Aller au contenu


Photo

Charme qui perd ses feuilles

feuilles brunissement chute assèchement

  • Ce sujet est fermé Ce sujet est fermé
46 réponses à ce sujet

#21 Invité_icst_*

Invité_icst_*
  • Invités

Posté 22 juillet 2016 - 12:12

Pour ça, utilises de l'engrais organique et tu sauras 😏

#22 papymandarin

papymandarin
  • Animateurs
  • 7 250 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Pays :Belgique
  • Département :bruxelles

Posté 22 juillet 2016 - 12:51

pour avoir une brulure avec de l'engrai mineral il faut arroser l'arbre avec l'engrai pur

 

ca ressemble a un coup de chaud ou de sec, l'engrai chimique a bon dos



#23 le bleu

le bleu
  • Membres
  • 3 202 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :dans l'avesnois
  • Zone USDA :0
  • Formation :Art Bonsai Cambrésis et le forum parlons bonsai
  • Pays :France
  • Département :59

Posté 22 juillet 2016 - 12:55

perso, je ne contredisais pas les histoires de champignon parce que je n'y connais pas grand chose, mais pour ma part, je penche aussi pour le coup de chaud!

 

Mon gros était dans une caisse fabriquée artisanalement par mes soins, "sans côtés" puisque j'avais fait une armature avec grillage! et j'ai du omettre un arrosage, pensant que le volume de substrat pouvait compenser! :newsm_10: cette année en pleine terre, il ne montre aucun signe de faiblesse!

 

cette année, un de mes charmes me refait la même chose mais sur une seule branche et seules quelques feuilles sont touchées.

 

Et pour ce qui est des dernières photos, mêmes symptômes avec un arbre placé à mi ombre que j'ai mis en plein soleil suite à une légère taille et pour le faire bourgeonner!

 

Et cette année, l'acclimatation est compliquée avec ce printemps pluvieux et froid et ce début d'été très chaud! Le soleil tape dur depuis quelques jours quand même!


"Cesse de croire et instruis-toi" A. GIDE
"L'homme sera d'abord ce qu'il a projeté d'être" J.P. SARTRE
"On n'hérite pas de la terre de nos ancêtres, on ne fait que l'emprunter à nos enfants"

#24 Invité_icst_*

Invité_icst_*
  • Invités

Posté 22 juillet 2016 - 13:01

Oui Le Bleu, la culture cette année demande quelques adaptations 😂😀...

#25 fred_

fred_
  • Membres
  • 192 messages
  • Pays :Belgique
  • Département :NA

Posté 22 juillet 2016 - 13:31

Ok, donc plutôt coup de chaud que problème d'engrais.

C'est tout de même surprenant, ils ne sont exposés au soleil que maximum 2 heures par jour. Maintenant, c'est possible que ça soit un coup de sec. 

 

Mais dans les mêmes conditions, j'ai d'autres arbres (même espèces) qui ne semblent pas être atteints. 

 

Si c'est effectivement une brûlure due à la chaleur, et en supposant que j'arrose plus, dans combien de temps devrais-je voir une amélioration ou du moins un ralentissement du brunissement des feuilles?



#26 fabienm

fabienm
  • Membres
  • 569 messages
  • Pays :france
  • Département :56 35

Posté 22 juillet 2016 - 13:31

J ai des feuilles grillees par le soleil sur un camelia ....coriace pourtant .
a un moment la temperature interne de la feuille est trop elevee et elle grille.
c est d autant plus flagrant ,lorsque les mois precedents n on pas ete chaud et ensoleille .et la transition rapide .

#27 kys

kys
  • Membres
  • 697 messages
  • Pays :france
  • Département :lorraine

Posté 22 juillet 2016 - 15:56

fred_ tu dis que le soleil a pas trop tappé pourtant mais je dirais que c'est justement pour ça !

si tu sous un climat nuageux, pluvieux et que tu vas te coller en plein cagnard dans le sud à 35°, il t'arrivera la même chose : brûlures de la peau,

En revanche quand tu es en vacances et que tu prends le soleil doucement et progressivement avec ta crème, généralement sur la fin tu peux te balader sans crème (je dis pas que c'est conseillé hein !) et ne pas prendre de coup de soleil... enfin cette théorie n'est pas vrai pour les peaux de merde j'avoue lol !

 

résumé : le changement subite du temps a pu lui faire mal au crâne !



