Aller au contenu


Photo
- - - - -

L'interdiction des pesticides en France


  • Veuillez vous connecter pour répondre
187 réponses à ce sujet

#41 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 5 715 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Nanning, Chine
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :Chine
  • Département :Guangxi

Posté 02 février 2014 - 07:55

Même si la SNCF désherbe ses milliers de km de voies avec des produits pas top pour l'environnement, il y a aussi une prise de conscience de leur coté... ils développent des méthodes pour utiliser moins de pesticides, et surtout les utiliser mieux...

A une échelle locale : http://www.rff.fr/IM...es-2011-DPA.pdf

A l'échelle nationale : http://www.cadeb.org...tiques_sncf.pdf

Les nouveaux trains désherbeur adaptent la quantité d'herbicide projeté à la vitesse et à la zone traitée... donc la dose est toujours adaptée, plus de gâchis.... ;-)


"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#42 Antonin

Antonin
  • Admins
  • 16 942 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :9b
  • Formation :L'ARBRE et LE GESTE,les ateliers PB
  • Pays :F
  • Département :56

Posté 02 février 2014 - 11:07

Moins de gâchis plutôt :-)

#43 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 5 715 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Nanning, Chine
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :Chine
  • Département :Guangxi

Posté 02 février 2014 - 14:22

Je voulais dire "pas de gâchis".... Mais bon, y en a toujours un petit peu ;-)

"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#44 manumidam

manumidam
  • Membres
  • 5 258 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Formation :Mon jardin, M. Akanuma (Académie Bonsai)
  • Pays :France
  • Département :Lot (46)

Posté 02 février 2014 - 15:11

je dis peut être une connerie mais...

si on peut faire des trains désherbeurs à l'herbicide, ne pourrait-on pas faire des trains désherbeurs thermiques?



#45 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 609 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 02 février 2014 - 19:02

Même si la SNCF désherbe ses milliers de km de voies avec des produits pas top pour l'environnement, il y a aussi une prise de conscience de leur coté... ils développent des méthodes pour utiliser moins de pesticides, et surtout les utiliser mieux...

[...]

Les nouveaux trains désherbeur adaptent la quantité d'herbicide projeté à la vitesse et à la zone traitée... donc la dose est toujours adaptée, plus de gâchis.... ;)

 

C'était au début des années 1980. Ce jour là j'ai béni l'usage des désherbants par la SNCF. Un comble !

 

Sur une voie ferrée à trafic très réduit et réservé aux marchandises, j'ai trouvé, poussant en plein milieu du ballast un CHÊNE âgé d'environ une douzaine d'années et haut de 40cm. Désherbant, passage des convois : il en avait vu !

Sans matériel sur moi, j'ai tiré doucement sur le tronc. Sans aucun effort, tout le système radiculaire de l'arbre, avec ses moindres radicelles et sans terre, a suivi le mouvement et je me suis retrouvé avec ce yamadori inespéré dans ma main. Recherche de mousses, d'un sac plastique jeté dans un fossé et caisse de culture à la maison.

Nebari, conicité et tout le toutim y étaient.

J'ai gardé cet arbre 4ans. Il est mort au printemps de la cinquième année pour une raison inconnue. Peut être réclamait-il sa dose de shoot chimique ?

Trop triste, je n'ai pas prélevé de chêne depuis. Mais dans deux mois je compte remédier à cet état de fait. Le veuvage, ça va un temps...

 

PS : Je n'avais pas demandé d'autorisation de prélèvement. C'est grave ?



#46 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 5 715 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Nanning, Chine
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :Chine
  • Département :Guangxi

Posté 02 février 2014 - 21:03

je dis peut être une connerie mais...

si on peut faire des trains désherbeurs à l'herbicide, ne pourrait-on pas faire des trains désherbeurs thermiques?

 

c'est expliqué dans les docs, le désherbage thermique, c'est pas écologique (consomme plus d'énergie quelle chimique), et çà abime les matériels (gaine de cable, etc...)

 

D'ailleurs, y a pas mal de mairies qui reviennent du désherbage thermique pour l'entretien "à grande échelle", à cause du bilan écologique vraiment pas terrible ;)

 

 

PS : bonsaiphil, c'est surtout risqué, si tu te fais topé par un gars pas conciliant ;-)


"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#47 pierre-bh

pierre-bh
  • Membres
  • 1 614 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :35

Posté 03 février 2014 - 07:24

c'est surtout qu'avec le desherbage thermique sur une voie ferrée, t'es sûr de voire toute les traverses bois prendre feu!

l'été les jours de grosse chaleur, elles se mettent a fumer, elles se consumment de l'intèrieur 

 

"l'avantage" c'est qu'il y a de moins en moins d'entretien des voies secondaire donc moins de pesticide!

