Aller au contenu


Photo
- - - - -

Petite histoire de Chêne : du prélèvement à la culture

Prélèvement Chëne Quercus Outillage caisse de culture racine pivot taille

  • Veuillez vous connecter pour répondre
177 réponses à ce sujet

#161 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 210 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 22 mars 2020 - 09:28

Ce n'est pas sans appréhension que, deux années après son rempotage (voir ici), je décide  de continuer le travail de réduction du pivot de ce chêne pubescent.

Après ce qui s'est passé en 2018 (voir  ici) j'en mène pas large.

Après la sortie de la caisse de culture : Mesure de la hauteur du pivot et état des racines

IMG_2253.JPG IMG_2254.JPG

 

Pour réduire le pivot je le débarrasse d'abord de ses racines les plus basses (l'arbre est couché) puis sciage

:IMG_2258.JPG IMG_2260.JPG

 

La hauteur de coupe s'est imposée. Trois racines puissantes prennent naissance peu ou prou au niveau de la coupe de 2018. Il y a ensuite une zone où il y a relativement peu de départ. Puis plus haut plusieurs départs prometteurs. Je choisis donc le trait de scie dans cette zone peu dense de manière à pouvoir manœuvrer la scie.

 

Comparaison du diamètre de la racine pivot en 2018 et aujourd'hui. Je suis impressionné du grossissement.

IMG_2273.JPG

 

Vue des racines après sciage. Je n'ai taillé aucune de ces racines supérieures, même si certaines étaient assez longues.

IMG_2261.JPG IMG_2263.JPG

 

Tout comme en 2018, je trouve qu'il en reste pas mal.

Mais maintenant je sais  que ce genre d'appréciation ne vaut pas grand-chose ! Je serre les fesses.

Le chêne semble stocker l'essentiel de ses réserves dans la racine pivot. L'arbre a donc bien accumulé, mais c'est autant de ressources supplémentaires dont je viens de le priver.

 

L'arbre dans sa nouvelle caisse légèrement plus basse que la précédente

 

IMG_2267.JPG Vue de la face avant

IMG_2269.JPG Vue d'une face latérale

IMG_2268.JPG Vue de la face arrière

 

 

 

 

 



#162 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 210 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 22 mars 2020 - 13:38

En (re)parcourant ce fil je suis tombé après coup sur le commentaire d'Arbophil qui explique qu'il ne faut pas réduire les racines et en même temps procéder à une taille des branches.

J'ai taillé les branches après rempotage comme on le voit dans les dernières photos du message précédent.

Le doute s'installe......

Y aurait-il quelqu'un ici pour me rassurer, pour nuancer un peu ces propos ?



#163 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 1 114 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 22 mars 2020 - 14:10

j'ai un grand et vieux chêne qui était en pleine terre chez mon père depuis quelques année pour qu'il se refasse une santé, il prenait trop de place dans son petit jardin alors on l'a transplanté chez moi, il était en pleine forme avant ça donc on a eu la mauvaise idée de travailler les racines et d'équilibrer en taillant en haut aussi, j'ai failli le perdre, il a démarré normalement, puis s'est complétement bloqué (comme si tout le méristème primaire été mort d'un coup) et s'est mis a perdre des feuilles et des branches secondaires la plupart des branches ont perdu presque toute leur ramification, certaines sont devenues très moches. du coup c'est 15ans de travail perdus pour une connerie, heureusement il est encore vivant mais il y a aussi eu de gros retraits de sève, surtout en tête, la tête n'est plus alimentée que par une petite veine vivante, le reste (80%) s'est transformé en bois mort, il va surement falloir refaire la tête car il ne cicatrisera jamais convenablement.

 

mais pour te rassurer (quand même^^) le tiens est beaucoup plus jeune, mois ramifié et tu lui a laissé quand même pas mal de racines, donc ça devrait passer. Et il y a eu des facteurs aggravants pour le mien, transplantation trop tôt dans la saison, son année de reprise était 2018, une mauvaise année pour beaucoup de chênes, il a eu trop d'eau et après je me suis fait sans doute avoir par une période sèche lors de laquelle je pensais que le sol était resté humide et j'ai repris l'arrosage peut être trop tard, j'avais apporté du compost lors de la plantation, mais comme le sol s'est détrempé ensuite, ça a peut être fermenté, comme il repartait normalement (même plutôt fort) je l'ai pincé et ça a du bloqué son fonctionnement, bref : plein de petites conneries qui en se cumulant, on failli le tuer.

