Aller au contenu


Photo
- - - - -

Prélèvement à l'italienne


  • Veuillez vous connecter pour répondre
172 réponses à ce sujet

#1 greg82

greg82
  • Membres
  • 214 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :lauzerte
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 01 septembre 2012 - 21:47

Salut a tous!


Je lance ce post pour avoir un max d'info sur ce type de prélèvement.

En dehors des infos du topic en page d'accueil, il subsiste quelques questions :

-Quand prélever ?

-Sur quelles espèces (de feuillus) ? Mahaleb, aubépine, érable, chêne, buis....

-Des retours d'expérience ?

-Taux de réussite?

S'il y a déjà un post sur le sujet, désolé je l'ai pas trouvé! :blink:


On ne jete des pierres qu'aux arbres qui portent des fruits.

#2 Dattebayo

Dattebayo
  • Membres
  • 1 237 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Troyes
  • Zone USDA :7
  • Formation :Autodidacte
  • Pays :France
  • Département :10

Posté 01 septembre 2012 - 22:29

Cadeau

http://www.parlonsbo...-italienne.html
Clément.

Ma galerie de photos.
Plantes grasses, cactées, mini-serre, exposition ect.

#3 greg82

greg82
  • Membres
  • 214 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :lauzerte
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 01 septembre 2012 - 23:07

Merci mais ca c'est déjà vu. Ce qui m'intéresserait, c'est des infos par rapport a du vécu!


A aucun moment dans le forum quelqu'un parle de ce type de prélèvement, de son expérience, des espèces sur lesquelles il a essayé, etc...


Il semblerait que ce soit une solution (si on maîtrise!) pour les prélèvements difficiles, voire impossibles, sauf pour les conifères. :newsm_9:
 

Mais est-ce que ça marche réellement pour tous les feuillus?! :newsm_15: Quelqu'un a déjà essayé sur un chêne, une aubépine, un mahaleb (pas enterré tout l'hiver mais en sac noir à 15°C), ou autre?

Voilà LA question et donc le sujet de ce post, pour compléter en quelques sortes le sujet indiqué plus haut.

Et pour expérimenter cet automne avec des arbres délicats pour un prélèvement "normal", même avec une préparation (cerclage, bouture de racines, sphaigne,...)

Un exemple d'arbres en bord de falaise, à 30m de haut, tellement au bord que je peux pas me mettre devant pour la photo (pas assez de recul pour tout prendre!), alors creuser une tranchée autour!; je veux pas tomber 30m plus bas avec lui. :newsm_11:
chene5.JPG

Donc soit il y a une solution type 'sac noir', soit il reste là et finira par tomber car le bord s'effrite d'année en année.
Dommage non?! :newsm_10:


On ne jete des pierres qu'aux arbres qui portent des fruits.

#4 -Tony-

-Tony-
  • Membres
  • 4 676 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Marguerittes
  • Zone USDA :9a
  • Pays :france
  • Département :30

Posté 02 septembre 2012 - 07:14

Cherches dans mes messages, j'ai essayé sur deux trois trucs, mais il faut tâtonner au début, ce n'est pas si simple... attention.
C'est toute une gestion de température et d'hygrométrie.
Et de champignons et bactéries...la bioponie...c'est un tout.
Car par exemple dans un endroit confiné et humide...le Botrytis, le Pythophtora et le Pythium sont bien contents...Les Trichoderma jouent le rôle d'une armée de Superman avec leurs collants moulants.

Le truc à faire très attention avec cette méthode, c'est la protection du froid....car les plantes peuvent débourrer en plein milieu du mois de décembre, janvier ou février...et un coup de gel dessus c'est fatal (j'ai connu ça cet hiver...) donc protection.

Si tu veux vraiment des réponses à tes questions, inscris toi sur Master Bonsai il y a une section membres internationaux....ou alors expérimente par toi même.

Coupes une branche de plus de 5cm d'aubépine ou/et de chêne, plantes là en drainant et fait le coup du sac noir (c'est la gestion de la température interne du sac qui est importante, et son taux d'humidité, puis ensuite impérativement sac transparent ou serre avec 85 à 100% d'hygrométrie avant sevrage) si tu veux savoir si ça marche.



#5 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 5 719 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Nanning, Chine
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :Chine
  • Département :Guangxi

Posté 02 septembre 2012 - 07:31

Sur le forum master-bonsai (en italien), plusieurs personnes pratiquent cette méthode, dont Andrea, le créateur du forum.
Elle marche très bien pour les Prunus mahaleb et les chênes méditerranéens, et normalement, ça doit marcher pour tous les feuillus (Tony a fait quelques essais, je ne sais pas si l'aubépine en faisait partie... :unsure: )

Grillé par Tony (je cherche l'article sur master-bonsai, et je me suis laissé entrainer dans les lectures des différents fils..... :newsm_4: )


"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#6 -Tony-

-Tony-
  • Membres
  • 4 676 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Marguerittes
  • Zone USDA :9a
  • Pays :france
  • Département :30

Posté 02 septembre 2012 - 07:47

En fait aussi sur Trinacria bonsai forum, Bonsaiclubit, Napolibonsaiclub... etc

C'est une amélioration de la technique de l'enfouissement, ou du tonneau...

