Aller au contenu


Photo

Orme du Japon


  • Veuillez vous connecter pour répondre
12 réponses à ce sujet

#1 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 6 057 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Plaisir
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :France
  • Département :Yvelines

Posté 24 mars 2011 - 21:43

Un petit orme travaillé à l'atelier à Biot...
Mon erreur a été de le travailler alors qu'il était pas au top niveau vigueur, du coup il n'a pas été travaillé pendant un an et demi après (il a passé l'hiver et le printemps dans le sud, et je l'ai remonté en juillet...). Vu qu'il a bien repris au fur et à mesure de l'année, je l'ai rempoté dans un grand pot au printemps.

Il faudra sans doute le reformer quasi entièrement l'an prochain, mais c'était un mal nécessaire ... :newsm_13:
Là, il aura une patate d'enfer ! :newsm_6:

orme_cram.jpg

"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#2 -Tony-

-Tony-
  • Membres
  • 4 676 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Marguerittes
  • Zone USDA :9a
  • Pays :france
  • Département :30

Posté 24 mars 2011 - 23:47

Ouaip ! Si tu veux le fomer dans la continuité : ligature dans une paires de mois sans tailler les apex pour former les charpentières ? :rolleyes:

Puis re-pousse et re-ligaturage en novembre à l'atelier parcequetuvienssinonjemefacheparcequejeveuxtevoir ??? :newsm_8:

#3 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 6 057 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Plaisir
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :France
  • Département :Yvelines

Posté 25 mars 2011 - 07:57

Je suis pas sur de le travailler cette année, comme dit j'ai bien tapé dans les racines, il en avait besoin (ha non, je l'avais pas dit... ben c'est fait), là je pense qu'il part sur de bonnes bases...
Ensuite, j'appliquerais sans doute la méthode classique : on coupe tout et on reforme avec les nouvelles pousses.
le moment venu, je verrais si je peux pas garder quelques branches sympa.... mas rien n'es sur pour le moment, si ce n'est que la règle de base "on ne travaille qu'un arbre en pleine forme" est incontournable....
donc culture, culture et re-culture jusqu'à ce qu'il soit prêt ! :newsm_6:

Vu que potentiellement je serais au chomage en novembre, on se verra à l'atelier :newsm_8:

"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#4 -Tony-

-Tony-
  • Membres
  • 4 676 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Marguerittes
  • Zone USDA :9a
  • Pays :france
  • Département :30

Posté 27 mars 2011 - 14:22

Bien ca ! :newsm_15: (enfin que tu viennes pas que tu sera au chomage :unsure: )

Tu repart en classique alors dessus ?

#5 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 6 057 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Plaisir
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :France
  • Département :Yvelines

Posté 27 mars 2011 - 14:40

Très franchement, je sais pas....j'aime bien le burton "light", un max de mouvement les charpentières, et le reste assez classique (comme Lo Min Hsuan en fait :newsm_13: )

Mais pour le moment, culture ! je referais pas 2 fois la même erreur, et cette fois-ci, j'ai pas Cram à proximité pour le retaper en cas de pépin ;-)
Et comme l'ont dit plusieurs fois Law et Vev, quand un OdJ pete la forme, il te rend au centuple ce que tu lui mets dans la tronche (grosso modo c'était çà... du moins c'est ce que j'ai compris :newsm_8: )

Et puis c'est quoi un an, si dans 5 il est clairement sur une bonne voie (à vous de voir laquelle :rolleyes: ) ? :newsm_6:

"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#6 -Tony-

-Tony-
  • Membres
  • 4 676 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Marguerittes
  • Zone USDA :9a
  • Pays :france
  • Département :30

Posté 27 mars 2011 - 15:06

Lo Min Hsuan...j'accroche beaucoup au style Taiwanais aussi, feuillus comme conifères.

#7 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 6 057 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Plaisir
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :France
  • Département :Yvelines

Posté 30 mars 2011 - 09:27

Oui, je trouve que çà correspond bien à l'idée que je me fais du "burton light" :newsm_8:
Je précise que ce terme n'a rien de péjoratif pour moi, et que j'apprécie aussi certains arbre en 100% burton jusqu'au bout des branches ... :newsm_13:

"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#8 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 6 057 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Plaisir
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :France
  • Département :Yvelines

Posté 27 septembre 2011 - 15:40

Il a bien profité de l'été, et est en pleine forme... :newsm_6:
burton_1.jpg
Je ne sais pas si je le travaillerais à l'atelier burton (suivant par quel moyen de transport je descend), ou si je coupe toutes les grosses branches pour laisser tiger les petites et repartir sur le projet de Vev... :rolleyes:

Voila, j'ai retrouvé le projet : :newsm_13:

orme_burton.jpg

"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#9 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 6 057 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Plaisir
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :France
  • Département :Yvelines

Posté 26 janvier 2012 - 13:32

Bon, il a pas été travaillé... il est en quartier d'hiver, mais il a la pèche maintenant...
J'hésite à tout couper, laisser tiger et reprendre la mise en forme... vous en pensez quoi ?
OdJ.jpg

"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#10 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 6 057 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Plaisir
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :France
  • Département :Yvelines

Posté 27 mai 2012 - 21:42

Il a toujours la pèche, remise en forme à l'automne :newsm_6:
DSC00636.jpg

"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#11 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 6 057 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Plaisir
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :France
  • Département :Yvelines

Posté 11 mai 2013 - 20:54

D'aileurs, comment bien le préparer pour une mise en forme à l'automne ?

Tailler, laisser tirer tout, ou partie ?


"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#12 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 6 057 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Plaisir
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :France
  • Département :Yvelines

Posté 13 juin 2013 - 09:05

Est-ce qu'il vaut mieux que je taille tout maintenant en laissant tirer ce qui va ressortir, ou laisser tout en place ?

Il est bien vigoureux, je compte le remettre en forme à l'automne (cette fois, ce sera la bonne ;-)), mais il faut le préparer un peu avant, non ?

 

Au fait, vu que le kodama sera à Saulieu, y aurait pas un p'tit atelier Burton dans le ch'nord (ile-de-France par exemple) ?  :spb52:


"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#13 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 6 057 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Plaisir
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :France
  • Département :Yvelines

Posté 08 avril 2014 - 10:51

Toujours vigoureux...

Un projet classique commence à germer... on verra ;)

IMG_2572.jpeg IMG_2573.jpeg


"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.



0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)