#28 le bleu

le bleu
  • Membres
  • 3 202 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :dans l'avesnois
  • Zone USDA :0
  • Formation :Art Bonsai Cambrésis et le forum parlons bonsai
  • Pays :France
  • Département :59

Posté 23 juillet 2016 - 07:57

les feuilles qui sont brûlées sont brûlées, y'a rien à y faire, par contre, les nouvelles feuilles qui vont pousser au soleil ne devraient pas trop souffrir puisqu'elles s'y seront habituées!


"Cesse de croire et instruis-toi" A. GIDE
"L'homme sera d'abord ce qu'il a projeté d'être" J.P. SARTRE
"On n'hérite pas de la terre de nos ancêtres, on ne fait que l'emprunter à nos enfants"

#29 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 602 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 23 juillet 2016 - 09:44

Le bleu dixit : "...les nouvelles feuilles qui vont pousser au soleil ne devraient pas trop souffrir puisqu'elles s'y seront habituées!"

Intéressant comme point de vue, mais est-ce compatible avec une réalité fondé sur des mécanismes de la plante ?

Ou est-ce une extrapolation un peu rapide de ce qui se passe dans le règne animal avec la mélanine qui protège des UV ?

Y a t il une explication qui ne soit pas empirique ?

 

Tout se cache derrière le mot "habituées". Ce genre de mots fait appel au bon sens du lecteur , Et comme on le sait, le bon sens et l'empirique sont des portes ouvertes aux approximations et aux contre-vérités.



#30 manumidam

manumidam
  • Membres
  • 5 256 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Formation :Mon jardin, M. Akanuma (Académie Bonsai)
  • Pays :France
  • Département :Lot (46)

Posté 23 juillet 2016 - 09:52

des feuilles de charmes brulées par le soleil... j'y crois pas trop.

j'ai cultivé des charmes pendant des années plein ouest le long d'un mur de pierre, arrosage une à deux fois par jour.

plein cagnard de12h jusqu'au coucher du soleil... et ça tape l'été dans le lot!

jamais eu de feuilles brulées.

 

d'après mon expérience les feuilles de charmes semblent être sensibles à certaines attaques fongiques, mais bien résistantes au soleil.



#31 kys

kys
  • Membres
  • 697 messages
  • Pays :france
  • Département :lorraine

Posté 23 juillet 2016 - 12:04

bonsaiphil, je ne sais pas pour le charme mais le ficus c'est exactement ça. Si tu prend un ficus "élevé" en intérieur et que tu le mets au soleil dehors (c'est ce que j'ai fais et il est en plein cagnard en permanence), ses feuilles vont cramer car elles n'ont pas l'épaisseur et la résistance pour, en revanche dans la foulée il va sortir de nouvelles plus épaisses et plus costaux que tu pourras mettre en plein cagnard.

 

A mon sens les plantes s'adaptent, non pas au sens de l'évolution mais tout simplement qu'une feuille formé dans un endroit à l'ombre voir en intérieur sera moins résistante car en carence par nature au moment de sa création, à l'inverse une feuille en plein soleil gorgé de soleil avec tous les apports nutritifs sera juste plus résistante. Je me trompe peut être après :-)



#32 papymandarin

papymandarin
  • Animateurs
  • 7 250 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Pays :Belgique
  • Département :bruxelles

Posté 23 juillet 2016 - 12:11

c'est surtout que les plantes comme tous les organismes, obeissent a la loi du moindre effort, si elle poussent dans un milieu protege (serre ombre) pourquoi s'embeter a faire des feuilles coriaces et pleins de pigments et teguments protecteurs ( tout ca coute physiologiquement parlant), or je ne vous l'apprends pas d'habitude une plante ca ne bouge pas d'endroit (et seules survivent celles quis se trouvent a la "bonne place" pour elles) contrairement a nos pots qu'ont s'amuse a bouger

et puis on taille les bonsais en ete , or les feuilles les plus externes qu'on enleve ombrait jusque la les feuilles internes qui etaient donc moins durcies, on voit souvent des arbres cramer apres une taille alors qu'ils allaient tres bien a la meme place avant d'etre tailles ( alors que l'on ne pense pas a proteger l'arbre car on pense je l'ai taille il a moins feuilles donc il boit moins donc il cramera pas, or l'apport d'eau  n'est pas le seul facteur, l'aptitude des feuilles a supporter le rayonnement joue aussi)



#33 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 602 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 23 juillet 2016 - 12:50

@papymandarin :

Tu invoques la loi du moindre effort, et ça me parle bien. Je suis dans mon élément.

