Aller au contenu


Photo
- - - - -

Apprendre à tourner

comment faire un pot

  • Veuillez vous connecter pour répondre
278 réponses à ce sujet

#261 jox

jox
  • Admins
  • 6 379 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :PB + EB
  • Pays :france
  • Département :8

Posté 27 décembre 2017 - 22:05

Tes "namban style" sont superbes aussi.

Je suis heureux acquéreur d'un "double assiette" que tu as fait avant de tourner sur dôme, mais déjà avec une belle texture.

Moult féloches !


Ca court, ça s'agite! Et après ça s'étonne de ne pas vivre vieux.


#262 Shrub

Shrub
  • Membres
  • 2 133 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :FRANCE
  • Département :56

Posté 28 décembre 2017 - 07:58

Encore une belle série! Tu gères ton zaffaire Pierre! Du bel ouvrage.

#263 oshu

oshu
  • Membres
  • 1 271 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :fr
  • Département :44

Posté 28 décembre 2017 - 12:11

Je vous ferai qq photos de tournage sur un dôme pour créer des Nanban
Aussi des terres brutes noir et marron que je crée moi même.C4C58F2C-8D1E-49FD-B211-387D4C047F42.jpeg

#264 oshu

oshu
  • Membres
  • 1 271 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :fr
  • Département :44

Posté 28 décembre 2017 - 17:08

Voilà un dôme celui ci pèse plus de sept kilos, les dômes sont en plâtre pour absorber lhumidité pendant le tournage.
Les dômes sont enduits de talcs avant le tournage avec cette technique je peu tourner des Nanban qui seront sans pieds.
1CE650C2-CD6A-48FE-A338-A0F7D54888B6.jpeg 898A73D3-B284-4AD7-98D0-798FE90994CE.jpeg
Désolé pour les photos jai pas réussi à les mettre correctement.

Bref lessentiel est dans lactel ..

Je fixe le dôme sur la girelle et je tourne directement mon pot dessus



32D8B82D-4DE4-4E87-A553-12732B30C213.jpeg
Autant vous dire que pour tourner ce style de pot il faut du matos de pro car entre la terre et le dôme je commence avec un poids de 12 kilos donc en rajoutant la force que je mets pour centrer la machine dois tenir la route donc dune puissance élevée.

Voilà si vous avez des questions nhésiter pas je répondrai avec plaisir si quelque chose vous échappe.

( si un modo passe par la pour les photos faites vous plaisir merci )

Pierre

#265 jeanfran

jeanfran
  • Membres
  • 1 497 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Ouest
  • Zone USDA :8a
  • Formation :livres>JC< net, "lotodidacte"
  • Pays :France
  • Département :85

Posté 29 décembre 2017 - 18:13

pot  Nanban oshu 2017.jpg dome oshu.jpg pot oshu.jpg  

 

cela devrait faire plaisir aux non contorsionnistes

 

 

bravo pour la qualité de cette réalisation et de tant d'autres !


on n'acquière pas la sagesse en trempant  2 doigts dans l'eau bénite ... juste le dimanche :PB234:  St  J-François ....assis en Vendée


#266 oshu

oshu
  • Membres
  • 1 271 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :fr
  • Département :44

Posté 30 décembre 2017 - 17:53

Merci

2018 Je passe aux grandes tailles..

#267 karpoff

karpoff
  • Membres
  • 523 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :ffb
  • Pays :france
  • Département :charente maritime 17

Posté 30 décembre 2017 - 18:54

A houai c'est cool ça. Bravo pierre, encore une bien belle pièce.

Christophe.

#268 oshu

oshu
  • Membres
  • 1 271 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :fr
  • Département :44

Posté 04 janvier 2018 - 14:16

Voilà le résultat sur dôme la courbure est discrète et les trous de drainage sont creusés sur les extérieures pour éviter une accumulation deau et ainsi éviter un pourrissement des racines.

