Aller au contenu


Photo
- - - - -

chêne pédonculé


  • Veuillez vous connecter pour répondre
143 réponses à ce sujet

#81 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 6 704 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 30 novembre 2016 - 10:01

ah! un vrai chêne!^^

Par contre attention, je n'ai aucune expérience dans la construction d'un bonsaï de chêne, c'est donc juste une idée. Faut voir à quel point c'est "jouable" avec un chêne en pot ;)


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#82 fredlgd

fredlgd
  • Membres
  • 991 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :valenciennes
  • Pays :france
  • Département :59

Posté 30 novembre 2016 - 10:25

C'est jouable, il y a plein de bourgeons latents. Je vais essayer de donner aux branches la forme tortueuse caractéristique de cette espèce.

Ca risque de prendre du temps car il faut tailler court les pousses de l'année pour leur donner du mouvement.

 

Je le taille en début de saison (à la première pousse) en laissant deux ou trois feuilles pour favoriser la ramification puis je suis souvent obligé de retailler, à la deuxième pousse, certaines branches qui se développent (et par conséquent grossissent) trop.

L'année suivante, il faut recouper très court l'ensemble des branches, c'est là que ça devient compliqué car si je taille trop, je risque d'en faire un crevata (d'autant plus qu'au printemps 2016, je l'ai rempoté et j'ai bien tapé dans le racinaire) et si je laisse trop de longueur, les charpentières sont inexploitables et s'épaississent, c'est pas évident à former un chêne :spb32:

 

 



#83 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 6 704 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 30 novembre 2016 - 18:10

De toute façon j'ai dans l'idée que les charpentières doivent être relativement droites et raides sur leur départ, puis sinueuse plus loin.

Et je voudrais pas dire de bêtise, mais il me semble que le chêne bourgeonne très bien en taillant "n'importe ou" (pas comme un erable en gros) non?


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#84 Gwinru

Gwinru
  • Admins
  • 9 361 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Courbevoie
  • Zone USDA :9
  • Formation :Bonsaï Club du Point du Jour + formateurs PB
  • Pays :France
  • Département :Hauts de Seine - Calvados

Posté 30 novembre 2016 - 18:32

C'est tout à fait ça. Un chêne bien cultivé est bourré de bourgeons adventices près à décoller. Ce qui est pratique c'est qu'on les voit bien, alors que sur d'autres espèces ils sont quasi invisibles


雲をりをり
人を休むる
月見哉
Aux admirateurs de lune 
les nuages parfois
offrent une pause
 


#85 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 516 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 30 novembre 2016 - 19:27

Qu'appelles-tu "bourgeons adventices" ?

Je connais les plantes adventices : les mauvaises herbes.

Mais le bourgeons du même nom , c'est un mystère pour moi.



#86 fredlgd

fredlgd
  • Membres
  • 991 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :valenciennes
  • Pays :france
  • Département :59

Posté 30 novembre 2016 - 19:46

Oui, avec une bonne culture, on a une multitude de bourgeons mais j'ai remarqué que même après une coupe drastique ne laissant que le tronc, certains vont éclater et d'autres pas, ça complique donc les choses pour positionner les charpentières.

De ce que j'ai pu observer, c'est que les bourgeons qui éclatent préférentiellement sont ceux situés en haut de l'arbre et ceux situés à proximité du bourrelet cicatriciel issu de la coupe d'une branche, c'est certainement dû à la dominance apicale des chênes et aux flux de sève.



#87 manumidam

manumidam
  • Membres
  • 5 194 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8
  • Formation :Mon jardin, M. Akanuma (Académie Bonsai)
  • Pays :France
  • Département :Lot (46)

Posté 30 novembre 2016 - 20:24

bonsailphil:

 

adventif (ou très rarement adventice)

[En parlant d'un organe végétal : racine, bourgeon, tige, branche, etc.] Qui se développe sur la plante en des points inaccoutumés.



#88 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 516 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 30 novembre 2016 - 22:49

Merci :-)

On en apprend tous les jours



#89 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 5 682 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Nanning, Chine
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :Chine
  • Département :Guangxi

Posté 03 décembre 2016 - 07:59

C'est d'ailleurs la meme chose pour les plantes adventices... elles se developpent a des endroits anormaux (i.e la ou le jardinier ne veut pas) ;-)


"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#90 fredlgd

fredlgd
  • Membres
  • 991 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :valenciennes
  • Pays :france
  • Département :59

Posté 01 juillet 2017 - 10:24

Après un pincement de la première pousse à 3/4 feuilles, nouveau pincement pour réduire la vigueur de certaines branches de la deuxième pousse.

Il a la patate.

IMGP5337.jpg

 



#91 fredlgd

fredlgd
  • Membres
  • 991 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :valenciennes
  • Pays :france
  • Département :59

Posté 06 avril 2018 - 20:14

Nouveau rempotage pour ce chêne, 2 ans presque jour pour jour après le précédent.

Le nebari commence à bien s'améliorer : 20180406_122058.jpg

 



#92 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 516 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 07 avril 2018 - 10:53

La racine cerclée de rouge me semblait pourtant bien située dans la composition du nebari.

cheneNebariFred1.jpg

Pourquoi l'avoir coupée ?