Mais ensuite tu invoques pigments et téguments protecteurs qui apparaitraient sous l'effet du soleil. On connait bien des espèces qui possèdent naturellement des feuilles coriaces ( le houx, le chêne kermes et même l'olivier). Mais ce n'est pas identique au charme dont les feuilles possèdent tout aussi naturellement de feuilles tendres. Si j'ai bien compris tu expliques que les cellules des arbres à "feuilles tendres" se modifient sous l'effet du rayonnement solaire. OK.

Mais qu'est ce qui se modifie dans les cellules ?

Quel est le processus qui mène à cette modification ?

Etant donné ton background scientifique je suis persuadé que tu pourrais nous éclairer sur ce point.

 

@kys

Ce que tu décris ne correspond pas forcément à mon questionnement : tu proposes une comparaison avec une autre espèce végétale (ficus) . Ce qui est vrai pour une espèce ne l'est pas pour une autre.

Tu dis "...une feuille formé dans un endroit à l'ombre voir en intérieur sera moins résistante..."

C'est une conviction et non une explication . Tu avances une argumentation empirique, celle-là justement dont je me méfie comme de la peste. Tu la fondes de plus sur une analogie anthropocentrique : "....gorgé de soleil...". Moi ce genre d'analogie ne peut pas me convaincre.

C'est justement parce que j'en ai assez d'avoir moi-même tendance à des explications empiriques que j'essaye de recueillir des éclairages de personnes qui ont étudié dans le domaine de la biologie végétale, comme Papymandarin.(il y en a d'autres ici...Hin175 par ex)



#34 papymandarin

papymandarin
  • Animateurs
  • 7 250 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Pays :Belgique
  • Département :bruxelles

Posté 23 juillet 2016 - 12:58

beh c'est comme quand on bronze, si ta peau recoit du soleil , ta peau fabrique de la melanine, si elle en recoit pas elle n'en fabrique pas , reponse physiologique simple a un stimulus ( le rayonnement) , la plante fabrique les pigment et substances protectrices en fonction de "l'agression" qu'elle recoit de l'environnement (evidemment pour chaque espece dans les limites de ce que permet l'adaptabilite de sa physiologie, un erable peut avoir des feuilles plus ou moins "dures" mais sera toujours plus fragile qu'une aiguille de pin.)



#35 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 602 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 23 juillet 2016 - 13:41

Suite à ton message j'ai effectué une recherche sur les mots clés exploitables que tu donnes : J"ai cherché "plante - pigment - protecteur", cela n'a rien donné de bien intéressant pour expliquer l'habituation des feuilles de charme au rayonnement.
En cherchant avec "plante - pigment - protecteur -UV" je suis tombé sur un site un peu plus exhaustif . J'y ai retenu le rôle des flavonoïdes dans la lutte contre les UV.
Mais je n'ai rien trouvé sur une éventuelle sur-production de ces pigments quand la plante est exposée.
 
Peut être  un début de commencement de réponse pourrait être donné si on en savait plus sur ce que tu nommes les "substances protectrices" et comment leur production est accélérées par la lumière .
 
Par ailleurs les pigments ne contribuent pas, d'après ce que j'ai compris, à la consistance de la feuille (plus ou moins coriace). Les pigments seraient uniquement liés à leurs couleurs (sauf flavonols, les flavanones et les flavones). Mais les 2 chlorophylles étant tellement prédominantes qu' un accroissement des pigments protecteurs ne seraient absolument pas perceptibles par l’œil humain.
D'ailleurs le coté coriace de la feuille est-il un bon critère d'appréciation de sa résistance aux rayonnements? Elles nous SEMBLENT plus costauds, mais là encore c'est terriblement subjectif.
 
bref pour l'instant je reste un peu sur ma faim de savoir.



#36 fred_

fred_
  • Membres
  • 192 messages
  • Pays :Belgique
  • Département :NA

Posté 23 juillet 2016 - 14:56

Ah là, on apprend :)

 

Tout comme bonsaiphil, j'aime comprendre ce qui se passe - d'une part la théorie et la confrontation avec la pratique.

Perdre un arbre, c'est moche, mais le perdre sans comprendre pourquoi, c'est encore pire.

