Aller au contenu


Photo
- - - - -

Quel type d'engrais choisir


  • Veuillez vous connecter pour répondre
343 réponses à ce sujet

#301 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 6 460 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 05 juillet 2018 - 16:19

l'olivier, avec le ficus, sont deux espèces qui peuvent encaisser d'énormes salinités.

tu pourrais même y aller encore plus fort (si besoin).

La recette que tu testes est celle que j'applique sur tous les autres arbres.


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#302 fandango13

fandango13

    Seul et unique élève de Maitre Tamagotchi

  • Membres
  • 993 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Venelles
  • Zone USDA :0
  • Formation :W.O.W. N42 "Steppes ardentes"
  • Pays :France
  • Département :13

Posté 05 juillet 2018 - 16:35

Eh voilà, je la joue petits bras, comme d'habitude.
Petits bras, petits bonsaï ;)

#303 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 6 460 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 05 juillet 2018 - 17:28

ba non lol, c'est juste que les miens sont à des stades vraiment précoces dans leur formation. J'engraisse très fort. pour la plus part

Mais c'est pas forcement le but de tous le monde, sur tout arbres.

Et ceux qui fertilisent avec l'irrigation (avec un dosatron, pompe doseuse volumétrique) font de même pour les arbres en grossissement. Pour d'autres arbres ils passent au biogold ou autre pour se calmer un peu sur la taille des entre nœud (PBH par exemple)


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#304 lanig

lanig
  • Membres
  • 3 553 messages
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 05 juillet 2018 - 19:41

Sinon, Fandango, tu n'as pas forcément besoin de laver ton substrat. La plupart du temps quand on arrose, ça coule sous le pot. Normalement, ce qui coule en premier, c'est la solution la plus concentrée qui était en bas du pot que tu remplaces donc par une solution moins concentrée ce qui empêche l'accumulation des sels. Si la mesure par percolation te donne toujours une valeur acceptable, pas besoin de laver, ça sera toujours ça de gagné.


OT2 Logiciel libre pour la gestion de votre collection de bonsai. La version 1.1 est sortie.

#305 fandango13

fandango13

    Seul et unique élève de Maitre Tamagotchi

  • Membres
  • 993 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Venelles
  • Zone USDA :0
  • Formation :W.O.W. N42 "Steppes ardentes"
  • Pays :France
  • Département :13

Posté 05 juillet 2018 - 20:02

C'est vrai que je ne vais pas jusqu'au bout de la logique du procédé, j'arrose tout doucement en plusieurs fois jusqu'à ce ça commence à couler, je recueille les 4 premiers centilitres pour en mesurer l'ec et j'arrête. Je devrais continuer à arroser après avoir recueilli l'échantillon.

#306 lanig

lanig
  • Membres
  • 3 553 messages
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 05 juillet 2018 - 20:04

Je ne comprends pas pourquoi tu dis ça. C'est très bien ce que tu fais. Si dans ces conditions l'EC est dans le bon intervalle, alors tu peux continuer comme ça sans laver.


OT2 Logiciel libre pour la gestion de votre collection de bonsai. La version 1.1 est sortie.

#307 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 464 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 06 juillet 2018 - 02:58

Salut,

un site intéressant à consulter, j'essaierai de faire un résumé et une analyse constructive avec tout ce qui a été dit dans ces 16 pages et mes connaissances (mais là il est un peu tard):

www.azote.info/



#308 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 464 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 08 juillet 2018 - 23:52

Alors! déjà je vais m'acheter un EC mètre ;) . Ensuite pour le résumé et analyse, si j'ai pas trop mal compris les choses:

 

Assimilation de l'azote par la plante:

 

80-90% d'azote sous forme de nitrates (NO3-)

10-20% d'azote sous forme d'ammoniums (NH4+)

0% d'azote sous forme organique

 

LES INFOS IMPORTANTES:

 

la décomposition des éléments organique va libérer l'azote, pour donner du NH4+, la nitrification par les bactéries va donner du NO3-

la nitrification consomme de l'oxygène

les mycorhizes vont faciliter l'échange entre le milieu et la plante

la plante absorbe plus de NO3- pour le transport, puis le retransforme en NH4+ pour l'utilisation (histoire d'équilibrer les charges ioniques car presque tout ce qui est absorbé est en charge positive)

les mycorhizes et les bactéries vivent mieux dans un sol avec de l'humus

le complexe argilo-humique permet de fixer le NH4+ et tous les nutriments à charge positive

le NO3- est facilement lessivé

un équilibre de nutrition avec le phosphore et potassium facilite l'absorption et l'utilisation de l'azote

l'équilibre NPK se situe plutôt autour de 3.1.2 que 1.1.1 (mais ça doit dépendre des essences)

