Aller au contenu


Photo
- - - - -

Travaux d'envergure pour contrecarrer une malédiction

Charme Carpinus Incision Haubanage Structure

  • Veuillez vous connecter pour répondre
28 réponses à ce sujet

#21 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 109 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 09 avril 2016 - 15:21

..., pour ce charme, pourquoi tu ne reparts pas à zéro, tu sais bien comme moi que si tu coupes toutes les branches à ras....

C'est vrai ça !

Après 20-30 ans on coupe toutes les charpentières et on a le plaisir de reconstruire. On répète cela une fois, deux fois, trois fois... euh.. C'est quoi déjà l’espérance de vie d'un homme actuellement ?

 

Contrairement à beaucoup de membres de ce forum je ne suis pas de ceux qui éprouvent plus de plaisir à trifouiller leurs arbres qu'à en jouir contemplativement.

Comme le disait le philosophe :

 

«De l’argile, nous faisons un pot, mais c’est le vide à l’intérieur qui retient ce que nous voulons.»

 

Plus que le tissu végétal d'où émerge la forme du bonsaï, c'est ce qu'il a en lui, qui est impalpable et immatériel qui me fascine. C'est pour cela que je mets constamment en avant l'histoire de l'arbre, celle de son prélèvement, le vécu commun qui tisse un lien impalpable entre lui et moi. C'est ce "vide à l'intérieur" qui retient chez moi ce que je recherche et cela peut se produire même avec un arbre imparfait.

Pour moi c'est ce Pomerol ou ce Gewurztraminer qui coule de la cruche qui compte, même si la cruche, ma foi, pourrait être plus jolie.

 

En trente de bonsaï je n'ai pas été capable de construire un seul arbre sans défauts. Mais quel nectar coule de chacun d'entre eux !

 

Et puis il y a quelque chose qui me dérange profondément à ne considérer un arbre uniquement comme un tronc sur lequel on va coller nos représentations. Quand je prélève un arbre, c'est qu'il me propose une forme. Il y a une idée dont la source est dans l'arbre lui-même et non pas dans mes neurones. Je crois qu'il faut respecter cela.

.



#22 synodontis

synodontis
  • Membres
  • 188 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :euh non pas trop.
  • Pays :france
  • Département :54

Posté 11 avril 2016 - 15:52

Bien d'accord avec cette vision. L'essentiel c'est le chemin, pas le but. Je préfère des arbres en pot imparfaits avec chacun leur histoire que des chefs d'œuvre en devenir qui demeurent moches dans leur caisse pendant 15 ans.

Mais chacun sa vision, d'"actif interventionniste" à "rêveur contemplatif", avec l'échelle de nuances entre les 2! 



#23 MBdeMaibelle

MBdeMaibelle
  • Animateurs
  • 4 336 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :Animateur des ateliers ABC
  • Pays :BELGIQUE
  • Département :Nord et Est

Posté 11 avril 2016 - 22:06

J'ai pas tout lu...mais je vais intervenir car tu ma mis le lien dans le sujet que j'ai commencé (congrès 2016)

Ton arbre était un "faux balais" mais un vrai charme!

il arrive souvent dans la nature qu'il y ai des départs multiples... (si j'ai bien compris, c'est ce que tu appelles "malédiction")

Ta vision du bonsaï à changé et ton expérience aussi pendant le temps que tu l'as soigné tel qu'il était.

Avec peu de soin, presque livré à lui même, il à évolué sans te poser de problème mais maintenant tu veux le faire devenir "conforme" à ta vision du bonsaï (de charme):

Tu as pris sa culture en main, rempotage, engrais, tailles,...

Et son équilibre dans tout ça?

Avec ce que tu lui demandes, il va réagir et te poser d'autres problèmes : tous les départs au même endroit vont lui donner une inversion de conicité à terme.

Si tu veux un arbre plus 'conforme' à ce que tu attends d'un bonsaï, alors à mon avis tu devrais couper beaucoup plus.

Je te propose une taille à titre d'exemple:

La branche entourée devant être renouvelée plus tard mais sera nécessaire pour que l'arbre accuse le choc et tire la sève pour lancer la cicatrisation.

