Aller au contenu


Photo
- - - - -

Hêtre : ramification dans le bourgeon ?

hêtre fagus sylvatica bourgeon ramification

  • Veuillez vous connecter pour répondre
34 réponses à ce sujet

#21 papymandarin

papymandarin
  • Animateurs
  • 7 237 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Pays :Belgique
  • Département :bruxelles

Posté 16 mai 2014 - 11:36

meme sans parler d'epigenetique la "simple" variabilite naturelle fait que certains arbres sont mieux adaptes a certaines conditions que d'autre, c'est comme ca que les populations s'adaptent d'aileurs au fur et a mesure. Je vois bien ca sur mes deux hetres, cultives de la meme facon pourtant j'en ai un qui supporte beaucoup mieux le soleil que l'autre (qui doit rester a l'ombre en ete pour ne pas cramer alors que l'autre n'a aucun probleme). Encore une fois le probleme est le rythme de renouvelement de la population par rapport au rythme du changement



#22 Jean-Denis

Jean-Denis
  • Membres
  • 3 389 messages
  • Zone USDA :8a
  • Pays :France
  • Département :91 essonne

Posté 16 mai 2014 - 11:40

Sérieusement : l'argument de la comparaison avec les arbres de la même espèce dans la nature ne tient plus en cas de cataclysme qu'il soit nucléaire ou naturel. Sauf, bien sur, à croire que la radioactivité s'arrête au frontières politiques ou que le réchauffement climatique soit stoppé net à la lisière de la forêt.

 

Je n'ai jamais dis ça, mais croire que son arbre est en train de muter parce que la ramification est plus importante cette année est un leurre. Il serait plus sérieux de voir les dangers de la radioactivité sur les statistiques de cancers de la thyroïde et ceux du réchauffement sur la remonté vers le nord des espèces méditerranéennes.



#23 papymandarin

papymandarin
  • Animateurs
  • 7 237 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Pays :Belgique
  • Département :bruxelles

Posté 16 mai 2014 - 11:42

je crois que cette histoire de radioactivite etait plutot  un joke qu'un veritable argument lol



#24 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 5 677 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Nanning, Chine
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :Chine
  • Département :Guangxi

Posté 16 mai 2014 - 12:15

L'épigénétique joue bien entendu un rôle, mais outre le fait que toutes les transformations induites à une génération ne passent pas à la génération suivante (c'est aléatoire, donc pourquoi pas l'adaptation aux changements climatiques...), les études actuelles montrent que l'adaptation aux changements climatiques est souvent dirigée par de nombreux gènes, ce qui rend plus difficile les modifications épigénétiques "favorables".

 

Mais on commence seulement à appréhender ces phénomènes. Mais pour le moment, l'idée courante chez les généticiens des arbres, est que probablement, la mutation-sélection est plus importante que l'épigénétique dans l'adaptation (voir ce papier). Vu que c'est assez nouveau, il n'y a que peu d'études, qui vont dans ce sens, mais c'est surtout basée sur les connaissances acquises au fil du temps par des gens dont c'est le métier depuis plusieurs décennies. Tout çà pour dire que çà pourrait changer avec de futurs résultats, mais qu'en même temps, y a pas de révolutions tous les 4 matins en science... ;-) 

Concernant le choix des peuplements de chênes pour semences, une solution toute simple consisterait à utiliser des peuplements plus jeunes, pour avoir un turn-over plus rapide. Parce que le gros de la sélection chez les arbres intervient dans les premières années de vie (grosso modo une courbe inverse). LE risque avec des espèces à durée de vie très longue (comme le chêne), c'est que la sélection opérée à partir de la germination amène des arbres à produire des glands sélectionnés pour germer dans des conditions climatiques vraiment différentes de leur parents...

 

Mais les tailles efficaces de populations sont très grandes chez les arbres forestiers, et les Fst (différenciations entre pop.) quasi nulles pour la plupart des espèces, donc y a de l'espoir... mais c'est une autre histoire. ;-)


"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#25 Hervé27

Hervé27
  • Membres
  • 927 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8a
  • Pays :France
  • Département :27 Eure

Posté 16 mai 2014 - 12:57

La ou j'habite, l'ONF n'a pas semé mais planter des parcelles avec des plants de pépinière. J'ai un doute sur l'espèce : pédonculé ou rouvre. Je vais mener ma petite enquête. Ca devrait être facile vu que mes proprio travaillent tous 2 à l'ONF et que madame à la forêt de Brotonne en gestion... ;)



#26 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 512 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 16 mai 2014 - 16:05

Mais on commence seulement à appréhender ces phénomènes. Mais pour le moment, l'idée courante chez les généticiens des arbres, est que probablement, la mutation-sélection est plus importante que l'épigénétique dans l'adaptation (voir ce papier). Vu que c'est assez nouveau, ....

 

- "est plus importante que l'épigénétique" veut sans doute dire ici : "joue un rôle plus déterminant", non ?

 

- "Vu que c'est assez nouveau..." : bof pas tellement que ça. Ma grand mère m'en parlais déjà quand elle me disait que j'avais le même caractère de cochon que mon père. :spb102:

 

De toute manière, j'ai comme l'impression qu'une adaptation "assistée par l'Homme" me semble sans espoir : en effet, la première fois que j'ai entendu parler de "réchauffement climatique" on donnait comme estimation une augmentation de 2°C de la moyenne mondiale dans les 100ans à venir.  Cette estimation est en constante augmentation depuis. Maintenant le GIEC envisage l'éventualité de 4,8°C.... Lutter par la sélection pour adapter les végétaux à cette explosion-là, c'est pisser dans un violon amha.