 

il est de moins en moins puissant, dans le temps tous les cheminots rentraient avec des bidons de dheserbant chez eux, c'est moins vrai maintenant

 

 

la chasse au yamadori sur voies ferrée, t'auras pas de problème comme avec l'onf mais tu risques de te faire eclater par un train! c'est cher payé! même si c'est une ligne peu fréquenté, y'a toujours des trains, et ça ne fait pas de bruit un train!! gros risque!



#48 Invité_Morvandiau_*

Invité_Morvandiau_*
  • Invités

Posté 03 février 2014 - 20:02

Je vous imagine bien, les passionnés de bonzaï, engraissant et traitant vos arbres au moindre signe de maladie ou de faiblesse. Est-ce que dans ce milieu, il est définitivement admis que la chimie est la seule solution? Attention que cette belle passion, le temps qu'elle vous demande, la valeur que vous attribuez à vos arbres, ne vous fasse pas oublier le reste.

 

C'est bel et bien les particuliers qui consomment le plus de produits phytosanitaires, et dans leur grande majorité, ils en maîtrisent très mal les dosages. 

En sylviculture et en agriculture, il y a un minimum de contrôles et de savoir-faire. 

 

Comment faisaient ceux qui ont inventé et développé cet art il y a plusieurs siècles? N'y avait-il pas de ravageurs ou de maladies à l'époque?

C'est à croire que personne ici, n'a essayé ni même entendu parler des décoctions de plantes et des purins ou des associations de cultures? On fait des miracles avec l'ortie, la prêle, la consoude, la fougère et tant d'autres. Je n'en trouve aucune trace sur ce forum.



#49 jox

jox
  • Admins
  • 6 442 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :PB + EB
  • Pays :france
  • Département :8

Posté 03 février 2014 - 20:07

Ben c'est que t'as mal cherché.

http://www.parlonsbo...ion#entry721600

http://www.parlonsbo...rin#entry770626


Ca court, ça s'agite! Et après ça s'étonne de ne pas vivre vieux.


#50 Invité_Morvandiau_*

Invité_Morvandiau_*
  • Invités

Posté 03 février 2014 - 20:18

En effet, très mal, je le reconnais.

Il y a donc deux petites pages ...

Combien sur les produits phytosanitaires?



#51 Penjing

Penjing
  • Membres
  • 21 411 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Touraine
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :37

Posté 03 février 2014 - 21:06

Si ça te manque, qu'est-ce que tu attends pour les faire  :rolleyes:


Président de la Fédération Française de Bonsaï




Ma page Facebook



Nous n'héritons pas la terre de nos ancêtres; nous l'empruntons à nos enfants...

#52 lanig

lanig
  • Membres
  • 3 637 messages
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 03 février 2014 - 21:51

 

 

C'est bel et bien les particuliers qui consomment le plus de produits phytosanitaires,

 

C'est tout simplement pas vrai :

L'agriculture est, de loin, le premier utilisateur de pesticides en France, puisqu'elle représente 90 % des utilisations totales. Le reste étant réparti entre les utilisations privatives, pour les jardins, 8  % du total, et les utilisations publiques, pour les espaces verts (entretien des espaces verts des collectivités locales, voiries, réseau SNCF, etc.).

 

(http://www.senat.fr/...02-215-239.html)
 

et dans leur grande majorité, ils en maîtrisent très mal les dosages.

 

 

Ça c'est très probablement vrai ;)
 

 

Comment faisaient ceux qui ont inventé et développé cet art il y a plusieurs siècles? N'y avait-il pas de ravageurs ou de maladies à l'époque?

C'est à croire que personne ici, n'a essayé ni même entendu parler des décoctions de plantes et des purins ou des associations de cultures? On fait des miracles avec l'ortie, la prêle, la consoude, la fougère et tant d'autres

 

 

Si tu poses la question à n'importe quel professionnel japonais, tu seras probablement déçu de la quantité de traitements qu'ils utilisent.


OT2 Logiciel libre pour la gestion de votre collection de bonsai. La version 1.1 est sortie.

