cultivent le miraculeux cornouiller mâle est pour le moins restreint, j'ai bien l'impression que j'aurai à trouver la solution au mystère par moi-même. Un forum a ses limites.

 

Le Cornus mas : une espèce avec des mystères. N'en jetez plus ! On est comblé .




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)