Aller au contenu


Photo
- - - - -

Castanea sativa 1

Conseil

  • Veuillez vous connecter pour répondre
36 réponses à ce sujet

#21 fraid

fraid
  • Membres
  • 380 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8a
  • Pays :france
  • Département :Loire

Posté 27 décembre 2016 - 14:15

Salut frogoliver
Oui merci, j'ai déjà eu le réflexe!

#22 frogolivier

frogolivier
  • Membres
  • 1 268 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :9b
  • Formation :autodidacte,A&G sud ouest
  • Pays :France
  • Département :64

Posté 27 décembre 2016 - 14:27

Après tout dépend de ce que tu veux,si tu veux conserver le bois mort du collet il y a le produit pour bois vermoulu ,perso je ne l'ai jamais utilisé mais il parait que ça marche!
Sinon peut être laissé faire les choses pour te rapprocher de ce que fait la nature:sur les arbres creux le bois mort a la base a souvent disparu et ne subsiste que dans la partie supérieure du tronc.


Le gras c'est la vie! (Karadoc)

#23 fraid

fraid
  • Membres
  • 380 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8a
  • Pays :france
  • Département :Loire

Posté 27 décembre 2016 - 14:46

Je suis aussi du genre à laisser faire la nature, le vermoulu c'est bon pour les charpentes. Merci pour ton avis :spb95:



#24 cabou

cabou
  • Membres
  • 589 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :08

Posté 27 décembre 2016 - 15:52

j utilise fréquemment le produit cité et depuis pas mal d'années déja . Je n'ai eu aucun désagrément .Bien au contraire  je lui voit bcp d'avantage .

Il stoppe la dégradation du bois et le redurcit .

j ai ainsi sauvé plusieurs arbres au bord du gouffre par oubli de ma part .

de + contrairement au liq à jin , (Ce qui n'est pas très bien venu sur les feuillus ) il ne blanchit pas le bois et est efficace + longtemps .

 

son seul défaut : le coté chimique et l'odeur de résine .

 



#25 A.N.T.O.N.I.N

A.N.T.O.N.I.N
  • Membres
  • 1 093 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Condom
  • Zone USDA :8
  • Formation :Autodidacte (bah ouais j'ai la science inffuse)
  • Pays :France
  • Département :Gers (32)

Posté 27 décembre 2016 - 17:14

Tu n'aurais pas dû poncer le bois mort, là il est pas naturel... Enfin avec le temps qui passe, il devrait reprendre du naturel..


"Comme quoi il n'est qu'une clef pour accéder au savoir, et c'est le désir."

                                                                                                          

                                                                                                                 Amélie Nothomb


#26 fraid

fraid
  • Membres
  • 380 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8a
  • Pays :france
  • Département :Loire

Posté 27 décembre 2016 - 17:31

Je n'ai rien contre le dit produit, il a sûrement de nombreux atouts, et effectivement le côté chimique me dérange également.
Pourquoi le liquide à Jin est à éviter pour les feuillus, je ne savais pas? À cause du rendu?

#27 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 323 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 27 décembre 2016 - 19:08

Il me semble que les produits anti- pourrissement du bois déposent une couche de polymères synthétiques sur le bois visé.

Dans un premier temps le bois est protégé.

Mais l'humidité emprisonnée, les infiltrations par en dessous, n’empêchent pas, à terme, le travail des bactéries et autres champignons qui dégradent. Et lorsque leur œuvre reprend après quelques temps tout ce petit monde s'en donne à cœur joie sous la carapace.

Et un beau jour on s'aperçoit que sous la jolie façade c'est la catastrophe.

Je n'ai plus retrouvé la page de "Les bois morts de nos Bonsaïs" où Jeker en parle.

Jeker recommande le liquide jin (hyposulfite de sodium) ou la glycérine (peu durable)



#28 fraid

fraid
  • Membres
  • 380 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8a
  • Pays :france
  • Département :Loire

Posté 27 décembre 2016 - 20:23

Merci pour ces précisions bonsaiphil, je vais tenter prochainement d'approfondir la chose.
Je me pose quand même la question concernant l'utilisation de solution chimique plus ou moin toxique; n'y a t il pas un risque que le produit ne se retrouve par lessivage dans le substrat puis brûle les racines?

