Aller au contenu


Photo

Scuola d'Arte Bonsai


  • Veuillez vous connecter pour répondre
32 réponses à ce sujet

#21 lolo

lolo
  • Membres
  • 1 022 messages
  • Ville :Nîmes
  • Zone USDA :9a
  • Formation :Bonsai Club Montpellier
  • Pays :France
  • Département :30

Posté 13 novembre 2010 - 21:18

Attention aux arbres qui sont dans le jardin du maitre.
Il a vendu ses arbres quand il est parti à la retraite (Il y en a chez Kimura).
Ceux que l'on peut voir dans son jardin sont ceux que lui ont légué ses amis. ;)
Lolo pré-bonsaika
Membre à son insu de l'A.R.B.R.E

On aurait tendance à croire que le vélo est le mari de la bicyclette. C'est faux. C'est son amant.
Pierre Desproges.


Bonsai club de Montpellier : http://www.bonsaiclubmontpellier.fr

#22 lolo

lolo
  • Membres
  • 1 022 messages
  • Ville :Nîmes
  • Zone USDA :9a
  • Formation :Bonsai Club Montpellier
  • Pays :France
  • Département :30

Posté 16 novembre 2010 - 13:09

J'avais oublié, il y a aussi les arbres de ses élèves. ;)

Les photos de ma session de l'école a voir sur le site du club de Montpellier : Diaprorama Ecole art bonsai automne 2010


voili, voilou
:newsm_6:
Lolo pré-bonsaika
Membre à son insu de l'A.R.B.R.E

On aurait tendance à croire que le vélo est le mari de la bicyclette. C'est faux. C'est son amant.
Pierre Desproges.


Bonsai club de Montpellier : http://www.bonsaiclubmontpellier.fr

#23 petit-arbre

petit-arbre

    ^-^

  • Modérateurs
  • 5 862 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Sarthe
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Ecole de Bonsai Maillot-Murakawa
  • Pays :France
  • Département :72

Posté 16 novembre 2010 - 14:45

Pour répondre à lanig,il est le dernier maître à enseigné le Bonsaï Traditionnel Japonais,d'une lignée qui remonte au temps où l'exposition de la Kokufu n'existait même pas.
Mr Ando,a appris le Bonsaï avec Mr Hamano du Jardin Toju-en,qui lui meme a appris le Bonsaï avec le pere de Mr Kato Saburo,qui lui même créa l'un des premiers jardins d'Omyia.

Bien sur,que la reléve est assuré en terme de production,je n'en doute pas.

Je me questionne sur l'avenir de la transmition de cette lignée traditionaliste du Bonsaï.

Bonsaïement,scaloo.


Il y a plusieurs maitres japonais qui sont également issue de cette lignée et qui sont en activité.
Je pense notamment à Maitre Tetsuya Murakawa (fils de Yoshii Murakawa) qui est un des derniers élèves de Saburo Kato

#24 scaloo

scaloo
  • Membres
  • 178 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :scuola d'arte bonsaï
  • Pays :france
  • Département :30

Posté 16 novembre 2010 - 19:58

Merci pour cette précision petit-arbre.

#25 Toche

Toche
  • Membres
  • 488 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Chez moi
  • Zone USDA :0
  • Formation :Thierry Quinchon, Scuola d’Arte Bonsaï.
  • Pays :-
  • Département :-

Posté 23 octobre 2011 - 17:20

Bonjour à toutes et tous,

Je viens de suivre le 9em cours et je ne peux que confirmer tout le bien qui a été dit de ce grand Monsieur du Bonsaï.

Miniature(s) jointe(s)

  • maitre Ando.jpg


#26 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 6 062 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Plaisir
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :France
  • Département :Yvelines

Posté 24 octobre 2011 - 07:44

Peux-tu nous en dire plus Toche ? :newsm_13:

"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#27 scaloo

scaloo
  • Membres
  • 178 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :scuola d'arte bonsaï
  • Pays :france
  • Département :30

Posté 24 octobre 2011 - 08:29

Bonjour,

Je vais surement devancer Toche,mais je pense qu'il ne m'en voudra pas.

Me Ando est agé de 74 ans,il donne des cours à la Scuola d'Arte Bonsaï,dans plusieurs pays d'Europe depuis 4 ans,au printemps et en Automne et cela encore jusqu'à 2012.

Il enseigne le Bonsaï Traditionnel Japonais,fort de plusieurs siècles d’expérience.Il fut formé par Me Hamano Motosuke,il y a 40 ans et a travaillé et enseigné pour lui,au jardin Toju-en à Omiya.

Me Hamano fait parti de ces grands de la générations des anciennes familles Kato et Murata.Il a d'ailleurs commencer son apprentissage dans le premier jardin de la famille Kato.

Me Ando pratique le Bonsaï Traditionnel Japonais en tant qu'amateur,il n'a jamais été professionnel.Maintenant à la retraite,il dispense encore des cours à une soixantaine de personnes à son domicile,dans son petit jardin.

