Aller au contenu


Photo
- - - - -

Petite histoire de Chêne : du prélèvement à la culture

Prélèvement Chëne Quercus Outillage caisse de culture racine pivot taille

  • Veuillez vous connecter pour répondre
154 réponses à ce sujet

#101 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 2 736 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 25 avril 2018 - 09:07

Merci de me rassurer.

Mais je sens confusément qu'il accuse le coup. Je suis bien content de ne pas être intervenu plus radicalement.



#102 arbophil

arbophil
  • Membres
  • 1 181 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Perpignan
  • Zone USDA :0
  • Formation :J. Naka; Ben Oki, suzuki et bts horticole
  • Pays :france
  • Département :66

Posté 25 avril 2018 - 10:41

Tiens. Un petit dessin pour l'encourager. Miccorhyse.IMG_20180425_024634.jpg

#103 Captain Red

Captain Red
  • Membres
  • 112 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :St Genis des fontaines
  • Zone USDA :0
  • Formation :autodidacte
  • Pays :france
  • Département :66

Posté 25 avril 2018 - 14:38

bonjour bonsaiphil

 

Comme le dis arbophil, mycorhize 

 

Lors de ton rempotage tu as retiré tout le substrat puis sûrement utiliser un jet d'eau pour nettoyer, pour y voir clair c'est normal.

Puis rempoté dans un nouveau substrat. 

As-tu mélangé avec de l'ancien, pour mycorhizer.

Tu peux aussi prélever des mycorhizes dans les pots de tes chênes qui vont bien, et faire des petits puits pour les incorporer dans le nouveau.

Loin de moi l'idée de te donner des conseils, je partage juste ma petite expérience.


For those about to ROCK     We salute You

 


#104 fredlgd

fredlgd
  • Membres
  • 912 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :valenciennes
  • Pays :france
  • Département :59

Posté 25 avril 2018 - 20:46

Salut bonsaiphil,

 

Tu n'as rien à te reprocher, tu as laissé suffisamment de racines.

Mon plus gros chêne (http://www.parlonsbo...edoncule/page-5) est dans le même état que le tien, des "bouquets" rabougris de petites feuilles en bouts de branches. Pourtant j'ai laissé des racines. La cause est, à mon avis, plutôt à chercher du côté de la météo : trop chaud, trop tôt en saison, combiné au rempotage, l'arbre se bloque.

Tant que les feuilles ne sont pas sèches, il y a de l'espoir. Par contre, il ne faut pas commettre la moindre erreur (arroser ni trop, ni trop peu, protéger du vent, etc...)

Je croise les doigts pour ton arbre et pour le mien. 

Bon courage



#105 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 2 736 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 26 avril 2018 - 10:03

"...La cause est, à mon avis, plutôt à chercher du côté de la météo : trop chaud, trop tôt en saison, combiné au rempotage,..."

Pas sûr....

J'ai des Quercus robur, également rempotés, également sciés du pivot, également exposés, et qui sont en pleine forme avec des feuilles complétement déployées.

Le vent n'est pas un problème dans mon coin.

Chez nous on ne croise pas les doigts : on serre les pouces. :-)



#106 fredlgd

fredlgd
  • Membres
  • 912 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :valenciennes
  • Pays :france
  • Département :59

Posté 26 avril 2018 - 11:01

Une chose est sûre : on ne peut pas tout expliquer... 

Cette année, j'ai observé dans la nature que les aubépines ont débourré plus tardivement que d'habitude alors qu'en temps normal, c'est une espèce qui débourre en premier. Certaines ont débourré après des charmes. Réchauffement climatique ?

Un facteur à prendre en compte aussi : c'est la variabilité génétique : un individu d'une même espèce s'adaptera mieux qu'un autre à des conditions de culture similaires, à un rempotage, etc...

Chez moi, quand on serre quelquechose, c'est plutôt les fesses.... ;)



#107 fredlgd

fredlgd
  • Membres
  • 912 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :valenciennes
  • Pays :france
  • Département :59

Posté 02 mai 2018 - 19:39

Bonsoir bonsaiphil,

 

Je viens prendre des nouvelles de ton chêne, montre-t-il des signes de reprise depuis la semaine dernière ? 



#108 arbophil

arbophil
  • Membres
  • 1 181 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Perpignan
  • Zone USDA :0
  • Formation :J. Naka; Ben Oki, suzuki et bts horticole
  • Pays :france
  • Département :66

Posté 03 mai 2018 - 01:25

Il y a un proverbe paysan qui dit que qd les chênes démarrent avant les frênes l'été sera sec. Et qd c'est l'inverse. L'été sera plus humide.
Ils me le disaient en patois, et je ne me souviens de l'ordre.
Mais cela prouve qd même, qu'avant le changement climatique, il y avait déjà des différences de débourrement d'une année sur l'autre. L'an passé les chênes avait démarré avant les frênes. Cette année les frênes sont bien en feuilles, mais les chênes ici n'ont pas démarré non plus... Enfin ils démarrent à peine.
T'as pas aimé le dessin?