 

LES CONCLUSIONS que j'en fais selon le substrat utilisé (là ça devient moins prouvé, d'ailleurs si je me trompe dites le moi et expliquer moi, ça m'aidera beaucoup):

 

Sol drainant minéral (pouzzolane, roches volcaniques, graviers)

Il ne retient rien

-si on engraisse en minéral, il faudra un apport équilibré en NPK avec 85% nitrates et 15% ammonium (normalement le détail est noté sur la compo des engrais)

il y aura pas mal de perte en lessivage d'autant plus que l'absorption n'est pas facilitée par les mycorhizes qui n'ont pas un support favorable

c'est plus ou moins de la culture hydroponique

-si on engraisse avec de l'organique, le substrat ne sera pas favorable à la présence de bactéries et donc à la décomposition de l'azote. la décomposition se fera en revanche très bien aux niveau des boulettes et descendra dans le substrat au moment des arrosages et sera lessiver aussitôt (il faut donc bien répartir les boulettes et les renouveler régulièrement)

dans les deux cas, le substrat ne se compacte pas et l'aération des racines est optimale (mais ça sèche vite), une grande partie de l'apport est perdu par lessivage. ce type de substrat ne parait pas génial pour les conifères qui ont absolument besoin de mycorhizes pour absorber les nutriments.

 

sol drainant argileux pur: akadama (ou mélange argile+minéral)

il ne retient rien tout seul

-si on engraisse en minéral: à priori même conclusion que précédemment

-si on engraisse en organique: même conclusion aussi mais formation de complexes arilo-humiques en surface qui retiendra certains éléments nutritifs dont l'azote NH4+ (c'est peut être ce qui crée une croute)

aération moins optimale (mais très bonne quand même), moins de perte par lessivage mais importante quand même. à priori peu recommandable aussi pour les conifères

 

mélange drainant minéral et organique

-si on engraisse en minéral: l'avantage de la part organique du substrat sera de permettre un support pour les mycorhizes et les bactéries.

-si on engraisse en organique: l'intérêt est de donner des sources organiques variées aux bactéries et mycorhizes

aération moyenne, mais support à priori plus propice aux espèces ayant besoin des mycorhizes 

 

mélange drainant argile et organique

dans tous les cas, il permettra de retenir les apports en nutriments grâce au complexe argilo-humique. il faudra à priori moins engraisser pour ne pas accumuler trop de sels. par contre la vie microbienne et les mycorhizes ont un terrain favorable, la proportion des apports NH4+/NO3- est moins importante car le NH4+ supplémentaire sera stocké, puis progressivement transformé et redistribué. La consommation en oxygène de la nitrification en plus du compactage du sol rend ce substrat limite oxygénation des racines.

 

organique pur

l'intérêt est dans la vie microbienne du sol et les mycorhizes. par contre le substrat ne retient à priori pas grand chose mais peu nourrir la plante naturellement, de façon douce.

Certains terreaux ont un peu d'argile dans leur composition (pour le complexe argilo-humique) je pense que ces terreaux sont meilleurs pour la culture en pot, je serai curieux de savoir si c'est ce qu'utilisent les horticulteurs. ces terreaux permettraient d'avoir un support léger, peu couteux, riche et qui évite les pertes d'apport par lessivage... ça parait l'idéal pour produire bien à moindre coût.

 

AUTRES REFLEXIONS:

 

Concernant l'apport en foliaire, je me dis que ça peut que donner un plus à l'arbre sans surcharger l'apport au niveau des racines, mais ça parait surtout intéressant dans le cas de rempotages de persistants (plus trop de racines pour alimenter mais toujours des feuilles qui réclament en attendant la repousse).

 

Concernant le glucose, je ne connaissais pas avant ce site, mais ça y est, j'ai ça dans ma pharmacie, ça a plein d'avantages prouvés par des études scientifiques. On a surement encore des choses a découvrir là dessus mais savoir que ça apporte presque que du plus... c'est suffisant (attention tout de même à ne pas l'appliquer en cas de pathologies cryptogamiques, ça ne ferait qu'empirer les choses).