Que dire de plus sur son parcours pas grand chose,car ce n'est pas cela qui est le plus intéressant.

Ce qui est important à mes yeux,c'est d'assister à un cours avec lui,car à travers la pratique du Bonsaï avec lui,c'est une leçon de vie que l'on reçoit également(voir le titre de ce post).
Je pense également que débuter le Bonsaï avec Me Ando,nous fait entrer sur la voie du Bonsaï Traditionnel Japonais(Bonsaï-do),par la grande porte,avec simplicité.

Lorsque l'on apprend avec Me Ando,beaucoup de nos principes et idées reçus,voir certitudes sur le Bonsaï,s'évanouissent tout d'un coup...et on est là comme un petit enfant naïf,prêt à recevoir une nouvelle éducation.Mais pas comme le disciple et son guru,mais plutôt comme le grand père et son petit fils(ou fille).(je ne sais pas si vous voyez trop bien ce que je veux dire... :newsm_4: )

Enfin bref,depuis que je fais du Bonsaï avec Me Ando,c'est un vrai bonheur que j’attends à chaque fois avec impatience.Cela fait huit ans que je suis à la Scuola,j'ai terminé le cursus,et me revoilà à Marseille pour le cours n°1,où j'ai encore appris énormément de choses,c'est un bonheur perpétuel.

Une seule chose à dire:"Allez y"

Si d'autre personnes assistent à ses cours dites ce que vous ressentez :newsm_1:

#28 Mirage

Mirage
  • Membres
  • 110 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :13
  • Zone USDA :0
  • Formation :Scuola d'Arte Bonsai
  • Pays :France
  • Département :13

Posté 24 octobre 2011 - 11:07

Bonjour à tous

Je viens de commencer les cours avec Me Ando sur Marseille, c est vraiment génial !

Je suis totalement d’accord avec les propos de Scaloo et je comprends maintenant pourquoi les gens qui ont fini leur cursus recommencent à nouveau.

Me Ando c’est la simplicité même, chacun de ces propos est une leçon de vie, une philosophie basée sur la nature, la tradition, la beauté.

Ces cours sont du bonheur à l’état pur, ces conseils sont transmis avec douceur sans jamais rien imposé mais juste en expliquant les raisons profondes d’un style ou d’une méthode.
Le maître ne parle jamais de lui, mais fait référence à la nature et à la tradition, c est la principale différence avec les «maîtres européens » ou les formateur en club qui considère trop facilement leur expérience comme étant la seule et unique référence.

C est sure que pour pouvoir apprécier il faut faire abstraction de ce que nous avons appris précédemment et accepter de se remettre en cause, sans cela on ne peut pas apprécier et comprendre la philosophie du maître et comprend ce qu’est un Bonsai.

Ces 3 premiers jours de formation m’ont appris beaucoup plus que les 2 années passées en clubs (il faut dire que je n’avais pas choisi les bons ....)

Je comprends mieux maintenant les réactions de certaine personne qui défendent a corps et cris les principes du maitre, lorsque l’on y a gouté et compris la finalité, il est difficile de lire et d’adhérer a certains préjugés et certitudes qui sont trop souvent transmises sur les forums.

J ‘attend avec beaucoup d’impatience le prochain cours en mars
<a class='bbc_url' href='[url="""]http://tenjodo.free.fr'>http://tenjodo.free.fr</a>[/url]

#29 Toche

Toche
  • Membres
  • 488 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Chez moi
  • Zone USDA :0
  • Formation :Thierry Quinchon, Scuola d’Arte Bonsaï.
  • Pays :-
  • Département :-

Posté 24 octobre 2011 - 11:27

Bonjour mes amis, Vous avez été plus vite que moi et c'est très bien ainsi. :)

Comme le disait Ginko en ouvrant son sujet, "On ne sait rien".

Je suis membre de plusieurs clubs, de plusieurs écoles et j'ai participé à de très nombreux ateliers, je lis également énormément de livres et de revues concernant le bonsaï.
Je pensais donc m'y connaitre, mais voici ce que j'ai vécu il y a quelques mois.

Dans le programme de cours de l'École de l'Art du Bonsaï, un des WE a pour thème "Les Satsuki"
Il se fait que c'est aussi ma passion, c'est l'essence avec laquelle j'ai le moins de problèmes de culture. Présomptueusement, je pensais m'y connaitre et me demandais bien ce que j'allais encore pouvoir apprendre sur les azalées.