Non je n'ai jamais testé sur l'aubépine, mais des exemples sur ces forums.

Ca marche pour toutes les espèces que l'on peut défolier entièrement (car il ne faut plus qu'il y ait de feuilles pour mettre en noir), donc ne marche pas pour le romarin par exemple.



#7 greg82

greg82
  • Membres
  • 214 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :lauzerte
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 02 septembre 2012 - 08:48

Merci pour ces réponses, instructif!


Je suis allé sur le forum 'master bonsai' en invité mais pas trouvé ce que je veux; faut que je m'inscrive.


Par contre les Trichoderma, je trouve ça où? Une astuce! J'ai trouvé un site marchand sur le net qui vend du 'trix'.
Je vous mets le lien :http://master-bonsai...o/234-trix.html


En fait c'est sur le site de master bonsai! :newsm_4:


On ne jete des pierres qu'aux arbres qui portent des fruits.

#8 meushi

meushi
  • Membres
  • 1 767 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Mouzon
  • Zone USDA :8
  • Formation :romaine en quinconce
  • Pays :France
  • Département :08

Posté 04 septembre 2012 - 06:31

J'ai testé cette année avec un chêne vert... pas encore assez de recul pour donner un avis concret. Pour le moment, l'arbre est en pleine forme et m'a fait pas mal de racines et de nouvelles branches. J'ai retiré tout le pivot directement au prélèvement et il n'a pas encore l'air de s'en plaindre.


麻の中の蓬 - asa no naka no yomogi - proverbe Japonais - Même la personne la plus tortueuse, si elle est entourée de personnes virtueuses, se redressera "comme l'artémise poussant dans les champs de chanvre".

人、生まれて学ばざれば、生まれざると同じ - 二宮尊徳 - hito, umarete gaku ba zare ba, umarezaru to onnaji - Ne pas apprendre revient à ne pas être né - Sontoku Ninomiya

 

小倉山 峰のもみぢ葉 心あらば 今ひとたびの 行幸またなむ - Ogurayama mine no momijiba kokoro araba ima hitotabi no miyuki matanan - Feuilles d'automne des cimes du Mont Ogura, si vous avez du coeur puissiez vous attendre encore la venue de sa Majesté

 

 

 

#9 SlowLife

SlowLife
  • Membres
  • 786 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :7a
  • Pays :Allemagne
  • Département :Rheinland-Pfalz

Posté 04 septembre 2012 - 07:52

-Quand prelever ?

-Sur quelles especes( de feuillus) ? Mahaleb, aubepine, erable, chene, buis....

-Des retours d'experience ?

-Taux de reussite?


Tu peux aussi demander à Enrico Savini.
Il est tous les jours sur le forum du bonsai club Italie.
Lien : http://www.bonsaiclub.it/forum/
Il pourra répondre à toutes tes questions.
"Qui parle sème, qui écoute récolte." (proverbe Persan)

"L'homme se découvre quand il se mesure avec l'obstacle." (St Exupéry)

#10 -Tony-

-Tony-
  • Membres
  • 4 676 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Marguerittes
  • Zone USDA :9a
  • Pays :france
  • Département :30

Posté 04 septembre 2012 - 08:19

Quelques photos de bourgeonnement en sac :

Sur chêne vert prélevé le 24/10/11, bourgeonnement, cicatrisation et racines aériennes, photos du 08/12/11 :

IMG_2138 800x600.jpg IMG_2139 800x600.jpg IMG_2140 800x600.jpg IMG_2141 800x600.jpg IMG_2142 800x600.jpg IMG_2145 800x600.jpg

Toujours le même chêne vert mais après avoir pris une gelée et grillé les nouvelles pousses, deuxième bourgeonnement en sac (20/03/12) :

IMG_2390 (Copier).JPG IMG_2391 (Copier).JPG IMG_2392 (Copier).JPG

Sur erable de Montpellier :

IMG_2393 (Copier).JPG IMG_2394 (Copier).JPG IMG_2395 (Copier).JPG IMG_2396 (Copier).JPG

Sur Prunus mahaleb :

IMG_2399 (Copier).JPG IMG_2400 (Copier).JPG

Sur Pistachier thérebinthe :

IMG_2402 (Copier).JPG IMG_2401 (Copier).JPG IMG_2404 (Copier).JPG IMG_2403 (Copier).JPG



Faire bourgeonner en sac ce n'est pas compliqué, mais ensuite l'étape du sac transparent (ou serre) pour continuer à assurer une forte hygrométrie est très importante, ainsi que le sevrage progressif.