Le dôme permet ainsi davoir un pot sans pieds et permet aussi de fixer des fils pour fixer larbre sans gêne.

BE7354A8-B831-4C05-BD20-1810D51E9B2C.jpeg

DC44FF97-029C-429D-A2ED-877DBF2677CA.jpeg

 

voilà un lien en anglais sur les origines des pots Nanban.

 

C'était des couvercles de marmites tout simplement qui était percées . 

 

http://lomov.blogspo...i-pots.html?m=1

 

 

une traduction de google pour ceux qui ne comprennent pas l'anglais donc à ne pas prendre au pied de la lettre.

 

 

J'étais toujours curieux de pots de bonsaï l'appel japonais Nanban. Ma résidence récente à Fujikawa Kouka-en à Osaka a alimenté ma curiosité d'eux encore plus loin. Après mon retour à Sydney, j'ai voulu toutes les informations Nanban que je pourrais obtenir. Ma première impulsion était de fouiller(rechercher) dans le Réseau(Filet), qui a apporté seulement la déception. Alors je me suis souvenu ce John Naka en avait quelque chose dans le sienne "des Techniques de Bonsaï II". Assez sûr le livre a deux ou trois paragraphes courts de conteneurs Nanban, mais il n'était pas assez d'étouffer ma soif pour la connaissance.

D'habitude mon accès aux sources japonaises est inexistant, mais cette fois j'ai eu de la chance pour trouver celui. À Kouka-en la chambre d'enfants, j'ai donné l'impression du livre suivant : Nippon Association de Bonsaï (1990) les Chefs-d'œuvre d'art de pot de bonsaï - Grande édition, Volumes I et II, Nippon Association de Bonsaï

 

 

"Le terme Nanban renvoyant à une sorte particulière de poteries importées est vague et difficile de classifier. En raison de l'isolement national du Japon pendant l'ère Tokugawa, la signification précise du mot Nanban, l'implication un pays étranger au Sud, est obscur. Certains croient que c'est un nom pour Taïwan, d'autres pensent que c'est un nom d'un certain autre endroit(place) dans l'Asie du Sud-Est. Bref, la majorité considère la Chine, la Corée, l'Inde et entoure pour être les endroits(places) les plus probables de l'origine de Nanban." Ceci est un passage d'un article par Zesora Kobayashi publié en 1935 la question(publication) de septembre de magazine "de Bonsaï". L'auteur était une figure(un chiffre) éminente dans la communauté de bonsaï, qui a apporté des pots Nanban dans le foyer(centre) dans cet article excellent, qui est devenu plus tard un grand(super) point de référence.

 

Nanban ne se réfère pas à un pays particulier ou une zone de production. C'était un nom collectif pour de certains artefacts utilisés par des maîtres de thé dans le monde d'art et d'antiquités. Avant l'ère de Meiji, les ustensiles divers d'usage quotidien ont été apportés des mers du Sud pour les maîtres de thé de jours d'autrefois. D'abord, ces conteneurs ont été utilisés comme des navires pour la composition florale. Étant hautement attaché une grande valeur, il n'y avait aucune façon de satisfaire la demande d'eux. Donc à la demande des maîtres de thé, des potiers comme Ninami Dohachi, Hozen Eiraku, Mokubei Aoki et Miura Chikusen ont commencé à faire des imitations Nanban. Un large éventail d'imitations Nanban japonaises a inclus des poteries de Bizen et des Îles Ryukyuan aussi bien que la marchandise Naeshirogawa de Satsuma et la marchandise Shyodaiyaki de Higo. Tous sont collectivement renvoyés

 

Les conteneurs Nanban tous premiers sont entrés dans la scène de bonsaï avant la période Meiji et étaient des typiquement petits pots en forme de cuvette ronds, des plats et des couvercles de bocal, qui ont été modifiés dans un pot de bonsaï en forant des trous dans leur fond(bas). Ceux-ci ont été produits à Taïwan, Ryukyuan des Îles, Luzon et selon Zesora Kobayashi en Chine du Sud.