 

Concernant le Fertil'océan ... désolé, c'est un jugement personnel mais garder autant de secret sur un truc vendu aussi cher... et simplement dire : on vous jure ça marche! : ça fait très télé-achat, jamais j'achèterais.

 

Concernant l'urine, oui par contre à diluer et j'ai lu dans un bouquin de permaculture que c'était très vite transformé dans l'eau, des bactéries se développent et rendent l'urine directement assimilable au bout de 24h, donc pipi dans un arrosoir le soir, on remplit d'eau, et on attend le lendemain soir pour l'arrosage.

 

Engrais et températures

Si l'été il fait trop chaud... bah il faut attendre le soir pour mettre un peu d'engrais, il fait rarement plus de 30 la nuit.

 

concernant l'heure d'application, je pense que le soir est dans tous les cas préférable car la plante a plus de temps pour assimiler l'engrais avant que l'eau ne s'évapore en ne laissant que des sels minéraux.

 

Voilà, si je vous ai rien apporté, c'est que vous pouvez m'apporter ;)



#309 jox

jox
  • Admins
  • 6 320 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :PB + EB
  • Pays :france
  • Département :8

Posté 09 juillet 2018 - 08:32

 

ce type de substrat ne parait pas génial pour les conifères qui ont absolument besoin de mycorhizes pour absorber les nutriments

Pas d'accord, les mycorhizes colonisant très bien les substrats minéraux. ;)


Ca court, ça s'agite! Et après ça s'étonne de ne pas vivre vieux.


#310 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 464 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 09 juillet 2018 - 10:59

merci pour l'info! du coup j'ai raconté quelques conneries :/

mais ça m'a permis d'aller me renseigner davantage sur ces précieux petits champignons

-effectivement les substrat inertes sont même favorables au mycorhizes qui se développent mieux dans un sol pauvre.

-Les excès d'apports d'engrais nuisent aux mycorhizes, d'où l'intérêt de faire des apports réguliers et faiblement dosés plutôt que ponctuels à forte doses

-les substrat avant culture sont dépourvus de mycorhizes

-on peut en inoculer facilement, et une fois que c'est dans le pot ça reste (Est-ce plus prudent de garder une poignée de terre de l'ancien substrat lors des rempotages pour la mélanger au nouveau? et ainsi offrir une source qui recolonisera vite tout le pot?)

-il existent des tas de mycorhizes différentes qui n'agissent pas avec la même efficacité selon les végétaux

-avec les bonnes mycorhizes les besoins en apports d'engrais pour une croissance optimale sont divisés par 4.

 

et une petite phot qui fait rêver pour l'érable du Japon (et on a au moins le nom pour cette essence)

 

 

 

Miniature(s) jointe(s)

  • myco.jpg


#311 papymandarin

papymandarin
  • Animateurs
  • 7 188 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Pays :Belgique
  • Département :bruxelles

Posté 09 juillet 2018 - 11:28

generalement il est inutile d'ensemencer le susbtrat, l'arbre amene ses mycorrhizes lui meme (a condition de ne pas laver les racines des coniferes, c'est une precaution inutile pour les caducs qui ont des endomycorrhizes donc 'arbre amene ses champignons symbiotiques avec ses racines)


d'aillleurs je me demande si ca en pourrait pas etre une explication de la fragilite/manque de vigueur initial des boutures qu'on constate souvent



#312 jox

jox
  • Admins
  • 6 320 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :PB + EB
  • Pays :france
  • Département :8

Posté 09 juillet 2018 - 12:20

@ Julien49: cite la source de la photo stp.


 

a condition de ne pas laver les racines des coniferes

Je me suis toujours demander comment un jet d'eau pouvait retirer 100% d'un champi aussi petit.

Si c'était le cas, on utiliserait un jet d'eau pour stériliser les équipement médicaux. ;)


Ca court, ça s'agite! Et après ça s'étonne de ne pas vivre vieux.


#313 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 6 460 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 09 juillet 2018 - 12:31

 


d'aillleurs je me demande si ca en pourrait pas etre une explication de la fragilite/manque de vigueur initial des boutures qu'on constate souvent

Pas bête. Donc finalement un intérêt à mycorhizer?