C'est un peu comme la réforme que j'ai fait sur ce charme (les photos du bas)

Miniature(s) jointe(s)

  • Image1.jpg
  • Image2.jpg
  • Image3.jpg

QUELQUES ARBRES A CEDER SUR: http://assesse-bonsa...es-a-ceder-2016


#24 lundi

lundi
  • Membres
  • 2 136 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Chaumont
  • Zone USDA :0
  • Formation :Bonsaï Club Valcourtois
  • Pays :France
  • Département :52- Haute-Marne

Posté 12 avril 2016 - 08:03

il me fait penser à celui là : http://www.bonsai-fa...php?f=4&t=32641



#25 Zelkova

Zelkova
  • Animateurs
  • 969 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :31

Posté 12 avril 2016 - 10:42

je comprends bonsaiphil sur le fait de valoriser cette courbe, que je ne qualifierais pas de molle mais de "douce" :P

 

du coup, ça m'évoquerais plutôt ça, en insistant sur la branche qui poursuit naturellement la courbe

 

charme.jpg



#26 Pierre Boyer

Pierre Boyer
  • Membres
  • 1 808 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Pau
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Club Palois du Bonsaï, Auprès de mon arbre
  • Pays :France
  • Département :64

Posté 12 avril 2016 - 11:16

J'adhère bien avec ce que Bonsaïphil dit.

Mes arbres ont souvent une histoire et en plus celle que je partage avec eux depuis que je les cultive me ravi.

Par contre ce lien intime n'est pas perçu par d'autres que moi car la structure de mes arbres est loin de susciter une émotion pour quelqu'un d'autre que moi.

Par les non initiés, je me fait soit traiter de tortionnaire, soit de génie à la main verte (parfois les deux à la fois) ; par les bonsaïkas je n'ai qu'un regard indulgent : les arbres que je cultive ne suscitent pas d'émotions particulière sur le forum. Et pour cause dans mon face à face avec mes arbres, je prends plus de temps à apprécier l'évolution des saisons et la mienne propre qu'à améliorer mes pratiques et techniques. Dans quelques décennies je l'espère, le travail et la vie passée ensemble feront que d'autres que moi ressentiront une émotion en les voyant.



#27 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 109 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 12 avril 2016 - 12:47

je comprends bonsaiphil sur le fait de valoriser cette courbe, ....

 

.....en insistant sur la branche qui poursuit naturellement la courbe

 

Oui c'est une bonne idée.

J'avais pensé à une alternative pour contribuer à cette mise en valeur. : descendre la première branche de droite

Branche1.jpg

Dans ce cas - et la simulation ci-dessus ne le montre pas - il faudrait bien sur continuer à supprimer des branches importantes dans la partie supérieure gauche.


....je prends plus de temps à apprécier l'évolution des saisons et la mienne propre

J'aime bien entendre ce type de discours qui va à l'essentiel


 à mon avis tu devrais couper beaucoup plus.

Je te propose une taille à titre d'exemple:

C'est trop pour moi.

La réalisation de cet arbre dépasserait alors mon espérance de vie



#28 MBdeMaibelle

MBdeMaibelle
  • Animateurs
  • 4 336 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :Animateur des ateliers ABC
  • Pays :BELGIQUE
  • Département :Nord et Est

Posté 12 avril 2016 - 22:38

c'est trop pour moi.

La réalisation de cet arbre dépasserait alors mon espérance de vie

 

 

L'important n'est-il pas le chemin...?

 

Un gros plan sur le problème que j'avais et 9ans plus tard...

Miniature(s) jointe(s)

  • Image2.jpg
  • Image1.jpg

QUELQUES ARBRES A CEDER SUR: http://assesse-bonsa...es-a-ceder-2016


#29 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 109 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 13 avril 2016 - 09:43

Un gros plan sur le problème que j'avais et 9ans plus tard...

 
Oui bien sur ! Tu agis en toute logique et tu arrives à une structure bien plus intéressante. Mais au prix de cicatrices importantes qui ne seront refermées que dans pas mal d'années

L'important n'est-il pas le chemin...?

Je laisse une place de plus en plus importante au désir de jouir (oui oui, jouir !) de mes arbres acquis à mes débuts sans les remettre en question structurellement. C'est un peu une philosophie du "faut faire avec ce qu'on a".

Cela ne m'empêche pas de compenser ce "fatalisme" de vieux par un travail sur des yamadoris prélevés ces récentes années, de me jeter des défi de prélèvement de Prunus spinosa à faire pipi dans la culotte (encore un truc de vieux).

Tu vois ?





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : Charme, Carpinus, Incision, Haubanage, Structure

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)