Il y a seulement peu de tribus parmi les aborigènes de Taïwan qui savaient(connaissaient) des poteries. Un d'entre eux est la tribu Yami de l'Île d'Orchidée placée plusieurs douzaines de miles nautiques de la côte du sud de Taïwan. Il est aussi dit que la tribu Ami des plaines de côte est de Taïwan, fait la marchandise jaunâtre de couleur mentionnée comme "hannera". Le brun très primitif Nanban des pots est assumé pour être de là. En dehors de ceux-là, il y avait aussi des bocaux de stockage de graine apportés de Taïwan. Il est supposé(cru)

 

Pendant les trente ans étranges entre la 9e année d'ère Keicho (1613) et la 12e année d'ère Kan'ei (1636), Tokugawa Ieyasu est sorti l'officiel permet, permettant aux marchands de négocier avec la Corée, l'Empire de Ming, Luzon, Annam, le Cambodge et d'autres endroits. Les voyages de mer explorant des zones côtières se sont étendus de Taïwan à Macao, Sumatra et la Thaïlande. Certains des conteneurs de Nanban ont été apportés au Japon pendant cette période.

 

L'âge de pots Nanban n'est pas généralement l'élément essentiel. On les admire principalement et estimé pour leur grâce rustique et charme. À un certain point dans le passé, un esthète de bonsaï s'est rendu compte que ces qualités compléteraient le bonsaï. Malheureusement, le nom de la personne qui a présenté des conteneurs Nanban au bonsaï est inconnu. Peu après que ce cependant, Nanban des conteneurs est devenu tout à fait populaire, tandis qu'ils étaient plutôt rares. Yonekichi le Bouton d'anciens Taiko-en la chambre d'enfants de bonsaï a été le conducteur principal de la popularité Nanban jusqu'à la dernière(tardive) période Meiji. En réponse à cette popularité, des marchands chinois installent(configurent) une production de conteneurs imitant Nanban la forme et l'apparition(apparence). Ils ont été surtout produits dans Xiamen, Fujian d'où ils ont été expédiés au Japon via Shanghai. Cette provision de conteneurs Nanban au Japon a continué

 

Comme expliqué ci-dessus, il n'est pas possible de vérifier l'endroit précis d'origine de marchandise Nanban en raison de leur large diffusion géographique. La seule exception de la catégorie Nanban est la marchandise d'Yixing, malgré du fait que les couvercles concaves pour des grands bocaux de stockage ont été produits là. Ils sont exclus de la classe de Nanban à cause des différences de la texture et la couleur de l'argile.

Les conteneurs Nanban ont l'air primitifs et d'amateur, les faisant cependant exige l'art du son. Sa simplicité et spontanéité les font un choix particulièrement naturel pour un certain bonsaï, cependant un besoins de surmonter la certaine résistance mentale pour entièrement embrasser Nanban comme un tel choix.

Ce passage est tout ce que je sais de pots Nanban jusqu'ici. Ci-dessous sont les illustrations qui accompagnent le passage dans le livre. Ils devraient aider



#269 oshu

oshu
  • Membres
  • 1 271 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :fr
  • Département :44

Posté 04 janvier 2018 - 19:04

Je vous montre mon travail de pot bunjin ou Nanban ...

Quand on maîtrise le tournage il y a peu dobstacles à le pratiquer sur un dôme.

La difficulté quand on commence à maîtriser le sujet est la taille du pot qui est en rapport à la masse de terre pour être logique et très clair plus un pot doit être large plus la quantité de terre nécessaire est volumineuse.

Le volume est une difficulté puisquil définit et cest logique sa taille mais la masse de terre est proportionnelle à la capacité de la personne à la controler et par conséquent à la centrer. La limite du tourneur vient de sa force. Plus il a de force plus il pourra tourner gros et volumineux et linverse est également vrai.

5 kilos à mon stade est mon maximum , avec ce poids la taille ne peut dépasser les 35 cm de large donc je madapte.