En tout cas, ma copine qui a vu passer plus d'essai en plein champ que moi, dit qu'il est ultra difficile de faire apparaitre un résultat exploitable statistiquement sur un essai mycorhize. De son coté elle n'a jamais vu d'essais probants.


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#314 papymandarin

papymandarin
  • Animateurs
  • 7 188 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Pays :Belgique
  • Département :bruxelles

Posté 09 juillet 2018 - 12:39

j'avoue Jox que j'avais moi aussi quelques doute meme concernant les coniferes, je pense que cette precaution qu'on attribue a la preservation des mycorrhizes est plutot a attribuer a des racines plus "chatouilleuses" a trop de manipulations

enfin bref je ne me suis jamais trop preoccupe des mycorrhyzes et ca n'a jamais empeche mes arbres de pousser ;)



#315 lanig

lanig
  • Membres
  • 3 553 messages
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 09 juillet 2018 - 12:41

@ Julien49: cite la source de la photo stp.


Je me suis toujours demander comment un jet d'eau pouvait retirer 100% d'un champi aussi petit.

Si c'était le cas, on utiliserait un jet d'eau pour stériliser les équipement médicaux. ;)

Pareil.


OT2 Logiciel libre pour la gestion de votre collection de bonsai. La version 1.1 est sortie.

#316 jox

jox
  • Admins
  • 6 320 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :PB + EB
  • Pays :france
  • Département :8

Posté 09 juillet 2018 - 12:56

 

j'avoue Jox que j'avais moi aussi quelques doute meme concernant les coniferes, je pense que cette precaution qu'on attribue a la preservation des mycorrhizes est plutot a attribuer a des racines plus "chatouilleuses" a trop de manipulations

Pareil que toi Papy.

Je pense plutôt que le jet d'eau c'est des micro-traumatismes mécaniques.

 

Sans aucune certitude bien sûr, n'ayant moi-même aucun ami mycorhize.


Ca court, ça s'agite! Et après ça s'étonne de ne pas vivre vieux.


#317 Julien49

Julien49
  • Membres
  • 464 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Angers
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :49

Posté 09 juillet 2018 - 12:56

encore faut t'il que la plante ai déjà de la mycorhize (et la bonne) pour qu'elle puisse l'amener. Dans le cas d'un prélèvement, il y a de grande chance pour qu'il y en ai.

 

par contre dans le cas d'une plante issue de bouture et toujours cultivée hors-sol, elle n'en a pas à la base donc elle n'emmène rien dans son nouveau substrat qui n'en a pas. Et ça durera jusqu'à ce qu'on en amène nous même.

 

pas d'essai probant? pourtant sur la photo, on voit comme une "petite" différence au niveau du développement racinaire, et la photo n'est pas tirée d'un site commercial mais de Val'hor (interprofession française de l'horticulture, de la fleuristerie et du paysage).

https://www.valhor.f...tsAvril2017.pdf

autre source intéressante:

https://documents.ir...663/131_154.pdf

avec le nom de mycorhizes efficaces pour le hêtre et le chêne (tableau ci-dessous).

Miniature(s) jointe(s)

  • myco2.JPG


#318 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 6 460 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 09 juillet 2018 - 13:08

Bon on fait pas d'un exemple une généralité c'est sure, Mais sur celui ci, dans du limon sableux transformé en béton par la culture en pot, je n'ai pas eu le choix, j'ai retiré 75% de la motte au jet. Et même s'il restait une belle partie de motte, il a quand même bien repris.

Le substrat, 100% minéral (arène granitique/pumice), est blindé de champi.

 

Ensuite j'avais lu je ne plus où que grâce aux mycorhizes, les arbres sont capables de mettre à profit les minéraux contenu DANS la roche.


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#319 papymandarin

papymandarin
  • Animateurs
  • 7 188 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Pays :Belgique
  • Département :bruxelles

Posté 09 juillet 2018 - 13:12

et puis de toute facon il faut pas oublier que l'air, l'eau de pluie ect sont blindes de spores en tout genre, quand on voit a quelle vitesse la vie s'installe meme dans des substrats 100% mineraux...je m'inquiete vraiment pas



#320 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 6 460 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 09 juillet 2018 - 13:13

+1


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)