 

PS : certains ont pris avec pas mal de sérieux mon gag sur la radioactivité. Pffff.... :spb110:



#27 le basque

le basque
  • Membres
  • 738 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Rouen
  • Zone USDA :0
  • Formation :l' arbre en pot,
  • Pays :France
  • Département :76

Posté 16 mai 2014 - 19:32

ouai ben en attendant, y a Adrien qui a les bourgeons qui poussent :PB327:



#28 Adrien74

Adrien74
  • Membres
  • 237 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :6
  • Pays :France
  • Département :74

Posté 16 mai 2014 - 20:46

Adrien, il ne sait surtout plus quoi dire ;)

Entre les disgressions sur le nucléaire, le changement climatique (très bien la carte d'ailleurs, merci hin175), l'épigénétique d'un côté et ceux qui m'expliquent qu'un hêtre se ramifie et qu'il peut faire plus d'1 pousse par an d'un autre côté... j'avoue ne pas toujours voir le lien avec mon sujet de départ :D

Mais ce n'est pas grave, continuez, c'est tout le plaisir d'un forum...


Adrien

#29 Hervé27

Hervé27
  • Membres
  • 927 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8a
  • Pays :France
  • Département :27 Eure

Posté 16 mai 2014 - 22:12

Ok, ben je continue alors ;)

 

 

De toute manière, j'ai comme l'impression qu'une adaptation "assistée par l'Homme" me semble sans espoir : en effet, la première fois que j'ai entendu parler de "réchauffement climatique" on donnait comme estimation une augmentation de 2°C de la moyenne mondiale dans les 100ans à venir.  Cette estimation est en constante augmentation depuis. Maintenant le GIEC envisage l'éventualité de 4,8°C.... Lutter par la sélection pour adapter les végétaux à cette explosion-là, c'est pisser dans un violon amha.

 

C'est pas pire que de rester passif et/ou résigné ;)



#30 Hervé27

Hervé27
  • Membres
  • 927 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8a
  • Pays :France
  • Département :27 Eure

Posté 10 juin 2014 - 16:29

La ou j'habite, l'ONF n'a pas semé mais planter des parcelles avec des plants de pépinière. J'ai un doute sur l'espèce : pédonculé ou rouvre. Je vais mener ma petite enquête. Ca devrait être facile vu que mes proprio travaillent tous 2 à l'ONF et que madame à la forêt de Brotonne en gestion... ;)

 

Un petit up,

Il s'agit de jeunes plants (2/3ans) de chêne sessile. Le chêne pédonculé n'étant pas le mieux adapté au sol de la forêt de Brotonne. 



#31 thanh

thanh
  • Membres
  • 2 391 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Marseille
  • Zone USDA :0
  • Formation :Michel Vacher
  • Pays :france
  • Département :13

Posté 11 juin 2014 - 11:43

He! quand je vois papy - mandarin a des feuilles des hêtres brulées par le soleil de Buxelles .

 

Moi à Marseille je dois y faire une croix aux hêtres  . J'essaye de ne pas bruler mes charmes ,C'est à cause du Bleu que j'en ai ,il m'a contaminé :spb27:



#32 Hervé27

Hervé27
  • Membres
  • 927 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8a
  • Pays :France
  • Département :27 Eure

Posté 11 juin 2014 - 12:55

C'est clair. Cultiver du hêtre dans la moitié sud de la France c'est pas top. Sauf en altitude ou il pourra retrouver la fraicheur dont il a besoin.



#33 le basque

le basque
  • Membres
  • 738 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Rouen
  • Zone USDA :0
  • Formation :l' arbre en pot,
  • Pays :France
  • Département :76

Posté 15 juin 2014 - 21:18

Salut Adrien, je crois que mon hêtre (le yamadori dont je parle sur un autre post) a les même envies que le tien

et pourtant il à été prélevé ce printemps

Miniature(s) jointe(s)

  • 002.JPG


#34 Adrien74

Adrien74
  • Membres
  • 237 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :6
  • Pays :France
  • Département :74

Posté 16 juin 2014 - 09:30

Salut le basque, sur ta photo, j'ai l'impression que la pousse de l'année n'est pas ramifiée, si ?

 

En tout cas, il a l'air d'avoir la patate ton hêtre pour un arbre prélevé... :)


Adrien

#35 le basque

le basque
  • Membres
  • 738 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Rouen
  • Zone USDA :0
  • Formation :l' arbre en pot,
  • Pays :France
  • Département :76

Posté 16 juin 2014 - 11:24

ce que je veux dire c'est que les bourgeons à l'aisselle des des feuilles sont déjà très visible

et qu'il n'est pas exclus qu'ils partent cette année

pour la ramification vas voir sur le post que j'ai ouvert: yamadori de hêtre, tu auras l'historique de l'arbre

et tu verras que pour la ramification, y a du boulot.

pour la patate,je considère déjà que pour celui là, prélèvement réussit :newsm_6:  :newsm_6:  :newsm_6:





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : hêtre, fagus sylvatica, bourgeon, ramification

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)