#53 Invité_Morvandiau_*

Invité_Morvandiau_*
  • Invités

Posté 03 février 2014 - 22:45

Ok, j'ai écrit une grosse C.. sur le rapport agriculture / jardinage pour la consommation de ces produits.

Mais 10% pour les particuliers, rapportés à la surface, c'est énorme.

Quant aux dosages, je maintiens.

 

Tu as dû mal me comprendre : je ne pense pas qu'un "professionnel japonais" puisse me renseigner sur les produits qu'utilisaient (que n'utilisaient pas) ses ancêtres.

De nos jours, ils doivent effectivement avoir la main lourde puisque le japon est au deuxième rang des consommateurs de produits phytosanitaires derrière les états-unis et juste devant ... la france.

 

http://www.lemonde.f...82000_3244.html

 

Et il faut rapporter ces chiffres à ceux de la démographie.

 

J'ai trouvé inquiétant le nombre de personnes qui ont écrit ici "Mon dieu, ils veulent nous interdire nos pesticides".

Alors oui il faudrait ouvrir un sujet "purins et décoctions". Il y a quelques livres sur ce sujet et on trouve pas mal de recettes sur internet. Et le sujet est vaste et mériterait un site à lui seul. Mais il faut savoir commencer petit.



#54 manumidam

manumidam
  • Membres
  • 5 258 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Formation :Mon jardin, M. Akanuma (Académie Bonsai)
  • Pays :France
  • Département :Lot (46)

Posté 03 février 2014 - 22:52

bonne idée, tu devrais ouvrir le sujet.



#55 NITOP33

NITOP33
  • Animateurs
  • 902 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Bordeaux
  • Zone USDA :8
  • Formation :Autodidacte, et vous
  • Pays :FRANCE
  • Département :33

Posté 04 février 2014 - 09:21

Adémar, salut.

 

Je te trouve un peu injuste avec le forum, même si le nombre de sujets est relativement faible en ci concerne les produits de traitement "bio", souvent il y est fait référence dans des sujets par forcément dédiés à ça, purin d'ortie, savon noir, huile de nems, décoction de feuilles de saules etc... 

C'est sujets sont régulièrement abordés et conseillés dans le cadre de sujet spécifique à un arbre.

Maintenant, on n'en connait jamais assez , si tu pouvais nous éclairer.



#56 Vital Bonsai

Vital Bonsai
  • Membres
  • 273 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :24
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :24

Posté 05 février 2014 - 07:42

Cette la profession utilisé des phyto, il nous est demandé de baisser notre consommation, très bien.
mais il faut savoir que je suis hors la loi si J utilise des préparation à base de plantes.
Certain produits biologiques me sont interdits, car il non pas l agrément pour ma production.
Donc effectivement nous consommons des produits, mais nous sommes en règle avec la législation.
Quand pensez vous?

#57 Clement34

Clement34
  • Membres
  • 1 129 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Montpellier
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :34

Posté 05 février 2014 - 08:19

Merci fraisier!
J'étais sur qu'il existait des aberrations de ce genre. Quand le principe de précaution fait des ravages!
Cependant un traitement "naturel" n'est pas forcément non toxique et un traitement chimique n'est pas forcément mauvais non plus...

#58 Vital Bonsai

Vital Bonsai
  • Membres
  • 273 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :24
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :24

Posté 05 février 2014 - 08:43

En faite la majorité des produits chimiques sont alcalin, alors que la feuilles des plantes est acide.
Par conséquence la plante ne reconnaît pas le produit, nous avons tué le ravageur, mais la plante est déséquilibrée.

Un produit naturel peut être tout aussi toxique qu un produit chimique, mais il a l avantage d être biodégradable.

#59 Micheldupecq

Micheldupecq
  • Membres
  • 700 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Le Pecq

Posté 05 février 2014 - 10:02

Ok, j'ai écrit une grosse C.. sur le rapport agriculture / jardinage pour la consommation de ces produits.

Mais 10% pour les particuliers, rapportés à la surface, c'est énorme.

Quant aux dosages, je maintiens.

 

Tu as dû mal me comprendre : je ne pense pas qu'un "professionnel japonais" puisse me renseigner sur les produits qu'utilisaient (que n'utilisaient pas) ses ancêtres.

De nos jours, ils doivent effectivement avoir la main lourde puisque le japon est au deuxième rang des consommateurs de produits phytosanitaires derrière les états-unis et juste devant ... la france.

 

http://www.lemonde.f...82000_3244.html

 

Et il faut rapporter ces chiffres à ceux de la démographie.