#109 ZENNEZ

ZENNEZ
  • Membres
  • 353 messages
  • Sexe :Not Telling
  • Zone USDA :0
  • Pays :FRANCE
  • Département :0

Posté 03 mai 2018 - 06:59

J'ai aussi souvent entendu dire que le frêne était le plus fainéant - dernier à débourrer, premier à perdre ses feuilles.

Cette année en débourrant fin avril il se montre plutôt précoce mais le chêne l'a quand même devancé, de peu.


Abyssus abyssum invocat


#110 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 5 257 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 03 mai 2018 - 07:08

quasi exæquo dans les causses cette année. Du coup, été mitigé? Plutôt bien ça!^^


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#111 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 2 736 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 03 mai 2018 - 08:33

Pas beaucoup d'évolution

Photos de ce matin

IMG_8803.JPG IMG_8804.JPG IMG_8805.JPG

 



#112 fredlgd

fredlgd
  • Membres
  • 912 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :valenciennes
  • Pays :france
  • Département :59

Posté 03 mai 2018 - 20:48

Il est encore vert, donc il reste de l'espoir.

Le mien n'évolue pas beaucoup non plus, faut que je fasse des photos pour compléter le post. Je surveille attentivement quelques bourgeons depuis une semaine, les feuilles apparaissent au ralenti, les bourgeons se sont allongés d'environ 1mm en une semaine. Je le surveille comme l'huile sur le feu. Je reste optimiste tout comme pour le tien.

A suivre...



#113 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 2 736 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 07 juin 2018 - 06:52

Il est toujours vert. Mais très peu d'évolution, à peine une légère croissance des pompons.

Il est placé au soleil jusqu'à 9h-10h puis à l'ombre.

J'attends anxieusement une hypothétique seconde pousse....

IMG_8946.JPG



#114 Ben34

Ben34
  • Membres
  • 1 590 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :34

Posté 07 juin 2018 - 08:21

Le débourrement tardif c'est une chose , comme je disais , j'ai un Pubescent qui vient de finir de s'ouvrir , les feuilles sont encore claires , et j'ai un Hêtre qui s'ouvre millimètre par millimètre chaque jour et ce depuis plus d'un mois et c'est pas fini , un peu comme ton Chêne , saison étrange + rempotage surement mais dans la nature c'est un peu la même histoire , je ne comprend pas bien non plus ...

 

... par contre c'est quoi ça ? l'arbre n'aurait pas chopé un problème fongique au rempotage avec l'amputation des 5cm de pivot ? 

 

post-41267-0-86378700-1528350732.jpg



#115 ZENNEZ

ZENNEZ
  • Membres
  • 353 messages
  • Sexe :Not Telling
  • Zone USDA :0
  • Pays :FRANCE
  • Département :0

Posté 07 juin 2018 - 09:53

Il ne faut peut-être pas en faire trop avec cette histoire de réduction de la racine pivot. En conserver une bonne partie ramifiée au prélèvement, ok, mais planifier sa réduction sur X rempotages successif, c'est se compliquer la vie : quand l'arbre a refait suffisamment de racines dans son pot, couper le pivot comme sur n'importe quel arbre.

 

Vu l'état de développement de ce chêne, il se pourrait que l'anxiété demeure jusqu'au printemps prochain.


Abyssus abyssum invocat


#116 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 2 736 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 07 juin 2018 - 12:34

 

... par contre c'est quoi ça ? l'arbre n'aurait pas chopé un problème fongique au rempotage avec l'amputation des 5cm de pivot ? 

 

Serais-tu du genre à envisager le pire ?

Quand tu tousses est-il bien raisonnable de penser à un cancer de la gorge ?

L'arbre a débourré dans les temps, ni en avance ni en retard. Mais il l'a fait apparemment sur ses réserves se contentant de produire de petites rosettes de feuilles. Puis plus rien ou si peu.

Ceci signifie que les racines n'irriguaient pas l'arbre suffisamment malgré une administration d'Osiryl.

Dans ces circonstances il n'est pas étonnant de voir de-ci de-là des pointes brunes témoignant d'un léger dessèchement. Ce dessèchement du à une défaillance racinaire n'évolue plus aujourd'hui.

La vrai question réside dans le pourquoi de ce blocage alors que de l'avis unanime j'ai laissé des racines en quantité suffisante.