 

pour aider, je pense que l'osyril peut lui permettre de maintenir ses hormones comme si il n'avait pas été taillé (j'en avais pas à l'époque). l'acide humique, à mettre un peu plus tard est parait-il très bénéfique pour les chênes et permet d'augmenter le nombre de pousses par année, j'ai appris ça cet hiver, je vais essayer cette année.



#164 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 210 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 22 mars 2020 - 15:32

En avançant dans la lecture de ton premier paragraphe j'ai senti comme une morosité me gagner subitement.

 

"tu lui a laissé quand même pas mal de racines, donc ça devrait passer...."

C'est ce que lanig disaient aussi sur ce forum en 2018 !

En même temps il donné la clé : en réduisant le pivot on prive l'arbre d'une partie substantielle de ses réserves.

 

Le 2eme paragraphe qui commence par "mais pour te rassurer (quand même^^)..." m'a un peu remis d'aplomb, mais à peine.

 

J'ai effectivement prévu une séance "spécial Osyril" sur tous mes rempotages de cette année au début de la semaine à venir. Je réitère d'habitude ce genre de session deux semaines après.

Je le fais, mais je n'ai jamais noté d'effets spectaculaires de ce traitement. C'est plutôt par acquit de conscience et histoire de s'occuper dans le confinement.



#165 petitpoissondansleau

petitpoissondansleau
  • Membres
  • 2 047 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :France
  • Département :67

Posté 22 mars 2020 - 18:29

Tu comptes l’abriter la nuit, vu les gelées à venir ? Perso chaque année je me pose la question, et chaque année j'ai du mal à me faire une religion. 



#166 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 210 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 22 mars 2020 - 19:57

Un petit -2° demain matin à 7h en campagne. En ville 2° de plus, donc 0°. Ce n'est pas ça qui va solidifier les mottes.

Après il y aura trois jours où ça va descendre à -3° en campagne.

Demain matin à 8h (pas avant, hein !) je vais me rendre dans le jardin et palper les substrats. Si c'est figé profondément je vais peut-être placer les caisses de culture de ce chêne et de mes prunelliers marcottés dans un sac en plastique noir avec fermeture coulissante. Mais les autres rempotés n'auront pas de traitement spécial a priori.



#167 fredlgd

fredlgd
  • Membres
  • 1 098 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :valenciennes
  • Pays :france
  • Département :59

Posté 22 mars 2020 - 20:55

Salut Bonsaiphil,

 

Tu n'as coupé qu'1/3 du pivot, tu as laissé beaucoup de racines sans les tailler et puis surtout, tu as l'expérience du dernier rempotage. Tout devrait bien se passer, il n'y a pas de raison.

Concernant l'osyril, je n'ai jamais utilisé de produit de ce genre. Je préfère optimiser les soins post-rempotage (arrosage modéré, abriter du vent quand les feuilles commencent à se développer, etc...). A ce titre, pour les gelées matinales des prochains jours, je le mettrais à l'abri du gel dans le garage. Ca ne mange pas de pain...

En le laissant au froid, tu vas ralentir la montée de sève dans les bourgeons et aussi le développement des nouvelles racines. Pour pousser, les arbres ont besoin de chaleur. Plus ton arbre reprend son activité rapidement, mieux c'est (on est dans la bonne période pour la reprise des chênes qui débourrent plus ou moins début avril selon les conditions climatiques).

Mon chêne doit également être rempoté cette année pour le passer en pot à bonsaï (je suis plus serein car je n'ai plus à toucher au pivot). Seulement un ou deux bourgeons commencent à montrer un peu de vert, j'attends encore quelques jours pour être dans la période optimale.

Au fil de mes réussites et de mes échecs, j'ai de plus en plus tendance à rempoter au moment où les arbres commencent à montrer des signes d'activité (pour les espèces qui n'aiment pas qu'on les chatouille au niveau racinaire), je trouve que les soins post-rempotage sont ainsi plus faciles à gérer (l'arrosage notamment).