 

J'ai trouvé inquiétant le nombre de personnes qui ont écrit ici "Mon dieu, ils veulent nous interdire nos pesticides".

Alors oui il faudrait ouvrir un sujet "purins et décoctions". Il y a quelques livres sur ce sujet et on trouve pas mal de recettes sur internet. Et le sujet est vaste et mériterait un site à lui seul. Mais il faut savoir commencer petit.

 

Les chiffres d'utilisation de pesticides, ce n'est pas à la démographie qu'il faut les rapporter, mais à la production, et aux surfaces cultivées...

Et effectivement le Japon est un très gros consommateur, alors que les Etats-Unis et la France sont des petits quand on rapporte à la production.

Et rapporter la consommation des particuliers à "la surface", ce n'est pas énorme, mais c'est une erreur de raisonnement qui fait fi du mode de présentation, du nombre de flacons inutilisés et donc jetés. Par ailleurs, quand un particulier surutilise par mauvais dosage, un insecticide sur ses rosiers, la conséquence est moins grave que si un professionnel balance un néonicotinoïde sur des fruits ou légumes deux jours avant la récolte, ou de l'imidaclopride sur des pommiers en fleurs ou pour traiter ses semences...

 

D'autre part, pour affirmer qu'on ne préconise pas de solutions "bios" (je le met entre guillemets, parce que je ne sais toujours pas ce que cela veut dire exactement, et je pourrais m'expliquer sur ce sujet si tu as quelques heures à perdre), c'est que ne dois pas lire beaucoup le forum : outre les différents purins et décoctions cités par toi, il est souvent proposé des produits comme le soufre ou le cuivre, qui ne présentent pas de dangers particuliers dans le cadre d'une utilisation normale; ou même des solutions encore plus simples comme de changer de substrat (la quasi totalité des maladies fongiques des racines proviennent du mode de culture -en pot, et substrat non drainant-)

Et les deux grands problémes posés par les purins et décoctions, c'est que 1) selon les périodes de récoltes des plantes, selon la manière de procéder, on peut obtenir des produits totalement différents, certains étant bénéfiques et d'autres non, et 2) ce sont des produits qui ne sont pas très stables dans le temps, et difficiles à stabiliser sans ajouts de produits "chimiques".

C'est donc pour cela que les pouvoirs publics sont très réticents à accorder des autorisations de fabrications ou de commercialisation de ces produits (voir sur ce sujet l'éternelles complainte des herboristes qui voudraient voir leur métier faire l'objet de plus de reconnaissance, mais qui en même temps refusent que cette reconnaissance soit subordonnée à l'obtention d'un diplôme quelconque).

 

Et je maintiens donc ce que j'ai indiqué en introduisant le sujet (et qui n'était une mise en cause de personne, sauf peut-être les auteurs de ce texte et ceux qui l'ont voté) : interdire les pesticides aux particuliers, c'est comme appliquer un cautère sur une jambe de bois si on veut diminuer la quantité de pesticides. Et je n'ai lu jusqu'ici aucun argument qui soit proche de me faire changer d'avis. Et en ce qui concerne les professionnels, et l'article du Monde est trop discret sur au moins deux sujets :

- la pression exercée sur les agriculteurs (survolé sur le thème de l'agriculture productiviste),

- la pression des consommateurs et de la distribution sur les prix.

 

Dans un journal, deux choses sont exactes : la date et le prix. Le reste est écrit par des journalistes...


Face à la maladie, essayer d'être utile, et d'abord ne pas nuire

(attribué à Hippocrate)

#60 Clement34

Clement34
  • Membres
  • 1 129 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Montpellier
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :34

Posté 05 février 2014 - 11:04

Bah oui et non Michel...

Là où je te rejoins c'est qu'effectivement c'est sans doute une goutte dans la mer au vu des volumes mis en jeu en comparaison avec l'utilisation des professionnels. Il est aussi plus facile pour les politiques de "s'attaquer" aux particuliers qu'à la filière agro-alimentaire

Cependant il est un peu égoïste, je pense, que de dire "c'est pas moi c'est l'autre". Doit on, en France, arrêter tout effort qui vise à l’amélioration de l’environnement sous prétexte que le premier pollueur (en volume brut) est la Chine (ou peut être les états unis, je ne sais pas)?

De plus, il est je pense assez normal (même si ca me fait ch.er) de tenter de réguler sans doute plus durement l'usage "récréatif" que l'usage "utile" professionnel.

 

amicalement

 

clement




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)