#29 Jean-Denis

Jean-Denis
  • Membres
  • 3 385 messages
  • Zone USDA :8a
  • Pays :France
  • Département :91 essonne

Posté 27 décembre 2016 - 20:47

J'utilise un durcisseur pour bois vermoulu depuis des années sur un orme, c'est très efficace. Le produit aussi liquide que de l'eau s'appliqué au pinceau ou à la seringue pour les trous jusqu'à saturation du bois. Il n'y a pas de reprise du pourrissement et le bois devient vraiment plus dur. J'évite tout de même que ça ne ruisselle trop dans le substrat.
C'est chimique, mais le liquide à jin aussi.

#30 fraid

fraid
  • Membres
  • 380 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8a
  • Pays :france
  • Département :Loire

Posté 22 avril 2017 - 18:57

Les nuits de cette semaine ont été glaciale par chez moi. :coldb:

Beaucoup de mes plantes ont été sévèrement touché, Actinidia, Cercis, Spiraea, Euonymus,... et j'en passe...

Et malheureusement, mon petit châtaignier fait parti des plantes dont le feuillage à bien mauvaise mine pour une si belle saison.

A suivre...,j’espère qu'il aura assez de réserve pour me refaire une deuxième pousse

P1010006.JPG



#31 Pierre Boyer

Pierre Boyer
  • Membres
  • 1 858 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Pau
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Club Palois du Bonsaï, Auprès de mon arbre
  • Pays :France
  • Département :64

Posté 23 avril 2017 - 08:11

Aïe



#32 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 6 405 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 23 avril 2017 - 10:35

oui aïe, et malheureusement tu ne dois pas être le seul! Y compris les gens qui gagnent leur vie avec des fruits ou des plantes...

Ah ça des alertes rouge météo, vague submersion, tempête, vent violent, chute de neige, là ils sont fort! et on voit jamais rien. Par contre des gelés à -9° alors que tout est en fleur ou en fruit personne percute que dalle..... vive la météo à la télé!, changez rien les gars!!  :spb110:


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#33 fraid

fraid
  • Membres
  • 380 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8a
  • Pays :france
  • Département :Loire

Posté 03 juin 2019 - 12:03

Hello

J'ai eu un peu de casse dans mon jardin cet hiver, certains de mes arbustes ne sont pas repartis, dont une grosse Glycine, un Cornus Kousa, un Euonymus....j'ai du mal a identifier le pourquoi du comment?

Bref, et pour en venir au sujet, ce Châtaignier n'a pas donné aussi de signe de vie ce début d'année.

A mon grand regret ce topic peut etre fermé.


Modifié par boots19, 03 juin 2019 - 13:35.
sujet fermé


#34 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 323 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 03 juin 2019 - 13:45

Je suis d'avis qu'il ne faut pas fermer un sujet quand l'arbre est mort. (voir ici)

Pas tout de suite du moins ...

Nos arbres ne sont pas des Kleenex !

 

Il faudrait le garder ouvert pour que la discussion sur les causes de la mortalité puisse s'engager. C'est ainsi qu'on en apprend et qu'on progresser.

Il faut presser le citron

Pour ce faire un bonne méthode consisterait à ce que le propriétaire de l'arbre (fraid) expose dans un premier temps ses propres hypothèses et en profite aussi pour donner des détails jusque là omis, sur les symptômes précurseurs

 

Je possède deux châtaigniers je suis donc intéressé.

Si j'ai bien compris notre ami fraid attribue le décès de son superbe châtaignier à un gel précoce de ses feuilles. Je suis dubitatif. L'espèce est en mesure de développer sa pousse même après une telle défoliation naturelle.

Il ne l'a pas fait. L'arbre était donc faible.

Y a t il eu des signes de cette faiblesse ?

Pourquoi était il faible ? L'avancée du bois mort y est-elle pour quelque chose ? A t il subi des tailles en vert ?

Il faudrait essayer de lister les causes potentielles.



#35 fraid

fraid
  • Membres
  • 380 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8a
  • Pays :france
  • Département :Loire

Posté 06 juin 2019 - 18:41

Bonsoir à tous

Un dernier retour pour le Castanea sativa 1, parce que je le lui dois bien!
Comme je le disais par MP à Bonsaiphil, il est vrai que je l'ai jeté un peu vite.
Je vais essayer de synthetiser rapido ma maigre experience avec cet arbre.