Le cours commence et M. Andô parle pendant 3 heures, un cours qui nous laisse tous babas, un cours époustouflant.
J'enregistre le cours et je prends des notes point par point.
Je relis mes notes, je les mets au clair et je fais le compte, j'ai noté 60 points qui ont retenu mon attention.
60 points qui sont soit une info que je ne connaissais pas, soit une confirmation de ce que je pensais, mais que je n'avais jamais pu obtenir.
Grosso-modo, 60 infos en 3 heures
Ca donne une info toutes les trois minutes pendant 3 heures … sur un thème que je pensais connaître …

Pour ce qui est de la présentation en exposition, M Andô nous enseigne le bonsaï traditionnel, bien sûr les choses ont changé avec le temps, mais c'est passionnant.
Monsieur Andô nous dit souvent, "Je vous apprends le bonsaï traditionnel, plus tard, vous ferez selon votre sensibilité" ce qui démontre son ouverture d'esprit.

Je peux dire que suivre ses cours est la meilleure chose qui me soit arrivée dans cette passion.

#30 Anima verde

Anima verde
  • Membres
  • 2 864 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Tregastel
  • Zone USDA :9b
  • Formation :Me Andô
  • Pays :Bretagne
  • Département :22

Posté 24 octobre 2011 - 17:04

Salut Toche, je suis avec Francis au club de Brest, il m'a dit que tu avais amené un acer palmatum énorme, quels sont les enseignements que tu as retiré pour cette espèce?

ps: je fais parti de la scuola aussi mais aux cours de Montpellier

"L'expérience est une lanterne que l'on porte dans le dos et qui n'éclaire jamais que le chemin parcouru" Confucius


#31 Antonin

Antonin
  • Admins
  • 16 951 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :9b
  • Formation :L'ARBRE et LE GESTE,les ateliers PB
  • Pays :F
  • Département :56

Posté 24 octobre 2011 - 17:41

s'il y a un responsable qui souhaite me contacter pour avoir un forum dans les écoles et formations,y'a pas de soucis,l'école y a tranquilement sa place ;)

#32 Toche

Toche
  • Membres
  • 488 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Chez moi
  • Zone USDA :0
  • Formation :Thierry Quinchon, Scuola d’Arte Bonsaï.
  • Pays :-
  • Département :-

Posté 24 octobre 2011 - 20:42

Sympa Antonin, merci.



Bonjour Yann,

Je n’ai pas encore remis mes notes au clair, mais Monsieur Ando a dit ceci :

L’arbre veut vivre, pour se faire, il a besoin de lumière, il concentre donc toute son énergie vers la fin des branches afin qu’elles puissent pousser et grandirent plus fort et plus haut que les autres pour bénéficier de la lumière
Si on ne taille pas, la végétation finira par se trouver uniquement en fin de branches.
Il faut tailler pour rediriger, réparti cette énergie vers l’intérieur de l’arbre et ainsi permettre aux bourgeons latents d’éclore.
Cette taille permettra également à la lumière d‘entrer au cœur de l’arbre ce qui favorisera également l’éclosion de nouveaux bourgeons.

On est souvent en train de se demander quand on doit tailler les érables, certains disent avant l’hiver, d’autres disent après
Monsieur Andô nous a conseillé de le faire quand les feuilles ont changé de couleur.

Dès que l’on constate une branche gourmande (branche qui pousse et grossi beaucoup plus vite que les autres on la supprime on la taille de façon drastique.

À exposition égale, ce sont les feuillages des branches les plus faibles qui changent les premières de couleur.

On ne taille pas, ou beaucoup moins, les branches faibles.

Il m’a également confirmé que le climat belge convenait bien à cette essence (humide et assez bien de pluies), mais m’a conseillé de le mettre en serre hors gel pour l’hiver.

Il nous a conseillé de couper les fils de fixation de l’arbre a son pot 6 mois après le rempotage.
Ce qui permet aux racines de soulever légèrement l’arbre dans son pot et de continuer à pousser sous le pain racinaire, d'aliment l’arbre sans problème sans créer des problèmes de drainage.
On se contente de couper les fils juste à l’entrée du trou du pot et en surface, on laisse le reste daans le substrat pour ne pas risquer de faire des dégâts inutiles au niveau du pain racinaire.

Mon arbre était assez lourd, les plateaux ont été redéfinis, une grande partie de son feuillage a été supprimée, il n’en est que plus joli.
Cet arbre est un arbre établi "Zen Jishô" je l’ai acheté tel quel, je n’ai donc aucun mérite, il me plaisait, c’est tout.
À ma demande, M. Andô lui a donné un nom, il l’a appelé Kifujin ce qui veut dire Lady.
Voilà pour la petite histoire de cet arbre.
En général, Monsieur Andô préfère que nous venions avec des arbres à troncs fins pour que nous puissions apprendre à les travailler.

Mes amitiés à Francis. ;-)

#33 petit-arbre

petit-arbre

    ^-^

  • Modérateurs
  • 5 862 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Sarthe
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Ecole de Bonsai Maillot-Murakawa
  • Pays :France
  • Département :72

Posté 25 octobre 2011 - 09:05

Salut Toche,

on adorerait voir une photo de ton arbre. ;)

ce qu'il conseille est exactement ce que nous a appris Tetsuya Murakawa qui a suivi l'enseignement de feu Saburo Kato.


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)