Je surveillerai ton sujet dans les jours à venir mais je suis sûr que tout va bien se passer. :-)



#168 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 210 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 23 mars 2020 - 08:52

Comme dit plus haut j'ai fait mon tour d'inspection à 7h30 ce matin, muni de mon testeur

IMG_4558.JPG

J'enfonce la pointe de mon cure-pipe en différents endroits (bords, milieu etc...) du substrat et j'apprécie (subjectivement) la résistance à l'enfoncement.

Cela me donne une idée de ce qui est gelé et où.

Ce sont les caisses en bois qui montrent le moins de résistance , donc le moins de volume gelé. Un peu aux bord et 1 à 2cm sur la surface horizontale du substrat.

Comme on peut s'y attendre les plus petits pots montrent le plus de substrat gelé, mais rien de vraiment alarmant.

Sachant que mes arbres sont au soleil dés 8h le matin, à l'heure où j'écris ces lignes la situation doit sans dout être redevenue à la normale.

Donc pas de protection ici, même si  -3° sont prévus pour demain matin.


. Tout devrait bien se passer, il n'y a pas de raison.

Je surveillerai ton sujet dans les jours à venir mais je suis sûr que tout va bien se passer. :-)

Tes propos sont rassurants, mais en 2018 ils l'étaient aussi ! Presque mots pour mots. :spb85:



#169 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 1 114 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 23 mars 2020 - 09:04

Comme on peut s'y attendre les plus petits pots montrent le plus de substrat gelé, mais rien de vraiment alarmant.

Sachant que mes arbres sont au soleil dés 8h le matin, à l'heure où j'écris ces lignes la situation doit sans dout être redevenue à la normale.

Donc pas de protection ici, même si  -3° sont prévus pour demain matin.

effectivement, ça ne descend pas très bas, et si le substrat n'est pas entièrement gelé, il n'y a pas de soucis, mais je tenais juste à préciser qu'il faut justement se méfier davantage quand les arbres sont au soleil dès le levé du jour, car c'est là qu'ils peuvent souffrir. Le soleil active les parties aériennes qui chauffent instantanément, l'inertie maintient le sol gelé et l'arbre ne peux pas s'hydrater du tout pour alimenter la transpiration, l'arbre meurt de soif.

 

Il vaut parfois mieux laisser l'arbre entier à l'ombre le temps que le substrat dégèle, même si ce dégel est plus long.

quand le gel persiste (en hiver) il vaut mieux que les arbres (surtout les persistants) soient à l'ombre toute la journée.



#170 A.N.T.O.N.I.N

A.N.T.O.N.I.N
  • Membres
  • 1 408 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Condom
  • Zone USDA :8
  • Formation :Autodidacte (bah ouais j'ai la science inffuse)
  • Pays :France
  • Département :Gers (32)

Posté 23 mars 2020 - 17:57

pas con ton raisonnement. Même si là on s'en fout vu que ça gèle qu'en surface !


Vous êtes priés de laisser l'état dans les wc où vous l'avez trouvé en entrant.

 

                                                                                                                     HFT


#171 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 210 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 23 mars 2020 - 18:35

Oui c'est vrai, la remarque de Julien est pertinente. Mais ce danger-là guette principalement par beau temps en hiver quand toute la motte de l'arbre est prise dans le gel.

Mais ça ne fait pas de mal de rappeler ce point qui explique qu'on peut découvrir un arbre "subitement" mort au début du printemps



#172 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 210 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 14 avril 2020 - 16:30

Regardez comme il est sage.

Après la coupe du pivot en 2018 il m'a fait tout un pataquès.

Cette année, après une réduction tout aussi importante, il semble avoir compris que je ne lui voulais aucun mal.

 

Photos (avant - arrière) d'il y a une heure

IMG_2403.JPG IMG_2402.JPG

 



#173 petitpoissondansleau

petitpoissondansleau
  • Membres
  • 2 047 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :France
  • Département :67

Posté 14 avril 2020 - 16:37

peut être préfère t il les printemps ensoleillé ? Ou tu as appris à parler le Chêne...



#174 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 7 749 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 14 avril 2020 - 17:52

Attends attends, tu pourras crier victoire quand l'allongement des pousses sera significatif ;)


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#175 fredlgd

fredlgd
  • Membres
  • 1 098 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :valenciennes
  • Pays :france
  • Département :59

Posté 14 avril 2020 - 20:58

Regardez comme il est sage.