Pour aller plus large et cest possible il y a différentes techniques et jen reparlai à mon avis bientôt.

Je ne me fixe aucunes limites, celle ci sont définies uniquement par la technique sur un tour.
Tourner gros et large est possible mais correctement center cest moins sûr ce qui pose beaucoup de problèmes au tournasage car excenter.

Trente centimètres de large pour un pot à bonsaï peut déjà habillé beaucoup darbres suivant le style et la taille.

Je vous parle uniquement de technique donc cet après-midi jai tourné de petites masses uniquement pour trouver un Nanban harmonieux et là encore ce nest pas simple mais je suis finalement heureux du résultat.
La difficulté sur dôme est de contrôler lépaisseur du fond du pot donc jutilise ce que lon appelle une aiguille qui suivant le piquage me dit si jai un ou deux centimètres de terre ce qui change tout sur la lourdeur dun pot plus un tourneur est bon plus le pot est fin et harmonieux.
AACB8A55-2B7B-478B-9287-34DFA04C8140.jpeg
A2353C12-591C-40A9-8D7F-136ACF9A5436.jpeg
B77236B0-9CC2-4A9D-A76D-F9514CCAB5C9.jpeg
0975F633-DC2F-4E8A-B4BC-0FB8A2892071.jpeg

#270 Ben34

Ben34
  • Membres
  • 1 867 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :34

Posté 04 janvier 2018 - 19:10

Très beau travail , j'ai juste besoin de comprendre comment l'eau s'évacue car comme il n'y a pas de pieds et que le fond , bien qu'il soit en dôme, a le bord lisse et plat ce qui fait qu'une fois posé sur une table pleine devient hermétique non ? Ou alors a poser uniquement sur des supports ajourés ?

#271 oshu

oshu
  • Membres
  • 1 271 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :fr
  • Département :44

Posté 04 janvier 2018 - 19:52

Lharmonie et le ressenti ne veulent rien dire mais les yeux et le regard eux sont capables de dire si un pot a les bonnes proportions ou non, pourquoi ?

Difficile à dire mais sur un tour je suis capable de définir quelle poterie sera belle et pas une autre , moi même je ne me lexplique pas alors nous dirons que le nombre dor cher à beaucoup de personnes est la clé de la réussite et jen suis moi aussi convaincu.
A laide dun mètre ce qui est beau est très proche dun nombre dor et cest systématiquement vérifié par un rapport mathématique.

Très beau travail , j'ai juste besoin de comprendre comment l'eau s'évacue car comme il n'y a pas de pieds et que le fond , bien qu'il soit en dôme, a le bord lisse et plat ce qui fait qu'une fois posé sur une table pleine devient hermétique non ? Ou alors a poser uniquement sur des supports ajourés ?

Non leau sévapore car lair du dôme est une pression pour celle ci aucune crainte car leau est plus lourde que lair et trouvera toujours une faille entre létagère et le pot. lemprisonnement de lhumidité est un atout pour ce style de poterie qui est relativement fine et sera alors un avantage de culture vis à vis de lévaporation .

Le Nanban a des avantages et ce nest pas pour rien ,le bunjin est logique et sa conception a été retenue car très sensée puisque petit. Les pots ont tendance à très vite se réchauffer et donc à se déshydrater. Nayant pas de pieds, cela permet de garder lhumidite Et donc la fraicheur.
DÉSOLÉ ... je nai pas pas dAPOSTROPHE sur PB


762EA1FB-538A-408F-9537-8C7C155F7EC3.jpeg

762EA1FB-538A-408F-9537-8C7C155F7EC3.jpeg

Dites moi pourquoi le pot fonctionne ? Je ne me lexplique pas moi même mais ce pot est beau, le nombre dor peut-être être

Miniature(s) jointe(s)

  • 38902BBB-A9BB-430D-831E-CCD8107A9B4F.jpeg


#272 Gwinru

Gwinru
  • Admins
  • 9 365 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Courbevoie
  • Zone USDA :9
  • Formation :Bonsaï Club du Point du Jour + formateurs PB
  • Pays :France
  • Département :Hauts de Seine - Calvados

Posté 05 janvier 2018 - 12:18

Du coup, le dôme se retrouve à l'intérieur du pot, du moins l'extrado, mais ça ne diminue pas trop l'espace disponible pour la motte racinaire?