L'hypothèse de Fredlgd me semble la plus pertinente : Pour le chêne , plus on se rapproche du nebari lors de la réduction du pivot, plus on fragilise l'arbre.

 

Il ne faut peut-être pas en faire trop avec cette histoire de réduction de la racine pivot. En conserver une bonne partie ramifiée au prélèvement, ok, mais planifier sa réduction sur X rempotages successif, c'est se compliquer la vie : ...

Pas du tout d'accord. Le chêne est un cas particulier et la réduction du pivot doit être mené graduellement et avec précaution.

Combien de chênes élèves-tu ? Combien d'espèces différentes ?



#117 Ben34

Ben34
  • Membres
  • 1 590 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :34

Posté 07 juin 2018 - 13:57

"Serais-tu du genre à envisager le pire ?"

 

Serais-tu du genre à passer à côté d'une éventualité en l'écartant trop rapidement ?

 

​Moi je n'ai pas l'arbre devant les yeux , je vois des tâches douteuses sur tes feuilles et je n'arrive pas à voir si le cœur est touché , donc je te pose la question , surtout sur un arbre faible dont les défenses sont au plus bas , simple hypothèse rien de plus rien de moins , à toi de faire le tri .



#118 ZENNEZ

ZENNEZ
  • Membres
  • 353 messages
  • Sexe :Not Telling
  • Zone USDA :0
  • Pays :FRANCE
  • Département :0

Posté 07 juin 2018 - 13:59

Combien de chênes élèves-tu ? Combien d'espèces différentes ?

 

 

Un.

 

Cela dit, de nombreuses espèces ont une racine pivotante. Parmi les plus populaires en bonsaï on peut citer : aulne, frêne, genévrier,  des pins, poirier, robiniers, rosiers, des saules, des ormes.

De leur côté, par exemple, les charmes et hêtres ont des racines dites profondes qui obligent à conserver beaucoup de grosses racines au prélèvement. Mais on peut les réduire rapidement une fois installés.

 

Comment font les plus expérimentés dans le prélèvement de chênes?


Abyssus abyssum invocat


#119 arbophil

arbophil
  • Membres
  • 1 181 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Perpignan
  • Zone USDA :0
  • Formation :J. Naka; Ben Oki, suzuki et bts horticole
  • Pays :france
  • Département :66

Posté 07 juin 2018 - 15:06

Mon observation avec les fagacaées
Ce sont les feuillus qui se rapprochent le plus des conifères au niveau du comportement vis à vis des rempotage ou prélèvement.
J'ai constaté sur 800fagus, qq 200quercus en mélange robur, pubescens, mais aussi le rouge des marais, l'Américain ( pardon trou de mémoire pour les noms), même des ilex. Pour le liège cela semble se vérifier aussi. On n'intervient pas sur l'aérien et le racinaire en même temps. Et après travail racinaire en préservant au maximum la rhyzophère, on assure la reprise par l'alimentation aérienne. Et on évite au maximum de trop mouiller la terre.. en dehors de l'arrosage jusqu'à l'eau claire post rempotage, on arrose pratiquement pas jusqu'à l'élongation des pousses.. on fait tout par en haut. Et, du coup cela remet bien des règles en cause, sur les meilleures périodes pour prélever, rempoter.
À la longue même, qd on bosse avec de vieux arbres, Yamadori ou autres, on ne travaille plus le racinaire et l'aérien ensemble.
Et si le conseil de dire, tailler le haut pour équilibrer avec le racinaire peut être valable pour des arbres jeunes en première formation, ce conseil ne convient plus pour des vieux arbres, des vieux Yamadori.
De mon expérience, la meilleure méthode est de tailler et de rabattre avant. Et qd l'arbre est bien reparti, alors prélever ou transplanter. Et les premières semaines on arrose et nourrit par en haut.
Bien à vous tous.

#120 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 2 736 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Formation :autodidacte
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 25 juin 2018 - 18:12

Devant la stagnation de ce chêne pubescent, j'ai pris la décision de passer à l'action.

Le weekend dernier je lui ai confectionné un dispositif pour le mettre en atmosphère chaude et humide. Quatre montants cloués sur une caisse sensiblement plus grande mais plus basse que la caisse de culture.

IMG_8987.JPG IMG_8990.JPG

Pour l'instant le dispositif n'est pas étanche. La caisse extérieure est ajouré dans  son fond et le plastique transparent n'est pas collé en bas. C'est voulu. L'étanchéité totale est risquée, à mon avis : la probabilité de développement de moisissures n'est pas nulle.

Je table simplement sur une légère augmentation de l'hygrométrie.

Il est à l'ombre à partir de 9h30 tout le reste de la journée





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : Prélèvement, Chëne, Quercus, Outillage, caisse de culture, racine pivot, taille

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)