Après la coupe du pivot en 2018 il m'a fait tout un pataquès.

Cette année, après une réduction tout aussi importante, il semble avoir compris que je ne lui voulais aucun mal.

 

Salut bonsaiphil,

 

Content que ton chêne ait bien repris. ;)



#176 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 210 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 15 avril 2020 - 08:04

Il a repris, façon de parler....

Disons qu'il s'exprime sans doute sur ses réserves pour l'instant.

Et la remarque de Boots est tout à fait judicieuse : je reste dans l'expectative

 

 Ou tu as appris à parler le Chêne...

Ta remarque me fait penser à un passage de l'excellent roman de Antoine Buéno : "Le maître bonsaï" Albin Michel (Livre de poche). On en avait parlé ici.

Je me suis donné la peine de retrouver le passage.

Extrait

"Parce qu'un jour je leur ai parlé. Aux bonsaïs, je m'en souviens.

C'est comme cela que nous avons commencé à communiquer. Nous communiquons. Mais nous ne parlons pas. Ce n'est pas cela parler. Un jour je leur ai parlé, moi. Et j'ai entendu un changement. Dans leur bourdonnement. Leur murmure. Il s'est modulé. Il accompagne le rythme du monde, leur murmure. Alors il s'est modulé. Parce qu'une voix fait partie du rythme du monde. Il faut croire. Alors le murmure des bonsaïs varie quand on leur parle. Mais cela ne change pas ce qu'ils se disent. Du tout. Les bonsaïs disent toujours la même chose. Mais chacun une chose différente."



#177 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 210 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 04 mai 2020 - 16:06

En comparant le feuillage avec celui de la mi avril, on sent que la pression est bien là.

 

Je le laisse prendre des forces. Des bourgeons qui dormaient jusqu'ici se sont réveillés pour donner de jeunes feuilles aux teintes rosées.(Xanthophylle)

Il ne s'agit pas encore de la seconde pousse, mais c'est sans doute le signal qui montre que l'arbre ne se trouve plus simplement sur ses réserves, mais commence à produire de la végétation sur la base de la sève élaborée produite actuellement.

Photos de ce matin

Faces avant et arrière

IMG_2692.JPG IMG_2694.JPG

 

Je ne taille pas en vert pour l'instant dans le but de fortifier l'arbre. En juin, avant la vraie seconde pousse, je réduirai la voilure en commençant en particulier par le sommet qui veut s'échapper.

 

Faces latérales

IMG_2695.JPG IMG_2696.JPG



#178 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 210 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 20 septembre 2020 - 15:05

Je pense que je vois le bout du tunnel pour ce qui est de la première phase de culture de ce chêne consistant à réduire le pivot :

 

2015 : Réduction drastique du pivot au prélèvement

2016 : 2eme réduction. Réponse acceptable de l'arbre

2018 : 3eme réduction. L' arbre a failli y rester. Voir le dispositif de sauvetage ici

2020 : 4eme réduction. L'arbre s'en remet plutôt bien

 

Après les angoisses qui ont suivi son rempotage au printemps dernier, il a bien traversé la saison. Je me suis même permis de procéder à une taille en vert en 2 temps début juillet, suite à quoi il a développé une seconde pousse

 

État de l'arbre ce jour

Vue de face et arrière

IMG_3216_2020.JPG IMG_3217_2020.JPG

Vues latérales

IMG_3218_2020.JPG IMG_3219_2020.JPG

 

Il est un peu hirsute parce que je lui laisse ses branchettes pour qu'il fasse de bonnes réserves

.

Maintenant que ce premier chapitre de la culture se referme doucement, les choix cornéliens pour la structure aérienne se profilent à l'horizon.

Je les ai déjà abordés - prématurément - par cette simulation.

MBdeMaibelle a fait une proposition ici qui me trotte dans la tête.

Et comme toujours des conseils inverses comme ceux de papymandarin ici ....

 

Pour l'instant je procrastine en attendant que l'arbre me fasse des propositions ou que l'une de celles plus haut (ou à venir) s'impose à mon œil.





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : Prélèvement, Chëne, Quercus, Outillage, caisse de culture, racine pivot, taille

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)