Le post que tu cherchais Damien

traduit en francais moyen

#11 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 5 719 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Nanning, Chine
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :Chine
  • Département :Guangxi

Posté 04 septembre 2012 - 08:53

Merci beaucoup ! :newsm_15:

"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#12 Maraga

Maraga
  • Membres
  • 2 564 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :PB, atelier l'arbre et le geste et quelques années d'erreurs diverses...
  • Pays :France
  • Département :94

Posté 04 septembre 2012 - 09:21

et quand vous dites taille sévère des racines, c'est sévère à quel point? On en garde quand même un maximum ou on sacrifie?


c'est en forgeant que l'on devient forgeron, et c'est en sciant que Léonard de vinci

#13 -Tony-

-Tony-
  • Membres
  • 4 676 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Marguerittes
  • Zone USDA :9a
  • Pays :france
  • Département :30

Posté 04 septembre 2012 - 09:39

Les racines apparaissant sur les coupes, au lieu de faire le travail en dix fois avec tous les risques que cela comporte, la réduction est faite en un seul coup.
Les grosses racines bien sûr.
Les petites et les radicelles il faut les préserver.

#14 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 5 719 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Nanning, Chine
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :Chine
  • Département :Guangxi

Posté 04 septembre 2012 - 09:42

Je pense qu'on peut dire qu'on sacrifie...
269477_184835264908790_4678181_n.jpg 40445_105747069484277_118093_n.jpg
38572_105745596151091_2080992_n.jpg
Photos venant du compte Face de bouc d'Andrea Merrigioli :newsm_13:

"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#15 Maraga

Maraga
  • Membres
  • 2 564 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :PB, atelier l'arbre et le geste et quelques années d'erreurs diverses...
  • Pays :France
  • Département :94

Posté 04 septembre 2012 - 09:49

effectivement :newsm_7:
c'est en forgeant que l'on devient forgeron, et c'est en sciant que Léonard de vinci

#16 -Tony-

-Tony-
  • Membres
  • 4 676 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Marguerittes
  • Zone USDA :9a
  • Pays :france
  • Département :30

Posté 04 septembre 2012 - 10:07

:newsm_13:

En fait c'est le principe de la bouture.

L'arbre contient des réserves qu'il accumule pour le printemps, ainsi que pour les périodes de vaches maigres (sécheresse, attaques de ravageurs et maladies).
Dans le noir, l'auxine n'est pas dégradée comme à la lumière, il s'en suit donc un bourgeonnement multiple, une cicatrisation des coupes, les cals se forment (différentiation cellulaire comme sur une bouture) et initiation des racines.
Les tiges s'allongent ensuite après le bourgeonnement, et quand elles font 5cm et un peu plus, maxi 10, il faut virer le noir et mettre le transparent.
Et c'est pendant cette période en transparent, avec la croissance des tiges, que les racines se développent.

#17 vivian db

vivian db
  • Membres
  • 2 361 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :montpellier
  • Zone USDA :0
  • Formation :Thierry Font, Kodama Art Studio
  • Pays :france
  • Département :34

Posté 04 septembre 2012 - 10:40

trop beau le premier !!!
sur du ste lu par contre attention, des fois les arbres vivent sur une veine minuscule, dans ce cas il est préférable de garder un chicot (comme sur la première photo d'andrea) pour les réserves. c'est plus sûr... puis le couper au rempotage suivant.



#18 greg82

greg82
  • Membres
  • 214 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :lauzerte
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 04 septembre 2012 - 17:16

C'est cool toutes ces réponses...

Moi j'en profitais pour demander d'autres autorisations car j'ai debordé un peu de la zone initiale, et c'est bon!
Je suis paré pour prélever en toute sérénité et légalité.

Par contre, est-ce qu'il ne vaut pas mieux engraisser un an ou deux avant prélèvement, plutôt que de partir la tête dans le guidon? Pour un passage en sac noir, pas un prélèvement standard bien sûr!

Petite photo pour argumenter le fait que certains arbres sont mals placés, sur un terrain qui est très instable:
PICT1504a.JPG :newsm_7:

Pour le plaisir des yeux, un petit chêne (60cm de haut et une base de 15cm) avec un joli bois mort!
PICT1512a.JPG


On ne jete des pierres qu'aux arbres qui portent des fruits.

#19 greg82

greg82
  • Membres
  • 214 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :lauzerte
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 08 septembre 2012 - 13:14

Un ptit up :newsm_6:

Donc à part meushi et tony, personne n'a essayé cette technique?!

Et le trix, c'est bon pour les mycorhizes? Y a peut-être autre chose à savoir!
:newsm_4:


On ne jete des pierres qu'aux arbres qui portent des fruits.

#20 manumidam

manumidam
  • Membres
  • 5 260 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Formation :Mon jardin, M. Akanuma (Académie Bonsai)
  • Pays :France
  • Département :Lot (46)

Posté 08 septembre 2012 - 13:56

En tout cas, assure toi (je parle de corde, pas d'assurance vie...) pour prélever en bord de falaise.




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)