Est ce qu'elle partait trop tangentiellement ?



#93 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 6 704 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 07 avril 2018 - 11:26

elle avait l'air un peu haute quand même par rapport aux autres, et puis surtout y a le remplacement au bon endroit dessous, les deux se faisaient concurrences.


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#94 fredlgd

fredlgd
  • Membres
  • 991 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :valenciennes
  • Pays :france
  • Département :59

Posté 07 avril 2018 - 11:46

Cette racine était trop grosse et pas très belle : 

 

20180406_111832.jpg

 

 

 



#95 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 516 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 04 mai 2018 - 10:42

Ce serait bien de voir l'état d'avancement du feuillage ;-)



#96 fredlgd

fredlgd
  • Membres
  • 991 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :valenciennes
  • Pays :france
  • Département :59

Posté 04 mai 2018 - 20:02

Voilà les photos. 

Comme je l'expliquais à bonsaiphil, ce chêne a mal supporté le dernier rempotage. Le peu de bourgeons qui ont daigné s'ouvrir l'ont fait très lentement et ont donné des amas de feuilles rabougries.

Depuis une semaine, je suis aux petits soins et les choses semblent s'améliorer depuis deux/trois jours (à moins que ce ne soit le dernier sursaut avant la mort), d'autres bourgeons s'ouvrent.

Si il reprend, il ne devrait pas perdre de branche car il y a des bourgeons, plus ou moins ouverts, sur toutes les branches.

 

20180504_191014.jpg                                                           20180504_190937.jpg

 

 



#97 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 516 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 04 mai 2018 - 22:11

Il est effectivement dans la même configuration que mon Chêne pubescent.

Mais j'ai bon espoir : tant que les mini-feuilles ne flétrissent pas l'arbre vit,  même s'il peine.

Je viens de relire ton message venant juste après le rempotage de cet arbre, mais j'ai du mal à réaliser la quantité de racines que tu as écartées.

Il me semble que ton intervention était bien moins importante que la mienne que je qualifierais elle-même de prudente. Ces chênes sont vraiment susceptibles !



#98 fredlgd

fredlgd
  • Membres
  • 991 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :valenciennes
  • Pays :france
  • Département :59

Posté 05 mai 2018 - 08:25

Bien vu, je n'ai pas coupé beaucoup de racines :

avant : 20180406_111826.jpg         après : 20180406_120309.jpg

 

Par contre, j'ai rogné le pivot pour me rapprocher du collet de l'arbre (pour arriver à peu de chose près à une épaisseur de racine équivalente à la largeur du collet, ce rempotage devait être le dernier avant la mise en pot de l'arbre) : 

20180406_120323.jpg

 

Ma conclusion est la suivante, elle n'est basée que sur des suppositions : au rempotage, plus on se rapproche du collet de l'arbre (d'un chêne en l'occurrence), plus il faut être précautionneux et prendre le temps, quitte à effectuer l'opération en plusieurs fois. La discussion est ouverte...

 

Une dernière observation : quand un bourgeon peine à débourrer, les premières feuilles à apparaître ne sont pas rouges mais vertes : 

IMGP4544.jpg

(photo prise à l'issue du rempotage de 2016)

 

Si quelqu'un à une explication physiologique, je suis preneur, merci ;)

 



#99 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 516 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 05 mai 2018 - 12:44

.... j'ai rogné le pivot pour me rapprocher du collet de l'arbre

 

..: au rempotage, plus on se rapproche du collet de l'arbre (d'un chêne en l'occurrence), plus il faut être précautionneux et prendre le temps,

Je suis particulièrement heureux que tu exprimes aussi simplement et clairement un fait qui, chez moi et cette année, a pris une ampleur inhabituelle.

 

Je suis en train de perdre un Acer crataegifolia que je soigne depuis 35 ans qui présentait au rempotage une masse de bois importante sous le nebari. J'ai tapé sans vergogne dans ce volume, relativement peu de racines en partaient . La réponse de l'arbre est équivalente (en pire) à ce que nous observons tous les deux sur nos chênes. Il est sous sac en plastique transparent.

Autrement dit, il doit sans doute être possible d'extrapoler notre constatation à d'autre espèces que les chênes.

 

En revanche Picea abies se montre beaucoup plus conciliant à un rognage du pivot. Cela est sans doute du au fait que ce soit une espèce qui préfère étendre ses racines en surface.

 

Je me permettrais donc de compléter ta conclusion :

Lors du travail des racines sous le nebari, tout  se passe comme si l'arbre se souvenait des tendances racinaires de son espèce.

Prudence pour les espèces à racines plongeantes

Insouciance pour les espèce à racines s'étalant



#100 fredlgd

fredlgd
  • Membres
  • 991 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :valenciennes
  • Pays :france
  • Département :59

Posté 05 mai 2018 - 21:39

D'accord avec toi, cette information me parait capitale pour le rempotage des arbres, à adapter en fonction des espèces.

Désolé pour ton Acer crataegifolia. 35 ans, il doit être beau.




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)