 

2 choses qui continuent (à part le fait que mon charme n'en n'a plus aucun) à me turlupiner:

  1. Certains arbres, de la même espèce que ceux qui semblent touchés, et cultivés dans les mêmes conditions, ne semblent pas atteints. C'est notamment le cas de jeunes boutures de l'érable montré ci-dessus (2 ans) qui semblent particulièrement vigoureuses.
  2. Parmis les explications proposées ci-dessus, je retiens le soleil et un arrosage insuffisant - mais est-ce que ces 2 causes potentielles peuvent causer cette même brûlure apparente du feuillage? D'aprés mon expérience, un arbre trop peu arrosé a plutôt les feuilles qui flétrissent avant d'éventuellement tomber.

Merci pour les retours en tout cas - il y a bcp à apprendre (en tout cas pour moi) de ce genre de discussion.

 

Fred



#37 papymandarin

papymandarin
  • Animateurs
  • 7 250 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Pays :Belgique
  • Département :bruxelles

Posté 23 juillet 2016 - 15:00

beh tu sais si j'emploie un mot aussi vague que substance protectrice, c'est justement parce que les plantes en produisent une tres grande variete en terme chimique, c'est pas pour rien que les plantes sont la source principale de medicaments, elles produisent toute sortent de composes destines a les proteges du soleil, des herbivores, des insectes des virus des champignons de la secheresse du gel j'en passe et des meilleurs

La coriacite est en effet autre chose meme si le but est aussi de proteger la feuille (cette fois plutot physiquement que chimiquement) en la rendant plus fibreuse/plus chargee en lignine/avec un tegument plus epais ect

Apres je ne suis pas un physiologiste vegetal, pour plus de detail je crains qu'il faille s'adresser a des revues specialisees (Rarement en acces libre) presse universitaire ect



#38 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 602 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 23 juillet 2016 - 18:37

Bon je crois qu'on n'ira pas bien plus loin pour confirmer ou infirmer la phrase :

"...les nouvelles feuilles qui vont pousser au soleil ne devraient pas trop souffrir puisqu'elles s'y seront habituées!"

Autrement dit avec les compétences ici présentes tout ce qu'on peut dire avec certitude c'est qu'on ne sait pas si la phrase est vraie.

Ce qui est dangereux, c'est qu'elle est formulée comme une inférence, comme un lien de cause à effet que le débutant pourrait avaler sans sourciller.

 

Pour en revenir à ce charme, as-tu vérifié qu'il n'y a pas de cicadelles qui hantent ton arbre ? A vérifier sur le revers des feuilles

Pour les observer, il ne faut pas toucher l'arbre car elles se taillent tout de suite en sautant.

Il faut regarder sous l'arbre, repérer et avancer très doucement le pouce et l'index de part et d'autre des deux cotés de la feuilles. Quand tu es assez près, tu serres, et couic.

Je ne connais pas d'autres remèdes....

Chez moi cela fait un mois qu'elles sont actives et en particulier sur les charmes (mais pas que)



#39 fred_

fred_
  • Membres
  • 192 messages
  • Pays :Belgique
  • Département :NA

Posté 23 juillet 2016 - 20:12

Non pas de bestioles. Mais bon, plus de feuilles non plus :)



#40 kys

kys
  • Membres
  • 697 messages
  • Pays :france
  • Département :lorraine

Posté 23 juillet 2016 - 23:55

désolé bonsaiphil mon domaine de prédilection c'est plus la gestion/finance ^^ et non les sciences même si c'est ma formation secondaire.

 

Je t'explique pourquoi j'ai répondu ça :

 

1- un arbre n'aime que l'écorce soit directement exposé au soleil

 

2- l'arbre s'adapte très bien à son environnement avec plus ou moins de temps. Je regarde toujours en dehors du bonsaï où et comment les arbres sont placés dans nos villes. Par exemple je ne suis pas un spécialiste du charme et pourtant je remarque qu'en allant travailler , la ville où je suis allé avait pour séparer 2 voies de routes (donc sans une ombre) planté des charmes entre les 2 voies pour donner du vert à tout ça et je remarque que depuis 2 ans où je passe devant et malgré le plein soleil... ils sont toujours aussi vert. Malgré cette information j'ai préféré prendre le cas de mon ficus que je regarde chaque jour et où j'ai testé moi même les acclimatations.

 

3-Je regarde souvent l'origine pour savoir si en milieu naturel il apprécie ou non. Dans le cas du ficus toutes les fiches me disent "mi ombre,pas de soleil direct" et pourtant en se fiant à son environnement naturel ça mange plus de soleil que mama sous monoï.

 

Bien entendu j'essaie de participer simplement au débat avec le peu de culture / expérience que j'ai, et espère que les lecteurs du forum le prendront comme tel ;)





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : feuilles, brunissement, chute, assèchement

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)