雲をりをり
人を休むる
月見哉
Aux admirateurs de lune 
les nuages parfois
offrent une pause
 


#273 oshu

oshu
  • Membres
  • 1 271 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :fr
  • Département :44

Posté 05 janvier 2018 - 14:21

Salut Gwinru

Presque pas en faite disons que plus la taille du pot est petit plus le dôme doit être haut

Maintenant je nai pas non plus beaucoup de dôme cela dit les images sont trompeuses cest vrais sur les petits pots suivant langle de la photo
1B1F5D3E-71F3-4F5A-91F5-6CDC64F8E313.jpeg
Voilà une grande taille plus jagrandis mon pot plus la courbure est haute c'est un faite
BD637137-D3AC-4B5A-A9E7-F879C119A44B.jpeg
Mais jaurai presque tendance à dire que cest un plus pour un Bunjin car il permet délever le nébari afin de le montrer au mieux..

#274 Gwinru

Gwinru
  • Admins
  • 9 365 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Courbevoie
  • Zone USDA :9
  • Formation :Bonsaï Club du Point du Jour + formateurs PB
  • Pays :France
  • Département :Hauts de Seine - Calvados

Posté 05 janvier 2018 - 14:41

C'est certain que ce léger dôme améliore le drainage en étant sûr qu'il n'y aura pas d'eau stagnante Je suis impressionné par la taille des trous.

Souvent les potiers se contentent d'un seul, au milieu, généralement petit. Embêtant surtout avec un pin qui n'apprécie pas d'avoir les pieds mouillés en permanence


雲をりをり
人を休むる
月見哉
Aux admirateurs de lune 
les nuages parfois
offrent une pause
 


#275 oshu

oshu
  • Membres
  • 1 271 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :fr
  • Département :44

Posté 05 janvier 2018 - 14:50

Les Nanban japonais que j’ai observé avaient de gros trous mais pour m’adapter à chaque taille j’ai investi dans une boîte d’emporte pièces de cuisine en inox mais je ne les pas encore essayer c’est prévu cette après-midi si mes pots d’hier se sont décollés.

#276 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 6 714 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 05 janvier 2018 - 17:47

Ouaiiiii, des trous en étoile!!! :newsm_8:

Blague à part, j'en dans l'idée que ça doit super bien drainer des trous en étoile... non?


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#277 oshu

oshu
  • Membres
  • 1 271 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :fr
  • Département :44

Posté 07 janvier 2018 - 11:43

Lol

J'ai fais mais je nen réalise plus car c'est des contraintes pour la terre quand tu perfore

D8A79A19-18F0-49BD-8142-369D7CABF7EA.jpeg

#278 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 6 714 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 07 janvier 2018 - 12:08

En effet! Merci pour cette précision et ce bel exemple.

4 Griffes au dragon, un vrai empereur! :spb44:


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#279 oshu

oshu
  • Membres
  • 1 271 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :fr
  • Département :44

Posté 07 janvier 2018 - 14:42

Disons que cette terre n’est pas simple non plus et a tendance à fendre facilement.

Faire des motifs en drainage c’est bien sur possible mais il ne faut pas la brusquer car comme les potier disent ( la terre a une mémoire) c’est à dire qu’elle enregistre les moindres tentions.

Maintenant pour éviter ce genre de fentes il faut le faire sur une surface dur .
C’est pour ça que l’outil que nous utilisons a une forme qui permet de tourner comme un forêt ce qui ne mets aucune pressions et agrandit le trous au fur et à mesure qu’il descend sans presser juste en le tournant.


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)