Je suis dabord conscient que ce Chataignier à subit un paquet de coups durs depuis que je le cultive, et pourtant il m'a toujours semblé bien encaisser et son extinction reste encore soudaine pour moi

C'est ma seule experience avec le Chataignier, je retenterai peut etre l'experience pour ne pas rester sur un échec, mais... pas tout de suite!
Lors du prelevement il y a quelques années, je l'avais rabattu dans la foulée à quelques centimetres du sol.
L'objectif était de profiter de la pleine terre pour faire tirer les nouveaux départs un maximum et former une premiere base, comme je le fais parfois sur d'autres de mes arbres prelevés!
Sauf qu'il en à décidé autrement, il m'a fait dans l'année suivante un retrait de seve sur toute la face arriere, et quelques temps après le bois mort s'est envolé laissant derrier lui le tronc que vous connaissez.
Avec du recul, je pense que l'arbre ne s'est jamais vraiment remis de ce premier coup dur.
Je me rappelle il n'y a pas longtemps vous demander conseil, je voyais d'années en années le bois mort gagner du terrain. Pour finir je ne suis jamais arrivé à engager une vraie cicatrisation comme avec mes Charmes ou autres d'ailleurs.
Et pourtant je l'ai toujours laissé tranquille en periode de pousse, rare fut les tailles en vert ou les ligatures. je me suis toujours contenté de l'haubanner.
Et il me semblait pêchu, cet arbre était capable de me faire des pousses d'un metre dans l'année... est ce qu'un Chatignier faible fait des pousses aussi longues?
C'est vrai que par manque d'élements de comparaison, je l'ai toujours estimé en forme! peut etre une erreur de jugment!

Bien plus tard après le prelevement, lors de mon premier rempotage après +/- 5ans de pleine terre,  
je me suis rendu comte en analysant l'état du racinaire que je n'étais pas pret de voir cet arbre dans un pot à Bonsai, et que de longues années de preparation m'attendaient!
Le racinaire rappelait ce qui pouvait se passer sur la partie arerienne, se resumant à quelques longues puissante racines tuyautées.

Autres épisodes il ya deux ans, ou il a aussi perdu son feuillage juvenil après une gelée tardive, mais très rapidement une deuxieme pousse fit son apparition.

Pour moi tous ces facteurs cumulés à ce debut de printemps très chaud et très sec que l'on a eu dans ma region, lui ont été fatals.
Les bourgeons semblaient pourtant gonfler en début d'année, j'avais reperé du vert, l'arbre était selon moi pret à débourer.
Comme je le disais j'ai eu d'autres arbustes en pleine terre et notamment une grosse Glycine installée depuis plusieurs années
qui ne sont pas repartis cette année, ce qui me fait penser que le climat "à pique que l'on a aujourd'hui" y est pour quelques choses.

Voilà tous les détails que je peux donner afin d'expliquer le parcours et la fin de ce châtaigner


...



#36 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 323 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 07 juin 2019 - 14:25

Merci beaucoup fraid pour ce compte rendu qui est une mine d'informations pour tous les possesseurs de Castanea sativa.

Merci pour la peine que tu t'es donné.

Pour ma part le passage sur l'évolution du bois mort et la cicatrisation semble confirmer ce que je soupçonnais déjà.

Pour ce qui est de l'apparente bonne santé de l'espèce, j'en retiendrai la nécessite d'une grande vigilance. Pour l'instant j'étais un peu comme toi. Bien qu'en caisse de culture je n'ai jamais eu de pousses de 1m j'ai toujours estimé que mes châtaigniers se portaient bien. Je les regarde maintenant avec un œil plus critique et je serai sans doute enclin à plus de prudence à l'avenir.

Je me dis qu'un rempotage en douceur tous les deux ans (pas plus) pourrait être un bon moyen de contrôle des racines.

 

Mais quand on perd un bel arbre sans pouvoir donner avec certitude la cause de la perte, on se retrouve dans une position très inconfortable dont les désagréments viennent se rajouter à la peine ressentie.

 

On ne répétera jamais assez à quel point il est nécessaire , pour des espèces moins courues en bonsai, de profiter des observations de collègues quand on a la chance de les croiser sur un forum.



#37 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 6 405 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 07 juin 2019 - 14:32

 

Mais quand on perd un bel arbre sans pouvoir donner avec certitude la cause de la perte, on se retrouve dans une position très inconfortable dont les désagréments viennent se rajouter à la peine ressentie.

Parfois faut pas chercher midi à 14h aussi. Même un humain en parfaite santé, avec une hygiène de vie irréprochable, peut attraper une maladie incurable..


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : Conseil

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)